Jipihorn's Blog

décembre 29, 2014

Avenir du blog II / Apprendre en détournant un existant (partie 1)

Filed under: Bricolage, Electronique, Fondamentaux, Tubes, Vidéo Blog — jipihorn @ 10:13

Le retour du précédent épisode a été considérable (à ma petite échelle). Les commentaires sur le blog, le canal YouTube ou par courrier direct pèsent très lourd dans la balance…

Et donc, pour finir l’année, voici un épisode illustrant un principe plus efficace que le simple kit tout fait pour débuter : détourner un schéma existant avec des autres composants. Pour ce faire, je vais m’appuyer sur le premier ampli à tube que j’ai construit issu d’un article de la revue de l’audiophile n°37.

Merci beaucoup à tous.

Jipi.

16 commentaires »

  1. Bonjour JiPi.
    Merci pour cette vidéo.
    J’aime ton approche de l’électronique et tes modèles. Pour ceux qui débutent, c’est vraiment bien. (pour les experts aussi, je te rassure…)

    Juste un mot : n’abandonne tes projets. Depuis 10 ans je m’accroche à mes rêves et ils vont finir par aboutir…😉

    Commentaire par Juju — décembre 29, 2014 @ 11:32

  2. Bonjour ,
    Encore mes felecitations pour l’avis sur Devialet ..
    Qqs chose me depasse dans ce monde actuel ..
    Plus on dit une connerie enorme ..et plus elle passe et est reprise par les medias !!
    Et là on est dans une somme de conneries incroyables .
    Comme vous mais avec moins’de temps passé , j’ai passé au crible un de ses amplis ( moi je l’ai acheté …)
    Les mesures confirment tout ce qui a ete dit. . A savoir que mes amplis habituels ( amplis de sono pros plutot haut de gamme ) font beaucoup mieux sur la totalité des parametres ..et particulierement en terme de bruit et disto !!!
    Et coutent 2000 euros pour 4×1000 w eff dans 4ohms les 4 canaux simultanement .. ( tenu en sinus meme à 20 hz pendant 8 s avant mise en route de la gestion de reduction de l’alim )
    Ceci en travaillant tout à fait classiquement en classe A ( a tres bas niveau ) suivi de AB jusqu’à 200 w et ensuite classe H ..
    La plupart des amplis pros « serieux  » pouvant faire de meme .. Pas besoin de pseudo inventions ou pseudos brevets bidons .. Pour faire des ammplis qui marchent

    Bon mais dans l’electronique on est habitué à lire des conneries donc .. Je ne sursautais pas trop ..
    Mais là avec les enceintes …
    Je tombe .. Ce n’est meme plus à mourir de rire mais’plutot à pleurer !!
    Comment les journalistes , meme « idiots » et non specialistes peuvent ils repeter des aneries de ce niveau ..
    105 dB SPL de 20 a 20 khz !!!! Et dans 0,5dB !!
    À quelle distance ??? 1/2 mm ? …
    comment surtout des gens comme Niel( quand meme à la tete d’un groupe de techno numerique de pointe ) ou B Arnault ( dont je connais personnellement l’excellent niveau general de connaissances et surtout le fait qu’en matiere de son il est impossible de lui raconter n’importe quoi ) , comment ces gens ont ils pu mettre du blê dans de pareilles « foutaises » ???
    C’est quand meme triste de penser que des gens peuvent mettre des millions d’euros pour financer du « pipo total  »
    Quand à l’aspect presentation ( Tv et presse ) .. Je n’en parle pas tellement ca « pue » ….

    Surtout n’arretez pas .. Les vidéos .. Toujours tres instructifs
    Thxrd

    Commentaire par Delacroix — décembre 29, 2014 @ 3:19

  3. J’ajouterais une pu deux choses
    Les chiffres pour qu’ils soient credibles doivent etre accompagnés des conditions de mesures
    Par exemple si on mesure ce que donne 2xHP de 15 cm de diametre utile de piston et ayant 13mm de x max
    Placé dans un angle de salle ( 0 ,5 pi ) on pourra en effet atteindre les 105 dB SPL
    Mais pas avec 6 l de charge .. ( ca impliquera des Ts tellement speciaux que la sensibilité sera ultra faible ) et pas non plus en usant de correction ( avec ou sans asservissement ) car dans ce cas le HP partira en fumée
    De toute maniere c’est simple : SD et elongation donneront Vd qui donnera SPL .. Ceci sur tout les HP du monde meme ceux de Devialet
    Une mesure de sensibilité se donne pour 1 w ou une tension sur une valeur d’impedance . Dans une mesure freefield de type 2 ou 4 pi .. Et a une distance que l’on cite..
    Dans ce domaine plein de fabricant raconte n’importe quoi … Sunfire par exemple qui mesure dans 0,5 pi ( facile avec + 18 dB ) ou Klipsch qui mesure lui aussi dans 0,5 pi et par 2 enceintes et en mettant 2,83v mais sur 4 ohms ..
    Et ce ne sont pas les seuls helas .
    Simplement là Devialet va plus loin .. que tout le monde en associant des termes et des phrases deconnectées de toutes conditions de mesure
    Quand on donne un SPL on doit preciser : l’angle solide de radiation / la distance / la bande mesurée / le type de signal utilisé / et la tension appliquées aux bornes du transducteur / et la durée maxi du SPL mesuré : peak avec la valeur de headroom du signal et en regime continu .. ( valeur AES /IEC ou EIA )
    Quand on veut jouer les cadors comme constructeur il faut aller au bout de ses affirmations …

    Idem la reponse en frequence …
    Faire 20 à 20 khz dans l’axe avec l’usage de 20 points d’EQ ou plus ( la nouvelles JBL monitor M2 qui montre une courbe du meme acabit tenant dans 1 dB jusqu’à 20 khz mais qui oublie de preciser que c’est uniquement dans 4° d’angle et avec l’usage d’un London BSS generant 28 points d’EQ !!!! ) est aisé
    Ce qui en plus est tres faisable avec plein d’enceintes . Mais dans 0,5 dB j’ai un peu de mal
    Apres dans’un seul axe .on s’en fout ..
    Faut simultanement annoncer la directivité .. Et 60° que je lis cité .. Ben …. Non ce j’est pas du tout omnidirectionnel
    Et tenir 0,5 dB de 20 a 20 kz et dans 60° …
    C’est fantastique ..
    L’ensemble des fabricants et chercheurs peuvent immediatement s’arreter et fermer leur usines ..
    Devialet d’inventer le transducteur absolu ..( je passe sur les bobines multiples avec plusieurs amplis .. Ca c’est deja fait et ce n’est pas une bonne solution’… Surtout pour faire un x de 13 mm !!!
    Pour la question :qui a des bobines de 6  » .. ??
    Ben plein de constructeurs qui simultanement ont des x de 16 mm ou plus ( one way ) pour 1700 cm2 de surface utile de piston et qui on une elongation mecanique totale de 80 voir 95 mm ..( et tiennent entre 2000 et 4000 w AES programme )
    Et le HP vaut moins de la moitié de la Devialet !!!
    Et 12 /13mm de xmax pour des 15cm … Ben ca existe ailleurs , rien d’impressionnant et pas besoin de multiples bobines pour le faire ..

