Jipihorn's Blog

juin 20, 2006

Sûr, l\’essai gratuit ?

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 12:20

Une société, Lectra Search, à priori distribuée par Kellyco aux US, fabrique des détecteurs qui sont censés trouver un peu ce que l’on veut (or, argent selon l’option choisie). Une gamme complète est disponible pour des prix variant entre 595 à 2195$. Une paire de modèles ont été testés chez Geotech, le X-50 et X-60, ce dernier se démarquant grâce à l’accessoire « power boost antenna », justifiant les 100$ de plus. Tous ces appareils bénéficient d’un période d’essai gratuite, augmentée sur les dernières versions. Remarquons que le modèle X-60 peut se trouver à moitié prix, une aubaine !
Vu qu’on peut essayer gratos, c’est une preuve de sérieux et personne n’oserait proposer ça si ca marchait pas !
Pourtant…
Le X-50 et X-60 ont été testés par Geotech qui a osé démonter les appareils pour voir ce qu’il y a dedans…
Et ce n’est pas triste ! Réalisation bâclée, faux circuits connectés à rien, antennes bidon, et ce fameux accessoire en laiton contenant du sable, un composant électronique flottant dedans, même pas soudé. La description est en anglais, mais les photos parlent d’elles-mêmes… Personnellement, j’aime beaucoup le câblage de l’antenne intérieure avec le câble nappe…

Donc, une bonne arnaque, vendue une fortune et pourtant avec essai gratuit et probablement des achats car ces appareils existent depuis longtemps.

La moralité de cette histoire est que, tout simplement, un essai gratuit n’apporte strictement aucune garantie de quoique ce soit. Au contraire, le but n’est pas de démontrer que l’appareil marche, le but est d’ôter toute méfiance. C’est une application de la règle n°1 du marketing qui est parfaitement décrite dans les textes de Brian Vaszily, un ex- marketteux (mercaticien) pur et dur qui en dévoile les rouages :

The number one rule of today’s marketing — the key secret of those who seek to control your beliefs and habits in order to take your money, your votes, your time or whatever else it is they desire from you — is to always keep in mind that nobody really believes they can be manipulated.

You don’t believe the extent to which your beliefs and habits can be and are controlled through the various crafts that I summarize here as marketing; your ego likely doesn’t even want you to seriously consider it.

It’s funny: most adults will readily agree that the power of marketing has reached monstrous proportions in our society. Most adults will agree that marketing — in theory a discipline meant merely to build awareness — has instead become an invasive tool of outrageous control.

But then most will insist it is those stupid others who are really being manipulated by it.

In between sips of designer bottled water or $3 café mochas, while maneuvering their BMW or Ford F-150 to their 10-hour-a-day job or back to their 8000 square foot home or what they wish was an 8000 square foot home, they will insist they’re pretty much above the influence. A little influenced, sure, but not that much.

And that’s exactly the way today’s predominant marketers want it. And need it.

Ce qu’on pourrait traduire en simplifiant : La règle n’°1 du marketing est de toujours garder à l’esprit que personne ne croit vraiment qu’il peut être manipulé. La plupart des adultes sont d’accord sur les proportions atteintes dans nos sociétés et qu’il est devenu un outil invasif de contrôle scandaleux. Mais la majorité insiste que ce sont les autres qui sont manipulés. Et c’est exactement ce que les marketteux veulent et ont besoin…

Maintenant, qui voudrait regarder ce qu’il y a dans une Minipuce ou un syntoniseur qu’ils ont en prêt gratuit, histoire d’être sur que le produit fait bien ce qu’il est censé faire plutôt que croire que l’essai gratuit est une garantie ?

Jipi.

Publicités

juin 15, 2006

Primeurs 2005

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 8:05

Et oui, la saison des primeurs 2005 bat son plein et comme cette année est de bonne qualité les prix s’envolent une fois de plus. Dommage, il y avait un léger fléchissement depuis une paire d’années, mais c’est maintenant une histore ancienne…
Comme tous les ans, nous avons au bureau l’offre primeur du château Pipeau, un excellent saint Emillion dans la gamme 15-18 € en magasin. Même si il faut attendre deux ans avant de l’avoir, le prix est intéressant entre 8.5 et 9.5 € la bouteille. Mais cette année, augmentation drastique, 11.30 €, tout ça parce que Robert Parker l’a bien noté cette année… Encore un effet pervers du critique qui n’est pas à blâmer en soit. Le problème est l’utilisation de ses critique et de profiter de l’aubaine pour que le consomateur en fasse bien sur les frais.
Néammoins, même à ce prix, c’est une affaire. C’est un vin que je conseille sans réserve en primeur, moins en achat standard où je réfèrerais acheter du Citran, du Carbonnieux ou éventuellement du Smith Haut Lafitte en plus petite quantité…

Jipi.

juin 14, 2006

Fasten seat belt : Machina Dynamica

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 8:15

On pourrait croire naïvement que le cas de Peter Belt dans ses accessoires délirants, grotesques et, bien évidement, hors de prix, est un cas isolé et extrême de fumisterie pour gogos décérébrés.
Le gogos décérébrés semblent être d’un nombre suffisant pour qu’il continue d’exister et vendre sa camelotte. Qu’importe, ca ressemble à une niche et la clientèle doit être très limitée.
Pourtant, non. Il existe des sociétés analogues comme la fantastique Machina Dynamica. On peut y apercevoir toutes sortes de grigris ahurissants (et hors de prix) tout en ayant des affirmations péremptoires sur leurs effets.
En vrac, on peut y trouver des petits bocaux de pierres colorées (une reminiscence des pierres Shakti ?), une puce magique (OSH n’est pas loin) et autres petites horloges astucieuses (tout lien avec la tice clock est bien sur totalement fortuit).
Ce qui est incroyable c’est que ces gens ont les moyens d’exposer années après années dans les grands salons genre London Hifi show ou le CES, ce qu’il veut dire qu’ils ont de l’argent. Donc cela veut dire qu’il existe des gens tellement crédules ou ignorants qu’ils ne voient pas l’escroquerie pourtant fort répendue planant sur la vague bien arrageante du subjectif.
Je me demande qui est le plus à blamer, le vendeur ou l’acheteur ?

Simplement, peuvent-ils prouver ce qu’ils avancent ?
Non, probablement. Déjà que les fabricants de cable en sont bien incapable, alors imaginez une carte en plastique vide ou des cailloux piqués dans un magasin de jouets…

Jipi

juin 9, 2006

Ha ces chinois.

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 1:20

Tiens parlons un peu d’accessoires de mécanique.
Au sujet du pointeau optique ref 47110101 qui est très beau que j’ai eu chez Otelo, ici.
Comme je l’utilise beaucoup et que j’ai toujours peur de casser, par mégarde, l’élément optique d’un bon coup de marteau, j’ai commandé celui ci qui a l’air d’être le même.

Il est en tout cas 3 x moins cher et il est livré avec 2 éléments optiques et 2 pointeaux.
Je l’ai reçu. Physiquement c’est le même, il est dans une boîte en bois, il est beau, il y a même 2 pointeurs, un avec une croix et l’autre avec un rond et un point.
Je l’ai essayé hier. En fait les éléments optiques ont une bien moins bonne qualité que le modèle américain (dont la marque est « PEC »), l’image est toute déformée, le point de focus n’est pas bon, la croix et le point sont assez mal gravés, pas trop bien centrés, le marquage sur le métal est beaucoup plus difficile à détecter, bref ça n’a rien à voir ! L’outil peut être utile si on ne connait pas l’original, mais on doit s’en lasser vite. Comme les diamètres sont les mêmes, disons que ça fait 2 pointeaux et un corps de remplacement. Les optiques sont nulles.
Les chinois n’ont pas fait très fort cette fois ci. Une fois n’est pas coutume.
Donc je ferai bien attention de ne pas donner de coup de marteau à l’élément optique de cet outil, en fait j’ai déjà failli plusieurs fois. C’est du polycarbonate, c’est donc solide, mais…
Pour info,le pointeur optique permet de pointer l’emplacement d’un perçage avec une précision je pense insurpassable en travaillant à la main, de l’ordre de quelques centièmes au pire. En général pil poil dedans. On centre la cible qu’on voit dans l’élément optique sur le marquage qu’on a réalisé avec le trusquin à vernier et le marbre, puis on remplace l’élément optique par le pointeau et on frappe celui-ci. L’effet magique du truc est que l’emplacement sous l’optique est éclairée joliment et uniformément par un effet de fibre optique.
Le point faible de la chose est qu’il faut bien faire attention de remplacer l’élément optique par le pointeau avant de frapper, une erreur humaine étant vite arrivée surtout en cours de marquage d’un grand nombre de centres et de fatigue hypnotique à force de voir cette cible à centrer si joliment éclairée…

J’ai eu donc l’occasion de comparer de près un produit original et son imitation chinoise, l’aspect est strictement le même, impossible de les départager sur ce point, mais à l’usage il s’avère que l’original est absolument génial et que l’imitation est malheureusement une merde… Mais il ne faut pas en faire une généralité, si il n’y avait pas eu cet élément optique pour départager, je n’y aurais vu que du feu.

teepee

Propulsé par WordPress.com.