Jipihorn's Blog

avril 6, 2006

Le luxe est-il risqué ?

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 12:47

Dans le monde des chambres de compression, on a grosso modo 4 catégories, les pas chères, les chères, les très chères et les sans limite.
En gros pour schématiser :

Pas chères : Monacor, Beyma, B&C
Assez chères : JBL, Altec, Radian, Fostex
Très chères : TAD, Sony
Hors concours : Goto, YL, ALE, Eltus, Onken

A priori, la qualité devrait suivre la même loi, mais est-ce bien sur ? Le problème, c’est que la dernière catégorie est intouchable et très peu d’informations sont disponibles sur les technologies employées et les performances. D’un autre coté, les « bas de gamme » sont très bien étudiées, avec des matériaux high-tech et des performances qui vaporisent des références pourtant encore utilisées comme les séries Altec genre 806-8A. La catégorie « chère » contient du fiable et du durable comme les anciennes séries JBL ou les gros Altec, ces dernier allant frôler quelques fois la gamme du dessus au niveau prix d’une manière injustifiée.
Personnellement, je donnerais la palme à TAD sur la qualité de leurs transducteurs, car ils sont le seul cas ou tous les paramètres sont excellents en même temps :

Bande passante
Distorsion
Tolérances entre HP
Technologie

Ils sont chers, mais il y a de bonnes raisons. Les belles séries JBL sont aussi bonnes en bas, mais pas en haut. Le béryllium, ce n’est pas de la frime. Le résultat est la, il s’entend, il se mesure et il se vérifie. Ceux qui critiquent TAD, trouvant ces transducteurs durs ou non fidèles les ont écoutés sur des mauvais systèmes et/ou sur des mauvais pavillons. TAD sait faire du HP sans concession et rien n’est laissé au hasard. Et personnellement, je préfère payer une fois pour toute une paire de 2001, plutôt que de changer 3 fois de moteurs.

Alors, quid de la dernière série ?
Comme je l’ai déjà écrit, les données sont quasi inexistantes et je ne puis en tirer qu’une impression, à défaut d’avoir eu ce matériel en main.
La première chose que j’ai pu lire d’un manière constante est que chaque pièce est unique et les disparités sont énormes. Ca commence mal. Alors que la parfaite symétrie des voies est une condition absolument nécessaire pour avoir une image, ici, il semblerait que ça ne soit pas du tout garanti. Dommage pour du ultra haut de gamme.
Ensuite, un autre discours récurrent parle de mauvaises mesures (ici chez Goto) qui seraient en contradiction avec la qualité d’écoute. Bien que ça ne soit pas du tout contradictoire (car un défaut n’est pas forcément désagréable), c’est encore plus inquiétant. Un bon moteur a forcement des bonnes mesures. Si pour compenser des défauts, on est obligé de les utiliser sur des bandes étroites ou corriger considérablement, on sombre dans le grotesque. Comment peut-on proposer le top alors que tout sera foutu en l’air par les filtrages multiples et camouflages divers ? L’argent, probablement.
Par ailleurs, un post sur Son-qc, le principal forum francophone audio, a donné il y a peu un lien vers un japonais qui utilise des moteurs comme des HP à dômes. Celui-ci utilise des gros YL et donne une mesure qui fait froid dans le dos. J’espère que c’est un cas isolé, car une mesure comme ça indique surtout un très gros problème de conception… En plus, si l’on regarde bien, ces moteurs n’ont pas de pièce de phase, un comble ! Facile de faire des monstres avec les aimants gigantesques si l’on a même pas de pièce de phase à concevoir. En regardant des photos de compressions ALE, il semblerait que ce soit souvent le cas.
Eltus ne suit pas la même démarche, c’est plutôt de la reproduction de luxe de matériel antique. Les prix sont à l’avenant et si les performances sont identiques aux originaux, ce matériel est dépassé depuis longtemps sur tous les critères. A réserver aux nostalgiques fortunés ou à ceux qui ont une démarche particulière.
Mais, je ne peux pas en dire plus, ce ne sont que des impressions sur quelques sources éparses. Qui va enfin publier des mesures réelles sur ces légendes qui me donnent cette désagréable impression d’avoir été faites au pif avec comme cahier des charges, aimants au quintal, entrefers au micron et prix à l’avenant… Pas de données techniques fournies ou alors totalement fantaisistes… Toujours cette impression de se cacher derrière l’issue de secours « mesures=inutile ».
Je précise que Onken me semble être un cas à part, avec une technologie plus sure et des résultats. Mais bon, ils sont carbonisés sur le rapport qualité prix par TAD.

Donc, jusqu ‘à nouvel ordre : TAD ou JBL en compressions pour ceux qui peuvent mettre des sous, sinon, soutenez toutes ces petites marques qui ont des petites merveilles à pas cher.

Jipi

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :