Jipihorn's Blog

juin 16, 2014

Explorons un Manta de chez Esprit

A tous les visiteurs venant du site villagehebdo.com, c’est une blague d’un petit malin qui a mis ce lien qui n’a rien à voir avec le sujet. Donc, pas la peine de perdre votre temps, ça n’est pas moi qui ait mis ce lien et ça ne parle pas de ce que vous pensez !


 

Que peut bien contenir cet appareil mystérieux que l’on branche et qui améliore (considérablement) l’écoute d’une système (et qui améliore aussi les caractéristiques de sa voiture à en croire la demande de brevet) ?

Qu’est ce que ce mystérieux Rendistor ?
Que dit la presse dithyrambique ? http://www.alpha360.ch/Presse_Manta-V2_Haute-Fidelite.html
Que dit la tentative de brevet ? http://patentscope.wipo.int/search/docservicepdf_pct/id00000007409529.pdf
Quelques images de la boite et la notice :

160620143511606201435216062014353img114

 

 

 

 

 

Merci beaucoup à Bruno pour m’avoir envoyé un Manta à sacrifier !

 

Jipi.

About these ads

496 commentaires »

  1. Mais quel acteur ce Jipi !!! Quel numéro !!! Du théatre !! Du cinéma !!! Bientôt l’acclamation des foules !!! Ahahaha … et le montage , le sens de la mise en scène, la composition des plans, la scène d’introduction !!! Formidables !!! Cannes , la palme d’or !!! Hollywood, l’Oscar !!! Paris le César, Meilleur Acteur, Meilleur Scénariste, Meilleur Réalisateur, Meilleur Montage !!! Brravo Brravo Brravo !!!

    Commentaire par fpajak — juin 16, 2014 @ 8:57

  2. Bravo, c’est géant. Par contre sur la bagnole, ils ne livrent pas le converto 12/220V pour brancher l’alim. C’est sûrement une option.
    Merci Bruno et Jérôme pour ce grand moment.

    Commentaire par REGIS — juin 16, 2014 @ 9:46

  3. Bonjour.

    Régis : bien vue l’option du convertisseur 12Vcc-230Vca manquant pour les voitures…! De plus, si la boite fonctionne sous 12Vcc, il y a compatibilité directe avec l’auto, donc Esprit pourrait fournir un C.Q.V.B. *

    Aussi, pour un « appareil » ( mérite-t-il le nom d’appareil ? ) qui sert de bibelot décoratif, quel gâchis de matières ! Du pétrole pour le boitier, des composants chimiques pour la résine, du cuivre, etc… Tout ça partira un jour à la décharge ; pauvre planète Terre…

    Aussi, la LED me semble n’être qu’un témoin de fonctionnement de l’alimentation, par l’interrupteur momentané basculé par l’utilisateur désireux de se rassurer de temps à autre, puisque rien ne se voit, rien ne s’entend ( ah si pardon, le son de la chaine HiFi grandement amélioré ), rien ne se sent, rien ne chauffe, rien ne refroidit…
    Mais alors, pourquoi ne pas la laisser allumée en permanence…? Peut-être deviendrait-elle perturbatrice pour la machine magique.

    Aussi, placer une LED verte est d’une mesquinerie… La mode est au bleu, sacrebleu !

    Ah ; 6 ans d’étude, renseigne le document technique.
    Moi, je dis 6 heures !

    6 ans… Esprit a les reins solides, pour se payer cela. Il faut maintenant amortir : 480 roros !
    Avec cela, mieux vaut s’acheter des vêtements et de la nourriture.

    Bon. Nous vivons une époque formidable…!

    Jean-Pierre.

    * C.Q.V.B. : Cordon Qui Va Bien.

    Commentaire par Jean-Pierre — juin 16, 2014 @ 11:08

  4. Il y a vraiment du laisser aller. Où sont les mesures ? 0:-)

    Remarquons au passage que sur le site http://esprit-audio.fr/ on voit que l’entreprise existe depuis 15 ans alors que le RCS indique qu’elle à été crée en octobre 2011. Faite la suite de la recherche, ça n’est pas inintéressant.

    Commentaire par Bidon85 — juin 16, 2014 @ 1:31

  5. Mais dis-donc Jipihorn!As-tu écouté ta chaine avec le zinzin avant de le découper en rondelles? Sait-on jamais,des fois que ça marcherait!LOL

    Commentaire par Christian — juin 16, 2014 @ 3:42

  6. Bravo Jipi, j’ai bien ri , il y en a qui vendent du vent ou des trous d’air dans une boite de conserve , mais la un peu plus d’un kilo de résine (même pas fumable…)à 480 euros, il faut le faire….après le MIT on va pouvoir établir un classement du plus gros gag technologique du monde idiophile.
    Merci pour vos vidéos et surtout pour les bons moments que je passe à lire les commentaires et les réactions qu’ils déclenchent.

    gmdx63

    Commentaire par gmdx63 — juin 16, 2014 @ 4:01

  7. T’es un gros nul JiPi : Le poussoir sert à vérifier que l’alim marche. C’est évident :)

    Sinon, ça peut surement être utile pour caler une porte ?

    Commentaire par Mathieu — juin 16, 2014 @ 8:41

  8. petite suggestion, un feuillard ondulant suivant a suite de fibonacci c’est une bonne idée, mais il faut faire un feuillard en forme de rectangle d’or pour démultiplier les effet du bazar
    édifiant

    Commentaire par dominax — juin 16, 2014 @ 9:39

  9. En installant la diode led, le constructeur avoue bel et bien qu’il sait que l’effet de cet accessoire n’existe pas. Je suppose qu’il existe une forte probabilité que le client ait un doute sur l’effet, à tel point qu’il se demanderait si le courant est bien branché, ou si l’alimentation fonctionne encore. La diode est là pour le rassurer, au moins sur ce point. Ainsi le constructeur pose une première barrière pour le cas où le client renverrait de Manta, après un essai infructueux où il n’aurait pas constaté d’effet, et où il aurait pensé que l’alimentation ou l’appareil serait peut-être en panne, ou pire par extension. En l’absence de led, le client serait dans la possibilité de rechercher une possibilité où l’appareil ne fonctionne pas, donc de faire des tests d’écoute un peu trop objectifs ce qui est trop dangereux pour Esprit.
    D’où la led. Le cheminement de pensée du constructeur est clair. Ca a dû le réveiller la nuit.
    En tout cas je me suis bien marré, impeccable la vidéo…!
    Teepee

    Commentaire par teepee11 — juin 16, 2014 @ 10:27

  10. super marrant ! La led c’est pas juste pour voir si l’alim fonctionne ?

    Commentaire par pat — juin 17, 2014 @ 12:48

  11. bonjour,
    c’est triste pour les client de ce genre d’objet, ainsi que pour les personnes qui l’ont testé.

    c’est pas ça qu’on appelle l’ effet psycho-acoustique ?
    ++

    Commentaire par léo — juin 17, 2014 @ 7:23

  12. Slt,

    Comme d’hab : toujours aussi bien ces petites vidéo :D

    Par contre je me demande; vendre un tel produit ça frise un peut l’escroquerie … est ce que c’est même légal d’en faire le commerce?

    Alex

    Commentaire par alex — juin 17, 2014 @ 8:36

  13. Bonjour,
    Apparemment une personne qui s’est faire des affaires avec des gens crédules, et peut-être même que cet personne est sur le point d’inventé la machine à mouvement perpétuel ?.
    Dixit sur le Brevet de l’inventeur Mr heum heum
    Voir se lien http://www.bilansgratuits.fr/entreprise/fiche/38284636800027.htm
    Super Jipi ,,,,,,,,,,,,,.
    Bonne journée.

    Commentaire par Evariste — juin 17, 2014 @ 1:04

  14. Ce reportage aurait tout aussi bien pu s’appeler « Explosons un Manta de chez Esprit » ! Esprit, es-tu là ?
    De toutes façons, la crédulité humaine étant sans limite, la foire aux gogos n’est près de fermer ses portes.

    Commentaire par Ludovic — juin 17, 2014 @ 2:36

  15. Tout simplement excellent, par contre étant donné que le système n’est pas inerte on ne peut pas dire qu’il ne fait rien, en revanche pour prouver qu’il fait quelques choses c’est un tantinet plus compliqué ;)

    Commentaire par Laurent — juin 17, 2014 @ 3:01

  16. J’ai écouté avec attention la brillante démonstration de ce Monsieur et sa dissection du Manta (Esprit).

    Je ne partage pas son point de vue. au delà de son multimètre pour tester ce produit et ses pseudo compétences scientifiques.
    J’ai eu eu le Manta en prêt pendant 15 jours et j’ai observé des changements audibles.
    Seuls les oreilles ont porté un jugement et nous étions 2 pour garantir une parfaite objectivité.

    – Oui ils y avait de plus grands silences, n’en déplaisent à certains qui se gaussent avec ce mot.
    – Oui la bande passante était plus large et oui le son était plus plaisant à écouter.

    Maintenant restons nuancé, tous les systèmes ne sont pas égaux, les environnements aussi.
    Les différences sont donc plus ou moins marquées, voir plus ou moins subtiles .

    Rien ne vous empêche de tester gratuitement le Manta et de tirer vos propres conclusions sur ce produit.
    Alors ce pseudo banc d’essai qui casse une marque française va bien dans le sens de la pensée unique et
    de ce stalinisme rampant si actuel de nos jours …

    « Nous savons ce qui est bon pour vous » et nous allons vous le démontrer …

    Je vous engage donc au delà de cet démonstration sulfureuse à faire propre expérience
    .
    Je précise, je ne suis pas un professionnel, je suis un amateur passionné de musique et je n’ai pas la prétention de donner des leçons !

    Bien cordialement

    Commentaire par Hector — juin 17, 2014 @ 5:37

  17. C’est curieux, dans un autre genre, ce truc ressemble étrangement à cet objet utilisé en psychokinèse (voir partie 1 à 14mns):

    http://cortecs.org/productions-cortex/lazarus-entrevue-avec-henri-broch/

    Mais bon, il y en a qui feraient bien de ne pas trop rigoler car ceux qui utilisent l’Altec 416 & compagnie, les tubes électroniques et autres bidules ésotériques devraient prendre conscience que l’effet placébo de ces fétiches est identique à celui produit par ce boîtier Manta de chez esprit…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juin 17, 2014 @ 5:52

  18. Le seul reproche que j’ai, c’est qu’il n’y a pas de mesure comme avec les DAC. Il y aurait eu de quoi faire au moins 3 vidéo avec les réactions de gens comme « Hector » qui auraient toujours trouvé de nouvelles mesure à faire pour justifier de l’invisibilité des résultats.

    Où est passé la démarche scientifique qui consiste à prendre une hypothèse (les allégations du vendeur) et de la démonter mesure à l’appui ?

    Commentaire par Bidon85 — juin 17, 2014 @ 7:49

  19. C’est au vendeur de prouver que ça marche, pas à moi de prouver que ça marche pas. Vu de mon coté, il n’y a aucune cohérence avec les lois connues et vérifiables. Et donc, je pense (et statistiquement avec beaucoup de chances que ce soit vrai) que ça ne marche pas.
    Pour ceux qui pensent vraiment que ça marche, c’est expliqué d’une manière scientifique depuis longtemps.Mais malheureusement, ces gens ne veulent pas l’entendre non pas parce que c’est faux (les preuves sont solides) mais parce que ça leur plait pas.
    Malheureusement, les lois physiques ne sont pas démocratiques.

    Commentaire par jipihorn — juin 17, 2014 @ 8:00

  20. j’ai explosé de rire dès le début de la vidéo, quelle mise en scène!

    Commentaire par tekko — juin 17, 2014 @ 9:01

  21. Moi je n’ai pas explosé de rire, j’ai surtout trouvé ça navrant et affligeant. Ce sectarisme primaire avec « moi je sais ce qui est bon pour vous » … La France va mal mais on comprend pourquoi !

    Commentaire par Hector — juin 17, 2014 @ 11:02

  22. @ Hector : Si on admet que ça marche… Payer 500€ pour une alim bdg, une led et une plaque de cuivre. Tu m’excusera mais c’est de l’arnaque :/

    Commentaire par djo — juin 17, 2014 @ 11:55

  23. Effectivement, dommage de ne pas avoir prouvé par des mesures que ça ne changeait rien à la bande passante, le bruit…Personne pour envoyer des bybee quantum purifiers???

    Commentaire par tekko — juin 18, 2014 @ 12:05

  24. Jipihorn,je pense que la bonne démarche au départ,aurait été de tester à l’écoute si tu remarquais une différence ou pas!Là,tu pars d’un apriori qui est « cette boite ne fonctionne pas et c’est une arnaque ».Tu n’en sais rien en fait.Imagine que tu aurais trouvé une multitude de composants à l’intérieur.Tu te serais posé bien des questions sur l’efficacité ou pas de cette boite!J’ai du mal à croire que tu ne l’as pas essayé,et peut-être que tu nous réserves une suite à cette affaire!

    Commentaire par Chris — juin 18, 2014 @ 12:40

  25. Il ne s’agit pas d’arnaque si cela marche, peut importe qu’il y ait une plaque en métal un transistor ou rien. La vraie question, est ce que cela apporte quelque chose au message sonore.
    si oui le débat est, est ce que le résultat justifie le prix ?

    De quoi est composé le Manta on s’en fiche, une idée un concept cela se paye. A force de vouloir du tout gratuit ou du low cost on tue le marché, on achète de la M…rde.
    Le consommateur a aussi sa part de responsabilité.
    Alors oui il faut être prudent, il y a des arnaques mais un câble ou un boitier tel que le Manta ne se juge pas sur ce qu’il y a a l’intérieur mais sur le résultat qu’il produit.!

    Rappelons à ce Monsieur Jippi, les bonnes manières, ce Melenchoniste de base qui a chaque fois qu’il sait qu’il va être regardé par n internautes doit avoir un orgasme !

    Sa malveillance n’a d’égale que le peu de crédibilité qui se dégage ses analyses. Remarquez que si vous regarder l’ensemble des ces vidéos, le dénominateur commun a l’ensemble et le maître-mot est « malveillance ».

    Tirez en vous même des conclusions et prenez de la distance face à ce genre de Crétin qui pense détenir la vérité.
    N’oubliez jamais que votre seul juge est votre oreille et non des pseudo scientifiques de pacotille qui grattent à longueur de journée des formules sur un tableau … pour vous impressionner. MDR, eux savent … vous non !!!

    Cdt

    Commentaire par Hector — juin 18, 2014 @ 1:52

  26. En même temps que voulez-vous tester de scientifique là-dedans sérieux ? Visiblement il s’agit juste de deux morceaux de fils avec au bout deux écrous, séparés par un écran/feuillard, le tout enfermé dans une boite remplie de résine. Deux fils branchés sur du 12V DC que fourni un adaptateur secteur standard. En quoi deux fils 12V en l’air puissent polariser les ondes ambiantes et améliorer les « performances » (encore faudrait-il savoir lesquelles d’ailleurs) de quoi que se soit ?

    Pour les dubitatifs : si vous voulez tester, il n’y a qu’a reproduire le montage.

    +1 pour l’arnaque.

    Dommage, j’aurais bien voulu donner quelques chevaux de plus à mon HDI dans les côtes ;-)

    Commentaire par john-john — juin 18, 2014 @ 2:07

  27. « N’oubliez jamais que votre seul juge est votre oreille et non des pseudo scientifiques de pacotille qui grattent à longueur de journée des formules sur un tableau … pour vous impressionner. MDR, eux savent … vous non !!! »

    La démarche est d’abord d’informer objectivement, ce que ne font pas les revues et dont il a plus de déboires à attendre pour le non-initié ou non scientifique. Après envisager que l’intelligence est absente chez l’auditeur de JIPI, c’est quand même bien mal le considérer pour ne pas dire plus.
    Il est où alors le stalinisme rampant????

    « Tirez en vous même des conclusions et prenez de la distance face à ce genre de Crétin qui pense détenir la vérité. »

    La conclusion à tirer est que celui qui achète ce genre de produit le fait ainsi en connaissance de cause, après, qu’il y trouve un avantage est un autre débat. Le chemin de la reproduction musicale est jonché de ce genre d’invention aussi couteuse qu’éphémère.

    Commentaire par REGIS — juin 18, 2014 @ 8:08

  28. Hector, avez vous testé les « effets » en double aveugle avec votre ami (votre femme branchant et débranchant le boitier sans que vous sachiez s’il est en fonctionnement ou non à tel moment) ou vous êtes vous contenté de la brancher pour ensuite vous extasier sur la sublimation du son et l’amélioration des silences?

    Balayer la science d’un trait comme ça, on entre dans le domaine religieux quasiment…. si du cuivre relié à rien avait un impact sur le son, faudrait vite aller écouter de la musique loin des cuisines. Et quand bien même, 500€ pour une plaque de cuivre coulée dans de la résine, le cours du cuivre étant certes élevé, ça reste du vol. Quand en plus ça n’apporte rien, c’est de l’escroquerie, autant que les marabouts sur Paris boum boum.

    Commentaire par stefsamy — juin 18, 2014 @ 8:58

  29. Cette histoire me fait penser au mec qui décortique une antenne et qui conclue « bah, ce n’est qu’un bout de ferraille, ça ne peut pas marcher!  »

    Et le cas du mec (désolé ,je connais l’anecdote, mais pas les noms)qui inventa le poste à transistor portatif par manque de connaissance! En effet un savant scientifique avait établie la formule de conception d’un cadre de réception ou il était démontré que celui-ci ne pouvait pas avoir de dimensions inférieures à certaines valeurs ,incompatibles avec la conception d’un petit récepteur! Le premier mec ne le savait pas et il l’a fait!LOL

    Commentaire par Chris — juin 18, 2014 @ 9:17

  30. Bonjour,

    Avant tout je dois dire que la mise en scene de cette petite video est très amusante, elle le serai totalement si on ne relevé pas a un moment « saloperie chinoise » on est pas loin de la systématisation et de l’insulte à caractère racial, je pense que la (non) demonstration aurait pu se passer de ça.
    Après démonter un appareil sans le tester réellement avant et en adoptant se ton moqueur est le signe de l’envie délibérée de nuire.
    Il me semble que, pour avoir vu quelques autres video que cette envie de nuire se reproduit assez souvent, le tout mêlé à un peu (beaucoup) de lutte des classes.
    Dans le démontage du cable MIT j’ai noté « chaine pour riche » cela en dit long sur l’état d’esprit de notre ami qui ferai mieux de créer plutôt que de casser le travail des autres, aussi futile soit-il.
    Quand de plus cette « casse » s’applique à une petite entreprise française je trouve que par les temps qui courent on est pas loin d’une forme de trahison.
    Enfin je pense que je vais tester serieusement cette « boite magique » pour me faire ma propre idée et reviendrai peut être vous donner mes impressions.
    Je suis donc assez d’accord avec Hector et aime bien les nuances de Chris.

    Commentaire par Andre — juin 18, 2014 @ 9:54

  31. Vidéo aussi excellente que la crédulité de ceux qui croient à ce genre de « magie noire » est affligeante.
    Encore une boite qui a trouvé le bon filon pour exploiter la bêtise humaine pour amasser des fortunes en leur vendant du vent à prix d’or.
    Le coût de « conception » et de fabrication du bidule ne doit pas dépasser quelques euros, ça fait une jolie marge sur chacune de ces boites vides, m’enfin pouvait on s’attendre à autre chose de la part d’un fabricant de « câbles magiques » …

    @ FRANCIS LIBRE votre haine viscérale des tubes électroniques sur lesquels vous ne manquez jamais de cracher votre venin à chacune de vos interventions est juste ridicule.
    Le fait que les montages à tubes soient les chouchous des idiophiles n’en fait pas systématiquement des gadgets idiophiles pour autant. (sauf à considérer que les ingés son qui bossent en studio sur des tranches de consoles à tubes sont des idiophiles, que les émetteurs radiofréquences de forte puissance style TV/radio sont du matos idiophile, etc ….)

    Pour rappel les tubes ne sont ni plus ni moins que des composants électroniques parmi beaucoup d’autres.
    Comme n’importe quel autre composant ils n’auront jamais que les performances que la qualité de leur implémentation leur permettra d’atteindre ni plus ni moins, autrement dit il est tout aussi possible de concevoir un montage à tubes excellent qualitativement parlant qu’un montage à semi conducteurs merdique au possible, et vice versa.
    Tout est dans les compétences techniques de celui qui a conçu le montage, sa capacité à choisir le composant le plus adapté à chaque partie du circuit et à l’utiliser de façon à tirer le meilleur parti de ses perfs intrinsèques (ou à savoir compenser ses défauts par des circuits annexes le cas échéant), ce qui ne s’applique pas qu’aux tubes mais à n’importe quel type de composants.

    Un circuit électronique est un ensemble de composants rassemblés de façon (en principe)homogène pour fonctionner ensemble et accomplir une tache bien précise et par conséquent ne peut se juger que dans sa globalité, prétendre juger de la pertinence et de la qualité d’un circuit uniquement sur la présence, ou l’absence, de tel ou tel composant à l’intérieur est tout aussi stupide que la plupart des arguments idiophiles (ça en fait d’ailleurs parti il me semble).

    Quelquepart vous avez bien choisi votre pseudo, si vos convictions sont diamétralement opposées à celles de votre alter égo en revanche niveau réflexion et argumentation vous avez quand même d’étonnantes similitudes ;-)

    Commentaire par DaveB — juin 18, 2014 @ 10:19

  32. André, pour votre Test, faîtes le sérieusement et non pas de manière orientée/influencée : demandez à quelqu’un d’activer/désactiver le bouzin sans vous dire dans quel état il est à quel moment, histoire de ne pas être influencé. Y’a que ça de vrai dans un domaine aussi subjectif, quand on n’a pas envie d’utiliser la science comme base.

    Commentaire par stefsamy — juin 18, 2014 @ 10:30

  33. Pour rebondir sur la remarque de Regis  » je cite : La démarche est d’abord d’informer objectivement, ce que ne font pas les revues et dont il a plus de déboires à attendre pour le non-initié ou non scientifique.
    Après envisager que l’intelligence est absente chez l’auditeur de JIPI, c’est quand même bien mal le considérer pour ne pas dire plus. Il est où alors le stalinisme rampant ???? »

    Informer objectivement, MDR, dans la bouche de Jippi c’est un mot et un concept qui n’existe pas, ce que propose Jippi se résume à une information dégradée,orientée partielle et malveillante,
    un vrai Joseph Goebbels du 21ème siècle …. A vomir !!!!

    Commentaire par Hector — juin 18, 2014 @ 3:47

  34. Hector, faudrait savoir, JP est nazi ou stalinien?

    Sinon vos test en double aveugle alors, ça donne quoi? Le son des silences est toujours à son apogée avec cette bande de cuivre et ces 2 clous?
    Ah bah non suis-je bête, pas de test en double aveugle, qui mettrait en évidence que le bouzin n’apporte pas de changement et que tout ça n’est que bullshit.
    C’est bien mieux de rester dans la démonstration absolue « moi et mon pote rené on l’a branché et on a trouvé le son bien meilleur (après 4 verres de whisky ndlr)  »

    Simple idiophile ou revendeur gourou?

    Commentaire par stefsamy — juin 18, 2014 @ 4:02

  35. Hector, faudrait savoir, JP est nazi ou stalinien?, c’est si proche sur la forme comme sur le fond, il suffit de revisiter l’histoire de la seconde guerre mondiale pour comprendre …

    Quant au contenu suivant, autant faire avancer le débat avec des remarques constructives, intelligentes et factuelles plutôt que d’être narquois … cela serait un peu plus positif …

    Commentaire par Hector — juin 18, 2014 @ 4:33

  36. En intelligent et factuel je vous parle de tests en aveugle. Tests que tous les idophiles évitent de peur d’avoir une preuve que même leurs oreilles de chauve souris n’entendent finalement pas ce qu’ils croient entendre.

    Donc d’un côté on a JP qui démonte un bouzin pour nous montrer que c’est bien vide (donc déjà du vol en soi, et certainement de l’escroquerie pire que l’homéopathie), de l’autre on a Hector que l’on doit croire sur parole, qui n’a aucune  » information dégradée,orientée partielle et malveillante » puisque il a une preuve irréfutable: il a branché la machine à néant et lui et son pote ont entendu ses effets (oui, tout seul on pourrait dire que c’est pas une preuve, mais vu qu’ils étaient 2 le test est irréfutable, comme le fameux « même ma femme a entendu la différence » à chaque fois qu’un zozo change son câble optique ou RJ45 par un câble plaqué or qui rend les 1 plus droits et les zéros plus ronds).

    Choisis ton camp camarade :D

    Commentaire par stefsamy — juin 18, 2014 @ 4:45

  37. @Hector

    « Quant au contenu suivant, autant faire avancer le débat avec des remarques constructives, intelligentes et factuelles plutôt que d’être narquois … cela serait un peu plus positif … »

    Je cite, commentaire #33

    « Pour rebondir sur la remarque de Regis  » je cite : La démarche est d’abord d’informer objectivement, ce que ne font pas les revues et dont il a plus de déboires à attendre pour le non-initié ou non scientifique.
    Après envisager que l’intelligence est absente chez l’auditeur de JIPI, c’est quand même bien mal le considérer pour ne pas dire plus. Il est où alors le stalinisme rampant ???? »
    Informer objectivement, MDR, dans la bouche de Jippi c’est un mot et un concept qui n’existe pas, ce que propose Jippi se résume à une information dégradée,orientée partielle et malveillante,
    un vrai Joseph Goebbels du 21ème siècle …. A vomir !!!! »

    Très certainement constructif, intelligent et factuel. Pas narquois pour un sou ! Une histoire de point de vue, dira-t-on.

    Bref.

    Le brevet du RendistoR a été rejeté pour absence de fondement, que vous faut-il de plus pour admettre que c’est du vent ?

    Avec son histoire de polarisation, le concepteur cherche peut-etre à réveiller dans l’inconscient de l’acheteur, des souvenirs au sujet de la polarisation du blindage de certains « cables » secteur dits audiophiles (se faire violence pour ne pas modifier la première syllabe…). Fallait aller au bout du concept, fournir une alim linéaire à régulateurs Burson (conso et voltage pile dans leur zone de presque-fonctionnement, c’est une aubaine), une fiche en rhodium/fdc, et faire des inclusions de cristaux de quartz dans la résine ; demander aux copains de chez « osh anti-mis » de certifier le bouzin ! Un peu d’ambition svp: quand on veut vendre de la résine d’inclusion au kilo au meme prix que l’argent, on y met les formes.

    Commentaire par Ntz — juin 18, 2014 @ 4:58

  38. Le seul test qu’aurait pu faire JIPI, c’est mesurer la consommation. On peut deviner que quand la led est éteinte, elle est égale à zéro. Donc pas de consommation donc pas fonctionnement, non ? si oui déposez un brevet.

    Juste une évidence, mais qui dérange les vendeurs de produits HIFI et certains amateurs. Ces produits sont-ils utilisés dans les studios, par exemple chez Abbey Road ?
    Non évidemment, on ne trouve pas d’ampli à tubes pour alimenter les monitors, on ne trouve pas de cable XYZ, on ne trouvera pas non plus la boite magique.
    Par-contre il y aura toujours un traitement acoustique de la pièce.
    Pour les testeurs de bidules, allez dans une cabine où l’acoustique est traitée, la vous endenterez une vraie différence.

    Regardez également comment sont effectués les enregistrements. Il y a toujours des AOPs par dizaines dans les différentes machines, des longueurs de câbles pas possible, on est très loin des critères « audiophiles » que l’on peut lire dans certains forums.

    Pat

    Commentaire par pat — juin 18, 2014 @ 5:26

  39. Mais je l’ai faite la mesure de consommation ! Elle était de 0, évidement.

    Commentaire par jipihorn — juin 18, 2014 @ 6:02

  40. Bonjour,
    Pour un brin de paix, serait-il possible de faire un test, en injectant un bruit blanc dans un ampli BF.
    Faire une mesure spectral,après cela conclure que c’est une grosse escroquerie, ne déplaisent aux crédules.
    Le problème s’est d’avoir une autre boite miracle!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Bon travail Jipi

    Commentaire par Astic — juin 18, 2014 @ 6:34

  41. Bon,Jipi t’as gagné!Tu as attisé ma curiosité et je vais acheter ce bouzin pour me rendre compte par moi-même!Efficace ta pub finalement!Tu touches combien par objet vendu?

    Commentaire par Chris — juin 18, 2014 @ 6:43

  42. Plein.

    Commentaire par jipihorn — juin 18, 2014 @ 6:47

  43. Le tube est utilisé aujourd’hui sur les émetteurs radiofréquences et en studio pour donner une coloration souhaitée par l’ingénieur du son, en BF il n’a aujourd’hui plus aucun intérêt. Seuls les nostalgiques et les mystiques en font grand usage. Si par exemple on compare un Audio Research D79 (qui est un détournement de vieille technologie caractérisé) à un LM3886, vous admettrez que ce dernier a l’avantage aussi bien niveau performances que rapport qualité prix, le fétichiste ou le collectionneur choisira évidemment le D79 dans un réflexe purement subjectif même s’il ne veut pas l’admettre. Personne, objectivement parlant n’accepterait de rouler dans une Peugeot 202 alors qu’une 208 offre toutes les normes de sécurité et de performances idéales actuellement. Entre le Manta et le D79, il n y a pas grande différence, tout dépend de l’acheteur…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juin 18, 2014 @ 6:49

  44. Et entre une Morgan et une 208 cabriolet, juste question sensation???? Car c’est bien de çà dont il est question

    Commentaire par REGIS — juin 18, 2014 @ 6:57

  45. Toutes mes excuses pour la mesure de W.

    Tubes, pour les émetteurs de très trés forte puissance, en France uniquement G.O. Tout le reste est en transistors (FM DVB-T)

    JIPI vous pouvez faire une vidéo sur le câble secteur qui transcende le système, après avoir bu un verre de Savagnin…

    PAT

    Commentaire par PAT — juin 18, 2014 @ 7:43

  46. Petit conseil à Hector (qui a manifestement oublié de prendre ses gouttes…). Ni les insultes ni l’assimilation de l’auteur de ce blog avec les deux pires utopies meurtrières dont ait eu à souffrir l’humanité ne contribuent à crédibiliser vos propos. Au contraire. Buvez un coup et respirez par le nez, ça devrait vous remettre le référentiel à perspectives d’équerre. Vous allez découvrir avec surprise qu’entre les Bisounours et le Dr Goebbels et tonton Staline, y’a tout plein d’étapes intermédiaires, cool non ?
    Si c’est pas le cas, évitez de lire ce blog, vous allez péter un câble.

    Commentaire par Marcel — juin 18, 2014 @ 7:56

  47. Pour le savagnin, j’ai des trucs de chez Macle. Ca devrait aller pour ça.

    Commentaire par jipihorn — juin 18, 2014 @ 8:05

  48. Hector vous et votre ami avez une oreille parfaite quelle chance , que dire de ces musiciens alors ? http://www.charlatans.info/news/Le-Stradivarius-ne-passe-pas-les
    Bruno

    Commentaire par Moreira — juin 18, 2014 @ 9:19

  49. Bonsoir.

    Je résume et condense certains commentaires :

    — Mr. JiPi n’a pas fait ceci et cela avant de disséquer la boite, et à présent il est bien « avancé » ; il ne saura jamais si elle donne des résultats audibles ou non.
    — Mr. JiPi se contente de mesures réalisées avec des appareils de laboratoire n’apportant que l’ « objectivité technique ».
    — Mr. JiPi est insensé d’avoir détruit 480 roros. D’autant que ce matériel ne lui appartient pas : il l’a reçu d’un correspondant.
    — Mr. JiPi devra acheter une nouvelle boite pour vérifier ou démentir ses conclusions, très hâtives d’ailleurs. Balo, hein ? Alors il fera fonctionner le commerce contre lequel il se bat. Re-balo, hein ?
    — Mr. JiPi est un dictateur, il impose ses idées, il détruit les rêves de nombre d’audiophiles.
    — Etc, etc…

    Bref.

    Eh bien moi, je me demande s’il ne serait pas en train de se gausser de tous ces commentaires ; je l’imagine plié en 8, de rire.
    Réfléchissons.

    — Croyez-vous qu’il s’amuse publiquement d’une entreprise, par son produit interposé, gentiment, comme cela, pour la gloire ? Il risque gros…
    — Croyez-vous que la mise en scène du début de la vidéo, est justement, le début ?
    — Le paquet fermé aura pu être précédemment ouvert pour faire toutes les expériences possibles et imaginables avec ce qu’il y a dedans, avant de le refermer, pour le réouvrir pour le film !
    — Mais… L’expéditeur du paquet n’a pas donné l’autorisation de destruction de la boite ( dans le film ) ! C’était donc déjà prévu à l’avance….
    — Tous les résultats, conclusions, rapports, etc, sont peut-être en attente de diffusion surprise !
    — Je me demande si ce paquet est véritablement un paquet postal…
    — Il se pourrait que l’appel téléphonique provienne d’un(e) complice se trouvant dans la pièce d’à côté. Eh puis même, un film peut se sonoriser, une fois fini !
    — Relisez le post 41. Au 42, il y répond « Plein. » Je sens que là, il appuie sur le clou, et se régale de la farce minutieusement préparée…

    Il se trame quelque chose, comme un coup magistral, qui jaillira d’on ne sait où.
    J’ai encore un doute, mais le ressens ainsi.
    Mr. JiPi, à vous !

    Jean-Pierre.

    Commentaire par Jean-Pierre — juin 18, 2014 @ 9:25

  50. Merci pour cette dissection, mais je regrette que l’objet n’ai pas été testé directement sur un système hifi (avec des mesures qui peuvent contredire ou pas les bienfaits annoncés) On sent tout de suite que le but de cette vidéo est de démonter un objet dans tous les sens…au final le doute subsiste puisque l’intérieur n’est pas aussi simple que supposé, au final on sait pas, on comprend pas, n’est ce pas ce que le fabricant recherche ?

    Commentaire par Christophe — juin 18, 2014 @ 9:56

  51. Et pour relever un peu le niveau, plutôt que de descendre une marque française d’accessoires à l’aide d’un multimètre, pourquoi ne pas vous intéresser à d’autres innovations telles que les enceintes Leedh http://www.leedh-acoustic.com, Recital Audio http://www.recital-audio.com/fr/technologie-pure-motion/ , ou à la technologie SAM de Devialet ?

    Commentaire par Christophe — juin 18, 2014 @ 10:16

  52. On ne sait pas si ça marche,mais si c’est le cas,de toute manière vu les ingrédients,le prix est une arnaque!Jipi aura au moins démontré ça!Bon aller,je ne peux pas croire que tu n’as pas essayé le produit!Arrête de nous faire languir et balance la suite!

    Commentaire par Chris — juin 18, 2014 @ 10:17

  53. Je crois que les monsieurs de chez manta se sont gouré dans leur boîte, elle devrait être ronde, ainsi ca nous ferait un beau yin yang.

    Commentaire par Metafilaire — juin 18, 2014 @ 11:38

  54. Moi personnellement, j’ai trouvé intéressant de montrer cela dans une vidéo pour faire prendre conscience aux gens ,que certains constructeurs, si ont peu appeler cela un constructeur, ce payent la tête des consommateurs .Le monsieur qui a acheté ce produit, aurait beaucoup mieux fait de s’acheter avec un supplément d’argent par EXEMPLE, un analyseur de spectre avec micro de mesure d’occasion convenable, au moins il aurait avancé. Virer toutes ces sociétés qui se foutent de vos gueules en ne leur achetant aucun produits, et protégé les meilleurs d’entre elles en achetant leurs produits. Vous avez en France des sociétés remarquables , avec des ingénieurs plein de talents en autre en électroacoustique, qui sont parmi les meilleurs au monde. 90% de la reproduction fidèle d’une installation audio, sont les haut-parleurs,leur placement dans la salle, et le local d’écoute. Les personnes qui ont compris cela, ne perdent plus leur temps à acheter des produits bidons!

    Commentaire par Thierry — juin 18, 2014 @ 11:43

  55. Un tube électronique est un truc totalement vide avec quelques truc métallique dedans. Si tu appliques le même procédé que dans cette vidéo, tu ne peux pas montrer qu’il est en état de marche ou pas.

    Dans l’état actuel des choses, il n’a fait que prouver que c’était bien le truc nommé « rendistor » qui était dedans et l’absence de mesure ne fera que conforter chacun dans ses positions sans apporter de preuve.

    Or, les preuves sont justement ce qui permet d’écarter une hypothèse.

    On est persuadé que ce truc ne fonctionne pas ? Et bien on le met en situation avec différent appareils et on mesure.

    Ce truc est censé améliorer les silences et diminuer le bruit de fond ? C’est une mesure plutôt facile à faire.
    Le système est censé capturer les ondes électromagnétique parasite ? Alors un récepteur radio devrais continuer à recevoir son émission même à coté d’un brouilleur ou d’appareil générant énormément de parasite.
    L’équilibre tonal change ? Ca veut dire qu’un FFT permettra de le détecter.

    Avec un peu de chance, il sera même possible de voir que l’alimentation à découpage relié à cette espèce d’antenne à même tendance à apporter plus de parasite et de créer du bruit plutôt qu’autre chose.

    Commentaire par Bidon85 — juin 19, 2014 @ 12:01

  56. La (*) Manta de chez Esprit fonctionne et a des effets patents, il n’y a aucun doute là-dessus.
    Aucun besoin de fastidieux tests en aveugle. La démonstration flagrante de la puissance du procédé à modifier son environnement, vous l’avez eue devant vous pendant 39 minutes et 35 secondes.
    C’est curieux que personne ne l’ait constaté alors que cela n’a pas pu échapper à qui que ce soit : le son de la voix de Jiphorn est complètement transcendé, surtout entre les mots ou quand il reprend sa respiration et qu’il y a un silence pendant une fraction de seconde. Contrairement à ce qu’affirme l’article de la revue Haute Fidélité, décidément journalistiquement très médiocre, l’effet d’assainissement de l’atmosphère sonore perdure plusieurs heures non seulement quand l’appareil est éteint mais aussi quand on le sort de la pièce ou qu’on le réduit en miettes. Comme dit dans le film, sa magie intervient bien au delà du domaine sonore. N’avez-vous pas aussi remarqué que Jiphorn n’était pas tout à fait comme d’habitude, qu’il y a avait quelque chose de subtil et d’indéfinissable qui avait changé chez lui ?

    (*) La ou le ? Une Manta est un poisson, c’est une raie bleue.

    Commentaire par forr — juin 19, 2014 @ 12:24

  57. En relisant les commentaires plus haut, j’ai remarqué que certaines personnes parlent de ce produit le MANTA , en y incluant d’autres sujets ,comme par exemple l’homéopathie,l’amplification à lampe etc… Par principe, je ne parle jamais de sujet que je ne connais pas, où sur lequel, je n’ai pas la moindre expérience. Il se trouve que par curiosité, avec l’aide de quelqu’un expérimenté dans ce domaine, j’ai soigné un animal,en l’occurrence un chat, et que, à mon grand étonnement ça a marché. Or à ma connaissance ,un animal se fout éperdument de l’homéopathie, de l’allopathie où autres…Donc ça interpelle!, Et je me pose des questions.
    Au sujet de l’amplification,il existe comme dans tout domaines des constructeurs sérieux et performants, et d’autres qui le sont moins. Vous parlez du D79, donc de la firme audio research en le comparant au Manta, ça, c’est peut-être poussé la plaisanterie un peu loin. On peu apprécier l’amplification à lampes où pas,mais parler avec une méconnaissance pareille de cette firme, qui existe depuis 45 ans et qui est une sommité dans ce domaine, ça laisse rêveur de ce que certains racontent . Les ingénieurs de cette firme ne construisent pas leurs électroniques sur un coin de table de leur cuisine, contrairement à certains. Je précise que j’utilise essentiellement de l’amplification à transistor sur mon installation et depuis for longtemps, mais que je possède aussi un amplificateur à lampes en réserve, et un bon, pour savoir un peu,et je dis bien un peu, de quoi je parle.Pour conclure,si certaines personnes se soignent avec l’homéopathie et que ça marche pourquoi pas.Si la science a fait d’énormes progrès, il y a encore des mystères et heureusement.
    Il y a 50ans on disait la même chose de l’acupuncture,et maintenant on sait que c’est efficace.Je voudrai rappeler à ceux qui ont fait des études de physique, que à la fin du 19eme siècle, on enseignait dans les universités allemandes( l’Allemagne était la plus avancé à cette époque dans ce domaine)que l’atome était la plus petite partie de la matière,et qu’il était IN DI VI SI BLE. On connait la suite.

    Commentaire par Thierry — juin 19, 2014 @ 11:48

  58. Et Hector, où qu’il est Hector ??? Hectoooooooor !!!!

    Commentaire par Lulu — juin 19, 2014 @ 11:53

  59. JiPi Président !

    Pour ma part, je trouve toujours assez surprenant de voir ces personnes qui passent leur temps à contester des faits scientifiques avérés et n’hésitent pas à revenir sagement dans le giron de la science quand ça les arrange.

    Comme ces fans de médecins alternatives et autres anti-vaccins qui viennent aux urgences quand il y a un gros pépin, au lieu d’aller voir leur rebouteux préféré. Ou ces audio »philes » qui passent leur temps à contester des faits scientifiques avérés, tout en utilisant… des appareils électroniques (parfois conçus autour de ces mêmes faits).

    Commentaire par Litcheur — juin 19, 2014 @ 12:05

  60. Hector, il n’a cité ni Pol Pot, Franco ou Pinochet, je suis déçu… Hector, merde, fais un effort !!!

    Commentaire par Pétain — juin 19, 2014 @ 1:32

  61. @Bidon85 : un tube électronique, comme n’importe quel autre composant électronique de la simple résistance au CI le plus complexe, est un composant à la fonction bien définie et dont des datasheets accessibles à tous et abondamment fournies expliquent de façon très détaillée le fonctionnement donc n’importe qui capable de suivre les instructions du fabricant pourra aisément vérifier que le bidule fait bien ce pour quoi il est vendu. (l’exception qui confirme la règle c’est ESS avec ses DAC bien trop succinctement documentés à mon goût, probablement pour faire plaisir aux vendeurs de rêve en laissant la possibilité d’y rajouter leurs foutaises ésotériques)

    A contrario le/la Manta c’est une boite noire vendue avec pour seule notice un tissu d’âneries fumeuses saupoudrées de magie à la limite du vaudou pour expliquer qu’en fait faut surtout pas chercher à expliquer comment ça marche et ce que ça fait exactement mais se contenter d’accepter aveuglément les allégations du fabricant.

    Tu vois la nuance ?

    Commentaire par DaveB — juin 19, 2014 @ 7:53

  62. Ce matin un ami à qui j’avais parlé de cette boite et des réactions qu’elles suscite,m’appelle et me dis « j’ai fabriqué un Rendistor et ça marche ».Ah??? Quand est-ce que tu peux me faire écouter ça?
    En fin de matinée si tu veux!Ok je viens!
    Et bien vous ne me croirez pas, mais ça marche! Enfin j’ai constaté plus d’espace, et des aigus plus doux!Il y a plus de cohérence dans la restitution des instruments. Je ne sais si c’est ce qu’on est censé entendre, mais c’est ce que j’ai entendu! Il a fait son bidule avec 2 bouts de fils de cuivre argenté qui doivent faire 2 mm de diamètre,une feuille de cuivre, un tube de médicament pour le mal de tête (vide bien entendu ),du quartz fin qu’il avait pour d’autres applications aussi fumeuses (c’est un amateur du genre).Les bouts de fils font 4 cm de long et sont espacés de 7 mm de la feuille de cuivre le tout dans le tube avec du quartz et scellé au pistolet à colle. Les fils de 4 cm en font en réalité 5 en fait mais seulement 4 cm sont dans le tube,les 1 cm restants,sortant du tube pour le raccordement! Il a soudé dessus, du fil de fer à repasser mais il a viré tous les isolants et mis des gaines en coton. Aller savoir pourquoi, je n’en sais rien et lui non plus à mon avis!Il n’est pas technicien pour 2 sous et quand il y a 2 fils à raccorder sur un truc,il y en a déjà un de trop!LOL .Il a un système triamplifié et a raccordé son bouzin sur le moins du HP de la voie grave et le plus sur le médium (il a fait ça sur chaque canal)! Pourquoi? Parce qu’il a lu ça quelque part! Toujours est-il que son Bazard marche! Alors les sceptiques, l’investissement ne coûte pas cher, vous pouvez toujours vous fabriquer un zinzin et essayer!

    Commentaire par Chris — juin 19, 2014 @ 9:00

  63. @DaveB

    Si je « construit » une explication qui semble rationnelle sur cet engin, est-ce que ca le rendra crédible pour autant ? Bien sur que non.

    C’est justement parce que l’on ne peut pas se contenter des allégations du vendeur que des mesures auraient été utile. La fonction de ce « truc » est défini, même s’il n’y a pas de datasheet (à noter que l’on ne trouve pas non plus tout les datasheets de tout les composants). Il y a donc une base de départ sur laquelle faire des mesures sérieuse, même si on se doute d’avance du résultat.

    Ce n’est pas parce que quelque chose est inexpliqué ou l’explication farfelue qu’elle n’existe pas.
    Ca n’est pas parce qu’une chose existe sur le papier qu’elle est réelle.ou qu’elle a l’ampleur que l’on veut bien lui accorder.

    Faire de la science, c’est savoir laisser ses opinions de coté pour passer du coté de la preuve.

    Franchement, si une FFT, une mesure du bruit de fond, une mesure de la réponse impulsionnelle, une mesure des EMI …. ne permettent pas de voir quoi que ce soit, la conclusion scientifique est suffisamment claire et cela convaincra sans doute plus de monde qu’un simple démontage.

    Commentaire par Bidon85 — juin 19, 2014 @ 9:03

  64. @ « Thierry — juin 19, 2014 @ 11:48  »
    « Il se trouve que par curiosité, avec l’aide de quelqu’un expérimenté dans ce domaine, j’ai soigné un animal,en l’occurrence un chat, et que, à mon grand étonnement ça a marché. Or à ma connaissance ,un animal se fout éperdument de l’homéopathie, de l’allopathie où autres…Donc ça interpelle!, Et je me pose des questions. »

    Oui, c’est connu (test anti mal de voiture pour les chiens).
    C’est la différence entre un test en aveugle et un test en double aveugle.
    Votre chat vous observe et il voit votre comportement différent et il réagit en conséquence….

    Commentaire par shal — juin 19, 2014 @ 9:14

  65. Bonjour, j’ai aussi vu votre vidéo sur le boitier Manta !

    Avant de le découper afin de l’analyser , n’aurait’il pas été judicieux de l’essayer pour voir si quelque-chose se produisait au niveau du son ? Comme cela l’essaie aurait été concluant ou non ?

    Ensuite effectivement un désossage afin d’en voir le contenu est intéressant !

    Je pense donc qu’il aurait tout de même mieux valu (même si on y crois pas du tout , etc…) l’essayer pour se forger un avis avant tout !!!

    Ce n’est pas une critique dans le mauvais sens du terme mais plutôt une constatation sur la méthodologie !

    SEB

    Commentaire par SEB — juin 19, 2014 @ 10:07

  66. Excellent MDR, moi je compte mettre au point l’opusculateur c’est un dispositif qui annulera l’effet de l’attraction du soleil sur les électrons circulant dans les câbles de modulation
    causant des distorsions translative temporel produisant une modulation de fréquence du signal basse fréquence engendrant dans le HP des ondes surfacique latéral audible uniquement sur l’oreille gauche produisant une coloration des harmoniques instrumental de rang paire, hihihi.
    je tire mon chapeau à esprit pour avoir réussi à convaincre toute une bande de crétins à l’esprit naïf.

    Commentaire par Dominique — juin 19, 2014 @ 10:12

  67. « Il a fait son bidule avec 2 bouts de fils de cuivre argenté qui doivent faire 2 mm de diamètre,une feuille de cuivre, un tube de médicament pour le mal de tête (vide bien entendu ),du quartz fin qu’il avait pour d’autres applications aussi fumeuses (c’est un amateur du genre).Les bouts de fils font 4 cm de long et sont espacés de 7 mm de la feuille de cuivre le tout dans le tube avec du quartz et scellé au pistolet à colle. Les fils de 4 cm en font en réalité 5 en fait mais seulement 4 cm sont dans le tube,les 1 cm restants,sortant du tube pour le raccordement! Il a soudé dessus, du fil de fer à repasser mais il a viré tous les isolants et mis des gaines en coton. [...] Toujours est-il que son Bazard marche! »

    Bien sûr que ça fonctionne. Mais c’est sans aucun doute une nouvelle invention car cela n’a rien à voir avec Manta.
    L’analyse faite sur celui-ci dans le blog a beau être détaillée, elle laisse de côté la caractéristique essentielle du composant le plus important du boîier : la permettivité diélectrique de la résine dans lesquelle sont plongés les conducteurs. C’est une mauvaise interprétation de penser que le constructeur l’a choisie opaque pour protéger des secrets de fabrication. Pas du tout, il s’est tout simplement souvenu de l’extraordinaire usage du carbone que Aalt Jouk van den Hul a fait dans ses produits hifi à la qualité mondialement reconnue. L’astuce avec Manta, c’est le recours à un produit plus commun, le charbon, tel celui que l’on trouve en apothicairerie :

    http://je-mange-vivant.com/le-charbon-actif-a-votre-sante/

    Connu pour ses propriétés absorbantes pour lutter contre les bruits incongrus dans les salons, personne n’avait encore remarqué que ces propriétés s’appliquaient au spectre électro-magnétique dans son ensemble. Mais cela n’a pas échappé au dynamique laboratoire de recherche de la société ESPRIT qui après trois ans de développement a trouvé la proportion la plus efficace entre les constituants. L’appareil fonctionne comme ceci : les pièces métalliques constituent un collecteur d’ondes dont le spectre s’etend du pico-Hz au tera-Hz, tout onde captée est immédiatement absorbée par le matériau composite. Plus de parasites ! Carbone et Spirito, esprit en italien, vous avez compris maintenant le nom du fabricant, décidément plein… d’esprit.

    Ce n’est pas fini. Et le bouton poussoir qui permet à la diode électro-luminescente d’émettre des photons, pourquoi son circuit n’est-il pas connecté aux autres parties conductrices ? Parce qu’il n’a aucun rapport, son effet est tout autre, il relève de la psycho-acoustique. Le travail musculaire qu’il nécessite conduit à une augmentation de la tension du manipulateur, faible certes mais non négligeable, de 13.8 dB à 13.81 dB, suivant les statistiques. L’adrénaline monte, l’irrigation du cerveau augmente, ses mécanismes perceptifs s’affinent, l’ouïe détecte mieux les micro-détails.
    Un maitien prolongé du poussoir en position « on » améliore considérablement le bien-être auditif mais vous comprendrez bien que si vous le bloquez par un moyen quelconque, vous n’en tirez plus la bénéfice attendu.

    Manta est donc l’association par un esprit pétillant de deux dispositifs indépendants dans un même boîtier chacun traitant le son à sa façon. Aujourd’hui, c’est Manta qui fait Pschitt !

    Commentaire par forr — juin 19, 2014 @ 11:36

  68. SEB
    « n’aurait’il pas été judicieux de l’essayer pour voir si quelque-chose se produisait au niveau du son ? »

    *voir* au niveau du *son*. Jipi a un Audio Précision fait pour *voir* le son.
    On n’a pas aperçu sur Manta ni l’embryon d’une entrée ni celui d’une sortie pour le brancher.

    Commentaire par forr — juin 19, 2014 @ 11:42

  69. La seule chose que j’aurais a dire, c’est qu’au vu du prix de fabrication dérisoire si cela marchait alors tous les constructeurs l’implanterais dans leur système sans rien dire a personne

    Commentaire par Laurent — juin 20, 2014 @ 11:13

  70. Formidable vidéo, et tres drole en plus! félicitations monsieur JIPI ! Je connais un appareil de même genre, fabriqué par un professionnel du son, cet appareil n’est pas destiné à une utilisation audio, il a l’air plus complexe à ce qu’on en voit sur les tests en vidéo, mais je suis très sceptique quand a ce qu’il est supposé faire, il n’y a qu’a lire la documentation pour exploser de rire. Je n’ai pas les moyens pour en acheter un et l’envoyer au formidable technicien que vous êtes, mais si une ame charitable a 250 euros a dépenser pour l’envoyer à Jipi, il ravira surement tout le monde. http://www.220absoplug.com/?page=2&p=153

    Commentaire par Pascal.S — juin 20, 2014 @ 2:45

  71. Pascal

    A première vue, cf vidéo, l’appareil a l’air de remplir son contrat (on aurait aimé une démonstration à 3/4 mètres quand même). Le concepteur a un CV long comme le bras avec des références pas dégueu, spécialiste en courants porteurs: il est toujours possible de vérifier que son pédigree est casher. Reste à chacun d’estimer le bénéfice réel de la suppression des rayonnements visés par l’absorbeur. Au sens strict, dans la démonstration, l’appareil fonctionne parfaitement.

    Commentaire par Ntz — juin 20, 2014 @ 3:12

  72. J’ai regardé avec attention cette vidéo, qui, finalement, ne vise qu’à discréditer le concepteur de câble et plus généralement toute la profession. Ensuite, en haute fidélité et acoustique, il est absurde de vouloir tout expliquer par de simples mesures, même si elles revêtent une importance non négligeable.

    Ensuite, il semble que les dès aient été  » pipés  », car dès les premières secondes de visualisation on aura compris que le but était de remettre en question le bien fondé d’un concept finalement simple, mais efficace.

    Cette démonstration visuelle n’a pas de sens dans la mesure où le  » démonstrateur  » n’a même pas pris la peine de tester à l’écoute ce produit : il aurait été intéressant d’avoir également son avis sur le sujet, en prenant soin de préciser avec quel système audio il aurait effectué ses tests.

    Ayant en toute indépendance testé les deux versions suivantes avec du matériel haut de gamme, j’ai compris que la mise en service apportait des choses en plus, issues d’une meilleure stabilité des micro ou macro vibrations inhérentes aux polarisations alternatives.

    S’agissant des  » silences  » évoqués, il est fait référence au silence de fonctionnement où l’on vise à minimiser les perturbations de tous ordres qui viennent polluer le message sonore. De fait, les instruments et voix sont mieux mis en valeur et cela s’entend nettement.

    Ce compte rendu visuel n’offre donc aucun intérêt.

    Commentaire par Audiophilefr.com — juin 21, 2014 @ 12:42

  73. Bon jipi,t’as compris?T’as pu qu’à racheter un bouzin et le tester à l’écoute maintenant! :-D

    Commentaire par Chris — juin 21, 2014 @ 8:16

  74. Magnifique ! Sublime !

    Une référence au Dieu des Shadocks Jean-Louis Naudin (www.jlnlab.com) aurait utilement complét cet exposé…

    Commentaire par peufeu — juin 21, 2014 @ 10:03

  75. Le Manta n’est relié à aucun câble de modulation, pas d’entrée, pas de sortie son. Ce n’est pas le pauvre adaptateur secteur 12V qui va faire quelque chose à votre système Hi-Fi.

    Système Hi-Fi dont les alimentations filtrent déjà les parasites non ? Donc ce truc agit sur les mauvaises « ondes » : je ne comprends pas, vos éléments ne sont pas enfermés dans des boîtes métalliques qui font office de cage de faraday ? Les gens qui se payent un Manta n’auraient-ils pas déjà des câbles blindés ? Bon donc çà agit post-amplification sur les enceintes ce truc alors ? Donc c’est du subjectif. C’est à ESPRIT de prouver que son appareil tient ses promesses.

    En quoi deux boulons reliés en 12V arrivent à absorber/polariser les « mauvaises ondes » qui rentrent chez vous ? Je me demande comment cette boite peut rivaliser avec les émetteurs de plusieurs W ou kW de la FM, la TNT, le GSM, la 3G, la 4G à la fois, çà « polarise » toutes les porteuses et sous-porteuses en même temps avec un tel montage ?

    Dans ce cas, si çà « repolarise » les ondes, les antennes d’intérieures en seraient perturbées (FM, TV, Wi-fi) par cet appareil non ?

    En tout cas bravo à Jipi. Mais le business de l’idiophilie continuera malgré tout.

    Commentaire par john-john — juin 21, 2014 @ 12:16

  76. Bonjour,

    Ce n’est pas à Esprit de prouver quoi que se soit, puisque des particuliers et dans une moindre mesure la presse, ont testé à l’écoute ce produit. Par ailleurs, il n’y a pas de corrélation direct avec le câblage et leur blindage, je dirais qu’il s’agit d’un complément.

    Je pense que l’on peut apporter une critique que sous la seul réserve d’avoir essayé in situ le produit, et au risque de me répéter, en audio les différences sont très nettement audibles avec des systèmes  » ouverts  » et analytiques, et donc par définition de haut de gamme. A titre indicatif, j’ai également effectué des essais en imagerie / vidéo et les contrastes sont également plus marqués et la définition s’avère supérieure – cette fois avec du matériel  » commun  » ou grand public.

    J’engage donc les critiques de tous poils à effectuer des essais, mais pour le matériel audio, il faudra être muni d’un système qui n’est pas celui que l’on trouve sur les sites marchands ou grandes surfaces multimédia.

    Audiophilefr.com

    Commentaire par Audiophilefr.com — juin 21, 2014 @ 1:13

  77. Il faudrait que des mecs qui ont acheté le bouzin viennent ici parler de leur expérience!J’en achèterais bien un pour voir (entendre) mais seulement si il est possible de le faire retourner, en cas de non satisfaction,car à 480€,si ça ne marche pas….Pas fou quand-même!Quoique ici il y a un mec qui en a acheté un pour se le faire découper en rondelles! :-D

    Commentaire par Chris — juin 21, 2014 @ 1:13

  78. « J’en achèterais bien un pour voir (entendre) mais seulement si il est possible de le faire retourner »

    Pourquoi pas en construire un, sans résine dont le but????. Jérôme a montré le plan de l’engin. Une plaque de cuivre, 2 boulons, du fil et une batterie 12 V pour polariser. qques euros d’ingrédient.

    Commentaire par REGIS — juin 21, 2014 @ 1:42

  79. Oui mais c’est pour être sûr que le produit fonctionne! Si j’en construis un et que ça ne marche pas, j’aurais le doute sur la qualité de la copie,car peut-être que quelque chose aura échappé à l’analyse,et je ne saurais toujours pas si l’original fonctionne!

    Commentaire par Chris — juin 21, 2014 @ 2:01

  80. Bonjour,

    La fameuse résine dont il est question entre en ligne de compte sur le phénomène de diélectrique évoqué lors des tests du Rendistor du même constructeur.

    A titre d’essais, vous pouvez essayer de construire quelque chose qui ressemble au Manta, mais pour arriver à un résultat optimal, il vous faudra procéder à de nombreux essais, de nombreux prototypes, et de très nombreuses heures de patience. Là encore, les effets sont perçus avec du matériel qui se veut ouvert et transparent.

    Musicalement

    Audiophilefr.com

    Commentaire par Audiophilefr.com — juin 21, 2014 @ 7:39

  81. Je ne me risquerai pas à construire un truc dont j’ignore exactement les ingrédients,et jen’ai pas evi de passer du temps à essayer le faire marcher ça ,car je reste sceptique!Par contre un truc tout fait censé marcher j’essaierai bien si je peux le rendre en cas de non satisfaction!

    Commentaire par Chris — juin 22, 2014 @ 12:32

  82. Il me semblait qu’en il était interdit de vendre un produit qui ne sert à rien mais je doit me tromper

    Commentaire par Laurent — juin 22, 2014 @ 8:29

  83. Il me semblait qu’en France il était interdit de vendre un produit qui ne sert à rien mais je doit me tromper

    Commentaire par Laurent — juin 22, 2014 @ 8:29

  84. Mon expérience avec le boitier Manta Esprit .

    Dans la ville ou j’habite il n’y avait pas de revendeur Esprit , j’avais quand meme un gros doute sur les capacités d’un simple boitier et donc je n’étais pas prêt à investir 480 euros , j’ai eu la « chance » de trouver le Manta d’occasion sur internet au prix de 100 euros , j’ai regardé la notice et j’ai trouvé la mise en œuvre étrange ,comme il y avait le téléphone du concepteur j’ai voulu le contacter , hélas je suis tombé sur le répondeur , avec les formules de politesse (logique) je lui ai laissé un méssage lui demandant de me contacter au sujet du boitier Manta pour la mise en œuvre , je n’ai jamais eu de nouvelles .

    Je m’en suis donc remis à la notice , j’ai laissé le boitier à coté de mon instalation 1 heure , ensuite je l’ai branché j’ai actionné l’interrupteur le voyant c’est allumé et j’ai commencé l’écoute avec mes cd favoris je n’ai trouvé aucune différence , je l’ai débranché j’ai réécouté les memes titres rien de moins je l’ai rebranché encore une fois toujours rien , je l’ai preté à des amis j’ai juste dis que c’était un boitier pour améliorer l’écoute sans parler de mon expérience , 5 personnes dont moi meme n’avons rien trouvé de changer à l’écoute , sur 5 personnes 2 sont musiciens .
    Pour l’image tv dvd je n’ai rien constaté non plus .

    Pour finir c’est mon boitier Manta que vous voyez dans la vidéo .

    Mon système : drive , convertisseur , préampli , blocs mono , enceintes , environs 11000 euros .

    Commentaire par Zetetique — juin 22, 2014 @ 8:37

  85. @Audiophilefr.com
    Juste une question : Est ce qu’il a été fait une mesure acoustique sans le Manta et avec le Manta?. Auquel cas, en superposant les courbes on devrait voir apparaitre des différences en cas d’effets avérés.

    Commentaire par REGIS — juin 22, 2014 @ 10:06

  86. Moi, j’ai l’habitude de chanter dans ma salle de bain. Je n’étais hélas pas très content de l’acoustique de celle-ci.
    Les aigues me semblaient fade (surtout à cause de l’humidité), les médiums étaient légèrement bouchées (à cause du rideau de la douche) et les basses, comment dire, tournoyantes (certainement à cause de la cuvette des WC restée ouverte). Bref, je n’était pas satisfait!

    J’ai branché le Manta à la prise de mon rasoir électrique et, quelle ne fût pas ma très grande surprise…?
    Mon chant devint cristallin, pure, ouvert, magique. (Menteur me direz-vous)!

    Alors que je sortais de ma demeure, j’ai croisé mon voisin de palier. Il me conta un fait étrange (en corrélation parfaite avec mes essais en salle de bain du bidule). Alors qu’il passait l’aspirateur (c’est pas des conneries), il lui a semblé que celui-ci soudainement tirait mieux, le moteur paraissait plus puissant, la poussière s’accrochait moins dans les fibres de sa moquette (qu’il devait du reste à l’occasion fumer). Le connaissant bien, je puis vous affirmer que ce n’était pas une vue de l’esprit de sa part.

    J’en suis certain maintenant, cet appareil merveilleux fait des miracles. Tous les ménages français devraient en posséder au moins un. Les frais de sécurité sociale diminueraient drastiquement, la carburation des véhicules serait améliorée et pollueraient de ce fait bien moins (environ 7% d’après les statistiques officielles), et surtout améliorerait de façon notable le quotient intellectuel des usagers (un audiophile lambda avec un QI pas terrible, disons 70, gagnerait environ 10%). En un mot, c’est une aug- manta-tion.

    Commentaire par Hentoine — juin 22, 2014 @ 11:58

  87. J’ai trouvé aussi sur Ebay un Bédini Clarifier , il est tout aussi efficace que le Manta par contre lui la résine qui cache le dispositif est blanche ?????

    Commentaire par Zetetique — juin 22, 2014 @ 12:36

  88. La Manta a aussi un effet amplificateur sur la coneerie de certains ici!On n’arrête pas le progrès! :-D

    Commentaire par Chris — juin 22, 2014 @ 1:32

  89. Le progrès ne vaut que si il est partagé , .

    Commentaire par Zetetique — juin 22, 2014 @ 2:10

  90. Bonjour,

    Non, je n’ai pas effectué de mesures; et très sincèrement lorsque l’on gravite dans des sphères de matériel de haut de gamme, les mesures ne signifient absolument plus rien. Des produits ayant des performances exceptionnelles peuvent sonner comme des casseroles soit séparément, soit à cause d’une association malheureuse – et je n’évoque même pas la plupart des produits d’origine chinoise.

    Pour répondre à Zetetique, c’est bien joli de nous proposer une tranche de tarifs à 11000 €, mais le prix ne signifie quelque chose que si l’association des produits est cohérente. Pour être complet, et que l’argument soir recevable, il aurait fallu nous décrire point par point chaque maillon utilisé y compris les câbles de modulation, HP, et éventuellement secteur.

    Bien cordialement.

    Commentaire par Audiophilefr.com — juin 22, 2014 @ 4:18

  91. Les adeptes de l’homéopathie ne parlent jamais de la très grande majorité des gens sur lesquels cette pseudo-médecine n’a aucun effet. Car contrairement aux gélules d’oscillococcinum, un médicament prescrit par le médecin généraliste ou le spécialiste, contient des principes actifs testés scientifiquement et permet de guérir une maladie à 100% dans la mesure de l’avancée des connaissances acquises sur la maladie et de l’évolution de cette maladie. Les anti médecine scientifique rétorqueront que les médicaments ont des effets secondaires, ce qui est vrai, mais cela ne veut pas dire que le médicament n’agit pas sur la maladie. La science n’est cependant pas encore en mesure d’expliquer les phénomènes de guérisons spontanées et l’effet placébo. Il est en revanche scandaleux de constater que les produits homéopathiques sont vendus en pharmacie!
    Le boîtier Manta est équivalent à un produit homéopathique: il contient aucun circuit électronique ou passif dédié à une fonction audio. On ne peut donc pas le tester mais pour l’utilisateur, il pourra agir comme un placébo. Et le commerce audiophile se construit de la même manière que celui des médecines alternatives avec des produits adaptés en fonction de l’échelle de crédulité de l’acheteur. « Les moins crédules » se tourneront vers les spécialistes du détournement de technologies obsolètes (Audio Research, Conrad Johnson…) ou actuelles. C’est l’art de vendre très cher un appareil qui ne vaut pas, après passage au banc de mesures (objectives), chaque euro qu’il coûte. A propos du détournement de technologies actuelles, on a entendu le nom de Devialet jusque sur les ondes de France Info: réécouter je journal du 22/06/2014 à 09H16’30 »

    http://www.franceinfo.fr/liste/podcast

    Pas très convaincant le PDG de Devialet… En tout cas les amplis Devialet ont reçu un certain nombre de récompenses de la part de la presse « spécialisée », mais je ne crois pas qu’il soit fait état de ces amplis dans les bulletins de l’AES…

    http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/06/15/01007-20140615ARTFIG00169-une-nouvelle-technologie-audio-qui-fait-du-bruit.php

    Devialet fait surtout du bruit avec sa politique du prix fort: il peut se les garder, ses amplis miraculeux au design futuriste.
    « et je n’évoque même pas la plupart des produits d’origine chinoise » encore une crise de sinophobie aiguë: il y a certains margoulins « français » qui feraient mieux de se taire…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juin 22, 2014 @ 5:08

  92. Audiophile.fr à dit: – « Non, je n’ai pas effectué de mesures; et très sincèrement lorsque l’on gravite dans des sphères de matériel de haut de gamme, les mesures ne signifient absolument plus rien. »

    Il y as de quoi rire à gorge déployé. vous perdez toutes crédibilité en disant ceci.

    C’est clair que quand on gravite dans les (hautes) sphères de la connerie, on peux s’abstenir de faire des mesure et rien qu’a la vue dire que telle ou telle chose fonctionne (généralement on appel ça l’effet placébo).

    Quelques mesures de bande passante, effet de champs, dispersion et absorption fréquentielle, le tout en chambre anéchoïque démontreront que ce boitier n’est qu’une pure fumisterie.

    Mais arrêtez de nous prendre pour des crétins avec vos soit disant produits miraculeux qui ne sont que des attrape nilgaut. Investissez dans un véritable labo de mesure ou faite appel à de grand laboratoire (comme l’IRCAM par exemple) si vous n’êtes pas capable de les effectuer vous même (ce que je crois très sincèrement vue vos propos).

    Cordialement JM-F (ingénieur acousticien à l’IRCAM).

    Commentaire par JM-F — juin 22, 2014 @ 5:14

  93. Ca commence à devenir gonflant ces pseudo-experts qui racontent n’importe quoi, en font commerce et hurlent ensuite à la persécution en inversant la charge de la preuve. On n’est plus au Moyen-âge et chacun est libre de vendre de la poudre de Perlimpinpin pour peu qu’il trouve des gogos, et tout ça, sans risquer de finir sur un bûcher après un procès en sorcellerie. Ces gens ont pris le parti de brasser de l’air, d’en faire commerce et de le faire savoir, qu’ils assument. Et quand on a deux sous de bon sens, on n’est pas obligés de rester silencieux en lisant de pareilles âneries.

    Commentaire par Atchoum — juin 22, 2014 @ 5:34

  94. @ Audiophile.com ,

    Je ne vois pas le rapport avec la marque des éléments de mon système hifi et du boitier Manta , ou alors la société Esprit aurait du le marquer sur la notice ou mieux le faire savoir avant , vos arguments ne tiennent pas , je ne sais pas du reste si vous n’êtes pas un vrp déguisé de la marque Esprit car quand j’ai lu sur votre forum que Mr Lionel Schmitt avait répertorié 40 marques de câbles ,mais dans 90% des cas il parle d’Esprit étrange !!!!!!!

    Commentaire par Zetetique — juin 22, 2014 @ 6:11

  95. « Non, je n’ai pas effectué de mesures; et très sincèrement lorsque l’on gravite dans des sphères de matériel de haut de gamme, les mesures ne signifient absolument plus rien »

    + ou – 1 dB d’EQ ou de niveau sur une TD4001 pavillonnée s’entendent parfaitement. Alors oui, la mesure signifie quelque chose. Elle est même indispensable à moins que le local ait un TR non compatible à l’usage d’une enceinte performante.

    Commentaire par REGIS — juin 22, 2014 @ 7:59

  96. Bonsoir,

    Je me suis évertué à rester courtois Monsieur l’Ingénieur de l’Ircam. On peut ne pas être d’accord, vous voyez tout cela d’un point de vue exclusivement technique, et en ce qui concerne les audiophiles et / ou mélomanes dont je fais partie, je me suis borné simplement à écouter – avec et sans.

    Pour répondre à Zetetique, il aurait toutefois été intéressant de connaître la composition de son système, car en effet, si le système est  » bouché  » ou n’a la transparence nécessaire, les effets sont peu ou pas perceptibles.

    Audiophilefr.com a testé beaucoup de références de câbles, dont les câbles Esprit mais guère plus d’une dizaine. Les conditions d’écoutes sont explicitées sur le site : elles peuvent être à l’initiative du ou des scripteurs, mais ces dernières années, se sont les constructeurs ou revendeurs qui viennent proposer leurs produits. Pour Esprit, c’est différent, c’est toujours à notre initiative que les câbles font l’objet d’un banc d’essai sans parti pris d’aucune sorte, et Audiophilefr.com n’est ni le vrp d’Esprit, ni d’aucune marque d’ailleurs.

    Musicalement.

    Commentaire par Audiophilefr.com — juin 22, 2014 @ 8:05

  97. Mr Audiophile.fr (ou plutôt Lionel Schmitt je suppose), la courtoisie doit aussi être garant de respect envers autrui, hors je n’appelle pas ça du respect (et encore moins de la courtoisie) la façon de prendre de haut tout le monde en se croyant plus subtile (en se passant de mesures par exemple), de se moquer ouvertement des personne en vantant par intérêt (très certainement) un produit plus que douteux qui n’est plus ni moins qu’une grosse arnaque dont le brevet à été refusé (j’ai bien rit en le lisant d’ailleurs, mon dieu les énormité farfelues de savant fou …).

    Le monde audiophile est rempli de ce genre d’ignominie et entache le monde des vrais audiophiles mélomane (dont je fais partie, pour votre gouverne j’ai travaillé avec de grand chef d’orchestre, dont Karl Böhm & Herbert von Karajan et peux me targué d’être un grand mélomane). Je ne me fie pas qu’à un simple test d’écoute (qui peut être grandement faussé) d’autant que vous ne faites aucun rapport sur les méthodes des ces fameux tests (bind test? et correctement fait?), mais à des test scientifique bien plus poussé et qui ne peuvent être irréfuté si ils sont fait dans les règle de l’art et les normes (quoique, les idiophiles trouverons toujours quelque chose pour contester. Cela s’apparente un peux au négationnisme dans sa forme littérale: refus radical de la vérité et de l’évidence).

    Nous, vrais mélomane, avons plus qu’assez que de tel personne abuse de la crédulité des audiophile en nous sortant des « bidules » avec des pléthore de phrase pseudo-scientifique pour se faire bien voir et embobiner les gens, vendu à des prix exorbitant gage d’être un produit de luxe mais qui en réalité n’en vaut même pas le 100eme (R&D compris, enfin si il y as, ce qui est moins sur) et dont un grand flou traine sur les batterie de test effectué pour prouver leur efficacité.

    Personnellement je félicite Jipihorn pour son blog. Il est rare de voir des personne oser dire la vérité et de démontrer les aberration du monde audiophile (et il y en as). Je suis content de voir aussi que ce blog irrite bon nombre de personne (le contraire serais étonnant) et que toute vérités ne sont pas bonne à dire mais à faire découvrir. Jipi est notre Galilée du monde audiophile, continuez comme ça (par contre attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé).

    Cordialement JM-F.

    Commentaire par JM-F — juin 22, 2014 @ 10:03

  98. @AudiophileFR,

    Si quelques chose est audible, c’est mesurable d’une manière ou d’une autre.

    Un système « mou », ça se vois à la mesure. On envoie un train d’onde et il est possible de voir l’inertie du système lorsqu’il se met en marche et lorsqu’il s’arrête.
    Un système transparent, c’est un système qui ne génère aucune harmonique, aucune distorsion de phase, aucune distorsion impulsionnelles. Si une enceinte génère des harmoniques comme le ferais un instrument de musique, elle est loin d’être transparente même si le son semble meilleur.
    Un système bouché c’est quoi ? Un système qui manque d’aiguë ?

    Vu que vous êtes capables d’entendre des différences infime et que l’on a de très grosse différence de mesure sur les systèmes « bas de gamme », vous avez largement de quoi définir d’un point de vue mesure à quoi correspondent les termes que vous utilisez.

    Commentaire par Bidon85 — juin 23, 2014 @ 12:31

  99. Monsieur Francis libre,Je voudrais me mettre en accord avec vous. Je suis certain que ce produit, le Manta est un produit bidon, et que ça n’a aucun effet sur la reproduction de la musique enregistré,et très certainement en test aveugle bien mené.Ceci dit,et pour en terminer avec l’homéopathie, je vais vous raconter une petite anecdote. J’avais dans ma famille, un oncle décédé maintenant qui était microbiologiste, un spécialiste de renommé international dans les antibiotiques. Son nom était Eugène Yourassowski. Ce monsieur faisait des conférences à travers le monde et était une sommité dans son domaine. Un jour, il y a maintenant pas mal de temps, je lui est demandé ce qu’il pensait de l’homéopathie. Sa réponse a été très étonnante. Il m’a dit ceci: » Thierry, la médecine est faite pour soigner les gens, et si l’homéopathie fonctionne, comme dans certain cas,c’est qu’il y a une raison.On fait des recherches actuellement là dessus ,et si on ne l’explique pas pour le moment, tôt ou tard la recherche trouveras ». Voilà la réponse intelligente d’un vrai scientifique. Les très grands scientifiques sont en général des personnes très ouvertes d’esprit.J’ai souvent remarqué cela dans les livres que j’aie lu,et en en côtoyant d’autres.

    Maintenant au sujet des amplificateurs à lampes. Je suis tout à fait d’accord avec vous,quand vous dites que un amplificateur à lampes a de moins bonnes mesures que un amplificateur à transistors; c’est tout à fait exacte.
    Mais les mesures d’un amplificateurs à lampes, si elles sont moins bonnes, restent tout à fait inaudibles, quant le fabriquant maitrise bien son sujet. Si on accordent uniquement de l’importance aux mesures, très bien, je ne suis pas contre,mais alors un amplificateur à transistors de très haut de gammes fabriqués il y a 20ans est moins bon à l’écoute que un amplificateur de très haut de gamme actuel. Moi,personnellement, je n’en crois pas un mot. Avec un test aveugle, fait correctement, niveau égalisé parfaitement ente autres ,vous n’entendrez absolument aucunes différences.Je rappelle que ces test ont déjà été effectués il y a au moins 35ans par la société Cabasse entre autres. Ils concluaient qu’ils n’existaient aucunes différences audibles en test aveugle entre des amplificateurs de très bon niveau. Et que pour eux ils n’existaient seulement que les bons amplificateurs, et les autres. Les prix du très haut de gammes actuel sont beaucoup plus élevés, simplement parce que la main d’oeuvre, le prix des matières premières,le transport, les taxes et tout le reste a très fortement augmenté, et que les importateurs se foutent du fric en poche,le plus possible.
    Il existe aussi malheureusement,des sociétés qui fabriquent du n’importe quoi,mais je ne pense pas que audio research en fasse partie. Leurs produits sont évidement beaucoup trop chère,mais d’exceptionnel qualité,ça il faut le reconnaître.
    Je reconnais qu’il y a aussi une certaine forme de snobisme du produit très haut de gamme très chère, et que certaine personnes achète ce genre de produit parce que c’est très valorisant socialement parlant.
    IL existait néanmoins de très bons produits comme il existe de très bon enregistrements anciens,qui n’ont pas grand chose à envier au bon enregistrement modernes. Par exemple l’écoute d’un enregistrement de la société Mercury stereo living présence avec trois micros, et c’était il y a plus de 55ans. Ceux qui auront de chance d’écouter ces enregistrements vont êtres très surpris.Et c’était évidemment avec des amplificateurs à lampes à l’époque , comme quoi.

    Commentaire par thierry — juin 23, 2014 @ 4:25

  100. Le Manta utilise la même philosophie que ma cafetière pour éloigner les éléphants.

    Commentaire par Steph — juin 23, 2014 @ 6:46

  101. Pour les performances audio et acoustiques actuelles, il suffit de s’en tenir aux chiffres de l’AES point barre.
    « Il existe aussi malheureusement, des sociétés qui fabriquent du n’importe quoi, mais je ne pense pas que audio research en fasse partie. Leurs produits sont évidement beaucoup trop chers, mais d’exceptionnel qualité, ça il faut le reconnaître. » Oui mais les sociétés comme A.R. sont aussi les plus dangereuses car à l’instar de l’intelligence design elles véhiculent des idées toxiques séduisantes pour le candide ou l’audiophile, mais contraires à l’esprit scientifique.
    « Par exemple l’écoute d’un enregistrement de la société Mercury stereo living présence avec trois micros, et c’était il y a plus de 55ans. Ceux qui auront de chance d’écouter ces enregistrements vont êtres très surpris. Et c’était évidemment avec des amplificateurs à lampes à l’époque » N’importe quel bon enregistrement d’aujourd’hui est de qualité supérieure au meilleur enregistrement d’ il y a 55 ans.
    Pour ce qui est de l’homéopathie, le constat est clair: il s’agit rien de plus qu’un placébo. Il y a fort longtemps, un neurologue parisien était venu témoigner sur France Inter. Il racontait qu’il ne parvenait pas à soigner une patiente atteinte de migraine. Alors un jour, ne sachant plus quoi faire, il décida de lui prescrire « des gélules qui allaient enfin la guérir ». Les migraines de la patiente cessèrent rapidement. Les gélules en question contenaient rien d’autre que de l’enrobé, un placébo donc…
    Voir sur cette vidéo le sujet sur l’homéopathie:

    http://www.lazarus-mirages.net/

    le commentaire de thierry se borne finalement à un discours « glissant » consistant à justifier les pseudo-sciences.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juin 23, 2014 @ 7:43

  102. Bonsoir à tous,

    Je vous indique que EVMAG a également testé ce produit http://shop.evmag.fr/35-esprit-manta-v5c.html à l’écoute et vous invite à lire son banc d’essai.

    Bien cordialement

    Commentaire par Audiophilefr.com — juin 23, 2014 @ 8:06

  103. Un banc d’essai sans mesures n’est pas un banc d’essai, un minimum de sérieux tout de même…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juin 23, 2014 @ 8:45

  104. Un test sur une boutique en ligne ? C’est certain, ils vont admettre que ça ne sert qu’à faire plaisir à l’acheteur (c’est déja pas mal).

    Commentaire par Ntz — juin 23, 2014 @ 9:18

  105. Monsieur Francis libre, vous m’avez l’air agressif, mais surtout ce que je remarque le plus, c’est que vous avez réponses à tout,comme je m’y attendais. Vous m’avez l’air une sommité en médecine,en électroacoustique, en électronique etc….Ce que je crois surtout, c’est que vous êtes quelqu’un de très présomptueux. Vous discutez de tout sur tout les forums,contrairement à moi, qui ne discute jamais sur les forums, où très très rarement.Le site de jipihorn’s, je le suis depuis de nombreuses années, ça n’est que la 4eme fois que j’interviens,contrairement à vous qui y est tous les jours, et qui mets son grain de sel partout. Moi, contrairement à vous, je ne dis pas que vous dites des inepties à tout ,mais je permets de vous dire que je ne suis pas un total néophyte en la matière. Sur ce pour moi la discussion est close.

    Commentaire par thierry — juin 23, 2014 @ 10:20

  106. Puisque le silicium c’est bien, j’ai un ampli pro plébiscité qui a du être fabriqué un lundi matin si je crois mon oscillo et des TDA7293 à connecter à ma compression 2″ afin de les tester en comparaison de mes amplis actuels.

    Les Romains disaient : Vae Victis

    Commentaire par REGIS — juin 23, 2014 @ 10:37

  107. Non pardon, ce n’est pas les romains mais un gaulois nommé Brennus

    Commentaire par REGIS — juin 23, 2014 @ 10:39

  108. Steph a dit : Le Manta utilise la même philosophie que ma cafetière pour éloigner les éléphants.

    Alors ça je peux dire que ça marche!On a essayé le coup de la cafetière en Picardie,et je peux vous assurer qu’on ne voit aucun éléphant trainer dans le coin! :-D

    Commentaire par Chris — juin 23, 2014 @ 10:50

  109. Je vais témoigner en faveur de ce fameux boitier.

    Moi étant chercheur en physique quantique et émission radio j’ai eut à une certaine époque un grave accident m’affectant sérieusement. J’ai acquis une sensibilité accrue à certaines ondes qui m’irrite et me transforme totalement.

    Ayant entendu parlé de bouche à oreille de ce boitier, capable d’absorber les ondes néfaste qui nous entoure je m’y suis un peux plus intéressé et en aie fait l’acquisition. Le bouleversement est totale, je mes sent revivre, jouissant à nouveau d’une grande sérénité, de moment plus calme, d’une vie plus ronde et plus aigue. Bref un bonheur sans nom. Ce boitier est tout simplement magique.

    Certes, par moment, et par fort accès de colère je me transforme de nouveau, mais plus difficilement et moins souvent, ce qui plais moins à mes collègue qui on souvent besoin de mon état second dans certaines situations.

    Je ne peux expliquer ce phénomène, seul sont brillantissime inventeur peux le faire, mais le résultat est la. Encore un de ces mystères de l’univers.

    Signé Dr. David Banner.

    Postscriptum: Mon ami Clark K. ressent une certaine gène en s’approchant du boitier, pour lui et après avoir passé l’appareil au rayon X, cela peux provenir de la fameuse résine.

    Commentaire par David Banner — juin 23, 2014 @ 11:32

  110. Incroyable Hulk ! :-D

    Commentaire par Chris — juin 24, 2014 @ 12:14

  111. Eh bien Monsieur Banner ,si ce que vous dites est vraie,vous n’avez qu’a attendre l’arrivé sur ce forum de monsieur Francis Libre, une sommité en la matière, qui vas discuter avec vous et vous donner toutes les explications.Même en étant chercheur en physique,ça n’a aucune importance, il vas vous expliquer.

    Commentaire par thierry — juin 24, 2014 @ 12:18

  112. Pour en savoir plus sur David Banner -> http://fr.wikipedia.org/wiki/L'Incroyable_Hulk
    Et son ami Clark K. -> http://fr.wikipedia.org/wiki/Clark_Kent_(Smallville) :-D :-D :-D :-D :-D

    Commentaire par Chris — juin 24, 2014 @ 12:47

  113. .Le Manta a aussi un effet amplificateur sur la connerie de certains ici !!!!

    Commentaire par zetetique — juin 25, 2014 @ 5:03

  114. C’est ce que je disais au message 88,et quand je lis le message 109,je vois que l’effet est persistant!

    Commentaire par Chris — juin 25, 2014 @ 7:15

  115. Petite révolution chez Mélaudia: ils se sont rendu compte que le premier maillon d’une chaine audio était la pièce d’écoute (mesures in situ s’il vous plait!). Conclusion: leur local du dimanche ne vaut pas un clou, ça tombe bien pour tous les fidèles qui prétendent écouter la différence entre de vieux bouzins et les pavillons JMLC… Le côté visuel compte à 100% dans les résultats des tests d’écoutes, il ne peut pas en être autrement…

    http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=3879

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juin 25, 2014 @ 9:04

  116. Les formes de crédulités contemporaines sont incroyablement diverses:

    http://www.union-rationaliste.org/index.php/rationalisme-scientifique/colloques/123-colloque-2013/538-croyances-et-credulite

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juin 26, 2014 @ 9:16

  117. Ce Mr Gérald Bronner lui aussi a une certaine crédulité .

    Commentaire par zetetique — juin 26, 2014 @ 10:12

  118. L’audiophiliose est une maladie inéradicable.
    En 1991, Denis Bohn Rane corporation. écrivait dans la RaneNote 126,
    ‘Practicel line-driving requirements’ :

    « I’ve become convinced that there is absolutely *nothing* audiophiles will not
    believe. »

    « Je me suis convaincu qu’il n’y a *rien* à quoi les audiophiles ne croiront pas. »

    *

    « La science n’est cependant pas encore en mesure d’expliquer les phénomènes de guérisons spontanées et l’effet placébo. »

    A cet égard, le livre de Patrick Lemoine « Le mystère du placébo » est passionnant.
    Un aperçu : http://www.charlatans.info/placebo.shtml
    Un fait fondamental à souligner : ce n’est pas parce vous savez que ce que l’on vous administre un placébo, à vous ou à l’un de vos proches, voire à un animal, qu’il sera dépourvu d’effet. Et il n’y a rien d’inexplicable là-dedans.

    Commentaire par forr — juin 27, 2014 @ 11:26

  119. …Reste à expliquer l’effet placébo chez l’audiophile et pourquoi pas réaliser une grande étude sociologique (socioanalyse) sur le monde audiophile.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juin 28, 2014 @ 10:01

  120. Mais la petite boîte noire n’a pas fini de faire parler d’elle:

    http://chaud7.forumactif.fr/t996-raie-resine-et-magie-noire

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juin 28, 2014 @ 1:25

  121. L’audiophilie c’est un mélange de dynamique de groupe, de croyances et de snobisme.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juin 28, 2014 @ 7:51

  122. C’est bien pour ca que des mesures auraient été intéressante. Ça aurait monté que ça n’était que du vent.

    Commentaire par Bidon85 — juin 29, 2014 @ 11:58

  123. En plus c’est du plagiat complet, un monolithe noir avec des vertus quasi magique ça a déja été fait et il y a un moment, et il y avait même déja les fanatiques béas d’admiration devant :lol:

    Commentaire par DaveB — juillet 3, 2014 @ 3:59

  124. Oui mais celui-ci n’est pas à vendre…
    D’une manière générale, les vendeurs de poudre de perlimpinpin sont inoffensifs. Mais il y a une catégorie dont il faut grandement se méfier:

    http://chaud7.forumactif.fr/t347-subjectiviste-en-blouse-blanche

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 3, 2014 @ 9:39

  125. …Mais cette catégorie là ne figurent pas dans les bulletins de l’AES, de ce côté là, nous pouvons être rassurés…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 5, 2014 @ 1:37

  126. Ils auraient quand même pu soigner la finition de la boite, le presse étoupe et le bouton poussoir, ça fait un peu cheap pour un équipement audiophile !
    Merci pour le sketch, j’ai bien rigolé :-)

    Commentaire par pilou — juillet 6, 2014 @ 2:06

  127. pilou à écrit: – « Ils auraient quand même pu soigner la finition de la boite, le presse étoupe et le bouton poussoir, ça fait un peu cheap pour un équipement audiophile ! »

    Sans compter qu’ils ont mit un vulgaire petit transfo avec un câble tout à fait basique … pour un concepteur de câble au(i)diophile de luxe cela fait un peut tâche tout de même.

    Commentaire par JM-F — juillet 6, 2014 @ 12:33

  128. Bravo, quelle belle démonstration ! Superbe produit dans la plus pur tradition idiophilesque. A ranger au coté du ionostat et des cables johannet, assurément !

    Commentaire par kaiser38 — juillet 7, 2014 @ 9:54

  129. La Manta du pauvre,
    N’ayant pas l’intention de me faire arnaquer en achetant ce machin,qui même si il marche,coûte bien cher étant donné les ingrédients utilisés.J’ai donc décidé de me fabriquer ce que j’appellerai une « Manta du pauvre ».Pour ce faire j’ai utilisé une boite en plastique genre celles vendues par les ménagères lors de réunions (je ne veux pas citer de marque).La boite fait environ 19 x 12.5 x 8 cm.J’ai découpé une feuille d’aluminium de 3 mm d’épaisseur qui fait environ 21 x 8 cm pour tenir en diagonale dans la boite.J’ai ensuite rempli cette boite de quartz qu’on trouve pour les aquariums.J’ai pris le plus fin dont les grains font de 0,1 à 0,4 mm,ce couleur naturelle (3€ le sachet de 750 g).Il m’a fallu un peu plus de 2 sachets.Ensuite j’ai coupé 2 bouts de 8 cm de tiges filetées de 4 mm,en laiton et les ai planté dans le quartz aprés leur avoir raccordé un bout de fil.Ces tiges ont été plantées pifométriquement de façon à ce que ça ressemble au plan de jipihorn!J’ai fermé la boite raccordé les fils à une alimentation 12V et alimenté le tout sur une prise placée sur un mur latéral par rapport à ma position d’écoute!Puis j’ai écouté de la musique et là,miracle!Il s’est passé quelque chose!Difficile de dire quoi exactement,mais la musique me semblait plus vraie,les instruments plus consistants.Il y avait plus de profondeur et d’espace.En gros ça se rapprochait de ce qu’on peut ressentir à l’écoute d’un vinyle alors que c’est un CD qui passait!En gros c’était devenu plus agréable à écouter!Je ne sais pas comment ça marche,ou si c’est un effet placebo ou je ne sais quoi,mais je m’en fous du moment que ça marche!Je ne sais pas si la Manta commercialisée a plus d’effet ou pas mais la mienne fabriquée au pif donne déjà des résultats.
    Jipi je sais que tu t’es retrouvé comme une poule qui a trouvé un couteau quand tu as eu cette chose en main,mais tu aurai dû quand-même approfondir l’analyse avant de la découper en morceaux.
    Je ne force personne à me croire mais si vous voulez essayer,ça ne vous coûtera pas plus d’une trentaine d’euros et en cas de non satisfaction,tout es réutilisable : la boite pour la cuisine (si comme moi vous ne l’avez pas percée),le quartz pour l’aquarium si vous avez des poissons et l’alim 12V qui peut toujours servir à alimenter autre chose!

    Commentaire par FLG — juillet 22, 2014 @ 9:05

  130. Bonjour,
    J’aCe phénomène de ressenti d’une amélioration m’est arrivée quelques fois lors de tests, notamment l’essai d’un filtre secteur et de la recherche de la phase originale du signal, cet effet existe bel est bien, mais à chaque fois il s’est évanoui

    Commentaire par teepee11 — juillet 23, 2014 @ 10:46

  131. Bonjour,
    J’ai une réponse pour FLG. Ce phénomène de ressenti d’une amélioration m’est arrivée quelques fois lors de tests, notamment l’essai d’un filtre secteur et de la recherche de la phase originale du signal, cet effet existe bel est bien, mais à chaque fois il s’est évanoui au bout d’un moment. J’en ai déduit que cela venait de moi. Cela m’a permis d’évoluer de façon positive en analysant mes sensations sous un autre éclairage.
    Thierry

    Commentaire par teepee11 — juillet 23, 2014 @ 10:53

  132. Bonjour,j’ai aussi essayé la phase secteur!j’ai toujours trouvé un sens ou les chuintantes étaient plus prononcées,mais ce phénomène persiste si je refais l’essai aprés plusiers jours ou mois!Un filtre secteur adoucit aussi le son.J’ai réalisé une symétrisation de la terre avec en tête ,un filtre Schaffner FN-343-10,un transfo Block primaire 230/400V +-15V – secondaire 2 x 110V.Les 2 secondaires sont en série pour avoir 230V et une self de terre relit le commun des secondaires,à la terre du secteur!Un condo de 30µF/450V est en parallèle sur chaque secondaire!Depuis que j’ai ce montage,il n’y a plus de différence quelque soit le sens de la prise de courant et je me disais que ma pseudo Manta n’allait pas changer grand-chose,c’est pour cela que j’en ai fait une à l’économie!Et bien siJe ne savais pas ce que ça allait modifier et je suis assez surpris du résultat obtenu!C’st peut-être dans la tête,peu importe du moment que ça fait du bien.Je verrai si au bout d’un certain temps,le phénomène persiste!

    Commentaire par FLG — juillet 23, 2014 @ 12:25

  133. Un peu plus subtile que le boîtier Manta, vous avez aussi le four à micro onde qui fait des glaçons et se transforme en générateur (et où l’on reparle du sens de la prise secteur…):

    Francis Ibre n’a qu’à bien se tenir!

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 23, 2014 @ 6:02

  134. Mais il y a mieux: le type qui a acheté un A.R. SP10, qui l’a fait « réviser par des spécialistes du matos A.R. », s’est fait arnaqué et persiste dans l’échec aveuglé qu’il est par sa croyance et la fierté de posséder un tel engin…

    http://forum.elektor.com/viewtopic.php?f=156004&t=2089039

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 23, 2014 @ 6:13

  135. Ha ça énerve les sourdingues tout ça!LOL

    Commentaire par FLG — juillet 23, 2014 @ 6:22

  136. Pauvre Sébastien, il se fait entuber par Francis Ibre qui lui propose « ses tubes » et des changements de composants. Le SP10 exige des points de fonctionnement bien précis, donc des tubes qu’il faut commander chez le constructeur lui-même quand ils ne débitent plus. Là encore il ne faut surtout pas les remplacer par des marques préconisées par le gourou d’Elektor sous peine de voir un appareil relativement bruyant et aux performances tout juste passables tomber définitivement en panne, en plus, l’engin a du être bricolé sans précautions. Franchement, c’est se donner beaucoup de mal pour si peu: comparez avec un NE5532 en terme de performances et de coût… Sébastien, vous n’avez qu’une chose à faire: revendre cette daube si vous le pouvez…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 24, 2014 @ 6:44

  137. Il me semble que l’on est hors sujet là!Ici on parle d’un truc qui s’appelle la Manta!

    Commentaire par FLG — juillet 24, 2014 @ 7:42

  138. Ce FLG n’est pas ce qu’on appelle plus communément en langage de forumeur un Troll?

    Ou à moins que ce soit Hector ou audiophile.fr qui se cache derrière.

    Commentaire par JM-F — juillet 25, 2014 @ 6:30

  139. J’avais le doute moi-même,c’est pour cela que j’ai voulu essayer pour me rendre compte.Je ne force personne à me croire,mais j’ai donné la recette,vous pouvez essayer vous-même!

    Commentaire par FLG — juillet 25, 2014 @ 8:44

  140. Le sujet c’est la manipulation, pas l’objet lui-même

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 26, 2014 @ 9:08

  141. Le sujet c’est « Explorons un Manta de chez Esprit »,et non pas la manipulation (voir le titre en début de page).La plupart ici sont persuadés sans l’avoir vérifié que ceci est une supercherie.Ce n’est pas une démarche très scientifique.Ce n’est pas parce que l’on ne comprend pas,que l’on doit rejeter un phénomène.Bien au contraire,on doit se creuser un peu plus la cervelle.Et si il a arnaque,c’est au niveau du prix!

    Commentaire par FLG — juillet 26, 2014 @ 9:41

  142. FLG est un très mauvais manipulateur…. Les audiophiles sont contents de vivre en permanence dans l’erreur, libre à eux de penser que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes: la vérité audiophile est une chose, la vérité scientifique en est une autre, c’est ce que veut démontrer Jipi . Il a pris le boîtier Manta comme exemple, mais ça aurait pu être une électronique « haut de gamme ».

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 26, 2014 @ 10:11

  143. Vous interprétez ça à votre manière!Moi je m’en tiens à ce qui est écrit et si l’arrière pensée de jipi est de démontrer qu’il y a manipulation,qu’il l’exprime clairement !Comment pouvez-vous savoir que ce boitier n’a pas d’effet?L’avez-vous testé?Vous êtes bourrés d’aprioris qui vous aveuglent!Moi j’ai fait l’essai et je sais de quoi je parle.Même si c’est un effet placebo,je m’en fous du moment que ça marche!Quand ce ne marche pas je le dis aussi!Par exemple le feutre vert sur le pourtour du CD,je n’ai jamais trouvé de différence avec et sans!Par contre un feutre inactinique Masking Marker de Mecanorma donnait de bons résultats!Et ce n’est pas un effet placebo puisqu’un jour,ayant un autre disque identique (The Division Bell de Pink Floyd),je me suis trompé et ai mis celui qui n’avait pas été traité!J’ai tout de suite remarqué qu’il ne sonnait pas comme d’habitude alors qu’au départ je n’avais pas conscience que je n’avais pas mis le même disque!Passer le disque dans de l’aluminium pour enlever l’électricité statique,ça marche aussi!Le boitier Manta tel que je l’ai réalisé,ça marche.Essayez par vous-même au lieu de venir contester des effets parce que vous n’avez pas d’explication au phénomène!Mais à priori vous n’êtes pas audiophile puisque vous les critiquez!Ca vient peut-être que vous n’avez pas l’oreille suffisamment exercée pour détecter les nuances,et de ce fait prenez les audiophiles pour des illuminés!!

    Commentaire par FLG — juillet 26, 2014 @ 12:08

  144. Je vais mettre au point les choses à ce niveau. cet appareil aurait très bien pu en être un autre, seules les circonstances ont fait que ce soit celui-la. Ceci dit, on ne peut plus, à partir d’un certain seuil, se réfugier dans l’argument « comment pouvez vous savoir que ça n’a pas d’effet, l’avez vous essayé ? ». C’est un argument de la catégorie des infalsifiables qui permet de justifier tout, quelque soit le degré d’inanité.
    Cet appareil ne peut pas marcher. Il défie toutes les lois connues, celles qui marchent et qui permettent de voir ce blog par exemple. Même au delà de les défier, elle les contredisent.Si ce Manta marchait, les conséquences dans tous les domaines techniques seraient tellement délirantes que le rasoir d’Occam me suffit à balayer le Manta dans le registre des vastes fumisteries (sincères ou non). Je n’ai pas à l’essayer, on ne sait même pas ce qu’il faut y voir. Rien que pour commencer, il viole la première équation de Maxwell (div E = ρ/ε). Mais pire que ça, avec les trois autres, c’est une vraie tournante.

    Faut arrêter de nous rebattre les oreilles avec des arguments infalsifiable. C’est juste le signe immédiat qu’on a affaire à du n’importe quoi.

    Le moyen de détecter un argument infalsifiable ? Il suffit de savoir si l’on peut répondre à la question : « Peut on imaginer une expérience dont le résultat invaliderait l’affirmation (ce qui ne veut pas dire que affirmation est fausse) ». Un exemple classique « Telle méthode de management marche. Si vous avez échoué, c’est que vous l’avez mal appliquée » (je l’entend en permanence dans la secte des méthodes agiles en développement informatique).

    Autre exemple : Le Manta (ou autre grigri New-age) a un effet, si vous l’entendez pas c’est que vous êtes sourd.

    Si des gens voulaient me prêter des appareils très haut de gamme (sans que je les détruise bien sur), genre Métronome, Audio note ou autres gags, ça serait avec plaisir.
    Un Devialet, ça serait aussi super, mais celui-ci ne rentre pas dans la catégorie dont on parle, ça serait plutôt pour démystifier les affirmations péremptoires de leur marketing prétentieux.

    J.

    Commentaire par jipihorn — juillet 26, 2014 @ 12:37

  145. FLG, si vous voulez on peux vous fournir des résultats de test scientifique (bien que inutile vue que les résultats sont identique) prouvant que ce boitier ne fait absolument rien du tout.

    Suite à cette vidéo, on s’est intéressé à ce cas mystérieux et avons effectué plusieurs test en chambre anéchoïque:

    Matériel:
    – Oscilloscope numérique associé à un PC servant de traceur à mémoire (capacité: 26h/100mhz).
    – Générateur d’onde fréquentielle et capteur d’onde fréquentielle de haute précision.
    – Banc de mesure audio-précision AP-SYS 2722 (mesure directe et micro Earthworks M30BX).
    – Un ordinateur portable en Wifi.
    – Un modem routeur Wifi.
    – Une borne EthernetWifi.
    – Chaine HiFi haut de gamme.

    1er test, consommation/filtrage:
    – Aucune consommation n’as été détecté du boitier sauf quand on actionne le petit bouton qui allume la led (consommation infime due à la led).
    – Aucun filtrage sur le réseau électrique que ce soit avant ou après de longue heures d’essai (vérifié sur oscilloscope). Nous avons poussé le vice en envoyant du bruit sur le réseau électrique.

    2nd test, filtrage ou brouillage des ondes:
    – Que ce soit avec ou sans le boitier branché ou présent, nous avons relevé aucunes différence sur le spectre fréquentiel émis dans la chambre (nous avons simulé plusieurs ondes).
    – Nous avons poussé le vice en mettant un modem wifi puis une borne wifi dans la chambre et mit un PC avec un téléchargement de logiciel en fond (pour conserver un flux continuel sur le WiFi). Aucun changement.

    3eme test, rendu sonore:
    – Aucun changement sur le spectre sonore, que ce soit au niveau SNR, courbe de réponse, etc. les multiples mesures faite (au nombre de 30 espacé de plusieurs heure et jours) sont tout à fait identique et ne démontre aucun changement significatif.
    – Nous avons aussi effectué des blind test avec 12 personne en passant 2 morceau de titre sur CD par 4 fois en espaçant les auditions (supposant d’une « charge/décharge » du boiter). On as pas dit quand le boiter étais branché ou pas. Sur ces 12 personnes, 11 n’ont pas trouvé de changement et une seule à semblé sentir quelque chose sur les 8 passages pour finalement se rétracter. Test fait dans la chambre.

    4eme test, mesure du boitier « à vide »:
    – nous avons effectué des mesure de capacité, résistance, inductance, etc. sur ce boitier avant et après l’avoir branché afin de détecter un quelconque changement et vérifier si ils se « charge ». Les résultats sont strictement identique.

    Conclusion:
    Ce boitier ne fait absolument rien du tout à part vous alléger d’une bonne petite somme d’argent et vous prendre pour un pigeon. Le seul effet qu’il puisse faire est: « L’effet placébo ».

    Enfin, dernière précision:
    – Le fameux brevet du rendistor fut refusé pour manque de preuve scientifique probante et le seul test « physique » qu’a fait l’auteur et celui d’une comparaison d’enveloppe avec Audacity (logiciel gratuit et imprécis). Que dire sur cette comparaison autre que d’en avoir un gros fou rire. Quand on sait que faire l’acquisition de donnée audio avec de tel logiciels n’ayant aucune précision ni contrôle sur la synchronisation, que le fait de bouger de quelque échantillon la zone graphique change la forme, on ne peux que réfuter de tel « preuve » totalement idiote et digne d’un amateur débutant.

    Bref, ce truc n’est qu’un pur attrape nigaud vendu par des charlatans tel que les deux zigotos qui disent n’importe quoi sur les commentaire youtube de la vidéo (Eric Jerichensohn & Bruno Vilbé qui ne sont autre que les deux co-gérant du magasin d’idiophile Audio-Video Passion). La seule chose que pourrai faire cet chose est de servir de cale meuble ou livre, mais ça fait un peu cher tout de même.

    PS: A moins que ce boitier, une fois branché émet une onde mystérieuse et indétectable qui grille les neurones et rende les audiophile idiot…

    Commentaire par JM-F — juillet 26, 2014 @ 12:38

  146. Ok vous avez des appareils de mesure qui ne trouvent rien!Mais les mesures effectuées sont-elles les bonnes?Mais comme vous n’en connaissez pas d’autres,il est bien difficile pour vous d’avancer!Vous me démontrez que ce boitier ne fait rien que vos appareils de mesures puissent détecter!Donc je suis censé ne pas entendre de différence!Et pourtant!Je veux bien que ce soit un effet placebo mais ne m’attendant pas à entendre ce j’entend,comment l’effet placebo agit dans ce cas,puisque je n’ai aucune idée de ce que je devais entendre?Après,je le répète,n’ayant pas au départ confiance en cet appareil,j’ai décidé d’en fabriquer un à prix réduit plutôt que d’investir dans le prix exorbitant du boitier du commerce!Je n’étais pas convaincu qu’il se passerait quelque chose car cela a été fait d’une manière pifométrique en me basant sur le déboyotage de jipihorn( je me demande comment réagit la personne qui s’est faite pigeonner en achetant ce boitier 480€ pour se le faire bousiller par jipihorn!LOL)!
    Maintenant je sais que le mien marche (peu importe si c’est un effet placebo,mais si c’est le cas,pour moins de 30€ mon prix de revient,ça vaut le coup) et je vais le laisser branché (vu qu’il ne consomme pas d’énergie repérable par mon compteur électrique) pour mon plus grand bonheur!J’étais venu ici apporter mon témoignage et je rencontre des gens bornés se retranchant derrière un ensemble de connaissances techniques (ça les sécurise et obture leur ouverture d’esprit) et incapables au final de faire avancer les choses!Il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veux pas entendre!Ce dicton se vérifie une fois de plus!

    Commentaire par FLG — juillet 26, 2014 @ 1:21

  147. - « Ok vous avez des appareils de mesure qui ne trouvent rien!Mais les mesures effectuées sont-elles les bonnes? »

    Réponse typique d’un idiotphile qui ce caractérise par le refus de l’évidence et de preuve scientifique et ne se fit qu’a une impression d’écoute (très crédible ma fois preuve sachant que l’oreille et l’esprit peu être influencé par ces effets placébo). L’oreille d’or n’existe pas.

    Oh il est vrai qu’en tans que professionnel dans le domaine de la recherche acoustique, donc amené à faire des mesures quotidiennement, on ne soit pas captable de faire de bonne mesure … Vous devez surement ignorer que de tel appareil de mesure sont mille fois plus précis que l’oreille. Insinuez-vous que les 12 personne à qui on à fait appel (dont la plupart sont de grand mélomane) soit des menteurs?

    Mais vous allez nous dire encore que la science, les divers progrès qui font ce que notre monde est actuellement sont basé sur de faux calcul, de fausse mesure. La vérité est ailleurs mr Mullder?

    Encore un qui va nier que la terre est ronde et que c’est le centre de l’univers…

    – « n’y a pas pire sourd que celui qui ne veux pas entendre!Ce dicton se vérifie une fois de plus! »

    A vous plutôt de méditer sur cette phrase.

    – il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

    Commentaire par JM-F — juillet 26, 2014 @ 3:46

  148. Ah mais j’ai trouvé l’explication:

    – Le manta est tout bonnement un générateur de matière noire, voila pourquoi on ne peux détecter par des mesures les effet engendré. L’inventeur devrai avoir le prix Nobel de physique pour cette grande découverte.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mati%C3%A8re_noire

    Commentaire par JM-F — juillet 26, 2014 @ 4:36

  149. @ FLG , Je suis la personne qui a donné le Manta à Jipi et bien sur j’étais d’accord pour qu’il l’explore complètement , non je ne me suis pas fais vraiment pigeonner , comme il n’y avait pas de revendeur Esprit dans ma région et étant septique j’ai trouvé ce boîtier Manta sur Ebay pour 100 Euros , j’ai bien sur testé mais aucun résultat , je l’ai aussi prêté à des amis certains musiciens et bien sur en me gardant bien de donner une orientation (bonne ou mauvaise) personne n’a trouvé que le Manta apportait un plus à l’écoute .

    Commentaire par Zetetique — juillet 26, 2014 @ 4:36

  150. Je ne dis pas que vos mesures ne sont pas bien faites.Si vous êtes professionnel,je ne doute pas que vous soyez capable de faire de bonnes mesures!Ma question est « est-ce que les mesures que vous réalisez sont celles qui sont capables de mettre en évidence le phénomène de cette boite ».On peut mesurer certaines choses mais pas d’autres dont on ignore même la nature!Par exemple,dans les années 60/70 un technicien mesurait à l’aide d’un générateur et d’un oscillo,la capacité d’un ampli à reproduire de belles sinusoïdes sur une bande passante audio,puis extrapolait en pensant que si cet ampli était capable de reproduire au mieux ces fréquences,avec un taux de distorsion harmonique faible,il était capable de reproduire aussi bien de la musique!Hors à l’écoute il s’avérait qu’en fonction du schéma et des composants utilisés,on avait une grande disparité entre les amplis!Pourtant les mesures étaient là!Sauf qu’on omettait parce qu’on ignorait le phénomène,de mesurer la distorsion d’intermodulation transitoire dont sont truffés les signaux musicaux!Il s’avérait que les amplis les plus musicaux étaient souvent ceux qui avaient une distorsion harmonique la plus élevée!Pourquoi les autres étaient moins bons?Parce que les constructeurs qui cherchaient pour des raisons commerciales à obtenir des taux de distorsions très faibles concevaient des amplis dont le gain en boucle ouverte était très élevé.Ce qui impliquait un taux de contre-réaction très élevé également pour ramener le gain de l’ampli à des valeurs convenables et des taux de distorsion harmonique trés faible par la même occasion!Sauf que les transitoires échappaient à cette correction.Il a fallu attendre les travaux de Mati Ottala pour comprendre le phénomène et y remédier!Maintenant on sait faire de bons amplis parce que l’on tiens compte de cette distorsion inconnue à l’époque.Moi je pense qu’il a encore des phénomènes que l’on ignore et de ce fait,qu’on ne mesure pas!Mais tout cela avance n’est-ce pas?Depuis que Pasteur à découvert les microbes on sait faire autre chose que des saignées pour soigner les gens!

