Jipihorn's Blog

octobre 21, 2007

Encore une fois, James Randi a vu juste…

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 9:48

Un feuilleton haletant était en cours entre James Randi et des protagonistes câbles audiophiles de luxe.

Le premier volet faisait part d’un compte rendu ridicule dans Positive Feedback (LE site subjectiviste à coté duquel Stereophile est une antenne de L’AES) sous la plume de Dave Clark à propos des câbles de la firme Pear (Poire, ça ne s’invente pas).
Oui, pour ce monsieur, ces câbles donnent plus envie de danser que leurs concurrents. La preuve, on tape plus du pied en écoutant de la musique. Un matériel incroyablement avancé qui amplifie le coté « foot tapping » de la musique… Un article finalement dans la même veine que les autres disponible dans ce site où , malheureusement, le ridicule ne tue pas.
Et donc, James Randi propose, comme il l’a déjà fait plusieurs fois à d’autres éditeurs, de concourir au challenge de 1 million de dollars à quiconque pouvant mettre en évidence tout phénomène para-normal (car, selon lui, les différences entendues et décrites par les éditeurs sont de cet ordre).
Habituellement, ces articles restent sans suite, ce qui est guère étonnant.
Mais cette fois ci, ça n’est pas le cas…
Après un petit article la semaine d’après à propos du câble le plus cher de chez Transparent audio (43000$ les 7.5 m pour relier des haut parleurs) et un clin d’oeil salutaire sur les numéros disponibles de The Audio Critics, la nouvelle tombe la semaine suivante :
Michael Fremer, de Stereophile magazine, semble accepter le défi. Pour ceux qui ne connaissent pas ce personnage haut en couleur, The Audio Critic le décrit comme :

« Probablement l’individu le plus déplaisant dans la communauté audio américaine. Dans ses écrits et son contact personnel, il est vulgaire, grossier, bigot et malhonnête intellectuellement ».

Il suffit de lire quelques écrits sur le WEB de sa part pour s’en rendre compte définitivement. Son crédo : le vinyle et sa supériorité sur le digital. Le subjectiviste dans toute son horreur avec cette malhonnêteté intellectuelle couramment rencontrée chez ses pairs mais décuplée.
Et donc, ce personnage semble accepter le défi, après évidement avoir bien insulté et attaqué James Randi comme toute personne qui ose mettre en doute ses capacités. Pour les anglophones, on pourra lire du grand Fremer dans les textes publiés pour situer le personnage.
Le problème, c’est que Fremer est un impulsif et juste après s’être rendu compte de sa bévue (accepter le défi peut avoir des conséquences considérables), il revient à la charge pour essayer de rattraper le coup en jouant sur les mots, principalement en refusant de participer au challenge parce qu’il teste des affirmations paranormales, supernaturelles ou psychiques, domaines où il ne veut pas appartenir. Ce qui est une technique des plus courantes : les chipotages réthoriques.
Parallèlement, le PDG de Pear Cables , Adam Blake, met en ligne une réponse au défi de Randi en affirmant simplement que le challenge est un canular (autre méthode souvent utilisée pour prendre la poudre d’escampette) et en soulignant que les affirmations données dans son site sont purement scientifiques avec mesures à l’appui. Même un technicien ivre verrait immédiatement la pauvreté des « preuves » publiées et les références soi-disant scientifiques (dont, surprise, le fameux article de bas de gamme que j’ai décrit il y a quelques temps, cité sur son-Qc et Delphi).
Bref, rien que du classique, toujours les mêmes techniques pour se défiler. Mais bon, ça commence à prendre quelques proportions car on commence à en entendre parler un peu partout…

La semaine d’après, James Randi modifie le texte du défi pour gommer tout terme gênant Fremer, histoire de bien le faire enrager et le bloquer dans sa technique d’évasion (« Nous attendons tous – avec grand intérêt- votre prochaine tentative d’obscurcir le défi et te tenter de vous en échapper »). Fremer est bloqué et il le sait. Il doit amèrement regretter son coup de sang original…

Et c’est tombé ce matin, le PDG de Pear Cables s’est débiné. Permettant à Fermer de faire de même car il ne veut pas fournir de câble ou être impliqué dans le truc. Fremer ne va certainement pas faire l’effort d’acheter des câbles Pear (7250 $) pour faire le test… Et donc, tout le monde a pris la poudre d’escampette, exactement comme Randi le suppose à chaque fois… Le pauvre PDG de Pear Cables, un compte rendu un peu trop laudatif lui aura donné une publicité dont il se serait bien passé…

Ça va pas faire l’affaire des subjectivistes ça… C’est pas bon pour l’image. Fremer et Blake savent parfaitement qu’il se feront humilier si ils font le test (sauf si ils ont une chance considérable), et tout est bon pour essayer de faire diversion. Sauf que Randi est un pro dans ce domaine et il a simplement mis à jour la réalité des choses : ces gens sont des opportunistes surfant sur la vague des accessoires audio de luxe pour clientèle riche, naïve à l’intérieur mais prétentieuse à l’extérieur.

Y aura-t-il une suite ? Je ne sais pas. Fremer étant tellement imbu de sa personne que se défiler comme ça va entacher son orgueil, chose insupportable.

Passionnant et révélateur…

Jipi.

Un commentaire »

  1. J’ai eu une irrésistible envie de taper du pied ce matin, en écoutant « Le sacre du printemps » dans une version endiablée, malgré des câbles modestes ? C’est grave, suis-je donc à ce point dans l’erreur ???

    Commentaire par Diablotin — avril 11, 2010 @ 9:40


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :