Jipihorn's Blog

mars 20, 2007

Burr Brown ridiculisé…

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 1:41

Certains « concepteurs », ayant bien compris que le marché de l’audio est un terreau propice à toutes sortes de niches toutes plus risibles les unes que les autres, n’ont vraiment pas froid aux yeux.
Burson est un exemple particulièrement gratiné dans le genre. Un discours bien calibré pour flatter le subjectiviste, avec les idées 100% efficaces pour le quidam qui ne veut pas d’embêter avec un minimum de connaissances en électronique.
L’ampli-op discret, dont on ne donne absolument aucune donnée pertinente (on apprécie fortement le chapitre « Technical details »), est assez réussi question marketing produit. Un truc qui semble bien artisanal, avec des justifications « techniques » très fumeuses et le tableau de résultats d’écoute qui tue. Le pauvre NE5532 qui n’a qu’une moyenne ridicule, le voila relégué à l’état de bouse innommable. Heureusement que Burson est la.
Heureusement qu’ils nous expliquent ce que, eux, les pauvres concepteurs de circuits, sont à coté de la plaque sur ce qui est VRAIMENT important. Entre l’impossibilité de tester chaque élément d’un ampli-op conventionnel (!), l’impossibilité d’intégrer des grandes selfs ou capas dedans (très utile…) et autres discours ridiculissimes, on ne sait pas trop ce qui est le plus risible.
Manifestement, ils ne doivent absolument avoir aucune notion de ce qu’est un ampli-op et les contraintes que cela représente. Mais qu’importe, ca convient parfaitement à la clientèle qui, bien sur, serait totalement incapable de les différencier d’un pauvre 5532 (à moins que ces modules produisent de la distorsion, mais ca ne serait plus tout à fait un ampli-op).
Autre morceau de choix, les régulateurs discrets qui sont censés remplacer des circuits existants. Bien sur, aucune donnée pertinente sur les capacités de régulation de ces choses, pourtant faciles à mesurer. Le problème, c’est que ces modules sont en grande partie totalement inutilisables, vu le peu de courant qu’ils peuvent débiter. Comment quelqu’un de sérieux peut proposer un substitut à des LM317/337 qui ne peut produire qu’une fraction du courant normalement disponible (80 mA au lieu de 1500) et une fraction des tensions possibles (5-10V au lieu de 1.2-37). Comment osent-ils appeler ça un super régulateur, et, pire encore, un substitut (ces composants sont-ils protégés contre les court-circuits et la température ?). A mon avis, il doit y avoir une infime minorité d’appareils qui utilisent des 317 en dessous de 80ma et dans la zone 5-10V… A part cramer ces chers composants (ou au moins déréguler complètement en effondrant l’alimentation), je ne vois pas l’intérêt. A mon avis, les ampli-op sont du même acabit technologiquement. Le discours des pages est vraiment monumental, avec une densité de conneries (et de contradictions) à la ligne assez considérable.

J’aime beaucoup : « Vous trouverez aussi une amélioration dans les basses car, maintenant, le régulateur peut récupérer rapidement à la suite d’une grosse demande en courant ». A rapprocher aux 80 mA max disponibles !

Ces gens ont l’air d’avoir réussi la ou les meilleurs ont échoué : reproduire ces composants à partir d’éléments discrets. Ils devraient donner des leçons à Douglas Self par exemple. Mais, je ne sais pas pourquoi, mais ma confiance irait plutôt vers ce dernier en ce qui concerne la conception de circuits…

Heureusement que le ridicule ne tue plus, y il aurait vraiment des morts violentes. Malheureusement, les utilisateurs de ces circuits ne rendent pas compte qu’ils se sont fait arnaquer par un placebo onéreux. Pire, ils les conseillent, continuant leur quête de pollution des esprits.

Jipi.

Publicités

3 commentaires »

  1. Bonjour,

    Je suis heureux de trouver enfin un avis negatif sur ces produits. As tu contacté le fabricant pour leur demander plus d’infos?.

    Bertrand

    Commentaire par Bertrand — octobre 23, 2007 @ 3:56

  2. Bonjour,

    Une question me vient à l’esprit :
    Pour être aussi catégorique je suppose que vous avez testé les produits Burson ?

    Commentaire par Guillaume — janvier 10, 2008 @ 11:08

  3. Je suis une bille dans le domaine mais il me semble qu’en électronique sur un certain nombre de critères déterminés on peut vraiment trancher pour savoir si le schéma présenté est bon ou mauvais.
    Les vieilles lubies subjectivistes des audiophiles heureux ont la peau dure. Et le petit commerce grince facilement des dents lorsqu’un grain de sable désagréable perturbe le bon fonctionnement de la machine.
    Pour prendre une analogie automobile c’est comme si un ingé se penchait sur un joli train avant (double triangulation et renvois d’angle qui vont bien) pour une comparaison avec une daube à bras tirés avec ses petits silent-blocs. Pensez-vous un instant que se mettre au volant du second véhicule soit nécessaire pour étayer ses conclusions ?
    Essayer ces « trucs » après les avoir décortiqués, c’est faire un pas du côté des subjectivistes. J’ai cru comprendre que ce n’était pas la vocation première de ce blog.
    Je profite de ces lignes pour en remercier l’auteur. Même pour un vrai débutant, en s’accrochant un peu cela devient jubilatoire…et dieu sait que la matière est complexe.

    Commentaire par Franck — juin 2, 2015 @ 12:48


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :