Jipihorn's Blog

décembre 18, 2014

The Amp Hour avec Shahriar Shahramian de SignalPath(blog)

Filed under: Badass, Electronique, Fondamentaux, Kickass — jipihorn @ 5:20

« The Amp Hour » est un podcast hebdomadaire américano-australien qui invite régulièrement des gens de toutes sortes.
Dernièrement, ils on eu Mike Harrison du site (et canal YouTube) Mike’s Electric Stuff, un épisode assez déjanté.

Hier, ils ont eu Shahriar Shahramian comme invité. Si ce non ne semble pas très connu, c’est en fait l’hôte du Signal Path Blog (et du canal YouTube associé), source des meilleures vidéos orientées électronique. Chaque épisode est une perle. Çà ratisse très large dans les domaines et ce sont vraiment des territoires hors normes qui sont visités (avec en prime quelques dépannages). Pour ceux qui veulent voir la variation de la longueur d’onde d’émission d’une led avec la température, y a.

Quel dommage que ce soit en Anglais, mais l’épisode 228 est formidable. Il arrive même à citer Christopher Hitchens à un moment (c’est pour dire!). Ce type travaille en HF à la Bells Laboratories. Quand on parle de HF, on est pas dans les centaines de MHz, mais dans le THz. Ce type est ailleurs. Comme ils disent : « 1 GHz ? Pour nous, c’est du continu ». Ses critères habituels de travail sont tellement en dehors des valeurs habituelles que l’on entend la stupeur et l’admiration de Dave Jones et Chris Gammell.

Ce type est extraordinaire et il fait des vidéos à ne pas louper pour tous ceux qui s’intéressent à l’électronique hors norme (plus un peu de pornographie d’appareils de mesure), tout en évitant la superficialité d’un Ben Heck Show. Hélas, c’est en anglais, même si il est facilement compréhensible avec un peu de bases.

Jipi

janvier 6, 2011

Kickass answer of the day.

Filed under: Kickass, Science — jipihorn @ 10:17

Du site Wired, à l’issue du traditionnel va-et-vient entre chercheurs lors de la publication d’articles scientifiques, à la suite du relevé d’un point de détail imprécis – qui ne remet pas du tout en cause le contenu du papier (cliquer sur l’image pour voir l’original) :

Classe, non ?

J.

janvier 5, 2011

Absolute kickass picture of the day, the month or whatever.

Filed under: Kickass — jipihorn @ 6:48

C’est un rapide, le gars !

J.

décembre 30, 2010

Kickass test for loudspeakers.

Filed under: Acoustique, Kickass — jipihorn @ 8:38

Le monde du tuning car audio est une faune bigarrée où tout se côtoie. Quand il s’agit de haut parleurs de graves, rien n’est trop gros et rien ne bouge assez. Est-ce un monde ou on veut compenser quelque chose ?  Et pour alimenter le tout, ils font leur propre production sonore. Bon, ca vole souvent pas très haut mais quand on veut des basses, y des tests qui tuent.

Y en a un que je trouve meilleur (1) que les autres car non seulement il est écoutable (pour une fois que ce n’est pas du rap tout pourri, même si cela reste du easy listening) et est plutôt bien fait.  Ça nous change de ces simili-musiques aux  basses sortant d’un générateur BF. Ce que j’aime bien avec ce test, c’est qu’il est extrêmement traitre et sur un système « normal » (genre voix du théâtre , l’enceinte de foire audiophile), on  n’imagine même pas qu’il y a des basses la-dedans. Sauf si on pousse un peu et qu’on entend des bruits bizarres.

Il est un très bon exemple de l’inanité souvent proférée dans le milieu audiophile qu’avoir un système qui descend à 40Hz suffit amplement. Je les entends d’ici affirmer pour leur défense « vaut mieux avoir un bon 40Hz qu’un mauvais 20Hz », défense qui tombe à plat car on a les moyens d’avoir d’avoir du bon 15 Hz (mais il faut prendre du matériel moderne et avoir une bonne salle), surtout quand je vois les moyens souvent dépensés dans du matériel inepte. Et par ailleurs, penseraient-ils un seul instant avoir symétriquement un système qui coupe de l’autre coté à 10kHz ? Jamais entendu dire « il vaut mieux avoir un bon 10kHz qu’un mauvais 20kHz ».

Ce morceau perd 95% de son intérêt si on a un système qui descend pas un minimum (disons 30Hz). Nous avons d’autres exemples dans ce cas (chez Rune Grammophon notamment). Certes, il est extrême et le contenu entre 10 et 3 Hz n’est pas ce qu’on appellerait un apport sonore. Néanmoins, techniquement parlant, il permet de tester des choses comme le bruit des suspensions, d’écoulement des évents, les vibrations parasites des objets dans la salle ou  la distorsion harmonique de rang plutôt élevé (le signal à 10  Hz pourrait faire entendre de la H4 à 40 Hz), car les notes sont suffisamment espacées pour pouvoir comprendre ce qu’il se passe. Et l’idée de la vidéo qui donne les contenu fréquentiel en même temps est vraiment sympa.

Attention à ne pas sur-estimer son système, surtout les bass-reflex où les HP vont se comporter comme si ils étaient à l’air libre. C’est mêmes pas la peine d’essayer avec des Supravox, des Lowther ou même des voix du théâtre pour essayer d’entendre autre chose que le piano. Je ne sais pas ce que ça donne sur des Raptor, Thierry essaiera peut-être, mais ça ne m’inquiète pas vraiment. Sur les Acoupower qui sont réglés pour être à 0dB à 15 Hz (par un simili-Linkwitz fait avec le DCX), je n’ai pas pu trouver la limite, l’ampli sature bien avant (120W par canal en gros, c’est pas beaucoup, il m’en faudrait au moins le quadruple). Néanmoins, le niveau est intense et c’est très confortable; j’ai la chance de n’avoir rien qui vibre (merci la brique de verre).

Jipi.

(1) : il faut télécharger les versions d’origine données dans la description. Mais c’est intéressant de voir ce que la compression YouTube donne sur un tel fichier. Une version mp3 (320 kb/s) existe aussi (mais il a des défauts). D’autres exemples plutôt tordus sont disponibles sur son canal YouTube, noyés dans des trucs plus ou moins insupportables, principalement ceux comportant les chiffres en fréquence dans la vidéos.

Propulsé par WordPress.com.