    Ce qui est regrettable , c’est que sans doute , le produit , comme enceinte d’ambiance est excellent , mais la maniere dont il est presenté comme etant la x ieme merveille du monde , surpassant tout ce qui existe ( les chiffres cités .. Tendent à le faire croire ) / representant l’invention du siecle accompagné d’affirmations multiples ( 73 brevets ??? Non c’est faux .. Et ce n’est pas parce qu’un brevet est deposé qu’il represente une invention  » veritable « .. .. On arrive à breveter des conneries totales .. )
    Et citant des chiffres irréalistes et sans ref de mesure .. , tendant à faire croire que Devialet a tout reinventé et que les autres sont des anes est insupportable ‘ le tout avec un language pseudo scientifique pedant ..
    Ca c’est regrettable .. C’est du marketing qui pue ..
    En tout cas une chose est sure .. Tout les tests sur ses amplis et celui en ma possession demontrent qu’il racontent n’importe quoi sur ceux ci .. .. D’ailleurs la simple lecture des chiffres à provoqué les memes reactions à l’epoque
    Donc pour ces enceintes les chiffres annoncés ( qui dans des conditions ultra speciales pourrait etre mesurés – expl mesure dans 0,5pi ) sont tellement deraisonnables que je doute
    Mais c’est pas grave … 1690 euros n’est pas une somme inabordable ( en tout cas moins cher que ces amplis bidon ) .. Des dispo j’en prend une pour mesurer
    En tout cas les resultats chiffrés qui eux sont « interpretables  » c’est 5 millions d’euros de CA en 2013 ( 2014 n’est pas connu evidemment ) ce qui pour pres de 20 millions levés est aussi « bidon » que les resultats de leurs amplis
    D’autant que je suis certain que la  » fuite en avant « va empirer ..
    Le nombre d’amployés annoncé dans’la com Tv sur l’enceinte est totalement insportable par une sté qui fait 5millions … !!!
    Cordialement
    Thxrd

    Commentaire par Delacroix — décembre 29, 2014 @ 5:09

  4. tube porn🙂 (et non pas porntube😉

    Commentaire par panda — décembre 29, 2014 @ 10:21

  5. Un énorme merci pour cette reprise, je plussoie !, merci merci merci, comme d’habitude je regarde et je me régale sans me lasser, les amplis à tubes….peut-être que je m’y mettrais un jour, allez savoir, finalement, quand on fait de l’enregistrement, le numérique étant trop propre, on ajoute souvent une émulation de bande et de la disto de tube sous forme de plugin pour ajouter un grain et du caractère aux prises de son, et le résultat est bien meilleur, j’en ai pour exemple que j’ai récupérer les pistes séparés du célèbre Stevie Wonder avec son fameux titres SUPERTITION, c’est vieux et ça a été fait dans les années ou les préampli et micro à tube étaient légion….he bien je peux vous garantir que lorsqu’on entend les pistes séparément le son tort dans tout les sens, ça crachouille, ça distort, ça sature….mais qu’est ce que c’est bon, que c’est agréable, le mix final est homogène et le son de ce Hit n’a pas pris une ride, preuve que la perfection sonore n’est pas atteinte avec nos enregistreurs digital qui fournissent pourtant une prise de son exempte de tout « défaut »….résultat, un son froid, clinique et chirurgical, c’est bien mais il faut y ajouter des imperfections d’antan de manière subtil pour épaissir tout cela avec des émulateurs à tube…un comble pour nos temps modernes, donc l’étude des ampli à tube est une bonne chose pour en comprendre les principes

    Merci jipi.

    Commentaire par SANTIAGO — décembre 30, 2014 @ 7:36

  6. Bonjour,
    J’aime la simplicité et la robustesse des tubes et j’apprécie que tu les traites pour ce qu’ils sont, des composants électroniques. Merci pour ce cours sur le théorème de Millman.
    Le blog vidéo est à voir, revoir, comme un bon livre qui fait travailler les méninges. A continuer, si possible, pour ne pas mourir idiot(phile) !
    Bonne et Heureuse Année 2015 !

    Commentaire par ercana — décembre 30, 2014 @ 8:32

  7. Bonjour tout le monde,

    je suis ravi de voir qu’il y a des gens qui ouvrent ou font ouvrir les yeux sur certaines vérités technologiques ou affirmations qui sont uniquement crée pour attirer les pigeons.

    Je suis ingénieur en génie électrique, avec une spécialité en conversion d’énergie et électronique analogique. Ma passion, c’est l’électronique audio.
    Je suis HEUREUX de voir que certaines personnes partagent mon avis sur ce que le monde audiophile peut nous faire avaler comme connerie et ce que, entre autre, Devialet, peut nous faire avaler comme couleuvres.

    Je le dis, je le répète et je soutiens TOUT ce qui a été dit auparavant sur Devialet et ses produits.
    Cette entreprise incarne simplement tout ce qui a de plus dégoutant, répugnant et honteux dans le monde industriel et plus particulièrement celui de la HiFi.
    Cette marque fait mal au monde di HiEnd (enfin, si on peut considérer cette marque comme « Hi-End »…… )

    Les technologies que ces messieurs utilisent existent déjà depuis plus de 20 ans. Les chiffres qu’ils affirment sont dignes d’un film de SF ou valable dans une autre galaxie. Le produit NE peut PAS produire de telles caractéristiques car c’est physiquement IMPOSSIBLE pour ce type de produit.
    Ex : 3000W en pointe, même avec 90% de rendement (et encore, je suis généreux…), ça fait 300W à dissiper. Je vous laisse imaginer la taille du radiateur : aussi gros que l’enceinte elle-même.

    Le pire, c’est quand ces Mrs ce croient supérieurs aux autres quand ils disent révolutionner le monde en utilisant des Alims à découpages avec un PFC en entrée. Franchement, les correcteurs de puissances existent depuis les années 90. On en a dans 95% des appareils qu’on utilise quotidiennement. Les Alims à découpage depuis les années 70… Apple a été les premiers à les introduire dans leur ordinateurs.

    Leur marketing est à vomir et fait honte à nous, ingénieur qui avons les pieds sur terre, car on sait que des milliers de gens vont se faire avoir par des conneries de marketeux.

    Bref. Je ne veux pas trop m’étaler sur le côté technique de la chose car JiPi et les autres ont déjà très bien communiqué à ce sujet et je les soutiens à 200%.

    Il y a des centaines de choses qui me font bondir dans le monde audiophile, comme certaines choses qui me pertinent et où je me dis : « oui… ça peut être vrai »… (notamment les câbles d’enceintes… et encore…)

    On pourrait faire pas mal d’épisodes sur les conneries des audiophiles :

    1- Le mythe des alimentations linéaires qui font moins de bruits qu’une alimentation à découpage. C’est certains que l’homme entend plus du 100 kHz que du 100 Hz…… C’est simplement que les une alim à découpage, c’est long et fastidieux à mettre en place… et que le coût de R&D et plus conséquent qu’avec une alim linéaire…

    2- Le mythe des condensateurs « audiophiles » (que ce soit céramique ou chimique) : je défie quiconque d’entendre à l’aveugle la différence sonore entre un condo WIMA MKS à 2€ et un autre « audiophile » à 20€.

    3- Le mythe du SNR (rapport signal/bruit) : je défie quiconque d’entendre la différence entre 90 dB et 120 dB de SNR, surtout quand de la musique est diffusé à 80 dB…

    4- Le mythe de la THD : ma préféré : je défie quiconque d’entendre la différence entre 0,1% et 0,001% de distorsion. Surtout quand on sait que l’environnement dans lequel on écoute de la musique est sujet à produire des distorsions par simple réverbérations des ondes sonores sur les parois de la pièces. Ce n’est pas pour rien que les studios ont des traitement acoustiques.
    etc…………
    etc………

    JiPi, je crois que vous avez encore bcp de sujet très intéressants à traiter.

    A fond derrière vous.

    PS : pour les amplis à lampes, j’ai une bonne expérience dans ce domaine et beaucoup de concepts que j’aimerais mettre en place. Si ça vous intéresse, on peut en parler en privée…😉

    Bonne nuit à tous.

    Commentaire par Julien — décembre 31, 2014 @ 12:02

  8. Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Jipihorn

    Commentaire par Fred — décembre 31, 2014 @ 1:59

  9. Bonjour JiPi

    Merci encore pour cette vidéo. Même si je ne connais rien en tube j’ai bien aimé la partie sur Millman pour les calculs de la tension d’un point. C’est la 1ère fois que je comprend vraiment l’utilité de ce théorème

    Bonnes fêtes de fin d’année

    ps: comment peut-on t’écrire hormis en laissant des commentaires?

    Commentaire par Bertrand — décembre 31, 2014 @ 10:44

  10. Tous mes voeux pour cette nouvelles année. Encore une excellente vidéo

    Commentaire par Jean-marc Cavalier Lachgar — janvier 3, 2015 @ 12:57

  11. …Oui, ce blog doit continuer, ne serait-ce que pour son rôle pédagogique (dans le sens où il fait « toucher du doigt » des phénomènes complexes ou mal compris par la plupart d’entre nous), sans oublier bien sûr, son rôle démystificateur. Dans la mesure où la majorité des problèmes posés en électronique audio sont résolus, j’aurais bien vu une orientation plus « acoustique » de ce blog. Car il faut bien l’avouer, le local et les enceintes (ou système) dans lequel elles sont placées, demeurent les gros points faibles de la reproduction sonore.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — janvier 4, 2015 @ 3:11

  12. Profitons-en pour saluer nos amis « d’audiophilie des gens heureux » à propos de leur travail de pêche aux liens concernant le test ABx en double aveugle:
    http://chaud7.forumactif.fr/t5-post-it-annuaire-des-tests-abx

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — janvier 4, 2015 @ 3:29

  13. Salut,

    Concernant le théorème de Millman, une précision (que je ne doute pas que tu connaisses ; c’est plutôt pour les personnes qui apprennent cet outil super pratique à travers ta vidéo) : C’est la loi des nœuds réécrite sous la forme de potentiels sous des impédances.
    Pour l’appliquer, il faut donc s’assurer que l’on n’oublie aucune branche qui pourrait véhiculer un courant…

    … Or tu l’appliques sur le nœud en entrée de l’ampli : L’application du théorème de Millman n’est valide que si le courant vers l’entrée V- de l’ampli est nul ou négligeable.
    Ce n’est pas « évident » sur le montage d’ampli que tu étudies (notamment si tu prends soin de ne pas considérer son gain infini).

    Cordialement.

    Commentaire par Guillaume. — janvier 11, 2015 @ 5:02

    • Par défaut, un ampli OP a une impédance d’entrée très très très grande… que son gain soit infini ou pas… le courant d’entrée qui y circule est donc négligeable par rapport au courant qui circule dans les autres branches du circuit.
      D’aileurs, le gain d’un AOP n’est JAMAIS infini, mais dépend aussi de sa fréquence d’utilisation… c’est le fameux « GPB » dans les datasheets… si on fait pas gaffe, on peut choisir un AOP avec un gain de 1000 à 0Hz et qui tombe à 10 à 100 kHz…… tout ça est loin d’être infini, mais défaut, quand on fait ces petits calcul, on considère toujours que les courants d’entrée sont nul car l’impédance d’entrée, elle, si l’ampliOP est bien construit, varie très peut en fonction de la fréquences. Les capacités parasites des étages d’entrées étant très faibles, par rapport à ceux des étages de sorties, on peut les négliger dans la bande passante de travail. Ce qui n’est pas le cas avec les étages de sorties de l’AOP qui sont des capa parasites plus importantes. C’est pourquoi le gain chute en BO……

      En plus, ici, on est avec des tubes… on pourrait donc modéliser cet ampli OP à tubes avec un ampli à JFET. L’impédance d’entrée d’un montage à tube est très très grande. (surtout d’un ampli diff… et si en plus on polarise avec une source de courant……)

      Donc, le modèle de JIPI tient la route…
      🙂

      Commentaire par Julien — janvier 11, 2015 @ 5:14

  14. Oui oui, je n’ai peut-être pas été très clair mais je ne voulais pas dire le contraire. Juste que d’un point de vu pédagogique il me semble que c’est intéressant de l’expliquer pour bien montrer les conditions d’application du théorème (Ici on peut l’utiliser car le courant vers l’ampli est quasi-nul).

    Dans le même genre, pour établir totalement le relation, V+ ~ V- seulement s’il y a une rétroaction et que le gain de l’ampli diff est grand.

    Commentaire par Guillaume. — janvier 11, 2015 @ 6:24

  15. On est donc d’accord. Et le V+ = V- est valable aussi du fait que les courant en entrée sont négligeable et donc que la chute de tension entre V+ et V- est nul…… donc… V+=V-…… (en mode différentiel bien sûr… et avec une CR…… sinon, on a un très beau comparateur…)

    Commentaire par Julien — janvier 11, 2015 @ 6:44


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.