Jipihorn's Blog

janvier 2, 2014

Test de la carte DSP Najda de Wroclaw Audio Force (mise à jour)

Filed under: Test & mesure, Vidéo Blog — jipihorn @ 12:06

Un lecteur du blog m’a gentiment envoyé une carte DSP Najda de WAF audio pour l’essayer.
A priori similaire au DCX-2496 (mais nettement supérieure) avec des possibilités de FIR en plus, c’est une carte qui est faite pour être intégrée dans un système qui peut être piloté par PC ou être autonome moyennant des partie supplémentaires à apporter (alimentation…).

Voici quelques tests et quelques remarques globales.

Jipi.

Publicités

46 commentaires »

  1. Merci pour cet essai. Je pense que certains problemes releves sont dus a l’hypothese que vous faites qu’il n’y a aucun traitement – alors que ce n’est pas vrai parce que la section Bass/Treble est enclenchee. Meme lorsque les valeurs Bass et Treble sont a 0, les filtres correspondants sont en fonction et si vous les attaquez avec une sinus a 0 dBFS, il va y avoir du debordement ainsi que le montre le temoin de saturation d’ailleurs.
    Il existe dans le menu la possibilite de desactiver cette section (Settings -> Bass/Treble Settings). Dans ce meme dialogue, il y a aussi la possibilite d’ajouter un peu d’attenuation pour justement eviter ces debordements.

    Commentaire par Nico — janvier 2, 2014 @ 2:23

  2. 2 remarques :
    C’est très long, très très long
    D’autant que le test fait particulièrement « amateur », désolé du mot mais le tapotage au crayon des composants est particulièrement horripilant, tout comme les aller-retours lors de la mesure de la carte.
    D’autant qu’il semble que le fonctionnement de la carte est mal connu voir 1er commentaire.

    Perso je virerai cette vidéo et j’en referai une autre bien propre.

    Je précise que je ne suis pas affilié de près ou de loin au concepteur et que je ne suis pas utilisateur de cette carte.

    Alain

    Commentaire par Alain MATA — janvier 6, 2014 @ 11:16

  3. Désolé, il faut lire :
    Perso je virerais cette vidéo et j’en referais une autre bien propre.

    Commentaire par Alain MATA — janvier 6, 2014 @ 6:36

  4. Je crois que finalement ça serait une meilleure solution que de faire un supplément. J’avais pas remarqué ce bruit du crayon, c’est effectivement insupportable.
    Je suis en vacances pour la semaine, alors faudra patienter, mais je pense que je vais mettre à gauche la vidéo en attendant.

    J.

    Commentaire par jipihorn — janvier 6, 2014 @ 7:28

  5. mais je pense que je vais mettre à gauche la vidéo en attendant

    Ca me semble être une « bonne action » 🙂

    Commentaire par Alain MATA — janvier 6, 2014 @ 7:55

  6. Bonjour,
    Serait-il possible de mesurer le temps de propagation de groupe du filtrage, pour confirmer la présence des FIR?
    Merci d’avance
    Gérard

    Commentaire par Gérard Pièce — janvier 7, 2014 @ 8:39

  7. Etant possesseur de la carte, sans rentrer dans la technique, plusieurs points que vous évoquez comme négatif m’ont interpellé, je vous laisse méditer :

    – la remarque sur la taille de la carte et même sa couleur (plusieurs répétitions)
    – le fait que l’alimentation soit externe
    – le tarif
    – l’ergonomie du logiciel

    Les alternatives à cette carte étant pour moi minidsp et Hypex DLCP
    Une dernière remarquevje ne suis pas sur qu’un queconque developpeur ou concepteur de profession puisse apprécier qu’on parle du fruit de son travail comme un « truc ».

    Commentaire par PGuerin — janvier 7, 2014 @ 9:43

  8. Seul le fond importe.
    Oui, je trouve la carte grande, mais la couleur ne me pose aucun problème – je n’ai aucun souvenir d’avoir fait un réserve de jugement à ce sujet. Oui, je ne trouve pas terrible que l’alimentation soit à fournir – je pense que c’est une erreur. Non, je n’ai rien de spécial sur le tarif, surtout pour une production en petite quantité avec un lien privilégié avec le concepteur. Malgré tout la concurrence peut être sévère et oui, l’ergonomie du logiciel est perfectible et de loin.
    Faire un test d’un matériel doit forcément ne dire que du bien ? Certainement pas.

    J.

    Commentaire par jipihorn — janvier 7, 2014 @ 9:58

  9. Concernant la taille de la carte, dans la vidéo plusieurs répétitions du style « pourquoi une carte si grande je me demande pourquoi »
    Vous faites également un commentaire annonçant le tarif de la carte moins intéressant à cause de l’alimentation externe

    Avez-vous regardé le tarif des produits Hypex DLCP et MiniDSP, respectivement 660€ et 359 € (sans alimentation)

    Concernant l’ergonomie du logiciel de contrôle NUC, je crois que vous avez fait une erreur d’appréciation sur son utilisation, il est destiné principalement qu’à charger les configurations. Vous disposez ensuite d’un panneau de contrôle, d’un écran LCD et d’une télécommande pour utiliser le DSP.

    Bonne fin de soirée.

    Commentaire par Pguerin — janvier 7, 2014 @ 10:21

  10. Oui, c’est bien ce que je dis. La carte est très (trop) grande, mais je n’ai rien de spécial concernant la couleur. Oui, le tarif n’est pas intéressant pour une raison simple : avec 5€ de composants supplémentaires sur la carte (qui a largement la place), on n’a plus besoin d’alimentation. Juste un petit transformateur qui pourrait être fourni (15€). La d’accord, c’est compétitif. Parce Hypex ou MiniDSP sont, pour moi, un gamme au dessus et sont chers. Ça n’est pas une question de comparer avec eux à ce niveau mais de constater avec quelques euros en plus, on change complètement la donne.

    Le soft de contrôle sert à charger des configurations… Et elles viennent d’où les configurations ?

    Il ne faudrait pas grand chose pour rendre ce soft excellent. Pour moi le gros problème reste des bugs dans les calculs du DSP, pas le reste qui n’est finalement que secondaire.

    J.

    Commentaire par jipihorn — janvier 7, 2014 @ 10:50

  11. >> Le soft de contrôle sert à charger des configurations… Et elles viennent d’où les configurations ?
    Il manque un mot : j’ai écrits « il est destiné principalement à charger les configurations » .
    Ce que je veux dire c’est que le logiciel n’est à mon avis pas à utiliser au quotidien.

    Pour ce qui est des configurations FIR, elle peuvent être générées par rephase, c’est ce que j’utilise.

    Concernant « les bugs dans les calculs du DSP » je crois savoir que le développeur vous a donné des éléments d’explications sur ce sujet.

    Commentaire par Pguerin — janvier 7, 2014 @ 11:54

  12. D’un point de vue informatique, ça ne me parait pas anormal qu’il y ait facilement des débordements dès qu’il y a des calculs. Et c’est pour ça, qu’il y a une possibilité d’atténuer directement le signal d’entrée (à vérifier si c’est bon 🙂 ). Donc dès qu’il y a un dépassement, il faut effectuer « en tout premier » une atténuation sur le signal d’entrée pour les éviter.

    Commentaire par Mathieu — janvier 12, 2014 @ 11:51

  13. > D’un point de vue informatique, ça ne me parait pas anormal
    > qu’il y ait facilement des débordements dès qu’il y a des calculs.

    Non. C’est un DSP, donc il gère l’arithmétique avec saturation (je viens de vérifier dans la datasheet). Lorsque le résultat d’un calcul dépasse, il est saturé à la valeur max, il ne revient pas par l’autre côté… autrement dit, si on prend la valeur max positive, par exemple 0x7FFFFF, et qu’on ajoute 1, on obtient 0x7FFFFF et pas la valeur négative 0x800000. Lorsque cela se produit, un flag est positionné pour qu’on soit au courant.

    Bon, sinon, c’est un DSP 24 bits fixpoint, très bien pour du FIR, mais largement insuffisant pour du biquad ou de l’IIR si les fréquences de coupure des filtres sont basses. Là on sera coincé entre les erreurs d’arrondi et la saturation, à moins que le concepteur ait utilisé du 48 bits ?… Pour vérifier, il faut faire un filtre avec une coupure par exemple à 50 Hz, avec la fréquence d’échatillonnage la plus haute (96 ou 192k), envoyer un sinus genre 20 Hz dedans, et regarder la sortie.

    Il faudrait mesurer le jitter sur la sortie analogique (largeur du pic sur une FFT à 20 kHz). En tout cas sur la sortie SPDIF il est monstrueux…

    Au niveau CEM, on a un plan de masse coupé, donc fail. La moitié des connecteurs à l’arrière sont sur le plan analogique, l’autre moitié sur le plan numérique. Double fail : le mode commun sur les câbles d’un côté et de l’autre est égal à la différence de tension entre les plans, d’où émissions. Les câbles font aussi antenne, tout le bruit reçu se retrouve au point de jonction des plans de masses, donc sur le codec. Il y a des transfos SPDIF : si la masse des SPDIF est reliée au plan de masse, les transfos ne servent à rien. Si ce n’est pas relié, la capa parasite des transfos transforme les câbles en antennes. Ce serait marrant de mesurer la tension entre la masse d’un chinch analogique et la masse du chinch SPDIF (ou le blindage du port USB) à côté.

    Sinon, j’aimerais bien voir l’envers de la carte.

    Commentaire par Pierre — janvier 22, 2014 @ 1:22

  14. Que le DSP puisse faire de l’arithmétique avec saturation, c’est un peu évidement. Je n’ai pas parlé de retournement en soi, mais utiliser cette arithmétique dans un biquad est une erreur car il perd sa propriété d’être juste même si il y a un dépassement interne (et quand le résultat lui est dans les clous). L’arithmétique avec saturation ne doit pas être utilisée dans un certain nombre de configurations et de topologies.Je l’ai rencontré maintes fois en traitement d’image. Dans le cas d’un biquad, c’est une erreur de débutant.
    Pour le reste, je ne suis pas allé à étudier le routage en soi, et il me semple présomptueux de juger sans connaitre tout le câblage (et de mesurer). Néanmoins, j’aurais tendance à aller dans cette conclusion avec les connecteurs sur le plan de masse analogique.

    Commentaire par jipihorn — janvier 22, 2014 @ 2:40

  15. Oui, on n’applique pas la saturation entre les différentes accumulations, mais à la fin il faut bien sortir le résultat et le stocker dans le buffer pour la prochaine itération, et là il ne faut pas que ça dépasse…

    Au fait, si tu es intéressé par un circuit imprimé pour le préampli de Groner, lis tes mails 😉

    Commentaire par Pierre — janvier 22, 2014 @ 5:59

  16. Je sais bien, j’en ai (encore) en retard !

    Commentaire par jipihorn — janvier 22, 2014 @ 6:06

  17. En fait comme on en avait parlé j’attends de savoir si t’es intéressé avant d’envoyer ma commande sur mouser pour les pièces, donc si tu me dis OK je multiplie toutes les quantités par 2 et en avant… Y en a pas pour trop cher d’ailleurs…

    Commentaire par Pierre — janvier 22, 2014 @ 6:10

  18. En vérifiant la topologie des plans de masse, ils semblent corrects. La partie digitale reste dans son plan propre (connecteurs inclus) et il y a séparation de part et d’autre du codec. Il n’y a pas de problème particulier à priori ici. Coté face, les plans sont identiques au coté composants.
    Par contre, effectivement, je me demande à quoi servent les transfo de sortie vue que la masse semble connectée des eux cotés.

    J.

    Commentaire par jipihorn — janvier 23, 2014 @ 12:15

  19. Bonjour, commentaire presque surréaliste … Vous pouvez écrit à Nicolas Holzem/WAF Audio waf@waf-audio.com ou poster dans le fil dédié sur diyaudio, on vous répondra 🙂
    http://www.diyaudio.com/forums/digital-line-level/215379-dsp-xover-project-part-2-a-180.html

    >> En vérifiant la topologie des plans de masse, ils semblent corrects

    Encore une rrreur dans la vidéo … Je me permets de préciser également que les cartes sont livrées avec un schéma très clair précisant les polarités des alimentation ..

    Pourriez vous me donner un lien sur un appareil audio (idéal) que vous avez conçu ?
    Par exemple votre amplificateur, vos enceintes, votre DSP peut-être …
    C’est pour ma curiosité personnelle, pas à des fin d’évaluation 😉

    Commentaire par PGuerin — janvier 23, 2014 @ 2:46

  20. Je ne vois pas le rapport entre plans de masse et alimentation.

    Je n’ai pas parlé de doc, mais de sérigraphie. Et dans une production commerciale, personne de fournit de matériel qui nécessite avoir une doc à part pour être sur de ne pas se faire avoir par une sérigraphie ambigüe. Manifestement, le grand public n’a aucune idée du fonctionnement en production professionnelle. Je serais curieux de voir un fabricant de cartes mère sans sérigraphie correcte.
    Et je ne prétends pas faire de production commerciale. C’est toute la différence. Et si je devais, c’est certain que je ne ferais pas ce type d’erreur. Qu’aucune production ne soit parfaite interdit-il de mettre le doigt sur les imperfections qui pourraient faire évoluer le produit ?

    Et pour info, j’ai eu une correspondance avec Nicolas et pour les réponses, je préfère faire appel à lui plutôt aux contributeurs d’un forum. Je peux me débrouiller tout seul.

    J.

    Commentaire par jipihorn — janvier 23, 2014 @ 3:03

  21. pour l’anecdote,-180 dB semble erronées.
    24 bits—->-144.5 dB théoriques.(20 log(2^24)).

    je respecte l’impartialité de Jipi,un produit commercial doit accepter d’être soumis au pire testeur (même ultra perfectionniste…).je plaisante bien sûr.
    il ne faut pas que cela tombe dans une entreprise de démolition,le travail est louable,passionné…un peu de clémence.:).

    c’est dommage de ne pas avoir partagé le diagramme de l’oeil.

    Commentaire par Thierry38 — janvier 23, 2014 @ 4:35

  22. « Pierre écrit:
    Bon, sinon, c’est un DSP 24 bits fixpoint, très bien pour du FIR, mais largement insuffisant pour du biquad ou de l’IIR si les fréquences de coupure des filtres sont basses. Là on sera coincé entre les erreurs d’arrondi et la saturation, à moins que le concepteur ait utilisé du 48 bits ?… Pour vérifier, il faut faire un filtre avec une coupure par exemple à 50 Hz, avec la fréquence d’échatillonnage la plus haute (96 ou 192k), envoyer un sinus genre 20 Hz dedans, et regarder la sortie. »

    quel serait le rapport entre un fixed point et un floating avec la fréquence analogique ?
    un DSP embarqué a ses limitations,du floating implique une mantisse+expo à convertir,avec un coeur arithmétique oui…mais avec un DSP.
    FIR ou IIR en fixed point rempli amplement le job,à comparer en aveugle.

    Commentaire par Thierry38 — janvier 23, 2014 @ 5:03

  23. Ce qui serais intéressant c’est maintenant de comparer la carte avec ce qui se trouve sur le marché dans cette même gamme de tarif cad :
    miniDSP 2X8, Hypex DLCP et peut-être aussi DSPiy. Des amateurs pour envoyer leur carte 😉

    Commentaire par Pguerin — janvier 23, 2014 @ 7:06

  24. > quel serait le rapport entre un fixed point et un floating avec la fréquence analogique ?
    sur un filtre type biquad, plus la fréquence de coupure est basse par rapport à la fréquence d’échantillonnage, plus il y a besoin de précision…

    Commentaire par Pierre — janvier 23, 2014 @ 8:41

  25. Un DSP même à 16bits peut sans problème gérer des biquads aux basses fréquences, il s’agit de calculs dans ce cas en double précision. Il prendra juste plus de temps q’un DSP 32bits.
    La carte est en effet énorme pour la densité de composants avec tous les problèmes que peuvent engendrer des longueurs de pistes sur un PCB que je présume double face et non 4 couches.
    Comme tout produit, il peut mûrir en gommant certaines erreurs de jeunesse.
    C’est là que les critiques prennent un sens positif.
    Par contre elle se positionne bien mieux que la hypex avec sa forêt de condos et d’un prix indécent.

    Commentaire par Thierryvalk — janvier 24, 2014 @ 12:22

  26. Coucou Thierryhttp://www.homecinema-fr.com/forum/posting.php?mode=reply&f=1&t=30034804#

    pour Pierre,

    > quel serait le rapport entre un fixed point et un floating avec la fréquence analogique ?
    sur un filtre type biquad, plus la fréquence de coupure est basse par rapport à la fréquence d’échantillonnage, plus il y a besoin de précision…

    cela semble un peu flou dans votre esprit.
    peut-être un graphique pour aider à notre compréhension ?
    que veut dire un type « biquad » ?(une confusion FIR-IIR)

    Commentaire par Thierry38 — janvier 24, 2014 @ 8:18

  27. > que veut dire un type « biquad »
    un biquad (ou n’importe quel autre IIR) puisqu’il y a rebouclage de valeurs qui peuvent contenir la différence entre deux échantillons successifs, qui devient très petite si la fréquence du signal est basse…

    Pour savoir si le Nadja implémente les filtres en double précision c’est assez simple. Par exemple un test avec en entrée numérique un sinus à 100 Hz, -60dBfs, paramétrer un biquad passe-haut à 100 Hz comme on pourrait en avoir si on a des subs. Si le calcul est en 24 bits, le signal de sortie est affreux. Avec plus de bits, pas de problème… Un THD+N versus niveau irait bien aussi…

    jipi> je me demande à quoi servent les transfo de sortie vue que la masse semble connectée des eux cotés.

    À rien probablement. Mettre de transfo d’isolation sur un coax, c’est très hasardeux et compliqué…

    Si on veut isoler, on utilise de la paire torsadée, un transfo, et on relie tout de même les deux côtés avec une capa. L’isolation ne fonctionne qu’en basse fréquence (très utile contre les boucles de masse) mais pas en HF. La capacité parasite inter-enroulements d’un transfo style ethernet ou SPDIF (ou des optocoupleurs) a une impédance genre 3-10 ohms à 2GHz. Ça va pas arrêter beaucoup le « mip mip miiiiip » dans les enceintes quand le téléphone portable s’active à proximité… La seule isolation qui fonctionne en HF, c’est la fibre optique…

    jipi> En vérifiant la topologie des plans de masse, ils semblent corrects

    Le plan de masse est splitté donc gros malus au niveau CEM…

    Normalement, les masses de tous les connecteurs sont connectées directement (et proprement) à la face arrière métallique, ou au minimum au plan de masse. Donc, les courants de mode commun (et les courants causés par les boucles de masse) qui arrivent sur les divers câbles sont shuntés par une très faible impédance.

    Ne pas le faire introduit deux problèmes :

    1) Si on a une boucle de masse qui induit un courant qui veut aller par exemple du PC (via l’USB ou le SPDIF) vers les amplis, ou toute autre interférence RF captée par les câbles, alors, le courant va suivre le parcours suivant :

    terre -> PC -> câble SPDIF ou USB -> connecteur -> plan de masse numérique -> plan de masse analogique -> connecteur analogique -> câble -> ampli -> terre

    Autrement dit, tout ça passe sous le DAC…

    2) Comme il y aura une différence de potentiel entre les 2 plans, les câbles connectés des 2 côtés forment une antenne émettrice.

    Je dis pas ça pour casser, mais c’est dommage…

    Commentaire par Pierre — janvier 24, 2014 @ 12:23

  28. « Pierre écrit:
    Pour savoir si le Nadja implémente les filtres en double précision c’est assez simple. Par exemple un test avec en entrée numérique un sinus à 100 Hz, -60dBfs, paramétrer un biquad passe-haut à 100 Hz comme on pourrait en avoir si on a des subs. Si le calcul est en 24 bits, le signal de sortie est affreux. Avec plus de bits, pas de problème… Un THD+N versus niveau irait bien aussi… »

    Bonjour,où pourrait-on visualiser les décompositions en série de Fourier de cette expérience ?

    Commentaire par Thierry38 — janvier 26, 2014 @ 1:34

  29. Il serait souhaitable de comparer ce DSP à d’autres productions pour voir si les problèmes de saturations sont récurrents. Confronter des réalisations artisanales au monde pro serait une expérience très intéressante. Il faudrait établir une série de mesures type qui permettrait de départager les différents concurrents (question de méthodologie).
    Voici le DSP Hypex:
    http://www.audiophonics.fr/images2/7869/DLCP_datasheet.pdf
    Vendu au prix dissuasif de 660 euros chez Audiophonics.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — janvier 26, 2014 @ 3:06

  30. > Bonjour,où pourrait-on visualiser les décompositions en série de Fourier de cette expérience ?

    J’ai fait le test avec un petit script en python.
    Passe-haut biquad 150 Hz, signal de test sinus 100 Hz.

    Amplitude à -1dB : http://i39.tinypic.com/1zohun7.jpg
    (j’ai décalé les FFT pour qu’on voit bien)
    Ici tout marche bien sauf le 24 bits et le float32, normal.

    Amplitude à -60dB : http://i43.tinypic.com/29dtfzr.png
    Idem, sauf que le 24 bits fixpoint a complètement viré le signal 😉

    Pour la Nadja, une analyse de la sortie numérique avec l’audio precision devrait répondre à la question.

    Commentaire par Pierre — janvier 26, 2014 @ 5:40

  31. >Normalement, les masses de tous les connecteurs sont connectées directement (et proprement) à la face arrière métallique,

    Bien d’accord.

    A part ça, pas vraiment le sujet, mais ;

    >Au fait, si tu es intéressé par un circuit imprimé pour le préampli de Groner,

    De quoi s’agit-il ? celui de labo décrit dans Linear Audio ?

    Cdt.

    Commentaire par forr — janvier 27, 2014 @ 1:54

  32. Pourriez-vous mettre le bout de code sur google drive ou doc.
    ou sinon je vous laisse une adresse mail,je suis très curieux.

    Commentaire par Thierry38 — janvier 27, 2014 @ 9:59

  33. Thierry38>

    http://pastebin.com/DeQSSU8a
    c’est du python, il faut les packages numériques (matplotlib, scipy).
    si tout se passe bien, à l’exécution ça affiche la FFT dont je parlais.

    forr>
    Oui c’est bien cet ampli là, tu es intéressé ?

    Commentaire par Pierre — janvier 27, 2014 @ 3:53

  34. Pierre
    >forr
    >Oui c’est bien cet ampli là, tu es intéressé ?

    Merci, mais non. La conception du préampli de Groner décrite dans l’article dans Linear Audio a beau m’avoir passionné, je n’en aurai pas l’utilisation.
    J’ai eu un doute parce que Weiss Engineering présente un AOP en éléments discrets dont l’architecture ressemble furieusement à l’une de celles que Groner a décrit dans ses commentaires à propos du livre de Douglas Self sur les amplis de puissance :

    http://designwsound.com/dwsblog/2011/01/weiss-op1-bp/

    Cdt.

    Commentaire par forr — janvier 28, 2014 @ 8:03

  35. Je serais fort intéressé par des infos sur l’architecture de cet AOP weiss…

    Commentaire par peufeu — janvier 29, 2014 @ 11:38

  36. Bon jour je suis un utilisateur professionnel (Studio monitoring et prestation ,il serait intéressant que vous fassiez un banc d’essais d’une machine Xilica série XP(2040 3060) ou série XD même ref 888
    Salutation

    Commentaire par Demion — février 1, 2014 @ 10:50

  37. J’expérimente cette carte sur un système haut rendement 4 voies actives à pavillon + pavillon graves soit 9 voies actives avec 107/110dB/1W de rendement, sans entrer dans les détails, je suis très satisfait du résultat, utilisée avec des FIR (créé avec le génial Rephase), vu le prix j’ai pas trouvé mieux, d’accord il faut maitriser le sujet, faire attention aux alimentations, il y à des bugs pas encore trouvés c’est vrais, mais Nicolas (le concepteur) est à l’écoute, et pour moi les défauts détectés sont largement compensés par les avantages multiples de cette carte, sa très bonne musicalité malgré les chimiques en sorties des DAC, l’ensemble est homogène, et je suis d’accord avec la conclusion de JIPIHORN.

    Commentaire par Le Bourguigon — février 25, 2014 @ 8:07

  38. « je suis très satisfait du résultat »
    Vous êtes très satisfait du résultat, ok, mais que disent les mesures?
    « système haut rendement 4 voies actives à pavillon + pavillon graves soit 9 voies actives avec 107/110dB/1W de rendement »
    Les facilités apparentes du numérique, donnent encore lieu à des excès et des absurdités en tout genre. Comparez: le studio 104 de la maison de la radio est équipé d’enceintes TAD 4 voies multi amplifiées avec un seul pavillon médium par enceinte. La gestion de l’électronique est entièrement numérique et l’acoustique est optimisée pour le 5.1. Alors, quand on a les moyens, il certainement plus judicieux d’investir dans un logiciel (CATT Acoustic V8 par exemple) pour faire du travail sérieux, plutôt que de dépenser des fortunes dans des pavillons rien que pour épater les copains…
    http://www.gerard-krauss.fr/IMG/pdf/catt8.pdf
    « sa très bonne musicalité malgré les chimiques en sorties des DAC »
    Antagonisme typiquement audiophile: j’ai mis un pied dans le progrès (mon DAC est une usine à gaz et il est reconnu comme musical aujourd’hui), mais je conserve les idées toxiques du passé (intelligence du composant: ici le condensateur). Regardez la vidéo consacrée aux condensateurs et lisez un peu le chapitre sur les composants passifs dans « Small signal audio design » de D. Self svp…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — février 26, 2014 @ 10:30

  39. A propos de Samuel Groner (c’est un peu hors sujet mais son nom a été évoqué dans les commentaires),
    je découvre qu’il a bien un lien avec Weiss :
    http://betisy.typepad.com/photos/les_bienheureux/daniel-weiss-weiss-audio.html
    Les circuits électroniques, c’est parfois comme les oeuvres d’art, on peut reconnaître la touche de l’auteur.

    Commentaire par forr — février 27, 2014 @ 1:40

  40. Oh, Francis, du calme, cool, je ne suis qu’un humble amateur de jazz, de rock, et d’opéra qui cherche à reproduire dans son salon les sensations éprouvées au concert, seulement j’ai des moyens financiers limités, je ne peux donc pas ma payer les derniers trucs machins sortis des laboratoires magiques du dernier constructeurs audio à la mode, par contre j’ai quelques connaissances, un labo bien équipés à ma disposition (avec oscillos numériques, générateurs, analyseurs de spectres Agilents et Rohde&Schwarz, car je travaille dans la RF/TV Numérique) qui m’aide à tester mes constructions (amplis, filtres etc).
    J’ai aussi construit mes pavillons, bref, je fait partie de ceux qui conçoive, construise, teste, écoute, ce plante, cherche à comprendre, recommence, ce replante, puis finalement petit à petit arrive à un résultat pas si moche que cela, et cela fait 40 ans que cela dure, je n’écoute pas mes câbles, ni les capas, placées dans le traitement analogique, ni les alimentations, ni tout ce que vous voulez, j’écoute simplement de la musique, issue d’un vinyle, d’un CD, ou dématérialisée, bien sur que j’ai éffectué des mesures et beaucoup, c’est d’ailleurs un des avantages de cette carte, c’est la quantité infinies de configuration qu’il est possible de tester, mais je ne fait pas partie des coupeurs de dB en quatre, quand (enfin) l’émotion (musicale) passe, je me contre-fou du demi dB manquant à 5452Hz ou autre, tout cela n’est qu’un vaste compromis, entre des avantages et des inconvénients, qu’il faut essayer de combiner.
    Cette carte Najda, je le redit, répond à mon besoin, et bravo à ceux comme Nicolas (le concepteur) ou comme Thierry (DSpiY) ou d’autres encore, travaille sur ce genre de produit, et honte au pisse froid qui n’ont jamais conçu quoi que ce soit dans ce domaine, mais qui n’ont que des critiques à apporter, j’ignore cher Francis, si vous concevez/construisez des choses dans le domaine de l’audio, mais sachez que je serai attentif à votre encontre qu’à cette condition, et oui les vieux con comme moi, c’est plein de principes.

    Commentaire par Le Bourguigon — février 27, 2014 @ 4:02

  41. Le fétichisme délirant de l’inventeur solitaire, condamné à des années d’errances et d’insatisfactions perpétuelles, pour aboutir finalement à des résultats hasardeux. Pourquoi ne pas passer directement à quelque chose qui fonctionne, dans une démarche raisonnée et raisonnable? Je ne comprendrai jamais. Bon courage!

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — février 27, 2014 @ 7:36

  42. Erreur de ma part: il ne s’agit pas du studio 104 de la maison de la radio, mais de la cabine 104 bien évidemment.
    http://www.jbpo-acoustique.fr/projet-RADIO-FRANCE-Cabine-104.html

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — février 27, 2014 @ 9:07

  43. Le logiciel CATT n’est certainement pas « à la mode ». Il a aidé à la mise en oeuvre d’un studio pour le 5.0 selon la norme ITU-R BS.775-1 avec les recommandations de l’A.E.S. Comparez avec ceci:
    http://www.melaudia.net/sud1006-0301.php
    qui ne correspond à aucune norme, pas plus que n’importe quel système audiophile. Alors dans ce cas, les « systèmes d’exception » ne le sont que par les moyens financiers mis en jeu et rien d’autre.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — mars 14, 2014 @ 2:42

  44. Bonjour

    Pour info la carte est passée en Version 1.2, le concepteur a semble t-il suivit les remarque pertinente de Jipi 😉

    Commentaire par Laurent — mai 21, 2014 @ 2:02

  45. […] carte a déjà été testée sur le Blog JipiHorn dans version 1.1 puis a fait l’objet d’une mise à […]

    Ping par NAJDA : Réception et Présentation - JustDIYIt ! — novembre 1, 2015 @ 5:37


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.