Jipihorn's Blog

juillet 25, 2008

Le pur son pour enrhumés…

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 12:18

Dit autrement, le Burson. C’est un calembour absolument naze, mais comme il faut à chaque fois se creuser pour trouver un titre, faut pas non plus en demander beaucoup.
Burson donc, ces fameux amplis OP discrets intouchables, si bons, si audiophile, si adulés. Ils ont fait des émules, mais on se situe toujours dans le même style de créneau.
Nous n’avons pas eu d’exemplaires, malgré les propositions de prêt, donc, nous n’avons pas pu les mesurer. Mais miracle, un gars l’a fait et a posté ses résultats sur le forum d’Elektor. Au vu des chiffres, on est vraiment dans l’absence de distorsion, même à faible charge, ce qui ne fait que conforter leur supériorité sur les bouses intégrées dernier cri.
Voici l’extrait des résultats :

Pour les mesures la distorsion atteint des chiffres très bon quelque soit la charge connecter : 0 0021% pour + 6dB à 600 ohms et 150 ohms et 0.0033% à 75 ohms le tout pour un signal à1 KHz .A 10Khz les chiffres passent à 0.005% pour le même niveau et pour les mêmes charges de 75,150 et 600 ohms .Pour l’offset en ajustant les résistances de 120 ohms on arrive au réglage de 0.1Mv c’est très surprenant .Les mesures sont réalisé sur banc NEUTRIK

Effectivement, pas de distorsion, même à 50 ohms de charge. Bref, on est dans la perfection. Mes détracteurs doivent se trouver dans un état de transe, j’ai critiqué pour rien ces composants, uniquement guidé par mon envie de les fustiger gratuitement.

Mais…

Disons le tout net, ces chiffres qui semblent si bon, sont en fait absolument quelconques, voir assez médiocres… Les rares avantages (essentiellement la capacité en courant) n’ayant aucun intérêt dans le domaine de l’audio, on se demande bien où est leur prétendue supériorité…
En effet, qui a dans son système un endroit où un amplificateur de tension est chargé avec des impédances basses, hors amplification de puissance ? Si je peux admettre que des transfos en sortie de convertisseur (par exemple) peuvent présenter un impédance basse en très basse fréquence (ce qui est un défaut inhérent), je vois pas ou l’on peut trouver des appareils avec des impédances d’entrée aussi faibles…L’argument du courant disponible ne tient pas en tant que paramètre pertinent qualitatif, pas plus qu’un éventuel offset d’entrée dont sont munis pas mal de références d’ampli OP intégrés. Si par ajustement l’offset d’entrée peut être réglé très bas, il n’y a pas d’indicateur de sa valeur avec les composants d’origine (mais il doit être très faible de toutes façons, vu le schéma). De toutes façon, des références d’amplis OP intégrés ont des offsets très faible aussi (a supposer que l’on parle bien de la tension d’offset d’entrée)

En fait, si dans l’absolu les mesure du Burson semblent excellentes, tout devient particulièrement humiliant si l’on jette un œil par ici
Ce site est bien connu des amateurs d’amplification. Douglas Self est un des grands spécialistes dans le domaine. A ce sujet, son bouquin « The Audio Power Amplifier Design Handbook » est tout à fait indispensable pour ceux qui veulent concevoir des appareils. Une sommité, donc, qui a aussi mesuré tout un lot d’amplis OP de base, dont le fameux et vénérable 5532…

Et que voit-on ? Que le 5532 a au moins 5 fois moins de distorsion que le Burson. Certes, ce n’est pas le cas en charge faible (inférieure à 450 ohms). Ma question est : « Et alors ? ». Qui utilise ses amplis op dans de telles conditions ?
Un petit coup d’œil ici va définitivement enterrer le pseudo avantage du Burson. Il suffit de mettre des 5532 en parallèle (attention, c’est une vue de l’esprit, il s’agit pas non plus de souder les pattes comme ça). 1 Ci double et on n’a pas de distorsion à 220 ohms. Pour 100 ohms ? Allez, 4 AOP (donc deux CI) et hop, c’est bon. Si ca gène, un petit étage de sortie à 2 transistors, et c’est réglé, on pourrait balancer 1 A si on veut, mais on cherche quoi ? Un ampli de puissance ?

Sachant que 100 pièces de 5532 coutent le même prix qu’un module Burson simple (30€ en gros) , je crois que l’on a compris : ces modules n’ont strictement aucun intérêt, à part contenter un ego plus qu’à améliorer son système (ce serait plutôt le dégrader).

Encore une petite couche ? Un petit tour sur cette autre page de D. Self suffira. Un petit schéma tout simple en bipolaire, un cas d’école, qui peut être amélioré en courant sans ajouter de distorsion (y a tout ce qu’il faut dans son bouquin pour ça). Et que voit-on ? Encore des caractéristiques très supérieures au Burson, malgré l’absence de dispositifs particuliers pour la réduire.

Finalement, on attend toujours ce qui fait que les Burson sont si supérieurs. Ce n’est pas mesurable, ce n’est pas visible, mais ça s’entend au premier coup d’oreille… Si c’est vrai, ca devrait se bousculer au Million Dollars Challenge de James Randi. Et encore, cette somme d’argent n’est rien par rapport à ce qu’une telle découverte apporterait à l’humanité, et à la reconaissance qui s’en suivrait dont raffole l’audiophile de base…
Il ne faut pas oublier non plus que caractériser un ampli op, c’est beaucoup plus complexe qu’un simple taux de distorsion. Mais en audio, une grande partie des paramètres n’ont pas vraiment d’importance : on est dans un des cas d’utilisation les plus simples, mis à part quelques cas spécifiques comme les convertisseurs I/V par exemple (oui, je sais, les Burson semblent ne pas savoir le faire). Il existe un excellent document la dessus disponible chez Texas Instrument. Juste pour avoir une idée.

Et si, en fait, c’est dans la tête que ca se passe.
Noooon, pas possible…

Jipi.

Note : depuis quelques temps, Douglas self a supprimé ses mesures d’amplificateurs opérationnels pour cause de sortie de son bouquin. C’est dommage, mais, à mon avis, ce livre devrait être top niveau.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :