Jipihorn's Blog

août 31, 2008

Même Le Monde peut ne pas tourner rond…

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 6:22

A un passage vite fait sur Delphi, histoire de prendre la température, une discussion m’attire l’oeil : « Le Mp3 mutile le son et l’audition ».
Curieux… Si je savais que le Mp3 est une compression destructrice, je me demandais bien pourquoi l’audition serait touchée elle aussi.
Cette discussion parle d’un article publié dans le monde., dans la catégorie « Technologies ». Du sérieux donc.
En fait, pas vraiment.
J’ai déjà lu des articles mauvais dans le domaine, mais la, je crois qu’un nouveau record a été battu. Qu’est ce que cette diatribe qui n’est qu’un texte de haine viscérale envers une technologie vient faire dans le chapitre « Technologies ». La critique est un art, et lorsque l’on s’attaque à de la technologie, on doit maitriser un minimum le sujet.
En fait, on assiste la à un cas de figure assez courant dans le domaine de l’audio : le musicien qui se croit investi d’une compétence dans un sujet qu’il ne maitrise pas.
Car ça arrive souvent qu’il y ait une confusion entre musique et technologie audio. Et ces « musiciens » considèrent que jouer un instrument ou faire de la musicologie fournit automatiquement des compétences en électronique, en numérique ou en compression logicielle.
Et c’est la que l’article fait la démonstration cinglante de la totale indépendance entre les deux mondes. Car on assiste la à un summum d’incompétence, d’incompréhension et de confusion.
Iil semblerait que l’auteur n’ait pas intégré que le mp3, avec son taux de compression réglable, ne peut pas être critiqué d’une manière manichéenne. Je doute très fortement qu’il ait comparé un original avec un mp3 à 320 kb/s en double aveugle… Encore un qui croit à la supériorité de son audition. D’ailleurs, quelqu’un qui pourrait les distinguer peut immédiatement s’inscrire au « million dollar challenge » de James Randi.

Le mp3 est un vrai progrès. Bien encodé, il permet d’atteindre une qualité sans aucune comparaison avec ce qu’il se faisait avant. On peut faire de la merde avec toutes les technologies existantes, ça n’est pas un problème. Mais personnellement, je n’échangerais pas un bon lecteur mp3 avec des bons fichiers avec un bon lecteur à cassette de l’époque. Les gros malins qui hurlent haut et fort à l’ignominie feraient mieux de se cultiver un peu sur le sujet. Et si ils ne sont pas content, qu’ils utilisent autre chose. On est exactement dans le même cas de figure avec les créationnistes qui critiquent la théorie de l’évolution. Systématiquement derrière, il y a une ignorance crasse des principes en jeu. Elle est d’autant plus insupportable qu’elle est mise en avant avec un style pompeux et prétentieux, de celui qui sait.

Hélas, c’est pathétique.

Je ne suis pas un fana du mp3 en soi, et je déplore qu’il n’y ait pas la possibilité de pouvoir télécharger sur les sites payants une version non compressée. Car finalement, on ne télécharge qu’une version un peu dégradée. Je rappelle tout de même qu’à l’époque, la copie sur cassette était autorisée car elle était une dégradation de l’original. Maintenant, on paye pour ça. C’est le seul détail qui me gène, et c’est un aspect commercial, pas technologique. Par contre, de la à dire que le mp3, c’est de la merde, que le signal est inaudible, expurgé de toute émotion, et bien, je leur conseille sur le champ d’aller gagner leur million de dollars. mp3, ça n’est pas mp3 à 64 kb/s , c’est plus compliqué que cela. Mais bon, faut pas trop leur en demander, manifestement, il faudrait 15 jours pour expliquer ce qu’est un débit.

Cet article serait déjà pitoyable si il ne parlais que des mp3, et de la déliquescence du niveau musical qui en découle (vous savez, c’était tellement mieux avant). Mais en plus, il s’offre le luxe de confondre allègrement la compression de donnée avec la compression de dynamique, choses totalement indépendantes et totalement décorrelées. Pourtant, il semblerait que cet auteur soit une personne respectée dans son domaine. Peut-être qu’elle n’écoutait pas la radio dans les années 80, époque ou déjà, la compression de dynamique était reine. Elle n’a pas attendu l’arrivée du mp3 pour en user et abuser. Le mp3 est nécessaire à partir du moment ou il y a de la donnée à faire transiter. Oui, c’est un progrès au sens qu’il n’est pas concevable de faire autrement dans ce contexte. Ca n’est peut-être pas le meilleur format, mais c’est un compromis. Les compressions non destructrices ne compressent pas assez (à peine plus qu’un simple zip) pour être rentables. Et, bien sur, ces gros malins ont la solution alternative…

Allo, il y a quelqu’un ?

Voila où ça mène de se croire compétent dans des domaines uniquement parce qu’on l’est dans un autre qui semble lié. Weber Rehde était un cas magistral dans le genre (son article dans Hifi Stéréo de 1985 est un monument dans le genre). La relève est assurée. L’audio, c’est de la technique, pas de la musique. Quand on sait pas, on apprend ou on laisse tomber. C’est vrai, je suis vraiment agacé par ces individus et il est temps qu’ils rentrent dans leurs niches et qu’ils se fassent oublier.

Jipi.

Publicités

août 4, 2008

Découverte du weekend…

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 12:06

C’est la fin des soldes et les magasins essaient à tout prix de vendre ce qui va leur rester sur les bras. C’est le cas de Leroy Merlin qui a même fait une journée spéciale le 2, dernier jour légal.
LR est devenu probablement le magasin le bricolage le plus important. Personnellement, je n’ai vraiment pas eu à m’en plaindre sur les gens qui y travaillent. C’est peut-être pas le cas ailleurs en France, mais par ici, ils sont vraiment dévoués, même quand une commande prend des mois.
A bordeaux, il y en a 4. Ils sont indépendants et ils ont chacun leur particularité. Actuellement, à celui de Bouliac, il y a un stock de quelque chose que jamais j’aurais pensé trouver surtout dans un magasin grand public : des plans de travail en Amarante. Ces planches de 180×65 en 3.4cm d’épaisseur sont absolument fascinantes déjà à l’état brut, mais une fois verni, il est difficile de faire plus joli. Ils en ont un stock d’une dizaine de planches qu’ils ont bradé à 149€ (la planche , pas le stock !), ce qui est le prix du même en chêne. C’est bon, je sais ce qui servira de face avant pour les futures enceintes pour les Acoupower. L’amarante est un bois très lourd (850 kg/m³), d’un violet profond (surtout verni) et dur. Même en fouillant sur le net, il m’a été impossible de trouver un tel produit. la seule utilisation de l’amarante pour le particulier est dans le plancher (la classe…).
Enfin bref, en cherchant des infos sur la finition de l’amarante et les paramètres qui régissent sa couleur (y a des pasionnés qui ont travaillé la-dessus), je suis tombé sur un petit site tenu par un jeune gars aux US qui fait des baguettes de batterie sur mesure, dont une version en amarante.
J’ai plein de formats de baguette à la maison, mais souvent ca ne colle pas tout à fait avec ce qu’on aimerait avoir. Normalement, on doit pouvoir jouer sur tout format, léger ou lourd, fin ou épais. Mais, selon son habitude, on est plus confortable avec un certain type de taille. Pour ma part, je suis plutôt habitué aux baguettes lourdes qui sont souvent assez larges. Les versions Thomas Lang ou les plus conventionnelle (plus petites) 2B sont assez confortables, même si les premières ont un diamètre assez balèzes et les deuxièmes un peu légères. L’amarante étant plus lourd que l’hickory, il est possible de faire des baguettes de même poids que les thomas Lang sur une dimension plus proche de la 2B. Et donc, si fait. Une petite commande a été passée, on verra bien ce qui en reviendra. Ce qui est super, c’est que l’on peut faire n’importe quelle dimension, type d’olive, de flanc, de section (ronde ou carrée) dans divers bois, avec des sérigraphies ou du vernis. Très sympa.

L’amarante, c’est vraiment un truc extraordinaire.

Jipi.

Propulsé par WordPress.com.