Jipihorn's Blog

mai 29, 2017

Les convertisseurs de fréquence d’échantillonnage (ASRC) ComTrue

Filed under: Electronique, Fondamentaux, Test & mesure, Vidéo Blog — jipihorn @ 7:11

ComTrue est une petite société fabless qui propose des puces de conversion de fréquence d’échantillonnage et récepteurs audio USB qui sont les plus avancés disponibles, malgré leur faible notoriété qui me semble injuste. Nous allons voir le comportement d’une de leurs puces ASRC (CT7302PL) , comparée à ce qui est habituellement utilisé (SRC439X Burr Brown ou AD189X Analog Devices). Avec un petit détours par le DSD qui est aussi supporté.

Site web de ComTue : http://www.comtrue-inc.com

Et, en plus, j’ai un canal Twitter : twitter.com/hornjipi . Je sais, mais jipihorn était déjà pris par je-ne-sais-qui.

 

Jipi.

Publicités

7 commentaires »

  1. Merci pour cet épisode. On découvre une facette du DSD que l’on ne connaissait pas (du moins, le commun des mortels).
    De quoi rassurer ceux (nombreux) qui sont incapables de discerner les différences PCM/DSD en dehors de la qualité des électroniques bien sûr.
    On a hâte de découvrir les nouveaux épisodes audio, certainement des prémices nécessaires à la présentation de ton projet audio ambitieux?

    Commentaire par tekko — mai 29, 2017 @ 10:18

  2. Bonjour,
    J’ai ce lien pour twitter, si cela peut aider.
    ——http://maxime.sh/2013/01/comment-recuperer-un-compte-twitter/——
    Sinon, encore un bon sujet.
    Merci

    Commentaire par Evariste — mai 29, 2017 @ 3:55

  3. Salut, pour la question en fin de vidéo est ce que ça ne serait pas une périodisation du spectre comme on peut aussi sur un échantillonneur bloqueur ?

    Commentaire par Gabriel — mai 30, 2017 @ 7:02

  4. je suis un peu à la ramasse ici
    cette puce , n’a t-elle pas été utilisé par des constructeurs de matériel sono ou broad-cast ?

    Commentaire par michel29 — mai 31, 2017 @ 9:29

  5. J’attends avec impatience l’initiation au numérique à venir.
    Dommage, la défaillance (provisoire, on espère) de l’Audio Précisionpour l’analyse de la distorsion + bruit. Les chiffres tels quels sont déjà impressionnants.
    Cordialement.

    Commentaire par forr — juin 2, 2017 @ 10:26

  6. Bonjour,
    Je ne suis pas très au fait de ce qui est du traitement numérique d’un signal ou autre sur-échantillonnage. j’ai quand même (re)donné un coup d’oeil à la vidéo 12 (le CD a-t-il une dynamique de 96 dB ?). Le sur-échantillonnage permet d’abaisser le « plancher » du bruit, voir, suivant la méthode, de « bazarder » le bruit hors de la bande passante audio.

    Commentaire par Gollion — juin 15, 2017 @ 8:16

  7. Salut Jipi! Excellente vidéo comme d’hab.

    Concernant les oscillateurs et les quartz et leur dérive, je me suis amusé à faire plusieurs mesures là-dessus l’année dernière. Le principe est simple: je prends deux oscillateurs de même fréquence nominale, je combine leurs sorties avec une bête porte logique NOR, après filtrage passe-bas j’obtiens donc une fréquence de battement égale à la différence de fréquence entre les deux oscillateurs. Je mesure cette fréquence au cours du temps avec ma carte son, et j’obtiens donc la dérive relative entre les deux horloges. Après divers essais, j’ai observé que:

    – Les oscillateurs bon marché ont une performance assez variable (il y en a des bons, mon préféré est chez Vectron).

    – Pour annuler la dérive en température, il suffit de garder la température constante (duh). On oublie les TCXO et autres qui ont en fait plus de jitter que les oscillateurs standard, car le bruit du signal de compensation de température est injecté dans l’oscillateur. Il suffit donc de fabriquer un OCXO du pauvre. C’est-à-dire de fixer une boule de coton à démaquiller sur l’oscillateur avec un bout de scotch. Sans déconner ! L’effet est tout à fait mesurable, la dérive en fréquence diminue fortement quand on enlève les courants d’air. C’est pas cher comme tweak !!!! Sur une FFT audio ça se traduit par un pic plus étroit à la base, donc si tu mets une boule de coton sur l’oscillateur de ta carte son, sa résolution pour mesurer le jitter sur une entrée analogique augmente. Oui, j’ai essayé, et ça fonctionne. Ça fonctionne aussi pour réduire le bruit sur les références de tension qui dépendent de la température (comme les LED).

    – Le bruit sur l’alim de l’oscillateur est un facteur (il faudrait que je re-mesure ça, j’ai rien de quantitatif). Mais grosso modo, la fréquence change en fonction de la tension d’alim de X ppm/mV, Il faut se souvenir que la phase étant l’intégrale de la fréquence, le bruit de phase (ie, le jitter) aura une caractéristique en intégrale du bruit sur la tension d’alim. Si j’ai l’occasion de sortir des chiffres, je t’enverrai ça.

    – Concernant la différence oscillateur/quartz seul, elle est importante, car dans le second cas, le circuit de l’oscillateur est dans une puce qui fait aussi autre chose, et donc soumis à plus de bruit. Par exemple le jitter en sortie du WM8805 est bien plus élevé avec un quartz seul (et ça dépend du layout, j’en ai essayé plusieurs) tandisqu’ avec un oscillateur séparé « premier prix » le problème disparaît complètement. J’en conclus que le circuit analogique de l’oscillateur dans le WM8805 est sensible au bruit causé par le fonctionnement de la puce, ce qui est somme toute logique. Comme un oscillateur vaut 2€ ce serait idiot de s’en priver.

    A+

    Commentaire par Pierre — juin 19, 2017 @ 6:51


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.