Jipihorn's Blog

avril 8, 2010

Exercice sceptique pour débutant.

Conversation sur le forum Elektor, dans la rubrique dédiée au livre conceptuel de Francis Ibre (1), assez typique de ses méthodes de conversation :

Magnifique échange dont on peut extraire pas mal de choses, n’est-ce pas ?

Reprenons chronologiquement :

Tout d’abord, une personne remplace son filtre actif à base de ces saloperies d’AOP (surtout des 5532) par une version super géniale à base de ecc83 (12ax7). Le problème, c’est que le gain de qualité a été mis directement sur le fait que l’on soit passé aux tubes. Les fonctions de transfert sont elles les mêmes ? Les gains sont-ils les mêmes ? La distorsion suffisamment faible ? Le fait de s’être débarrassé de ces éléments gênants comme ces AOP n’a-t-il pas influencé la perception finale dans le bon sens ? Voila des raisons pour lesquelles l’explication peut-être bien plus probable qu’une explication sans sens réel. Bien sur, ces filtres ont été confronté en double aveugle avec des niveau égalisés à 0.1dB… Mais cette pseudo-explication là est celle que Ibre veut entendre et il saute sur l’occasion pour asseoir son expertise.

Et donc, il ne peut pas s’en empêcher, il enfonce le clou :

« Des personnes hautement compétentes ont affirmé que si le tube avait été inventé après le transistor, il aurait été considéré comme une avancée décisive » .

Rien que ça. C’est une affirmation bigrement gonflée, et demander quelles sont ces « personnes hautement compétentes » me semble une question extrêmement légitime. Car, il faut bien le dire, cette affirmation est ridicule. Imaginons la situation. Le transistor a été inventé et a évolué pendant quelques dizaines d’années et pan, le tube est inventé. Ce qui veut dire en gros  que l’on compare un audion de 1906 avec des semi conducteur des années 80. Quelles seraient les avancées décisives ? Certainement pas la puissance, ni le gain, ni la durée de vie, ni les caractéristiques HF, ni la robustesse, ni …rien. Car il faut bien comparer dans les mêmes conditions car je vois d’ici la comparaison biaisée que fait Ibre dans son esprit : des triodes planar à grille cadre, le top de l’époque des  années 50,  avec des vieux transistors germanium. Mais ça n’est pas comme ça que le choses se seraient passées. Quelques rares applications ont encore des tubes pour des raisons réelles, comme la HF de puissance ou de l’émission d’ondes. Mais certainement pas dans le contexte basse fréquence. Évidement, on peut parler à l’infini de l’écrêtage progressif ou autres dynamiques de tensions disponibles, mais ce sont des argument d’ignorants sans intérêt (qu’ils ouvrent des bouquins d’électronique sérieux) .

Maintenant, observons bien les techniques d’évasion utilisées à cette question fermée qui est posée trois fois de suite sans avoir la moindre réponse :

  • Réponse par d’autres questions , questions données par Ibre dont il a les réponses. C’est une forme de red herring, une forme de diversion. Notons au passage cette façon de faire plus ou mpoins comprendre que la question d’origine est stupide, histoire de se mettre en une sorte de position de supériorité et de se substituer, l’air de rien, à ces experts.
  • Réponse sur une autre partie du texte qui n’a rien à voir. Il est en effet pas évident de reposer brutalement la question sans mettre un peu de texte autour. Plutôt que de répondre à la question d’origine, il saute sur l’occasion de digresser sur la trivialité de ses question pseudo-intelligentes. Oui, ces questions sont triviales, mais , encore une fois, il fait une tentative pour faire croire que ce qu’il dit n’est pas aussi simple que l’on penserait et que, lui, est capable d’appréhender la complexité du sujet (encore une diversion). On se croirait face à ces théologiens sophistiqués.
  • Réponse en disant qu’il a répondu à la question (ce qui est faux) et qu’il faut se contenter de cette fausse réponse. Courant dans la rhétorique politique :  « Vous n’avez pas répondu à la question ! »  » Oui, mais c’est ma réponse ».

Pas mal, hein ? Maintenant, voici comment je vois la réalité :

Ibre a voulu trop en faire et il a inventé ces « personnes hautement compétentes » pour se faire mousser.

J’applique tout simplement le rasoir d’Occam. La raison la plus probable est souvent la meilleure. Si il avait été vraiment malin, il aurait répondu en quelques mots à la question, puis posé les siennes pour assoir sa supériorité. Mais non, il est tout simplement incapable de répondre. Quand ne peut-on pas répondre à une question ? Simplement, quand on ne connais pas la réponse. Qu’un expert dise une telle affirmation (ici un expert en composants électroniques évidement), cela me semble tout à fait extraordinaire. A affirmation extraordinaire, preuve extraordinaire…

Maintenant, beaucoup plus grave, sur la dernière réponse :

Qu’en a-t-on à faire de savoir si c’est Tartempion ou Duchmol qui a dit ça ?
Tu ne peux donc pas accepter cette affirmation sans connaitre sa source ?
Ou bien préfères-tu t’assurer de la non-crédibilité de cette source, avant de rejeter l’affirmation ?

Oui, vous avez bien lu : croyez sur parole, ne doutez jamais, quelle importance de ne pas savoir ? Croyez moi, ne vous posez pas de question, je détiens la Vérité. Effrayant, non ? Et il veut donner des leçons de science et de rigueur…

Et bien non,  et c’est le message que je veux marteler ici : cherchez, vérifiez, confrontez. L’esprit critique est la meilleure arme contre justement ce genre d’individu qui se réfugie derrière de la mauvaise rhétorique pour faire illusion. Parce que, non seulement Ibre  na pas répondu à la question mais en plus,  il prouve qu’il est une source potentielle de pollution pour l’intelligence en général et l’esprit scientifique en particulier.

Je comprends maintenant cette phase d’anthologie : « les subjectivistes objectivistes, je les emmerde« (3) . Ben oui, ce sont les seuls qui peuvent le mettre dans des situations inconfortables.

Maintenant, un petit détour vers ce filtre actif à triodes. Ce modèle est fourni par ceux qui distribuent le WM8 Bassis, dont j’ai déjà parlé ici à propos de la transformée de Linkwitz. Ce qui est intéressant avec eux, c’est qu’il fournissent les schémas dans leurs manuels. Je connais bien les problèmes des filtres actifs à triode, car il est délicat de deviner où ils vont tomber. Qui n’a pas essayé de comprendre ces articles de Larsen dans feu l’Audiophile et comment il a calculé les valeurs ? Et oui, ces filtres utilisent des cellules à gain unitaire à charge cathodique avec contre-réaction. Le problème, c’est que ça n’est pas à gain unitaire. Et le résultat ne tombera pas la où c’est prévu. La faiblesse technique du XM26, c’est qu’il suppose que ces cellules se comportent comme des AOP, ce qui n’est pas le cas. J’ai pas mal étudié ces schémas sur des simulateurs analogiques et les différences peuvent être importantes : les formules, ici du Linkwitz du 4ème ordre, ne sont pas valides. Il est quasi certain que les fréquences réelles seront différentes (en fait, le comportement électrique en général), ce qui est largement suffisant pour avoir des résultats d’écoute différents.  Dès que je serai rentré de vacances, je posterai des simulation pour bien voir comment cela se comporte. D’un autre coté, je pense pas que la distorsion inhérente aux tubes se retrouve ici à des taux suffisants pour être entendues. Ces étages intrinsèquement une distorsion faible… à cause d’une contre-réaction quasi-totale dans la zone passante, vous savez, ce mal absolu tant détesté par ces anti-transistors, mais appliqué à l’extrême dans cette situation. Un comble ! Voila un problème (et non une qualité) du tube utilisé en audio : il est loin des modèles parfaits supposé et il se comporte pas très bien dans ces contextes. Mais ou peut bien être cette ** avancée décisive **(2) du tube ?

Grotesque, mais finalement comique à la fois.

Jipi.

(1) Pour des raisons pratiques, ce sont des captures d’écran; la mise en page d’une conversation sur un blog me demanderait trop de temps pour être lisible…

(2) Rholala, comme c’est prétentieux, cette manière de souligner…

(3) Profitez bien quand je  merde, ça va pas arriver souvent !

Publicités

4 commentaires »

  1. Hello JIPI

    Je comprends maintenant cette phase d’anthologie : « les subjectivistes, je les emmerde » . Ben oui, ce sont les seuls qui peuvent le mettre dans des situations inconfortables.

    Lapsus ?

    Commentaire par helio — avril 9, 2010 @ 11:38

    • Ha… Effectivement. Je dirais dyslexie.
      Jipi

      Commentaire par jipihorn — avril 9, 2010 @ 5:45

  2. “Des personnes hautement compétentes ont affirmé que si le tube avait été inventé après le transistor, il aurait été considéré comme une avancée décisive”. Francis Ibre

    Il s’agit d’une déformation d’un propos tenu par une personne effectivement hautement compétente – précisons-en la matière – en amplification. L’auteur en est Douglas Self, et c’est quelque chose qu’il a écrit avant l’an 2000 lorsqu’il a présenté une comparaison entre les bipolaires et les Mosfets dans la revue britannique « Electronics World ».
    Dans la cinquième édition de son livre « Audio Power Amplifier Design Handbook », page 382, cela figure sous cette forme :

    « I must admit to a sneaking feeling that if practical power BJTs had come after FETs, they would have been seized upon with glee as a major step forward amplification. »

    A noter que sur son forum Francis Ibre s’élève souvent contre la réécriture de l’histoire, malgré son penchant très net de s’y adonner.

    Commentaire par >Forr — juin 5, 2010 @ 9:46

  3. Je suis étonné qu’il ait ce livre (qui reste un de mes bouquins les plus recommandables sur le sujet) et, bien sur, si il a bien tiré sa diatribe de cette source, il a vraiment une compréhension des chose qui est particulièrement mauvaise : la phrase de Self irait même à l’encontre de l’affirmation de Ibre, le FET se rapprochant le plus du tube en soi par rapport au bipolaire.
    Et c’est vrai que j’ai été étonné de lire la forte préférence de Self envers les bipolaire et ses arguments sont absolument convaincants. J’avais pas fait le rapprochement.

    Jipi.

    Commentaire par jipihorn — juin 5, 2010 @ 10:39


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :