Jipihorn's Blog

mai 31, 2010

Apprenez la méthode Ibre en une leçon !

Filed under: Rhétorique, Ridicule — jipihorn @ 6:35

Pearls Before Swine

« Et c’est pourquoi je pense que dimmy flum hum jimmer jam hoo haw »

« Qu’est ce que tu fais, Pig ? »

« Je suis un débatteur à charabia. Quand un opposant marque un point, je le contre  en me mettant à parler en charabia… Ça désoriente et c’est une stratégie très maline »

« Je ne pense pas que ce soit malin. Je pense que c’est stupide »

« Je chimmy respectueusement chang ding dong »

Merci qui ?

Jipi.

5 commentaires »

  1. Francis Ibre est à l’audio ce que les frères Bogdanoff sont à l’astrophysique. Vous savez, ces bouffons sarkozistes tout juste bons à commettre un roman de gare aux intentions à peine voilées. C’est cela les nouvelles icônes de la science? Des ambassadeurs d’une science depuis longtemps compromise avec la pourriture financière. Nos Gilles de Gennes et autre Leprince-Ringuet s’en retourneraient bien vite dans leur tombe…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juin 24, 2010 @ 8:09

  2. Les Bogdanoff sont deux
    Faute à moitié avouer, à moitié pardonner ?

    Commentaire par helio — juillet 10, 2010 @ 9:21

  3. C’est les vacances et si vous allez dans le sud, n’oubliez pas de passer par là:
    http://www.melaudia.net/sud1006-0301.php
    Une phrase, relevée chez nos amis « d’audiophilie des gens heureux », résume à elle seule ces trois systèmes « étalon » dans la logique audiophile:
    « …Aucune pondération dans le cahier des charges, pas de vue globale. Ca ressemble à un truc qu’on fait pour soi, où le plaisir de la conception et de la construction nous fait passer des heures sur des détails en nous voilant la face sur les autres aspect. Au final, ça sonnera superbement car c’est moi qui l’ai fait (ou ça m’a coûté une blinde / ça épate le voisin). »

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 14, 2010 @ 4:20

  4. Ca résume bien ce que dit en filigrane Philippe Viboud ex NRDS sur sa propre installation.
    Me semble qu’il faut apprendre à déconceptualiser la reproduction sonore, bref en rester au fait.
    Le « cérémoniale audiophile » avant, pendant, et après l’écoute vu sur les photos mélaudia, ne le permet sans doute pas.

    Commentaire par helio — juillet 17, 2010 @ 6:00

  5. Hélio a raison: faire de la psychologie à la vue de quelques photos, ne parait pas très objectif. Mais ayant pendant longtemps fréquenté diverses sectes audio et assisté à bon nombre de leurs réunions plénières, je puis affirmer que le style d’écoute audiophile ne varie pas d’un iota dans le temps et dans les esprits, ce qui justifie d’ailleurs le qualificatif de secte à toutes ces associations mystiques à but lucratif à peine caché.
    L’objectif premier est de créer l’illusion, d’abord par la vue, de manière à influencer le fidèle: l’étalage d’un certain type de matériel déclenche dans le cerveau de l’auditeur une réaction qui détruit tout espoir d’objectivité, car ce matériel a été sacralisé dans divers articles pseudoscientifiques, grâce à une rhétorique bien huilée. Il n’est pas étonnant alors, de voir se prosterner nos audiophiles, devant des reliques voir des daubes d’aujourd’hui, sans même avoir prêté une oreille attentive aux écoutes cérémoniales. La construction du délire mystique, est une clef essentielle dans l’inconscient audiophile. Là encore, je n’invente rien, voyez par exemple, ce qu’on peut lire sur le site de l’A.F.D.E.R.S:
    http://www.afders.org/spip.php?rubrique4
    « Le Préamplificateur Phono Nagra BPS Un bijou. Le voir, c’est le désirer. Il est d’ailleurs livré dans son écrin, une petite valise comportant les clés Allen nécessaires à l’ouverture du coffret… ». Un test (http://www.afders.org/spip.php?article66) démontre que même si ce préampli phono comporte des défauts, son aura mystique (NAGRA en loccurence) ne permet pas de le remettre en cause un seul instant (lire les commentaires à la fin de l’article). A titre de comparaison, ceci (http://www.national.com/an/AN/AN-346.pdf) fonctionne des centaines de fois mieux et coûte des milliers de fois moins cher!
    Passons aux écoutes, justement. Elles sont bluffantes, très typées sono, avec en sus, une cloration délibérée apportée par divers amplis ésotériques aux performances non avouables. La directivité est prononcée, voir caricaturale lorsqu’on écoute des pavillons circulaires. Ce qui choque surtout, c’est la mauvaise répartition de l’énergie entre les différentes voies, particulièrement entre le hp de grave et le pavillon médium ou bas médium. On a alors tendance à pousser le volume pour palier à ce manque d’énergie. Ce faisant, le déséquilibre tonal s’accentue et le grave déjà à la traine avec ses vieux Altec poussifs chargés comme des bourrins, se met à beugler et les compressions se mettent à gueuler à l’unisson. Il est clair qu’on ne peut pas envisager un certain confort d’écoute. Ajoutez à celà, une multiamplification façon JMLC, des amplis au coefficient d’amortissement ridicule et vous obtenez une joyeuse cacaphonie… Rappelons que LE MATERIEL N’EST RIEN SANS UN FILTRAGE APPROPRIE. J’avoue que dans l’ensemble, j’avais du mal à reconnaitre le timbre des instruments, particulièrement les cuivres. Quant au silence, n’en parlons pas, ce n’est pas le point fort de nos audio bricolos, il suffit pour s’en convaincre, de s’approcher des pavillons à la pause apéro. Nous sommes en dehors des normes « hifi », en ce sens que tous les défauts constatés sont grossiers mais considérés comme tels et ne pouvant être remis en cause par le gourou de la secte. Alors, on préfère s’attarder sur des critères pseudoscientifiques et paléoelectroniques (du vrai bourrage de crâne). De toute façon, « l’arrogance du mandarin », c’est à dire l’incapacité à reconnaître ses erreurs, ne permet pas une quelconque évolution des mentalités. Naturellement, les amateurs essaient de singer ce qu’ils ont lu ou entendu dans les sectes et autres forums foireux, tout en croyant au génie de l’inventeur solitaire et en plus, ils se vantent d’avoir acheté « au meilleur prix » du matériel vintage, souvent hors d’usage et qui n’a même pas été testé. Alors messieurs, faites donc l’effort de vous rendre dans un studio pour écouter se que donne une bonne paire d’enceintes du commerce alimentées par un non moins bon ampli des familles…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — décembre 11, 2010 @ 8:32


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :