Jipihorn's Blog

avril 25, 2009

Enorme !

Filed under: Acoustique, Audiophilie, Fondamentaux — jipihorn @ 5:48

Découvert dans un post du forum de l »Audiophilie des gens heureux » (qui perd quelquefois sont esprit critique lorsqu’il sort du monde audio, témoin la récente affaire de l’exposition des écorchés interdite), un petit blog perdu : celui de Sean Olive, acolyte régulier de Toole chez Harman, notamment sur ces tests grandeur nature d’évaluation de la qualité subjective des enceintes, avec différents types de population, avec ou sans double aveugle. Comment ai-je pu louper ça !? Les résultats sont visibles dans les publications de L’AES pour ceux qui sont abonnés ou en partie dans le bouquin de Toole (Sound Reproduction: The Acoustics and Psychoacoustics of Loudspeakers and Rooms) (1).  Bien qu’en anglais et comportant encore peu de textes, les résultats, totalement compatible avec ce que l’on aurait attendu, ne vont pas plaire aux subjectivistes si prompts à considérer leur sens comme infaillibles (au risque de me répéter encore  : la meilleure cible pour les vendeurs et gourous)…

Super.

Jipi.

(1) : Si il ne faillait choisir qu’un livre, prendre celui la. Malheureusement en anglais, il ridiculise à peu près tout ce que l’on a de disponible sur le sujet pour tous les niveaux de connaissance car très abordable. LA référence incontournable, forcément pas très apréciée des « oreilles d’or aux grandes gueules ». Personne ne peut prétendre parler du sujet sans avoir lu cet ouvrage disponible chez amazon, 15 € de moins que ce gag sans grand intérêt.

avril 23, 2009

Comment dire…

Filed under: Atheisme, Coup de gueule — jipihorn @ 11:19

On pensait arriver au fond, mais un nouveau niveau a-t-il été atteint ?

(Merci à J.M. Abrassart et son blog)

Jipi.

avril 19, 2009

Au secours, Fremer revient !

Filed under: Audiophilie, Foutage de gueule, Scepticisme — jipihorn @ 2:55

On pensait qu’on s’en serait débarrassé, mais il est toujours la. En vedette sur Gizmodo, Michael Fremer est à la fête : « Why we need audiophiles » (pourquoi avons nous besoin des audiophiles) . Une aventure narrée par l’ineffable John Mahoney déjà auteur d’un pamphlet  ridicule (parmi d’autres) où il pense entendre des trucs là où il est éligible pour le million dollar challenge de la JREF.

Rien que la photo d’introduction transpire de cette monumentale prétention à l’appartenance d’une élite ou seuls les dieux Fremeriens peuvent se prétendent y appartenir. Tout y est, les clichés les plus éculés et les plus ringards : supériorité du vinyle (LE crédo de la secte des grands Fremeriens), l’exquise oreille dont le Maitre est le seul dépositaire et un maximum d’auto-suggestions dans lesquelles le « journaliste » saute à pieds-joints.

Entendez vous cette vie qui se dégage de ces précieuses galettes ?
Oh voui maitre !
Écoutez cette pourriture de CD, entendez vous comme ça respire la mort
Voui voui voui maitre ! Comme je vous aime ! Comme vous êtes grand ! Comment ai-je pu être aveugle si longtemps !?
Sourd mon fils…
Voui maitre ! Puis-je vous emprunter votre jambe ?
Faites mon disciple, faites…

Cette ode au culte du Grand Fremer montre surtout à quel point l’audiophile tel qu’il est décrit est une honte à l’intelligence et un client tout à fait juteux pour l’industrie du Grand N’Importe Quoi. Car Fremer n’est pas un extraterrestre doté de sens inouïs. Il est la voie obligée pour vendre du matos. Il est le Parker de la hifi, sauf que Parker est un grand dégustateur. Fremer est anti tout ce qui est contrôlable (le double aveugle, par exemple) car il sait pertinemment que si on le testait sérieusement, il s’en sortira pas mieux que n’importe quel (méprisable) humain. Spécialiste de la démagogie et de manipulation sémantique, cet individu est l’anguille parfaite de la planète Stéréophile, un nid particulièrement bien fournis en gros spécimens.

La dernière apparition de ce personnage date de l’affaire de Pear Cable relevée par la JREF (James Randi fundation) sur le ridicule d’un banc d’essais décrivant le « Prat » du produit, vous savez cette propriété (Pace, Rhythm and Timing)  d’un câble de plus ou moins modifier la perceprion du rythme, de l’écart ou que sais-je (ça n’est pas très clair comme tout mot subjectiviste de base). Fremer est un habitué de James Randi, démontrant sa capacité à s’échapper à chaque fois que loin tente de le mettre à l’épreuve, la vulgarité en prime. C’est sur, pour cet individu, un million de dollars ne représente pas une somme considérable. Mais a-t-il au moins considéré que si il gagne ce challenge, il gagne une reconnaissance internationale, historique et définitive aux yeux de tous. Un valeur bien supérieure au million de dollars qu’il pourra donner à une quelconque œuvre caritative des « power cable deaf » (les sourds du cable secteur) ou autre « science close minded » (les esprit étriqués de la science).

The audio critic l’avait dépeint d’une manière brutale comme étant :

Possibly the most unattractive individual in the American audio community. In his writings and in his personal contacts, he is vulgar, abusive, bigoted, and intellectually dishonest. A real charmer. His favorite cause is the superiority of vinyl to CD, an argument he persues to the limits of absurdity and animosity, making a total jackass of himself in the process. A perfect example of the excesses engendered by tweako cultism and a highly suitable addition to the Stereophile stable.

Probablement l’individu le plus repoussant de la communauté audio Américaine. Dans ses écrits et son contact personnel, il est vulgaire, abusif, bigot et malhonnête intellectuellement. Un vrai charmeur. Sa cause favorite est la supériorité du vinyle sur le CD, un argument qu’il amène jusqu’aux limites de l’absurdité et de l’animosité., faisant de lui un abruti (« jackass » est même plus fort que ça) par la même occasion. Un exemple parfait des excès engendrés par le culte des « bidouilleurs » (difficile de trouver un réel équivalent français, c’est un peu l’équivalent du geek pour l’audio) et un supplément très adapté à l’écurie Sétréophile.

,ce qui se confirme lorsque l’on lit ses écrits (nombreux) sur les forums US dont certains en ont fait les frais. Tout ce qu’il dit est bien sur invérifiable, basé sur les clichés les plus gros du monde subjectiviste que même les plus rétrogrades ont abandonné. Tout est basé sur une aura de gourou, ici journalistique, sur un des magazines le plus mercantiles de la création, et ce depuis tant et tant d’années.

Comment peut-on encore donner crédit à ce genre de charlatan extraordinaire ?!

Avons nous vraiment besoin de ça ? Devinez…

Jipi;

I got mail !

En fait, ce serait plutôt une paire de commentaires, mais j’aime ce titre quand PZ Myers l’utilise quand il s’agit de parler de ses « hate mails », courriers de haine, même si, ici, il ne faut pas non plus exagérer. Il suffit que je m’absente une journée pour tout s’emballe : les coléreux sont des impatients…

Une fois n’est pas coutume, chose rare, c’est directement un intéressé qui écrit. Enfin ! Finalement, je me demande pourquoi ça pris autant de temps, mais c’est pas grave.

Par ailleurs, il serait bon aussi qu’il apprenne que les commentaires se mettent sur le bon post et non dans des catégories qui n’ont rien à voir. WordPress ne me permettant pas de les déplacer, je vais les supprimer. Qu’il les reposte dans la bonne catégorie, ça doit pas être trop difficile.

Et donc, c’est bien Roland Delacroix qui poste un deux commentaires (c’est un impatient !) que je vais reproduire bien en clair ici; les commentaire étant pas spécialement visibles et mis n’importe où :

bonjour ,
je découvre votre “blog” et suis assez surpris de découvrir que je travaille chez soft ADS et que je fabrique des salles !!!!

désolé mais renseignez vous “mieux” ..
je n’ai jamais travaillé chez soft ADS ( vous confondez avec Michel Sonnier – qui est en effet un de mes amis – et qui en a été le fondateur )

moi j’ai été directeur général du groupe Guillard Musique pendant 22 ans
et aujourdhui ( et depuis 10 ans je suis consultant occasionnellement dans tout autre chose et il m’arrive en effet de faire de la conception acoustique de salles privées ou pros)

d’autre part concernant mes “commentaires” sur les affirmations de Mr Tool sur “l”avantage” de la présence de nombreux sub positionnés un peu partout dans une salle .. je suis au regret de vous confirmer que malgré le fait que Mr Tool ou mr Geddes soit indéniablement d’excellents mathématiciens , moi j’ai expérimenté leurs “affirmations” sur ce point et en présence de mathématiciens aussi “forts” qu’eux ( Ircam / et polytechnique ) et à l’inverse de ce qu’il ont fait je ne me suis pas contenté de “modélisation ”
comme contrairement à ce que vous semblez croire je n’ai aucun égo particulier et que je ne suis pas un “grand matheux” moi je ne me contente pas de “parler” sur un blog
je construit /teste / mesure et calcule mais dans le monde réel ( la modélisation ne suffit pas dans ce domaine )
et je maintient formellement que leurs affirmations sont assez largement erronnées et “néglige” beaucoup d’autre parametres associés ( que j’ai décris sur le HCFR lors de votre intervention – mise en phase et timing en 3 dimensions ainsi que réponse en burst )
c’est ce qui fait que jamais , nul part dans aucune salle et aucun studio ni aucun lieu sur la planete ( sauf chez qqs audiophiles qui “croient” mais qui n’expérimente pas ) leur proposition concernent ce point n’est retenue..
je n’ai aucun interet d’aucune sorte à “contredire les affirmatiosn de ces gens .. ( je ne vend rien / ) mais simplement celà évitera à des amateurs moins expérimeté de faire une erreur et surtout de dépenser inutilement de l’argent dans “plein de sub”

en conséquence si je vous reconnait le droit de croire à ce que vous voulez et en qui vous voulez ,vous voudrez bien retirer de votre blog les phrases qui me cites comme travaillant chez soft ADS et fabricant de salle …

en dehors de ce point votre blog est interressant et instructif ,meme si vous semblez faire des “fixations ” envers les autres qui seraient des “méchants” …
il faut quelquefois mieux se renseigner sur les gens avant de parlez d’eux
c’est ce qu’on fait des gens comme le sympathique F Brooke ( qui est largement aussi “fort” qu’un Tool ( ainsi que qqs autres “grands” hifistes passionnés et tres compétents )
lui à bien compris que je n’étais pas “milliadaire” ( car pour réaliser ses reves dans la vie il ne faut pas “pleurer ” sur son “faible salaire ”
il faut travailler beaucoup et “vouloir ” .. les réaliser ..
il y a 40 ans je voulais réaliser un vrai audit chez moi ..
ben je l’ai fait .. mais j’ai mis 40 ans …
alors avant de penser que les gens sont tous des méchants “riches” …
faites un effort de caractere et “calmez” vous .. et surtout .. renseignez vous sur les gens avant de parlez d’eux car un jour vous “tomberer” sur un “coléreux” qui vous “collera” une diffamation ( ou “plus brutal”….)

cdt
thxrd


merci pour la deuxieme fois de retirer la partie du texte “affirmant” que je fait partie de ma Sté Soft ADS .. ce qui est rigoureusement faux .
je n’ai aucun lien avec cette Sté ..
merci de noter que je vérifierai le retrait et que si celui ci n’est pas effectué il y aura poursuite .. non que je suis un “mauvais coucheur” mais je n’ai aucun lien avec ces gens .. point et je ne le répeterai pas ..
merci de faire immédiatement le nécéssaire ;
thxrd
merci pour la deuxieme fois de retirer la partie du texte « affirmant » que je fait partie de ma Sté Soft ADS .. ce qui est rigoureusement faux . je n’ai aucun lien avec cette Sté .. merci de noter que je vérifierai le retrait et que si celui ci n’est pas effectué il y aura poursuite .. non que je suis un « mauvais coucheur » mais je n’ai aucun lien avec ces gens .. point et je ne le répeterai pas .. merci de faire immédiatement le nécéssaire ; thxrd
thxrd@club-internet.fr
thxrd

Donc, effectivement, j’ai malencontreusement déduit son affiliation à Soft ADS à tord. Même si effectivement, j’ai eu tord sur cette information (et je le corrige illico évidement), on a l’impression que de l’avoir lié à cette société est une chose absolument insupportable, tout autant que de le nommer comme étant un « concepteur ou fabricant de salle ». J’ai connu pire … J’avais failli écrire justement son lien avec Guillard Musique (citée ici) , mais j’ai finalement mis Soft ADS pour raison toute simple :

La présentation « institutionnelle » de Soft ADS sur Homecinema-fr au travers de la descrition de systèmes.

Pourquoi n’a-t-il pas attaqué cet article où il est présenté comme « l’installateur de Soft ADS » (que j’ai interprété comme étant la personne qui s’occupe des installations de chez Soft ADS, ce que je nomme d’une manière générique « salle »). Serait-il ignorant de la présence de ce texte ? Je veux bien changer les informations erronées, mais il se doit, si il veut être crédible, imposer à changer le texte chez HC-Fr. A mon avis, il doit y avoir un sacré paquet de gens qui pensent qu’il travaille pour eux et « qu’il fait des salles » .Donc, OK, il ne travaille pas chez Soft ADS. La chose est claire. Il semblerait tout de même qu’il soit au moins sous-traitant plus ou moins indirectement, ce qui ne change finalement pas grand chose…Alors finalement, que fait-il exactement ? Je pensais que c’était un gars directement lié à ce métier de concepteur, installateur, régleur de salles, mais en l’occurrence, non. Je suis déçu.

Pour le reste… Encore et toujours cette histoire de caissons de basses. Encore et toujours la liste d’affirmations invérifiables et un dénigrement de Toole ou Geddes, ces rats de laboratoire qui n’ont décidément rien compris. On doit pas lire la même littérature, car Toole et Geddes publient aussi des VRAIS mesures, faites dans de conditions réelles et non des simulations. Dire que ces gens sont des purs théoricien ne fait que montrer son ignorance sur leurs travaux dans la vraie vie, je ne vois ici rien de plus. Mon dieu, mon dieu que tout ceci manque d’humilité. Devrais-je trembler sur mes membres dès que je vois l’acronyme IRCAM écrit comme preuve ?  Tout comme cette phrase si typique : « c’est ce qui fait que jamais , nul part dans aucune salle et aucun studio ni aucun lieu sur la planete ( sauf chez qqs audiophiles qui “croient” mais qui n’expérimente pas ) leur proposition concernent ce point n’est retenue.. ». Évidement, si c’est THRXD qui le dit, c’est que c’est vrai. Ils suffit de quelque minutes pour trouver sur DYIAudio des gens qui pratiquent cette démarche et qui en sont totalement satisfaits car les résultats sont exactement ceux prévus (Geddes le premier d’ailleurs, sur son propre système qui sert de démonstration à ses clients). Si il croit que LUI connait mieux les mesures qu’il cite (plus pour faire érudit qu’autre chose) que les autres spécialistes qu’il méprise finalement, il faudrait qu’il sorte un peu de chez lui. Il met tout dans un seul et même panier : Studio, salle amateur de petite taille, grandes salle HC… Mais enfin, il le sait très bien (ou alors il est totalement incompétent), ces contextes ne sont gérés d’une manière qui leur est propre car simplement, les lois de base de l’acoustique l’imposent (je ne parle pas des contraintes liées au métier lui-même dans un studio d’enregistrement par exemple). Et ce n’est pas parce qu’il ne sait pas que ça n’existe pas. Et puis, si c’est si peu utilisé, cela ne serait-il pas du au fait que les gens y soient hostile, plutôt que pour des raisons purement techniques ? Mais la, je fais du mauvais esprit.

Décidément, il n’a pas vraiment compris le fond de mon texte. Je ne dis pas qu’il a tord, je ne dis que, contrairement à ceux qu’il fustige, il n’apporte aucune preuve, aucune donnée tangible réelle de ce qu’il avance. Ses commentaires sont exactement comme ses écrits habituels à ce niveau, je ne vois rien qui fasse avancer son cas. Non, aligner des références invérifiables, des affirmations que l’on doit exclusivement lier sur sa parole ne me semble pas donner de crédit particulier. Moi aussi, je peux écrire des choses de la sorte, c’est tellement facile. J’ai peut-être tord, mais c’est une déformation de j’entretiens, surtout quand l’interlocuteur commence à parler plus ou moins de diffamation (je suis terrorisé) ou de poursuites (traiter quelqu’un de salarié chez Soft ADS est une insulte particulièrement grave) plutôt que d’argumenter solidement. Surtout aussi quand on est dans la position la plus facile pour faire un système : avoir des moyens considérables (et ne pas vraiment l’assumer en public) qui permettent d’écarter justement les problèmes les plus délicats à résoudre. 40 ans pour arriver à ce résultat avec de tels moyens !? Ça ne me semble pas très efficace. Surtout qu’il y a certains aspects monumentaux qui me semblent pas avoir vraiment d’arguments techniques pertinents (comme avoir 10 McCauley de 46cm dans 100m²) (1). Enfin bon, chacun fait ce qu’il veut sur son système. Je fabrique aussi des trucs (avec mes modestes moyens),  je les vérifie, je les teste, je les mesure in-situ. Mais mes moyens limités et mes choix qui semblent être corrects dès le début me permettent de ne pas à avoir trop à en faire pour rien. C’est sur qu’il ne faut pas vraiment de compétences particulières pour impressionner et avoir de bons résultats quand on peut se payer un projecteur à 50 k€ (Pfff, même pas un 4K, petit joueur) et un écran de plus de 5 mètres qui, je suppose, n’est pas une pauv’toile à deux balles. En audio, c’est peut-être un peu moins vrai, mais les moyens résolvent pas mal de problèmes. Donnez moi les moyens, je vous fais le même que lui à 40 fois moins de temps. Je pense que l’on a pas les mêmes échelles de valeur, tout simplement. Je me méfie des gens aisés qui disent qu’il ne sont pas milliardaires. Même mon boss qui fait partie des 500 fortunes française le dit en toute sincèrité : « vous vous rendez compte, mes dernières vacances, une semaine à la montagne, ça m’a couté 15000€; c’est pas donné quand même ». Je n’ai pas dit que ceux qui ont de l’argent sont des « méchants », j’ai dit simplement qu’il n’y a peu de mérite à faire nu truc qui marche quand on a les moyens. Nuance.

Quant à dire que Francis Brooke  est largement aussi “fort” qu’un Toole (ce qui veut dire de manière cachée qu’il est supérieur), ca n’est qu’une affirmation totalement personnelle et subjective. Personnellement, même si je considère F. Brooke comme quelqu’un de compétent dans son domaine, je n’ai jamais lu quelque chose de lui qui soit au delà de ce que j’ai pu étudier dans mon cursus de DESS en électronique. Ici, je ne me base que sur ce qui est disponible. Peut-être a-t-il d’autres trouvailles secrètes. Dans ce cas, il devrait devenir un fellow de L’AES et publier. Je pense surtout que THXRD a une vision bien réductrice de Toole et autres personnages du genre. Quand je vois ne serait-ce que la liste d’expérimentation grandeur nature réelles que Toole a pu faire sur un paquet de sujet, c’est autre chose que d’affirmer trois-quatre trucs grandiloquents sans preuve dans des forums. J’aimerais bien voir publier leur contre-expériences, juste pour rigoler un peu.

Tout ceci n’est guère convaincant… Finalement, je vois que mon pire tord est cette malencontreuse lecture de son appartenance supposée à Soft ADS qui suscite le plus d’ire de sa part ? Et bien, je m’en sort pas si mal, car finalement, c’est l’information que j’ai publiée qui a le moins d’intérêt (je dirais même elle est totalement sans intérêt).

Maintenant, une petite étude de texte, juste pour la route :

Cité sur Audax le 13 mars :

à l’inverse si je suis dans un grand volume de 100 ou 200m2 sans voisins et que je veut le meme niveau réel qu’un goupe de Jazz avec pupitre de cuivres .. là huat rendement obligatoire et tres grosse puissance d’ampli obligé (et multiamp obligée )
et si je veut maintenant une sensation identique à celle d’un concert genre Métallica ou similaire on parlera en KW ( voir en dizaines de KW .. ) et de tres tres haut rendement ..(et obigatoirement au minimum de triamp ..)
simplement dans 60 à 70m2 essayer de faire le SPL d’un set de batterie avec GC de 26″ par exemple .. vous verrez que c’est déjà extremement difficile sans passer par la case haut rendement .. et c’est juste .. 1 instrument …

Même si je vois le fond du message indiqué sur ce texte, il contient des notions et des ordres de grandeurs qui me semblent plus dues à une habitude d’écoute sur un système qui peut aller trop fort qu’à une réalité raisonnable.A partir du moment où on considère qu’il faut ça pour faire de la Hifi sérieuse, on est dans une voie sans issue pour quasiment tout le monde. Le problème, c’est qu’il a une vision du « concert » qui m’est totalement étrangère.  Jamais je n’écoute une batterie à 1 mètre. Jamais je ne vais écouter un big band mélangé aux musiciens. J’ai pu entendre des très grosses formations extrêmement bruyantes dans les watts générés, mais ce qu’il compte, c’est d’avoir quelque chose qui se rapproche de ce que l’on entend dans un siège (ce qui est déjà difficile), pas de générer les watts acoustiques issus des instruments. Les bons concerts ont des niveaux raisonnables, aux antipodes des concerts électrifiés « à la Metallica » que je qualifierais d’insupportable. C’est pas parce que c’est live que c’est bien. Au contraire, les concerts agréables sont rarissimes (n’allez surtout pas au New Morning tant qu’il n’ont pas changé leur système), car souvent beaucoup trop fort. Si c’est pour les retrouver trop fort à la maison, non merci. Quand Christophe Raffaitin s’extasie d’avoir pu écouter avec des pointes à 130 dB, la chose qui me vient en tête c’est « sincères condoléances ». Aucun intérêt, c’est du gaspillage de ressources et d’électricité. Déjà avoir un système qui peut sortir en continu 110 dB sans distorsions particulières, ça suffit et c’est déjà difficile. Le reste, je donne pas cher de l’état des oreilles avec les années.

Ce qui m’a attiré l’attention sur cette phrase, ça n’est pas trop la logique (qui est correcte tout de même, même si elle est trop exagérée) mais l’exemple cité, l’incontournable batterie. C’est l’argument massue : essayez de reproduire une batterie à niveau réel avec vos petits systèmes : ça sera pitoyable.

Connaissant très bien cet instrument, je considère qu’il faut être un taré pour essayer de reproduire le niveau réel (que je définirais comme étant à coté) tout simplement parce que c’est insupportable en vrai. Personne ne songerait écouter confortablement à proximité. Lorsque l’on joue de cet instrument, les bouchons anti-bruit sont quasi indispensables si l’on veut garder ses oreilles en bonne santé. Une école de batterie qui n’imposerait pas ces dispositifs de sécurité dans ses cours devrait être boycottés par ses élèves. L’écoute à proximité est à proscrire car désagréable et hors sujet. Les musiciens souffrent souvent du niveau élevé de leur instrument qui est la pour être le plus efficace possible pour un large public, pas pour une écoute de proximité. Le but de reproduire le niveau « réel » (comprendre à  coté) d’un instrument bruyant est finalement ridicule pour des raisons évidentes : ça ne s’écoute pas comme ça.

Attention, je ne dis pas qu’il faut pas avoir un niveau quand même bien fourni pour avoir quelque chose de sympa. Mais faut-il avoir de tels moyens ? Je ne suis pas aussi convaincu.

Petit détail pour finir sur cette étrange donnée du diamètre de grosse caisse de 26 pouces. Ce petit détail illustre bien cette tendance à vouloir donner moulte détails pour donner une impression d’érudition sur le sujet, histoire de montrer que l’on s’y connait à mort. Le problème, c’est que cette information n’a strictement aucun intérêt pour illustrer le propos : le diamètre n’a qu’un effet marginal sur la puissance de l’instrument. Éventuellement sur la hauteur (et encore)… Pourquoi 26″ ? Parce que le 3615 google donne cette taille comme étant la plus grande disponible (ce qui n’est pas vrai, on  aussi du 28″ sur demande et même plus si on veut). Ici, le problème est que ce détail montre une méconnaissance de l’exemple donné, un comble.Evidment, il va me rétorquer qu’il a fait des prises de son sur des dizaines de batteries. J’en conclurais donc qu’il n’écoute pas les musiciens. Le niveau sonore est à 75% donné par… le batteur lui-même. Virgil Donati sur sa caisse de 22″ (tout à fait standard) va à coup sur couvrir la majorité des batteurs sur une 28″. Il aurait été bien plus pertinent de donner un exemple de ce type plutôt que sur la taille. Les autres paramètres qui jouent sont essentiellement la dureté de la batte (feutre, bois…), la peau (simple, double…), l’amortissement (oreiller, feutre..) et même les différentes cames disponibles sur les pédales qui ont des profils d’accélération différents. Comme quoi, la réalité est plus compliquée, oui…

Jipi.

(1) syndrome que celui qui veut avoir la plus grosse ou plaisir de rabaisser le caquet de Christophe Raffaitin ? Finalement, ce dernier pourrait être un argument technique pertinent.

Dernière minute ! Thxrd a même posté un truc sur Audax.fr avant même d’avoir le temps de finir ! Décidement, il est sacrément remonté …

avril 16, 2009

Une affaire exceptionnelle

Filed under: Bricolage, Divers, Vins — jipihorn @ 7:06

Vous voulez construire des enceintes et vous cherchez du bois bien épais ?

Vous voulez du beau et de l’exceptionnel ?

 Courez au Leroy Merlin de Bouliac (33), ils se débarrassent de panneaux massifs d’amarante de 180x65cm  en 34mmm d’épaisseur pour 50€ le panneau, même pas le prix du contreplaqué d’okoumé extérieur de 15mm à la découpe. J’en ai pris 5 hier, il en reste 6. Alors, si vous êtes dans le coin et que vous voulez avoir le TOP joli dans le salon… Ces panneaux ont été proposés à 199€ au début (un prix cohérent avec le reste),  puis réduit à 149€. Puis à 99€ aux soldes de janvier, puis, voyant que personne n’en veut, sacrifiés à 50€. C »est délirant que ça se vende pas, c’est un bois ultra solide, résistant à l’humidité, magnifique et unique en son genre. J’ai discuté avec le responsable découpe hier et il ne comprend pas non plus pourquoi ils sont obligés de les donner pour s’en débarrasser…

Possible que les gens les prennent pour des panneaux teintés en violet, mais il suffit d’essayer d’en porter un pour  se rendre compte que ça n’est pas du sapin …

Dans un tout autre genre, pour ceux qui veulent tester un truc hors norme et normalement inabordable, on peut trouver des bouteilles de Tirecul la Gravière cuvée Madame 1997 pour quasi moitié prix du domaine.  Excellent année pour ce cru, mais réservé exclusivement au dessert tellement c’est sucré et dense. Le site vin-malin.fr est de toute confiance, rapide avec des promos parfois étonnantes. Je conseille sans réserve, avec l’incontournable vins-etonnants.com, toujours aussi indispensable quand on est excédé par les appellations conventionnelles qui continuent à vendre trop cher ce que l’on peut avoir en mieux et plus original ailleurs.

.

Jipi.

avril 3, 2009

Wanna program PICs ?

Filed under: Acoustique, Electronique, Informatique — jipihorn @ 11:06

Un certain nombre de lecteurs se lancent sur la solution des microcontrôleurs pour piloter leurs systèmes. La topologie du DCX et le multi-canal ont poussé à trouver des solutions pour gérer ne serait-ce que le volume global.

L’utilisation de puces genre PGA de Texas Instruments ou des équivalents chez Cirrus Logic nécessitent, de plus, un pilotage au delà de ce que l’on pourrait faire avec des boutons poussoirs (il existe en effet des potentiomètres pilotables directement sans logique particulière). La souplesse est supérieure, la précision assurée et la neutralité sur le son largement en deçà de ce que l’on peu déceler (même si certains stupides croient secrètement le contraire).

Au delà du choix de  la plateforme de développement  (assembleur, C…), se pose le problème de la programmation des puces qui est assez intensive lors de la mise au point. Si cette opération est longue et pénible, on a vite fait de péter un plomb au bout de la 20ème programmation. Si l’on a le courage de fabriquer son propre programmateur (genre ProPIC II) comme je l’ai fait au début, on peut s’en sortir. Mais l’arrivée des environnements 64 bits et des machines qui ont de moins en moins de ports parallèle ou série limite les possibilités. Le gros Xeon que j’utilise pour développer sous Vista 64 n’a pas de port parallèle et me force à aller sur une autre machine pour cette simple opération. On peut s’en sortir en utilisant un bootloader, mais il faut bien commencer à le graver dans la puce au début.

J’ai reçu ce matin un programmateur universel pas cher, le QL-2006 que l’on peut trouver chez certains Ebay-Stores dans les 45€.  Il est USB, autoalimenté (un détail qui change tout) et il fonctionne sur toutes les versions 32 et 64 bits de Windows que j’ai testé (Vista, XP) sans driver à installer. Le soft fournit fait parfaitement sont travail et ça marche du premier coup.

Je conseille sans réserve et ça peut servir pour des tas d’applications des PICs.

Autre produit testé ce matin et hautement recommandable, le volume de Morse « Vibration and Sound » (seconde édition 1948, mais il existe des éditions plus récentes). Indispensable dans le genre.

Jipi.

avril 1, 2009

Pour sentir la quintessence de l’irresponsabilité…

Filed under: Atheisme, Coup de gueule, Foutage de gueule — jipihorn @ 1:02

L’irresponsabilité est universelle et elle est souvent d’autant plus prononcée que l’on monte dans la hiérarchie des « élites » (ou grands personnages).

Notre très cher pape nous l’a montré d’une manière superbe, montrant à quel point il est compétant sur les sujets qu’il maîtrise, à savoir la sexualité, la science et la nature humaine en général. Bien que je me demande si ceux qui ont tenté de rattraper le coup en nous faisant la technique ultra éculée du “il n’a pas été compris, je vais vous expliquer pourquoi, à l’aide de torsion sémantique par jeu de rhétorique” ne seraient pas encore plus ridicules. En effet, si le pape n’est même pas fichu de faire une phrase sans ambigüité (c’est sûr que les textes sacrés sont champions dans l’exercice), à quel saint se vouer ?

Votre chef dit une grosse connerie ? Assumez ! Ou changez de culte (à supposer qu’il y en ait des plus cohérents).

Pour les anglophones (malheureusement), une petite animation très didactique sur la mise en place de la crise bancaire mondiale et les acteurs en cause.  L’irresponsabilité au plus haut niveau, du grand art.

jipi.

Propulsé par WordPress.com.