Jipihorn's Blog

novembre 12, 2012

Ampli 300B : Construction et quelques mesures

Filed under: Bricolage, Electronique, Fondamentaux, Tubes, Vidéo Blog — jipihorn @ 8:21

Une description d’un petit ampli ultra-simple à base de 300B que j’utilise depuis un certain nombre d’années maintenant. Avec en prime quelques mesures rapides pour voir si le transfo de sortie est pas trop mauvais (il est dans la bonne moyenne).


Jipi.

10 commentaires »

  1. Tout y est: schéma, construction, mesure, appréciation subjective ^^)…
    Manque plus que le « drop test »😉
    J’adore!
    Merci, @+

    Commentaire par Igor — novembre 14, 2012 @ 10:29

  2. Que c’est beau.
    Mais j’ai plein de questions.
    D’abord est-ce le lieu pour poser des questions ?
    Ensuite, je me suis aussi fabriqué quelques appareils, dont j’ai trouvé les schémas dans le défunt Led Magazine.
    Un ampli est tombé un jour en panne, et j’ai fini par le faire réparer chez un barbu du métier parce que je débute.
    Ledit barbu a tout de même vivement critiqué le montage, certaines façons de faire et en particulier le câblage des masses :
    L’article de Led Magazine préconisait de tout mettre au châssis, en un point si possible, ce que j’avais suivi à la lettre.
    L’échange était intéressant, j’avais l’impression d’apprendre (c’est le but de ma démarche personnelle).
    Cela dit, l’argumentation ne m’avait pas convaincu, j’avais mis ça du coté des « c’est pas comme ça qu’il faut faire et puis c’est tout ».
    Et surtout les remarques du genre prenez donc un condensateur machin chose, « il est plus doux », bin tiens.
    Et là, paf, surprise :
    J’ai suivi avec attention un grande partie de vos supers vidéos, et je tombe sur votre façon de câbler les masses (sur le 300B ou le 6c33, je ne sais plus).
    Ai-je mal compris, ou bien vos châssis sont à la masse ?

    Commentaire par gilles — décembre 17, 2012 @ 3:39

  3. Combien d’audiophiles seraient prêts à admettre que ce qu’ils construisent ou achètent « c’est juste pour le plaisir de faire beau, de montrer » et rien d’autre?

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — décembre 24, 2012 @ 1:23

  4. houlà !
    attention : il y a plein d’autres raisons, et chacun juge à sa propre pendule.
    La mienne est aussi réglée sur le plaisir de la bidouille et d’apprendre en faisant soi-même.
    Et donc à tubes ou pas, audiophile ou pas, joli ou moche : je mets mon chassis à la masse ou pas ?

    Commentaire par Gilles — janvier 7, 2013 @ 1:33

  5. Merci beaucoup pour le blog video. Tres bien et tres intéressant.
    Petite question simple (je suis nouveau dans ce monde de l’electronique audio).
    Je me suis construit un ampli 300b il y a deux ans avec filament AC. J’aimerai passer au DC en utilisant un doubleur de voltage (pour ne par avoir a changer ou rajouter un transfo). Je suis juste a la recherche des valeurs des deux condensateurs du doubleur. J’ai bien cherche en ligne et je pense comprendre le principe du doubleur, mais je n’arrive pas a trouver un article simple sur le calcul des valeurs de C.
    Merci, et merci pour toutes ces informations,
    Julien

    Commentaire par Julien Le Bas — juin 25, 2013 @ 9:50

  6. Il est difficile d’évaluer les valeurs car il n’y en a pas « d’exactes ». Il y a juste des valeurs pour un taux d’ondulation donné pour un courant donné. On peut bien sur mettre « le plus gros possible », mais le problème de place peut se poser. Après, si il y a suffisamment de tension malgré une forte ondulation, un régulateur LDO fait l’affaire et les valeurs de capa sont pas très importantes.
    Pour moi, le plus simple est de simuler avec PSU Designer (http://www.duncanamps.com/psud2/index.html) et de faire par tâtonnement. C’est facile, efficace et gratuit.

    J.

    Commentaire par jipihorn — juin 25, 2013 @ 7:22

  7. Bonjour Jérôme.

    Depuis plusieurs jours, je parcours votre site fraichement découvert.
    J’ai des idées et commentaires à vous proposer concernant plusieurs sujets. D’autres suivront au fur et à mesure de ma progression dans le site.
    Je veux vous les transmettre par courriel; ce sont des sujets techniques bien sûr, mais je les considère de manière privée. Si vous jugez mes propos susceptibles d’intéresser bon nombre de passionnés, alors je les mettrai après coup, en commentaires publics sur le site.
    Les messages envoyés sur votre adresse visible en fin de vidéos, n’aboutissent pas.
    D’avance grands remerciements pour m’autoriser la communication par courriel.

    Cordialement,
    Jean-Pierre.

    Commentaire par Jean-Pierre CADOU Département LOIRE — août 17, 2013 @ 7:05

    • Toute proposition est évidement bienvenue…
      J.

      Commentaire par jipihorn — août 17, 2013 @ 8:47

  8. Bonjour Jérôme.

    Le courriel ne passe pas. Me voici donc ici.

    Concernant l’amplificateur équipé de la 300B :

    Je n’ai jamais écouté d’appareil fonctionnant « sur » 300B. Mais je réfléchis…
    Ce tube est très prisé par nombre d’audiophiles. C’est donc qu’il permet d’aboutir à un système au son flatteur.
    Très bien.
    L’historique de la 300B est touffu :

    http://www.elektor.fr/forum/forum/publications-d-elektor/tubes-audio/pusch-pull-300b-mahe.1948305.lynkx

    La 300A fut produite en 1933, la 300B en 1938 :

    http://www.antiqueradio.com/300B_01-98.html

    Admettons que Western Electric ait ensuite amélioré cette référence dont la vocation était de faire « chanter » les amplis de sonorisation.
    Je me dis que, tout de même, à l’époque, au vu des caractéristiques des équipements audio, le développement de ce tube n’avait pas pour but d’atteindre l’extrême « top du top » de la performance de restitution du son. Ou alors restons à la mesure des possibilités techniques de l’époque.

    La grande affection actuelle pour ce tube fait qu’il coûte cher, loi naturelle du marché qui à mon sens n’a rien à voir avec la qualité en utilisation.
    Car le prix d’un matériel est issu des recherches, de l’étude, des essais, des modifications, des composants, de l’usinage, de la fabrication, des hautes performances finales, etc…
    Mais la 300B n’a pas été le fruit d’un travail de longue haleine ces dernières années, pour offrir au marché un composant exceptionnel dépassant tout ce qui existe par ailleurs. Ce qui justifierait son prix.

    Alors je pense que le résultat actuel d’écoute de ce tube est presque un hasard, même si son étude originelle fut orientée audio. Car à l’époque, les moyens techniques ne pouvaient pas fournir les résultats d’un système audio actuel. Donc, les ingénieurs ne savaient pas…
    Je me demande combien il coûtait dans les années 1940. Peut-être cher, mais pas pour les mêmes raisons qu’aujourd’hui. Il me semble qu’aujourd’hui, il est sujet à forte spéculation…
    D’ailleurs, l’activité audio a provoqué des frictions entre américains et chinois, quant à la re-fabrication, puisque survenait une clientèle.

    En résumé, ce que je veux exprimer est que le prix de ce tube vaut par l’estimation subjective des humains ( aubaine pour les fabricants et les commerçants ), pas par un niveau élevé d’études et de fabrication aboutissant à des caractéristiques jamais encore atteintes.

    J’écrivais « son flatteur », car au vu des caractéristiques techniques, il n’y a pas performances chiffrées de haut niveau dignes d’un produit cher de manière techniquement justifiée, comme les produits Nagra par exemple.

    Il ne s’agit pas de dénigrer ce tube; si celui-ci donne satisfaction, il faut l’utiliser !
    Je veux simplement proposer un point de vue. Mais peut-être me trompé-je radicalement ?

    J’espère m’être correctement expliqué pour présenter mon sentiment, né de quelque chose qui me trouble.

    La publicité de Western Electric était : « Hear the difference. »

    Alors… Alors ?

    Pour clore, je mesure le travail et le temps nécessaires à l’élaboration de votre site, pour un beau résultat, pédagogique et attrayant.

    Bonne continuation.
    Cordialement,
    Jean-Pierre.

    Commentaire par Jean-Pierre CADOU — août 19, 2013 @ 11:34

  9. Une fois encore bravo. J’approuve à 200% le SRPP n’est pas un bon circuit. Merci de l’avoir indiqué avec humour. Le degré zéro après la résistance🙂

    Commentaire par Jean-Marc CAVALIER LACHGAR — mars 27, 2014 @ 1:23


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.