Jipihorn's Blog

janvier 3, 2011

Badass post of the day

Filed under: Atheisme — jipihorn @ 11:56

Du à l’incontournable P.Z. Myers et son blog Pharyngula, probablement le blog scientifique le plus lu du web. Au delà des articles tournant autour du thème des religions, de la politique américaine (ou plus générale), on apprend énormément de choses sur ses billets qui ont trait à des articles scientifiques ¹ (« blogging on peer-reviewed research ») dans le domaine de la biologie en générale, ou de l’évolution sous tous ses aspects en particulier.

Aujourd’hui, un billet très synthétique, résumant une réalité implacable :

Avez vous remarqué comment les religions vous disent toujours à quel point les réponses sont simples, mais, en même temps, affirment que l’univers est trop complexe à expliquer pour la science ?

Regardez les explications des religions. Comment l’univers a-t-il été créé ? Pouf, un grand homme dans le ciel a juste fait exister. D’où viennent les humains ? Le même grand homme a créé deux personnes, comme maman et papa, et tout le monde en émane. Que dire à propos de notre histoire ? Des gens élus, un remarquable goulet d’étranglement de population (l’humanité réduite à 8 personnes, toutes de la même tribu, 4 d’entre eux fortement apparentés !), toutes les langues remontant à une seule source de dispersion du moyen orient.

Ce sont des explications de bandes dessinées. C’est le genre de choses qu’un gamin de 5 ans pourrait imaginer… et pas un gamin très doué. Et toutes sont clairement dessinées à partir de supposition simplistes à propos du fonctionnement du monde. Elles sont pathétiques.

Inventer un super-être cosmique qui a des pouvoirs magiques infinis n’est pas une explication, c’est une excuse. Ca n’explique rien, ca crée une nouvelle complication, ce dieu, qui demande des explications supplémentaires. Et tout dieu que les religions inventent est complexe : s’il est capable d’avoir un intérêt en l’humanité, s’il accomplit des actions spécifiques et dirigées, s’il est intelligent, il doit être complexe ; et s’il n’est simplement qu’une force de la nature diffuse, une propriété du cosmos, alors tous les anthropomorphismes et buts et désirs à propos de leur divinité sont faux. Les tentatives de rationaliser en dehors de toute complexité en affirmant « Dieu est amour » ou autres vacuités ne sont rien d’autre que des excuses bidon qui renvoient à ma thèse : la religion porte sur la réduction des explications en une simplicité puérile.

D’autres histoires, comme l’origine de la race humaine d’une paire [d’individus] à un endroit et d’une famille de 8 plus tard, sont simplement des initiatives de réduire la biologie à tout ce qu’ils en savent : famille, patriarcat et tribu. Ils ne sont pas simplement idiots, ils ont complètement tord : nous savons en général comment des espèces émanent de populations, et non d’individus, et le mythe de colle pas avec les faits. Si il y avait eu un tel resserrement étroit dans la population humaine à un moment donné, cela serait visible dans notre génome; toute l’histoire a été falsifiée.

Même ces disciples religieux qui ne sont pas créationnistes ont leur collection de simplifications bidon qui s’appliquent non seulement à notre monde réel, mais aussi à leur propre religion. Combien de fois vous êtes vous trouvé à discuter d’absurdités de la doctrine avec un croyant, tout simplement pour les voir battre en retraite dans le bunker douillet universel de ce mot vide de sens qu’est « foi » ? « Foi » est leur carte « sortie de prison [du Monopoly] », leur refuge, leur outil toujours pratique pour court-circuiter la raison. Tout difficulté intellectuelle finit en capitulation – et ils se comportent comme si tout le monde devait être fier d’eux pour tomber dans la foi.

C’est particulièrement vexant quand ils approchent la science avec la même attitude. L’excuse le plus courante que j’entends pour croire en un dieu est que le monde est trop complexe pour résulter d’une autre manière que l’action intelligente d’un surhomme. Dites, peut-être que la bonne façon de comprendre un phénomène complexe n’est pas de prétendre que c’est plus simple qu’il ne l’est en réalité… Peut-être que jeter discipline, talent et dur labeur pour repousser d’un geste les difficultés avec l’excuse que vous « n’avez qu’à croire » n’accomplit effectivement rien.

Mais plus clairement, personne ne va affirmer qu’une grande complexité est une raison pour penser que seule une explication simple peut être juste. C’est l’approche que les créationniste du dessein intelligent embrassent, mais c’est aussi le prémisse fondamental des théistes.

La religion affirme que la foi est la réponse. La réalité dit que les mathématiques, la physique, la chimie et la biologie le sont. Mais ces derniers nécessitent des efforts pour être maitrisés, je sais.

Ainsi est le métier des théologiens : cacher la misère sous des écrans de pseudo-complexité. Ma plus grande interrogation est, s’ils ont une intégrité intellectuelle, peuvent-ils être sincères ? Mon sentiment pencherait vers une hypocrisie de premier ordre, bien qu’ils puissent être simplement totalement aveuglés par leur emprisonnement au sein de leur propre système.

Jipi.

(¹) : Un autre blog, tout aussi intéressant, est « Why eveolution is true » de Jerry Coyne. Aujourd’hui par exemple, première partie d’un article traitant du problème de la « discrétisation » des espèces, c’est à dire pourquoi au sein d’une espèce, il n’y a pas de continuité mais des variétés bien fixées.Par exemple, chez les félins, pourquoi il n’y a que des chats, lions, tigres et autres au lieu de toutes les intermédiaires qui donneraient une continuité entre les variétés. C’est une question inattendue, qui semble pas évidente du tout à résoudre.Bien que je ne sois pas issu d’une formation liée à la biologie, c’est quand un même un domaine infiniment plus fascinant et riche en réponses que n’importe quelle religion sur les « grandes questions ».

Un commentaire »

  1. Et pendant ce temps-là, F Ibre se prend pour dieu…

    [quote= »francis ibre »]01-01-2011 20:18
    Bonsoir Franck,

    oui, je me prends pour 1 dix-milliardième de Dieu.

    Car il est en chacun de nous.
    Il y a ceux qui le savent, et les autres.
    ce n’est ni un syndrome, ni une maladie…

    Et ceux qui ne le savent pas sont jaloux, envieux, méprisants : ça semble être ton cas.

    Cherche donc la part de Dieu en toi, au lieu de venir me chercher des poux sur la tête un premier de l’an.

    Je te souhaite une bonne année 2011 sur TON itinéraire, qui n’a rien à faire par ici.

    Francis [/quote]

    [url]http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:1jxUFSFoIOoJ:www.elektor.fr/forum/forum/realisations-publiees-par-elektor/bien-entendu-itineraire-d-un-audiophile/rions-un-peu/re-rions-un-peu.1661332.lynkx+les+objectivistes+dieu&cd=7&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a[/url]

    D’ailleurs, dieu fait disparaitre les messages du forum Elektor. Ce qui prouve son existence.

    Commentaire par Saveriancouty — janvier 6, 2011 @ 10:22


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.