Jipihorn's Blog

décembre 23, 2013

Un exemple de contrefaçon – LTZ1000 de Linear Technology

Filed under: Electronique, Fondamentaux, Test & mesure — jipihorn @ 8:58

Si il y a bien une chose qui gangrène le monde de l’électronique, c’est bien la contrefaçon. Même si ça ne touche qu’une minorité des références, ce sont celles qui ont le plus d’intérêt qui sont touchées. Ici, un exemple sur l’extraordinaire référence de tension LTZ1000 et les moyens de vérifier ce type de composant « semi-discret » avec des moyens simples.


Jipi.

9 commentaires »

  1. Gonflés les chinois.

    Je ne connaissais pas le LTZ1000.

    Mais en voulant percer le mystère des superclocks pour les tweaks de lecteurs de CD, vendus hors de prix et on ne sait pas ce qu’il y a dessus, en cherchant alimentations à faible bruit, je suis tombée sur un document de Maxim ( peu connu, San José ) qui fabrique entre autres des références de tension ultra low noise, également compensées en température.

    http://datasheets.maximintegrated.com/en/ds/MAX6126.pdf

    Ici ils donnent un schéma d’alimentation, et ils parlent de nV pour le bruit.

    http://pdfserv.maximintegrated.com/en/an/AN3657.pdf

    Ce n’est pas aussi cher que le LTZ1000, seulement 5 $ ( mais huit semaines de délai de livraison ), ils ont aussi des échantillons gratuits.

    https://shop.maximintegrated.com/storefront/priceavailable.do?Partnumber=MAX6126A50%2B&event=PartSearch&menuitem=PriceAndAvailability

    On le trouve en différentes tensions de 2 V à 5 V.

    http://www.maximintegrated.com/datasheet/index.mvp/id/3623

    C ‘est peut être une alternative ?

    Commentaire par jacqueline73 — décembre 23, 2013 @ 3:46

  2. La LTZ1000 est un peu too much pour une utilisation standard, mais par comparaison par rapport un un MAX6126, le tempco passe de 0.05 à 3 (je ne parle même pas à long terme où ça passe de -1.5 à 20ppm) et le bruit passe de 1.2 à 1.3uv crête. Ce dernier semble similaire, mais la LTZ a une tension de sortie plus de 3 fois supérieure (le MAX6126 a 2.85uv pour la version 5V).
    Ce LTZ1000 est une exception parmi les exceptions dans son genre et même les meilleures production actuelles restent loin. Le seul paramètre est la valeur dans l’absolu qui est à +/- 4% environ, ce qui nécessite un trimming, chose qui n’est pas nécessaire avec ces références intégrées ou la précision absolue est beaucoup plus grande (et un seul composant suffit, ce qui en fait un énorme avantage pratique).

    C’est fromage ou dessert.

    J.

    Commentaire par jipihorn — décembre 23, 2013 @ 4:06

  3. Merci JiPi.

    Je comprend mieux le prix de ce LTZ1000 : 40 à 80 $ selon le modèle.

    Quand au Maxim, huit pins sur un carré de 3 x 3 mm, ça l’élimine du DiY

    Commentaire par jacqueline73 — décembre 23, 2013 @ 6:51

  4. FAKE chinese-made capacitors

    Commentaire par Pierre — décembre 31, 2013 @ 3:17

  5. Bonjour Jérôme.

    Voici un autre exemple de faux composant :

    http://audiolalies.blogspot.fr/2013/10/faux-et-usage-de-faux.html

    A priori donc, restons fidèles aux fournisseurs s’adressant aux industriels ne fabriquant que du matériel professionnel, pas grand-public.
    Jean-Pierre.

    Commentaire par Jean-Pierre — février 2, 2014 @ 6:21

  6. Faux circuits intégrés, faux transistors, fausses pièces de voiture http://www.nytimes.com/2014/02/05/automobiles/aston-martin-issues-recall-after-finding-counterfeit-material-in-pedal-assembly.html?_r=0 et sans doute bientôt pièces d’avion contrefaites.

    Nous vivons décidément une époque formidable.

    Commentaire par Thierry Martin — février 6, 2014 @ 1:51

  7. Personnellement, j’ai eu un ltz1000 avec les pattes prolongées.Le mien marche . J’ai même pu mettre en évidence un défaut de mon 5,5 digit . Sera-t-il fiable ?!
    J’ai eu à faire par contre à des faux lm35. Des transistors qui branchés à 5V donnaient ~ 3V (soit une valeur plausible de 30°C). Gare à vos arduinos et autres pics !
    Le masque tombe quand on tente d’étalonner ou que l’on branche ces machins sur 12V…Un coup de loupe et on voit que le plastique a été poncé et le logos imprimé dessus (super bien fait !)

    Commentaire par pat_mail — avril 16, 2014 @ 9:49

  8. Sans vouloir dégoûter vos lecteurs, rappelons que le LTZ1000 ne donne son maximum qu’avec des résistances  » haut de gamme  » (très stable dans le temps et en température (5ppm/°C maxi)).
    Pour la dérive thermique, il y a une amélioration de x100 environ (ex datasheet : résistance 100ppm/°C ->1ppm/C° au final )
    1ère difficulté, il faut choisir le point de polarisation ( qui fixe la température de la puce et le courant de la zéner (interdépendants !)).
    J’ai grillé une semaine pour mettre le mien au point , les valeurs standards du data sheet ne convenant pas ( mesures automatiques sur plusieurs jours 24h/24 ). J’ai même cru un moment que ma puce dérivait !
    J’ai câblé le mien avec des dale « standards » à 50ppm/C°, moins d’1 euro pièce (mise au point +déverminage ) . Ce qui me fait du 2ppm/°C au mieux !
    Comme on tombe sur des valeurs de résistances peu communes, il faut faire des montages série/parallèle . Entre 6 euros et 30 euros la résistance de précision…je vais attendre !
    Je vise ~10ppm/an (contre un vieux Datron ou un Fluke à 1ppm/an ! ).
    Une puce à quatre pattes est bien plus facile et moins cher !!! Surtout pour vérifier un voltmètre à 2000 points😉
    J’ai un banc de neuf ref102 en //, c’est déjà très bien. Mais j’ai voulu goûter au ltz1000…
    Le max6350 ~10 euros (et ses petit frères) semble épatant ! Et il promet le 1,,,2ppm/°C. J’en couve un , pour voir si il tient ses promesses.

    Commentaire par pat_mail — avril 16, 2014 @ 11:10

  9. J’ai laissé un commentaire sur votre dernier sujet (référence de tension). Je vous donne des nouvelles de mes projets max6350 et ltz1000 en cour. Mes ref102 on bougé d’une dizaine de µVolts depuis avril (rodage).
    Le max6350 tient ses promesses. Avec mes moyens de mesures, dvm 6,5 digits, je ne peux pas mesurer ses défauts !
    Ma maquette avec le Ltz1000 bouge bien plus (dérive thermique ~ 5ppm/°C), difficile à démêler de celle de mon voltmètre .
    Est ce que le ltz1000 est dégradé par le récupérateur ( pattes prolongées par soudures) ?
    Est ce du à mes résistances à 10ppm/°C et 50ppm/°C ou ma platine bakélite à trou, mes fiches bananes ordinaires ( effet thermocouple ) ?
    Je suis en train de câbler un galva à zéro central à aop chopper (ltc1050). Le tout est alimenté avec une batterie de 6V au Pb.
    J’espère mesurer la fraction de µVolt à 3%…5% près.
    Mesurer des différences entre mes références de tensions .Ensuite, apprendre à les interpréter…
    Mes sources d’infos gratuites sur ce sujet très peu traité : des très anciennes publications du NBS sur internet (suivit des piles weston).
    Et comme tout le monde : manque de place, manque de temps…Ma femme ne trouve pas çà très « déco » !

    Commentaire par pat_mail — octobre 18, 2014 @ 5:01


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.