Jipihorn's Blog

septembre 18, 2010

ET-703 : les mesures.

Filed under: Acoustique, Bricolage, Pavillons — jipihorn @ 3:42

C’est bien joli d’usiner des pavillons, mais il faudrait voir si ils sont un progrès par rapport au précédents ! Si, à l’écoute, il semble bien qu’il y ait une différence sensible (en bien), on n’est pas sur si c’est bien une amélioration ou une dégradation flatteuse. D’où la vérification avec des mesures, seul moyen efficace de voir ou l’on va et de quantifier ce qui est perçu.

Donc, voici les mesures dans l’axe montrant les différences entre l’ancien pavillon et le nouveau, sous deux coupures différentes.

Tout d’abord, l’ancien pavillon :

ET-703, pavillon d'origine, avec coupure à 1kHz et 8kHz (Linkwitz Riley 24 dB/octave)

On retrouve ce creux déjà rencontré vers 8-10 kHz. Remarquons que le niveau sous 7kHz est plus élevé que le reste. C’est une propriété intrinsèque au moteur qui se retrouve quelque soit le pavillon – même sans pavillon du tout !

Maintenant le nouveau :

ET-703, nouveau pavillon, avec coupure à 1kHz et 8kHz (Linkwitz Riley 24 dB/octave)

Les conditions de mesure sont exactement les mêmes sans lissage. On peut voir immédiatement que le creux de l’ancien pavillon est quasiment absent et les irrégularités (très probablement dues aux diffractions aux arêtes du pavillon) sont gommées.

Comparons les deux pavillons simultanément :

Bleu : ancien pavillons - Rouge nouveau pavillon - Coupure 1kHz

Bleu : ancien pavillons - Rouge nouveau pavillon - Coupure 8kHz

On peut voir immédiatement l’amélioration de linéarité. On remarque de plus la raison pour laquelle TAD préconise une coupure à 8kHz : ca n’est pas parce que le moteur ne supporterait pas la puissance, c’est parce qu’il y aurait une tonique du à la remontée de niveau ! En fait, non, TAD préconise une coupure  à 5 kHz, ce qui est trop bas pour une courbe de réponse plate. Il est possible qu’il  y ait une raison dans leur configurations, mais l’ET-703, en configuration hifi, ça se filtre entre  7 et  8kHz, un point c’est tout ! Pour information, voici les courbes en fonction de la fréquence de coupure :

Courbe de réponse Et-703 en fonction de la coupure basse, de 4.5kHz à 8.5 kHz, avec une valeur proche de l'optimal à 7.7 kHz

Malgré tout, si une coupure donnée donne un résultat correct, la coupure réelle est plus basse, ce qui complexifie le filtrage au niveau de la voie du dessous qui ne devrait pas être filtrée à la même valeur que le tweeter… Les méthodes de filtrage habituelles sont plus ou moins mises en défaut et cela montre à quel point le filtre doit toujours être lié à la configuration que l’on utilise et non une valeur théorique. Ceci est particulièrement vrai pour l’ET-703 !

En tout cas, c’est bon, je garde mes nouveaux pavillons…

Jipi.

7 commentaires »

  1. Bonjour ,
    j’ai regardé avec interet votre réalisation de pavillon pour le ET 703 …
    je suis utilisateur de ces tweeters depuis + de 12 ans .. et je suis entirement d’accord avec la totalité de votre analyse et vos mesures
    pour la question de la directivité également .. beaucoup l’utilise en V quand il est bafflé et coupé tres haut .. ( afin betement de « réduire » la dispersion en H …quand il s’agit de gens « qui savent » et betement tout court en recopiant ce qui est vu sur beaucoup de photos pour les autres …) perso je l’utilise plutot en H.. pour moi mais en studio il m’arrive souvent de le monter en V ..
    par contre le creux ne m’a jamais vraiment géné car je coupe au dessus de 9khz .. toujours 10 à 11 khz ça varie un peu suivant le moteur utilisé en dessous ..et la trompe associée .. ( prudence avec une coupure en dessous en terme s de « casse  » ..car la membrane coute cher
    en usage privé « normal » ça ne doit toutefois pas casser …
    dans mon cas la salle est grande et en usage studio certains écoute tres tres fort .. d’ou une préférence visant la « sécurité » ..
    par contre faut que l’élément inférieur soit au top …
    félicitation pour la réalisation …

    je serai interressé par la mesure de directivité à 15 et 30° .. ( peut etre l’avez vous faites …. car ce qui m’interresse dans le 703 est justement sa directivité assez ouverte par rapport aux circulairex habituels ( foxtex /Goto et autres ) qui sont des canons sonores ..

    ma salle actuelle et encore plus mon nouveau projet entraine une tres grande largeur ( je n’écoute pas seul et regarde encore moins des films seuls .. et idem en V car la salle future sera gradinée sur 1,40m de hvariable en hauteur donc demande également en V une directivité pas trop réduite .. ( ça passe avec la directivité du pavillon original ..)
    ça toujours été la raison de mon choix pour ce tweeter .

    cordialement
    thxrd

    Commentaire par thxrd — septembre 22, 2010 @ 8:06

  2. Le débat sur les tweeters est un faut problème. La réponse à 1m dans l’axe d’un tweeter ne signifie pas grand chose. Par contre, sa réponse en puissance (c’est à dire le cumul des mesures dans toutes les directions) à une toute autre signification. Le phénomène de « canon sonore » est surtout lié à un mauvais filtrage.
    « Là où les choses sont plus compliquées c’est pour mesurer la réponse en puissance d’une enceinte: il faut une grande pièce (et haute ) pour tourner autour de l’enceinte. Sans compter que ce n’est pas le plus complexe, il faut surtout savoir comment mesurer et encore plus interpréter et intégrer ces mesures. » dixit un forumeur de hardware dans la rubrique idiophile.
    La réponse en puissance garantit l’équilibre tonal de l’enceinte en condition réelle, c’est à dire dans le local d’écoute qui n’est pas une chambre sourde…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — septembre 23, 2010 @ 9:18

  3. Pseudo-science en pratique:
    à lire l’article de Marianne (16-22 oct 2010) sur les frères Bogdanoff. Certains extraterrestres de la nébuleuse audio n’ont rien à envier aux célères jumeaux de temps-X.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — octobre 22, 2010 @ 4:34

  4. Je viens de découvrir votre blog et je ne sais pas comment vous calculez vos filtres. Je me permets donc de préciser, et ça pourra éventuellement servir à certains de vos lecteurs, qu’il est impossible de calculer avec une certaine exactitude la valeur des composants du filtre à partir de la courbe d’impédance fournie par le constructeur. Cette courbe donne le Module (Z) de l’impédance qui est en réalité une valeur Complexe (avec une partie Réelle et une partie Imaginaire: Z=R+i.I), avec une composante Résistive et une autre Réactive. Il faut donc décomposer le Module avec le modèle de Thièle et Small (plus quelques « bricoles » pour l’impédance de la bobine mobile), ou avec la courbe de Phase de l’Impédance. Le calcul théorique de la valeur des composants du filtre s’effectue dans le domaine des nombres Complexes. Bien entendu, la Fonction de Transfert du filtre, souvent donnée sous sa forme polynôminale, doit être exprimée sous forme Complexe. Certains logiciels comme Calsod font très bien cela.
    Votre Pavillon me semble très réussi et au moins en progrès sur le précédent. Il me semble que j’essaierai de le couper un chouilla plus haut pour avoir un seuil plus doux au point de raccord avec le médium, sinon le coupe-haut du Médium risque d’accentuer la bosse à 7k5 et le creux à 9k5 bien que la forte pente de vos filtres à 24 dB doive minimiser ce phénomène habituel au filtrage.
    D’autre part, si la Fréquence de coupure d’un coupe-bas n’est pas au-delà d’au moins un octave de la Fréquence de résonance du haut-parleur, une surtension (bosse) apparaît peu avant la coupure, d’autant plus élevée que la pente du filtre est forte.
    Au plaisir de vous lire.

    Commentaire par Erato — octobre 28, 2010 @ 12:12

  5. (Suite et Fin🙂
    C’est bien là que se trouve le principal intérêt de la multi-amplification précédée d’un filtrage actif : Les interactions entre l’impédance complexe des composants du filtre et celle du haut-parleur sont supprimées. A ce bénéfice, il faut ajouter l’absence de pertes non-linéaires d’énergie dans les composants d’un filtre passifs.

    Commentaire par Erato — octobre 28, 2010 @ 12:36

  6. La multiamplification fait partie des mythes récurrents en audiophilie, c’est encore une manière de se voiler la face sur les vrais problèmes posés par le filtrage des hps électrodynamiques en général et des pavillons en particulier dans des conditions réelles, c’est à dire dans un local semi-réverbérant. Chaque combinaison de hps et de pavillons, réclament un filtre idoine, qu’il soit actif ou passif. Ce filtre doit intégrer la notion de réponse en puissance, notion qui garantit le confort d’écoute, c’est à dire, la maîtrise de la directivité, de l’équilibre tonal, de la cohérence des registres et des timbres. Bref, toutes les qualités dites « hifi » qui font qu’une paire d’enceintes acoustiques est écoutable ou non. Plus facile à dire qu’à faire. Disons tout net que c’est une affaire d’expérience professionnelle.
    Les filtres actifs sont largement utilisés en sonorisation, pour des raisons purement pratiques. Mais ils ne sont d’aucune utilité en hifi, car ils n’intègrent pas la notion de réponse en puissance (c’est une constatation de bon sens). L’argument qui consiste à dire que le filtre actif est la panacée parcequ’il augmente la dynamique et qu’il permet une grande latitude de réglages, est plutôt trivial. Il est surtout prétexte aux audiophiles à raconter tout et n’importe quoi sur le sujet, par manque cruel de connaissances et d’expériences. Alors ils cherchent toujours l’objet mythique, c’est à dire la facilité, pour combler leurs lacunes. Il n’ est pas étonnant alors, de voir plébiscité un engin comme le Behringer DCX2496, bruyant et peu fiable. Accomodé à toutes les sauces, il fait surtout le bonheur des marchands et fait office de poudre de perlimpinpin pour les crédules. Augmenter la dynamique, certes, mais quand on sait que la dynamique d’une chaîne d’amplification est précisément caractérisée par son rapport signal/bruit, ça me fait doucement rigoler. Mais les audiophiles ne sont pas à une contradiction près. Autant faire du bas rendement…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — novembre 20, 2010 @ 8:57

  7. Hello,
    unfortunately I am not able to read French.But what I found out so far is that the frequency response can be lowered with a different Horn lens.
    Do you have any plans for this lens.I have a pair of ET 703 and I would like to try this.Thank you very much.
    Best regards

    Christian Tonne

    Germany

    Commentaire par Christian Tonne — janvier 2, 2011 @ 9:51


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :