Jipihorn's Blog

juin 20, 2006

Sûr, l\’essai gratuit ?

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 12:20

Une société, Lectra Search, à priori distribuée par Kellyco aux US, fabrique des détecteurs qui sont censés trouver un peu ce que l’on veut (or, argent selon l’option choisie). Une gamme complète est disponible pour des prix variant entre 595 à 2195$. Une paire de modèles ont été testés chez Geotech, le X-50 et X-60, ce dernier se démarquant grâce à l’accessoire « power boost antenna », justifiant les 100$ de plus. Tous ces appareils bénéficient d’un période d’essai gratuite, augmentée sur les dernières versions. Remarquons que le modèle X-60 peut se trouver à moitié prix, une aubaine !
Vu qu’on peut essayer gratos, c’est une preuve de sérieux et personne n’oserait proposer ça si ca marchait pas !
Pourtant…
Le X-50 et X-60 ont été testés par Geotech qui a osé démonter les appareils pour voir ce qu’il y a dedans…
Et ce n’est pas triste ! Réalisation bâclée, faux circuits connectés à rien, antennes bidon, et ce fameux accessoire en laiton contenant du sable, un composant électronique flottant dedans, même pas soudé. La description est en anglais, mais les photos parlent d’elles-mêmes… Personnellement, j’aime beaucoup le câblage de l’antenne intérieure avec le câble nappe…

Donc, une bonne arnaque, vendue une fortune et pourtant avec essai gratuit et probablement des achats car ces appareils existent depuis longtemps.

La moralité de cette histoire est que, tout simplement, un essai gratuit n’apporte strictement aucune garantie de quoique ce soit. Au contraire, le but n’est pas de démontrer que l’appareil marche, le but est d’ôter toute méfiance. C’est une application de la règle n°1 du marketing qui est parfaitement décrite dans les textes de Brian Vaszily, un ex- marketteux (mercaticien) pur et dur qui en dévoile les rouages :

The number one rule of today’s marketing — the key secret of those who seek to control your beliefs and habits in order to take your money, your votes, your time or whatever else it is they desire from you — is to always keep in mind that nobody really believes they can be manipulated.

You don’t believe the extent to which your beliefs and habits can be and are controlled through the various crafts that I summarize here as marketing; your ego likely doesn’t even want you to seriously consider it.

It’s funny: most adults will readily agree that the power of marketing has reached monstrous proportions in our society. Most adults will agree that marketing — in theory a discipline meant merely to build awareness — has instead become an invasive tool of outrageous control.

But then most will insist it is those stupid others who are really being manipulated by it.

In between sips of designer bottled water or $3 café mochas, while maneuvering their BMW or Ford F-150 to their 10-hour-a-day job or back to their 8000 square foot home or what they wish was an 8000 square foot home, they will insist they’re pretty much above the influence. A little influenced, sure, but not that much.

And that’s exactly the way today’s predominant marketers want it. And need it.

Ce qu’on pourrait traduire en simplifiant : La règle n’°1 du marketing est de toujours garder à l’esprit que personne ne croit vraiment qu’il peut être manipulé. La plupart des adultes sont d’accord sur les proportions atteintes dans nos sociétés et qu’il est devenu un outil invasif de contrôle scandaleux. Mais la majorité insiste que ce sont les autres qui sont manipulés. Et c’est exactement ce que les marketteux veulent et ont besoin…

Maintenant, qui voudrait regarder ce qu’il y a dans une Minipuce ou un syntoniseur qu’ils ont en prêt gratuit, histoire d’être sur que le produit fait bien ce qu’il est censé faire plutôt que croire que l’essai gratuit est une garantie ?

Jipi.

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :