Jipihorn's Blog

octobre 9, 2016

Repair adventures : destruction massive

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 5:45

Il arrive que l’on tombe sur des cas vraiment tordus lorsqu’on dépanne des trucs. Si le cas en vaut la peine (comme ici), j’alimenterai cette rubrique…

Jipi.

Publicités

août 29, 2016

Fourier, Laplace et compagnie (III) : La transformée de Laplace

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 5:58

Troisième volet de la série sur ces transformées intégrales : la transformée de Laplace et quelques caractéristiques avant la dernière partie sur la transformée en Z.

Jipi.

juin 27, 2016

Faire faire ses circuits imprimés

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 8:15

Après cette longue période d’absence, voici un épisode qui fait suite à celui sur la fabrication soi-même de ses circuits imprimés.

C’est un épisode sans fioriture en attendant de finir de remettre en route tout le matériel. La production va reprendre progressivement.
 

J.

mars 16, 2015

Des nouvelles du front

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 3:36

Cala fait déjà un certain temps qu’il n’y a pas eu de vidéo ici, j’en suis désolé.

Je suis obligé de faire par priorité, faire des travaux à la maison. C’est la vie, vaut mieux ça que de devenir fou dans un travail gangréné par l’incompétence managériale extrême et des méthodologies issues de sectes, menant tout droit à la mort de l’ingénieur, la création d’imposteurs (les bullshit jobs) et d’opérateurs de saisie de travail prémâché (qui se prétendent ingénieurs)… Et bien sur, des projets dont l’inanité n’a d’égale l’humiliation qui s’en dégage de devoir les mener à bien, qu’il serait insultant de proposer à des stagiaires. 25 ans de métier en développement logiciel et faire des boîte de dialogue pré-machées par une équipe User eXperience dont, visiblement, les sciences cognitives leur permettent d’être compétent dans un tel domaine. Voir un exemple du genre sur le nouveau site d’Analog Devices pour découvrir les bienfaits de ces imposteurs qui, eux aussi, gangrènent le monde logiciel.

Néanmoins, j’ai quelques épisodes en cours, ça reviendra bientôt. Ce ne sont pas les sujets qui manquent mais le manque d’énergie qui est pompée par le désastre auquel je suis spectateur chaque jour, entre deux rituels agiles. Manifestement, la médiocrité est devenue une norme dans le milieu, et, le pire, c’est que ça n’empêche pas de vendre.

Jipi.

janvier 8, 2015

Si les musulmans voulaient combatre l' »islamophobie »…

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 10:23

… il feraient mieux de prendre des mesures et des actions réelles plutôt que d’égrener deux, trois platitudes entourés leur ennemis de toujours (les autres religieux, tout aussi efficaces d’ailleurs), plutôt que de commencer dès le départ à se poser en futures victimes.

Dans ce cas, miraculeusement, l »islamophobie » s’évaporerait instantanément. Mais le problème, est que, si l’on a réellement lu le coran et les hadiths fiables, c’est théologiquement très, très difficile… C’est quand même extraordinaire que tous ces gens qui n’ont rien compris aux textes, les interprètent mal exactement de la même manière. C’est vraiment pas de bol.

Et les grand journaux, dans leur courage infini, publient des photos floutées des fameuses images – quand ils les diffusent. Bravo les grands discours et le courage de papier.

charlie-hebdo-s-est-deja-attire-les-foudres Jipi.

décembre 9, 2014

Encore un forum avec des règles idiotes (bis)

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 9:34

Merci à ceux qui m’ont envoyé une capture d’écran, mais voila typiquement le genre d’exemple ou on m’assigne les procès d’intention classiques, tout n’en étant que spectateur. Effectivement Francis Ibre est une « personnalité reconnue dans son domaine ». Mais pas forcément dans le sens qu’on penserait, en tout cas chez ceux qui ont un minimum de compétences dans le domaine. Les génies incompris sont si nombreux, les pauvres.
D’ailleurs, j’avais posté une réponse à ses élucubrations sur les diodes. Dommage, mon post a été censuré. Quel courage.

——————

Cette fois-ci, c’est audiophile-fr dont je vois du trafic mais dont il est impossible d’aller lire.
Voila bien un truc qui m’insupporte. Sous couvert de protection anti-troll (ou de causer entre gens de bonne compagnie), ça se permet d’aller voir à l’extérieur mais, ça ne tolère pas qu’on vienne voir de quoi ça parle quand, pourtant, on est concerné.
Que l’on ait pas le droit de poster sur certaines partie, soit. Mais de là à ne même pas pouvoir aller lire des posts qui sembleraient me concerner, merci bien.

N’importe quoi.

D’un manière totalement indépendante, d’aucuns auront remarqué que je e fais pas beaucoup appel aux réseaux sociaux habituels (Twitter, forums…), si à part une page Facebook qui a été crée par un lecteur et dont, malheureusement, je ne participe que peu.
Je ne sais pas si il y aurait un besoin à ce niveau. EEVblog est extrêmement actif à ce sujet, probablement trop, mais c’est la règle quand on en vit. Dave Jones est aussi peut-être un peu exhib par certains cotés, ce que je suis beaucoup moins naturellement. Le problème est que l’investissement en temps peut devenir considérable, et bien que je préfèrerais m’occuper d’une communauté de ce genre plutôt que de perdre mon temps dans un boîte sans intérêt à faire du sous-logiciel de gestion sous couvert de « haute technologie innovante », je ne pourrais pas consacrer suffisamment de temps pour tout.

Jipi.

octobre 13, 2009

Et maintenant…

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 1:59

une page d’information.

Jipi.

mars 10, 2009

Sceptique ou emmerdeur ?

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 1:04

Un jour, en lisant l’article de Douglas Self sur la pseudoscience en audio, je suis tombé sur LE lien qui qui a fait que tout ne serait plus comme avant. Ce petit lien qui a l’air de rien, juste sur la petite phrase « The James Randi Site. A rationalist and a hero ».

De sceptique  essentiellement dans le milieu audio (et y a de quoi faire), la découverte de l’œuvre de James Randi a été une révélation au sens ou les logiques biaisées et raisonnements foireux du monde audio se retrouvent à l’identique dans les autres sujets abordés (religions, pseudosciences et autres voyants).

Ceci rejoint la vision un peu tapie dans l’ombre de mes impressions sur les religions en général. Evidement, venant d’une famille de mécréants de haut de gamme, difficile d’y échapper. Probablement le plus beau cadeau qu’il m’a été donné, d’ailleurs.

Et donc, parti de la, difficile de résister à lire les canons de la littérature athée (1)  : Michel Onfray, Christopher Hitchens, Richard Dawkins ou Sam Harris (parmi tant d’autres qu’il me tarde de lire, comme Daniel Dennett dont on peut découvrir sur les TED talks (2), ou il ridiculise le livre du pasteur Rick Warren :   » the purpose driven life »). Evidement, je n’oublie pas les Michael Shermer et autres Penn and Teller (à quand en France leur show « Bullshit » ?).

D’ailleurs, il n’est pas très indiqué de lire « The God Delusion » dans la gare de Libourne pour Paris avec un bonnet noir sur la tête. Ceci m’a valu d’être mis à l’écart en sortant du train par la police en civil en me demandant si je parlais français et d’où je viens.

Ces lectures donnent une vision globale des méthodes et logiques utilisées dans les mondes irrationnels et les moyens de les démonter. C’est très pratique d’ailleurs, car on les retrouve à tous les coins de rue. Ceci a donné l’envie d’étudier les sophismes sous toutes les coutures. C’est un exercice intellectuel pas évident, car les subtilités du langage font que l’on peut mixer différentes logiques fallacieuses difficiles à détecter. En plus, les noms en latin, ca fait classe.

Lorsqu’on est plutôt orienté sciences ou logique, les sophismes sont une variante appliquée au langage. C’est dingue comme les discours deviennent clairs à tous les niveaux. Lorsque l’on décortique avec un peu d’habitude les débats télévisés, les discours électoraux, les publicités,  les accusation/défenses de procès, on repère tous ces trucs faits sciemment pour tromper l’adversaire. Si cet exercice pouvait être au moins un peu abordé un peu en classe pour exercer l’esprit critique, ca serait une sacrée valeur ajoutée pour l’existence… C’est une forme noble d’éducation. Le sujet est tellement vaste, il touche à tellement de domaines, c’en est vertigineux.

C’est incroyable comme les logiques fallacieuses sont partout. Souvent pour vendre des trucs inutiles qe l’on veut nous rendre indispensable ou, tout du moins, essayer de dire qu’ils font mieux que les autres. L’exemple de la pile Duracell dont « aucun concurrent ne dure plus longtemps » est un cas d’école. Si on y fait pas gaffe, on se met dans la tête « elle dure plus longtemps » alors qu’en fait « elle fait pareil que les autres, au mieux » (3). Et le fabricant est inattaquable, car il n’a joué que sur une confusion qui apparait si l’on y prend pas garde. C’est une variété de sophisme plus subtile : on dit un truc qui n’est pas faux mais il est perçu autrement si on ne fait pas un petit effort.

Le lieu des malhonnêtetés intellectuelles sont les plus énormes, je pense, sont celles utilisées par les milieux créationnistes (mais celles des médiums et autres astologues sont gratinées aussi) pour justifier une interprétation littérale de leur livre de culte. A ce sujet, je crois que la référence dans le démontage reste le site de PZ myers et ses acolytes. Ce type est formidable. Il est drôle, implacable, avec des arguments incontournables. Mon grand regret est l’absence de site de ce niveau en France. Au delà des articles savoureux sur les créationistes et autres bigots, son site a une qualité sans prix : on y apprend des tonnes de trucs sur la biologie, l’évolution, l’état de l’art des découvertes et… le monde fantastique des céphalopodes. Dommage que les gens qui ne parlent pas anglais ne puissent pas profiter du contenu. Sa catégorie « I get mail » est à se pisser dessus sur les moyens pitoyable qu’ont ses lecteurs croyants de le menacer.

Parmi les canons des documents créationnistes, il en est un qui est un magnifique exemple pour s’exercer sur les arguments fallacieux les plus gros. C’est « Expelled, no intelligence allowed », ode à l’intelligent design, nouvelle pseudo science qui n’assume même pas son fondement créationniste. D’aillleurs, l’intelligent design n’est même pas défini dans le film lui-même. Ce film montre jusqu’ou la « logique illogique » peut aller et les ravages de l’ignorance crasse (en plus d’être assez ennuyeux). Il y a tellement d’autres exemples de la sorte, principalement en anglais malheureusement. Youtube regorge aussi de petits document incroyables, dont le fameux « sketch » de Ray Comfort qui veut prouver que la banane est le cauchemar des athée parce qu’elle semble avoir été conçue pour l’homme par une intelligence suprême. On peut y  trouver un excellent lot de vidéos nommées « Why do people laugh at creationists? »  issues de ThunderfOOt, un gars qui montre sans appel les dégâts de l’ignorance crasse au pouvoir.

Il y aurait tellement à en dire, c’est effrayant. En France (et en Europe), on a l’air relativement bien protégé, même si les pseudo sciences ont toujours bien pignon sur rue. Néanmoins, quelques relents apparaissent, comme la visite chez le Pape de notre cher Président que l’on nous présente comme quelque chose de superbe, sacré et donc respectable (adjectifs que je ne donnerais certainement pas au Pape) ou encore la prose de notre chère Christine Boutin nationale qui devrait se renseigner sur le numéro du siècle dans lequel on est réellement. C’est ce que je regrette vraiment ici, c’est l’absence de grandes figures de la pensée critique connues comme peut l’être James Randi et surtout de documents en français. On a le cercle de zététique ou Gérard Majax, mais je regrette que ce soit vraiment confidentiel et que les médias préfèrent faire la part belle à ce qui est plus vendeur : les soirées du mystère ou les électro-sensibles et les méfaits des ondes.

On a quand même notre petit blog de scepticisme à nous les français, même si il est … au Japon : le site de Jean Michel Abrassart.

Restons vigilants car on a vite fait de se laisser déborder !

Jipi.

(1)  Ce qui n’empêche pas de lire le Coran ou la Bible (ancien et nouveau testatament), bien au contraire, c’est quasi indispensable. Je suis en train de me farcir le Coran et c’est quelque chose !

(2) A regarder sans modération sur la qualité du contenu et l’éclectisme de l’offre. Malheureusement en anglais…

(3) On pourrait croire que, en toute rigueur, Duracell pourrait aussi durer plus longtemps que les autres. Mais implicitement, si c’était le cas, il n’aurait pas utilisé cette tournure. C’ets la ou est la force du sophisme, il n’y a pas que la logique intégrée dans la phrase, il y a le contexte.

octobre 1, 2008

Option boîte pleine de vide

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 8:19

Au cours de mes diverses pérégrinations je tombe parfois sur de l’imprévu, du grotesque, de l’hilarant, des choses qui sortent de l’ordinaire… Cette fois-ci je vous montre ce que j’ai trouvé dans ce préampli, je n’en sais pas plus sur cet appareil, chacun se fera sa propre idée.
C’est un Musical Fidelity E200, une machine de bel aspect, assorti d’une télécommande et dont les bons résultats de mesure sont au niveau des composants utilisés dans sa fabrication, et dont l’utilisation n’appelle aucun commentaire particulier.
Ce E200 comporte des options, l’option1 et l’option2, qui sont des entrées XLR en plus des RCA. Attention ce sont des XLR, mais elles ne sont pas branchées en symétrique . Seul le point chaud est utilisé, le point froid étant branché sur la masse.
A l’ouverture du couvercle de ce préamp, l’œil est attiré par deux grandes boîtes en métal brillant, les options 1 et 2. Ca en impose. Une inscription sur chaque boîte, « No user adjustments inside », achève d’exciter la curiosité. Il doit y avoir là dedans quelque chose d’intéressant, de secret, avec des réglages, des composants triés sur le volet…
L’ouverture d’une boîte est difficile, la vis de maintien étant collée au bloque-vis. Si on arrive à tourner la vis, c’est la colonnette de dessous qui tourne. Bref, il y a de fortes chances de foirer la vis et le bricoleur moyen en restera là, du moins on suppose que le constructeur l’espère. Mais bon, rien de tel ne peut arrêter un vieux briscard comme moi, donc l’obstacle est levé en quelques secondes et une vis sans une égratignure.
Et là c’est la vision cosmique du vide stupéfiant qui me laisse de gélatine. Il n’y a rien de rien dans les boîtes. Seulement les XLR branchées avec un fil sur les RCA, et direction le commutateur de sources par un petit fil qui sort de la boîte par un passe-fil.
Voilà.
Que les possesseurs de ce modèle se rassurent, ce préampli fonctionne très bien, l’esthétique est soignée, il est fabriqué correctement sans fioritures, (mis à part ces grosses boîtes vides), et les plus bricoleurs pourront penser à monter un étage d’entrée symétrique à l’aide d’excellents NE5532 suivant, par exemple, les recommandations de Sir Douglas Self (Fig. 9)…Car il y a vraiment la place pour caser un bon circuit.

Teepee

septembre 24, 2008

Pélerinage de septembre 2008

Filed under: Uncategorized — jipihorn @ 1:23

Les foires aux vins battent leur plein, celle du Leclerc de Pessac Léognan ne fait pas exception.
Contrairement aux dates nationales, ce magasin ont décidé de commencer une semaine avant, pour plus encore imposer sa différence.
Ceux qui aiment les graves ne peuvent passer à coté de cette adresse, le temple de l’appellation. Au sein même des appellations de bordelaise, on remarque un chauvinisme. Graves contre médoc, libournais contre les autres… C’est une peu étrange, mais on fait avec.
Cette année, finalement, pas grand chose. Les prix sont trop élevés car les 2005 et 2006 sont la majorité des millésimes disponibles. Pour se faire un idée du saut financier que cela représente, le fait que Pontet Canet 2002 soit à moins 23€ alors que le 2005 soit à près de 75€ va vite refroidir les ardeurs. La règle la meilleure est de se jeter sur le 2004 et oublier le reste pour l’instant.
Les bonnes occasions sont rares, comme le Fieuzal qui est parti au deuxième jour.
Néanmoins, y a quelques flacons qui méritent qu’on s’y attarde. O, peut y trouver du Smith haut Lafitte blanc 1997 tout à fait excellent et loin d’être vieux à moins de 20€, des valeurs sures comme le Citran 2004 dans les 11€ (ne pas prendre évidement le 2005 à plus de 15€), des petits façons abordables comme le Haut Vigneau à moins de 7€.
Autre château très intéressant, le Château Méjean 2005 à 15€ la (luxueuse) bouteille. Dans un autre genre, le Château Meyney Saint Estèphe de bonne tenue dans les 15€ ou le château Potensac 2001 à moins de 20€. Incontournable madiran Bouscassé 2001 à moins de 9€.
En fouillant un peu dans la cave, on peut dégotter des Grand Reserva Marques de murrieta 1997 à 26€, une merveille de Rioja.
Pas loin de chez moi, dans un trou paumé nommé Genissac à coté de Moulon (pas celui de Groland), se trouve un excellent domaine, Le château de Bellegarde. Il distribue des bordeaux et bordeaux supérieurs de grande qualité à des petits prix. Leur blanc produit en petite quantité (environ 2000 bouteilles) est une très bonne affaire (6€). Leur cuvée de luxe, (l’excellence de Bellegarde) est difficilement battable à 8.5€ vu la qualité globale à tous les niveaux. La démarche est qualitative au prix que l’on accepte de payer avec plaisir.

Jipi.

Older Posts »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.