Jipihorn's Blog

décembre 21, 2008

A se visser dans le crâne.

Filed under: Acoustique, Fondamentaux, Geddes — jipihorn @ 1:54

Réponse fondamentale d’Earl Geddes qui met bien au jour un des problèmes fondamentaux dans la position subjectiviste :

When one simply takes your position they don’t seek to understand perception in objective and quantifiable terms. I don’t accept this position and I do seek scientific aproaches to what we hear. We are much better at it than you assume and you seem to be unwilling to move in the direction of science, instead holding on to the ideals of subjectivism.

Subjectivists tend to hide behind this view, that « we are just unable to explain the complex process beneath that feeling ». It makes life easy to not have to attempt to explain or quantify what we perceive – « it sounds good to me and thats all I need to know. » What could be easier.

I prefer to take the harder road of science where things need useful and well defined terminology and quantifiable objective measures. Lifes tough.

Ce que  l’on pourrait traduire par :

Quand quelqu’un prend simplement votre position, il ne cherche pas à comprendre la perception [auditive] en termes objectifs et quantifiables. Je n’accepte pas cette position et je cherche réellement des approches scientifiques à propos de ce que nous entendons. Nous sommes bien meilleurs dans ce domaine que vous le supposez et vous semblez ne pas vouloir aller dans la direction de la science, en vous accrochant plutôt aux idéaux subjectivistes.

Les subjectivistes tendent à se cacher derrière cette vision, que « nous ne somme pas capables d’expliquer les processus complexes derrière cette sensation [acoustique] ». Cela rend la vie facile de ne pas tenter d’expliquer et quantifier ce que nous percevons. « Ça sonne bien à mes oreilles et c’est tout ce que j’ai à savoir ». Comment faire plus simple ?

Je préfère prendre la route plus difficile de la science ou les choses ont besoin d’une terminologie et de mesures objectives quantifiables utile et bien définie. Le vie est dure.

Difficile d’être plus clair…

Autre position subjectiviste tout à fait analogue : « Il n’y a pas de corrélation entre mesure et écoute ».

Jipi.


2 commentaires »

  1. tien ce n’est pas moi qui est rédigé ce message?
    parce que j’aurai pu l’écrire sans rien toucher

    Commentaire par dominax — avril 6, 2013 @ 3:21

  2. Bonsoir Jipi,

    Concernant la  » réponse fondamentale  » d’Earl.Geddes ci-dessus, j’avoue sans peine ne pas partager son avis !

    En ce qui concerne la position subjectiviste annotée en fin de paragraphe  » il n’y a pas de corrélation entre mesure et écoute  » En ce qui me concerne et en mode utilisateur je n’écoute pas la musique avec un oscilloscope et/ou un analyseur, j’écoute ma musique comme beaucoup d’autres mélomanes avec mes oreilles et mon cerveau interprète ! Autrement dit, je suis plutôt d’accord avec cette dernière affirmation !

    Sinon pourquoi tant d’appareils avec de bonnes voire d’excellentes mesures sonnent comme des casserole ?
    Est ce qu’un concepteur devrais se focaliser sur son/ses instruments de mesures afin de réaliser son appareil de reproduction audio ? En ce qui me concerne, je ne le crois pas du tout !

    Ce n’est qu’un avis parmi tant d’autres ! Salutations. Tony

    Commentaire par Tony — avril 29, 2015 @ 9:16


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :