Jipihorn's Blog

septembre 22, 2011

Double dumbass quote of the day !

Filed under: Acoustique, Dumbass, Foutage de gueule, Ridicule — jipihorn @ 7:38

Je suis cité et c’est  sur Delphi et c’est encore à la fois prétentieux à souhaits et ridicule au possible :

Extrait de conversation :

Affirmation : Eventuellement tu peux consulter le document des frères Prevost sur le « dressage des escargots » qui contient quelques bonnes choses (bien que j’utilise personnellement une méthode différente et que je pense meilleure…)

Réponse : Le papier des F. Prevost je connais. Mais je préfère ta façon de tordre les pavillons meme si je la connais pas encore.

Fascinant non ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir une intelligence supérieure pour reconnaitre le premier auteur,  le roi des affirmations péremptoires sans preuves que l’on peut finalement réduire à néant facilement (1)… Si sa méthode est meilleure selon ses « pensées », c’est quasi certain que ça n’a aucune valeur réelle démontrée comme la totalité de sa production (ou alors ça serait une première). Mais bon, si ça porte son sceau, c’est que c’est Vérité.

La preuve : la réponse, qui, si je la reformule autrement : « c’est de toute façon meilleur parce que c’est de vous, ô mon Maitre dont je bois les parole aveuglement ». Si il savait que j’ai au moins trois autres méthodes de pliages que j’ai développées y a des années, toutes démontables mathématiquement dont je me garderait bien de me prononcer sur la qualité intrinsèque par manque de données analytiques et expérimentales, honnêteté intellectuelle oblige…Mais bon, c’est un concept qui le dépasse manifestement. Qu’il en démontre d’abord la supériorité – n’importe quel demeuré peut affirmer ce qu’il veut sans preuves.

Ce que je trouve incroyable chez Le Cléac’h (qui cela aurait-il pu être ?) , c’est que, même sans aucune expérimentation réelle (je ne parle même pas d’étude théorique élémentaire) , il arrive à affirmer péremptoirement  des résultats définitifs (parce qu’il faut lire « c’est évidement meilleur » quand il dit qu’il « pense que c’est meilleur »). J’aimerais bien voir une vraie description et une vraie démonstration sur des bases solides de sa  méthode de pliage magique, histoire de rigoler un bon coup. Déjà qu’il ne sait pas ce qu’est une méthode à éléments finis (ou encore pire : à éléments discrets), je n’ose même pas imaginer les bases sur lesquelles il s’appuie pour faire ses fameuses « méthodes ». Entre des pavillons CD qui ne le sont pas, les pavillons en estrade qui n’ont pas du tout les caractéristiques supposées (et qui ne pourront jamais les avoir par définition) ou des filtres issus de bidouillages sur feuilles Excel (2) ,  il faudrait un peu que les gens se rende compte de la supercherie.

Vive la science !

Jipi.

(1) Demandez lui par exemple comment il peut concilier sa méthode de construction de pavillons et le fait qu’ils deviennent directifs ? C’est pourtant par définition  totalement incompatible… Je laisse au lecteur de deviner pourquoi, c’est élémentaire quand on connait les bases sur le sujet.

(2) A ce sujet, Il faudrait faire remarquer à J.M. Plantefève que son étude sur les filtres JMLC est faite à l’envers : il ne fait qu’une  paraphrase ce que font les feuilles Excel à postériori et  non obtenir le filtre à priori après une démonstration sérieuse. C’est ce que j’appelle en termes scientifiques une magistrale perte de temps, c’est à dire que ça ne fait que montrer que Excel fonctionne…

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.