    Commentaire par FLG — juillet 26, 2014 @ 4:39

  151. Ok Zetetique mais peut-être que votre boitier n’est pas un vrai (avec ebay il faut se méfier des imitations!Enfin c’est une hypothèse comme une autre).Néanmoins vous avez eu la bonne démarche d’en trouver un pour moins cher que le prix « normal » LOL.
    Bon ,le mien fonctionne mais il est un peu différent de celui qui a été déboyauté par jipi!
    Vous pourriez peut-être en faire un et nous dire ce que vous constatez!

    Commentaire par FLG — juillet 26, 2014 @ 4:48

  152. « Même si c’est un effet placebo,je m’en fous du moment que ça marche! » C’est exactement ce que disent les adeptes de l’homéopathie lorsqu’on leur prouve que les fameuses gélules qui font la fortune des « laboratoires » Boiron, ne contiennent aucun principe actif: « l’homéopathie ne soigne que ce qui n’a pas besoin de l’être »

    Dans le domaine audio, le boîtier Manta agit de la même manière que les petites gélules: il n’a aucune action sur le son.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 26, 2014 @ 4:51

  153. Je me demande bien pourquoi la sécurité sociale rembourse l’homéopathie si elle est inefficace!Je comprend mieux le trou de la sécu maintenant!
    En attendant je vais faire de la musique avec ça https://www.youtube.com/embed/96I_UrTOZF0

    Commentaire par FLG — juillet 26, 2014 @ 5:24

  154. Commentaire par FLG — juillet 26, 2014 @ 5:31

  155. FLG, vous doutez bien qu’on aient fait toutes les mesures possible et réalisable et que je n’aie cité que quelque test lié au domaine d’application qui nous intéresse actuellement, l’audio, ainsi que les diverses documentation énumérant les actions de ce boitier. Nous allons pas mesurer non plus le débit du robinet (quoique, peu être que ça améliore la qualité de l’eau aussi).

    Si vous entendez une différence audible, et si elle est vraiment réelle, une mesure de bande passante refléterai cette différence à coup sur. Sachez que l’oreille humaine ne distingue plus de différence à un certain seuil alors qu’une mesure est captable de la détecter au delà. Exemple simple: une oreille ne peux distinguer variation de SNR au delà de 90dB alors qu’un appareil de mesure et un micro adéquate est capable d’aller jusqu’à 150dB.

    Faite le test avec un bon micro (le superlux 999 par exemple qui n’est pas très cher et tout à fait viable), une bonne carte audio avec alimentation phantom (obligatoire pour le micro) et le logiciel ARTA ou si vous préférez dans le gratuits Room EQ Wizard. Vous verrez par vous même qu’il n’y as aucune différence avec votre boitier.

    Ce qui est audible est mesurable.

    La science à fait beaucoup de progrès depuis et très peu de phénomène reste inexpliqué de nos jours (hors les plus farfelu), lesquels n’influent pas sur le fonctionnement manta ou les appareils de restitution sonore.

    Le seul phénomène est l’effet placébo. Effet qui se traduis par une influence inconsciente et une certaine force de persuasion qui fait que nous percevons les choses lié à celle ci différemment. Ce qui nous induit en erreur.

    Commentaire par JM-F — juillet 26, 2014 @ 5:39

  156. Je ne nie pas que les mesures ne révèlent rien!J’en suis même persuadé parce il doit y avoir des lacunes dans les mesures et qu’on les ignorent pour l’instant!J’utilise REW pour mes mesures avec un micro APEX220 et une carte son EMU0404 USB.Rien qu’une mesure de bande passante effectuée 2 fois de suite sans bouger ne donne pas toujours le même résultat!Alors d’accord,les mesures sont utiles,mais on ne peut pas se réfugier que derrières elles pour tout expliquer!Bon ok je n’ai pas de chambre sourde!

    Commentaire par FLG — juillet 26, 2014 @ 6:37

  157. Je crois qu’une heure de chambre sourde ferait le plus grand bien à notre ami FLG…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 26, 2014 @ 6:51

  158. Je plussoie Francis.

    Ou alors de faire quelques études en ingénierie du son…

    Commentaire par JM-F — juillet 26, 2014 @ 8:40

  159. FLG , je n’ai pas les compétences pour fabriquer un clone du Manta , j’ai déjà testé l’originale car je suis certain qu’il s’agissait de l’originale , du reste je ne pense pas qu’il soit intéressant de copier un boitier qui quand même à une diffusion restreinte , par contre je connais pas mal le milieu de la vente pour avoir travailler dans les années 80 dans un magasin TV HIFI VIDEO (pas hdg) et je sais que les marges sur les accessoires sont énorme .

    Commentaire par Zetetique — juillet 26, 2014 @ 8:55

  160. @FRANCIS LIBRE : Je crois qu’une heure de chambre sourde ferait le plus grand bien à notre ami FLG…
    @JM-F : Je plussoie Francis.
    Ou alors de faire quelques études en ingénierie du son…

    Je vois que vous avez des arguments techniques tous les 2 ! LOOOOOOL

    Commentaire par FLG — juillet 26, 2014 @ 10:54

  161. @Zetetique : la mise en oeuvre d’un pseudo Manta tel que je l’ai fait,ne demande pas de compétences particulières ! Il suffit de trouver une boite en plastique dont la destination initiale est de conserver des aliments de manière hermétique(c’est mieux pour éviter les fuites de sable,de 2 l bouts de tiges filetées ,de 2 bouts de fil électrique pour le raccordement,d’une alimentation 12V à 10€ (j’en ai trouvé à 3.50€ chez Maxilot) et de 2.5kg de quartz à aquarium qu’on trouve en vente dans les animaleries,et enfin d’une feuille d’alu ou de cuivre de 0.3mm d’épaisseur!Ensuite s’inspirer du p!an que jipihorn a montré dans sa vidéo.

    Commentaire par FLG — juillet 26, 2014 @ 11:05

  162. FLG
    « On peut mesurer certaines choses mais pas d’autres dont on ignore même la nature!Par exemple,dans les années 60/70 un technicien mesurait à l’aide d’un générateur et d’un oscillo,la capacité d’un ampli à reproduire de belles sinusoïdes sur une bande passante audio,puis extrapolait en pensant que si cet ampli était capable de reproduire au mieux ces fréquences,avec un taux de distorsion harmonique faible,il était capable de reproduire aussi bien de la musique!Hors à l’écoute il s’avérait qu’en fonction du schéma et des composants utilisés,on avait une grande disparité entre les amplis!Pourtant les mesures étaient là!Sauf qu’on omettait parce qu’on ignorait le phénomène,de mesurer la distorsion d’intermodulation transitoire dont sont truffés les signaux musicaux!Il s’avérait que les amplis les plus musicaux étaient souvent ceux qui avaient une distorsion harmonique la plus élevée!Pourquoi les autres étaient moins bons?Parce que les constructeurs qui cherchaient pour des raisons commerciales à obtenir des taux de distorsions très faibles concevaient des amplis dont le gain en boucle ouverte était très élevé.Ce qui impliquait un taux de contre-réaction très élevé également pour ramener le gain de l’ampli à des valeurs convenables et des taux de distorsion harmonique trés faible par la même occasion!Sauf que les transitoires échappaient à cette correction.Il a fallu attendre les travaux de Mati Ottala pour comprendre le phénomène et y remédier!Maintenant on sait faire de bons amplis parce que l’on tiens compte de cette distorsion inconnue à l’époque.Moi je pense qu’il a encore des phénomènes que l’on ignore et de ce fait,qu’on ne mesure pas!Mais tout cela avance n’est-ce pas?Depuis que Pasteur à découvert les microbes on sait faire autre chose que des saignées pour soigner les gens! »

    Revoilà Ottala ressorti des oubliettes pour l’occasion (et je dis bien « oubliettes ») !

    Peu après la publication de ses « travaux » dans les années 70, quelques auteurs se sont insurgés pour dénoncer sa mauvaise analyse de la contre-réaction (qui de plus s’appuyait sur des signaux irréalistes) du comportement des boucles et des caractères fallacieux de sa fameuse « distorsion d’intermodulation transitoire » et de sa « distorsion d’interface ».
    Entre autres auteurs, Robert Cordell, Walt Jung, Peter Baxandall ont recadré les bases élémentaires à ce sujet.

    Pauvre Ottala, il s’est avéré incapable de stabiliser et mettre au point l’amplificateur Harman Kardon de grande puissance où ses théories étaient appliquées. Devinez qui est passé après lui pour empêcher la boîte prestigieuse de se ridiculiser.

    Ottale ne figure plus que dans des documents obsolètes et personne ne le consute plus depuis trente ans, En revanche, les trois auteurs ci-dessus sont aujourd’hui quotidiennement cités par ceux qui se préoccupent d’amplification.

    « Ce qui impliquait un taux de contre-réaction très élevé également pour ramener le gain de l’ampli à des valeurs convenables et des taux de distorsion harmonique trés faible par la même occasion!Sauf que les transitoires échappaient à cette correction. »

    Affirmation typique de ceux qui se sont abreuvés de la littérature de l’époque et sont restés rivés aux concepts qui y étaient en cour(s). Au premier desquels, les « taux astronomiques de contre-réaction » et autres « bandes passantes ridicules en boucle ouverte ».

    Et bien non, faute de composants assez performants et de circuits astucieux qui n’avaient pas encore vu le jour, on ne pouvait pas atteindre les taux de contre-réaction énormes tels qu’ils sont appliqués aujourd’hui sans complexes, avec des bandes passantes terriblement faibles en boucle ouverte, pour obtenir des distorsion ultra-basses, tout en étant des champions en réponse transitoire.

    La « jeune » génération vise désormais le ppm (0.0001% de DHT) sur toute la bande audio et personne ne semble contester l’indéniable qualité sonore des produits qu’elle présente.
    Quelques manifestations de son talent :

    Samuel Groner

    http://www.weiss.ch/products/op1-bp

    Bruno Putzeys,
    concepteur des Hypex, a commis cet article qui remettra les pendules à l’heure de ceux qui accumulent plus de trente ans de retard sur ce sujet :

    http://www.linearaudio.net/index.php?option=com_content&view=article&id=77:online-articles-02&catid=39:online-articles&Itemid=64

    On y verra les idées otalatiennes se faire joyeusement enterrer.

    JM-F
    « Le fameux brevet du rendistor fut refusé pour manque de preuve scientifique probante et le seul test « physique » qu’a fait l’auteur et celui d’une comparaison d’enveloppe avec Audacity (logiciel gratuit et imprécis). »

    Un brevet n’a pas à donner de preuves scientifiques, une invention n’étant pas nécessairement scientifique.
    Un brevet sert à protéger une façon de faire industrielle originale de sorte qu’elle ne soit pas exploitée commercialement sans que son détenteur n’en touche des dividendes.
    Si les examinateurs ont refusé l’homologation de l’invention, c’est plus en raison de son absence d’originalité que de son invalidité au point de vue scientifique.

    Revenons à la science telle que pratiquée par FDL :

    « j’ai aussi essayé la phase secteur!j’ai toujours trouvé un sens ou les chuintantes étaient plus prononcées,mais ce phénomène persiste si je refais l’essai aprés plusiers jours ou mois! »

    Ce qu’il faut comprendre, c’est que FDL a changé régulièrement le branchement de ses appareils en inversant phase et neutre. Soit. Qui n’a jamais joué à ce petit jeu ?

    On ne saurait nier que des « chuintantes plus prononcées » constituent une description précise d’une perception.
    Pour un sens de branchement, les chuintantes présentent donc, soit un niveau plus élevé, soit d’une composition spectrale différente, soit encore une combinaison des deux.

    La curiosité scientifique ne saurait en rester à de simples impressions, elle exige un constat objectif. Ici, il est très simple à établir. On réalise deux enregistrements successifs du fragment où l’effet de chuintement est patent, et on les passe au crible d’analyseurs de spectres audio. Montreront-ils des différences ? telle est la question.
    .

    Commentaire par forr — juillet 26, 2014 @ 11:16

  163. Mais qui est ce fameux FDL ?

    Commentaire par FLG — juillet 26, 2014 @ 11:35

  164. @Forr:
    Dans le cadre d’un appareil électronique, domaine qui est une branche de la physique appliqué, donc de la science, il est demandé de fournir un rapport de recherche incluant des tests scientifique prouvant son efficacité. Hors ce brevet fut refusé par manque de rapport incluant ces tests. Si il n’y avait justement pas ces « preuves » que l’invention aie bien un effet, on se retrouverait avec une multitude de brevet accordé plus fantasmagorique que d’autre.

    Commentaire par JM-F — juillet 27, 2014 @ 12:09

  165. JM-F,
    Je ne suis pas spécialiste des brevets, mais j’en ai lu beaucoup, essentiellement en langue anglaise? J’y ai relevé des explications des mécanismes auxquels font appel les inventions, mais pas vraiment de preuves qui pourraient de toute façon être biaisées et que les examinateurs n’ont pas les moyens de vérifier.

    Pour revenir à la « phase sectorielle » du cher FJG, je m’étonne que ce dernier se montre plus exigeant vis à vis de l’analyse de l’Eprit-Manta par Jipihorn que pour celle du « phasage » qu’il pratique en obtenant des chuintements plus fidèles.

    Où sont sous sa plume, hors de ses capacités de perception audio hors pair, les données concrètes sur l’alternative des branchements. Qu’est qui est en cause dans les différences qu’ils présentent ? Même si elles sont audibles sans être mesurables, il pourrait au moins invoquer quelques raisons physiques à ce propos.

    Commentaire par forr — juillet 27, 2014 @ 9:37

  166. Le sens de la phase secteur est un phénomène connu depuis des années!Pas besoin d’appareils de mesure pour s’en rendre compte,mais si vous ne discernez pas de différences,je comprend qu’il en soit de même pour le Manta et dans ce cas,essayer de vous convaincre est peine perdue!Il n’y a pas que les chuintements qui sont différents,mais dans le sens ou ils sont moins présents,il y a aussi plus d’espace entre les instruments,et les timbres sont plus beaux,avec une impression de moins de distorsion!En gros,c’est plus propre!
    Ici une explication : http://www.hifi-cables.com/Sens.html
    Je ne sais pas si cette explication est valable,mais ce qui est sûr c’est qu’on peut entendre une différence!Peut-être pas avec tous les appareils,car certains du fait de leur conception y sont peut-être moins sensibles que d’autres!Il est toujours intéressant d’en faire l’expérience!

    Commentaire par FLG — juillet 27, 2014 @ 10:09

  167. Forr, les examinateurs de ces brevets sont des spécialistes dans le domaine concerné et généralement des scientifiques ou ingénieurs issue de grand organisme (IRCAM, CNRS, IRMP, etc.). J’ai moi même été sollicité en tans qu’examinateur pour l’INPI.

    Dans le cadre de cette catégorie, ce que nous appelons « Preuve scientifique » c’est:
    – Des formules mathématique viable (les mathématiques sont une science).
    – Des mesures électrique (donc lié à des lois scientifique).
    – Des graphiques de courbe ou tout autre démontant l’efficacité (dont les calcul sont fait sur la base des lois de la physique).
    – ect…

    Tout brevet ne comportant pas une de ces preuves démontant le l’appareil fonctionne réellement se voit refusé en l’attente de résultat plus probant (Classification A2 du brevet).

    Si de tel rapport de recherche ne serait pas demandé, on se retrouverai avec des brevets d’appareil soit disant miraculeux tel que la super-terre d’apiguide. Ou encore on aurai des roues carrée.

    Pour cette histoire de sens de la phase secteur, désolé mais ce n’est que de la pure idiotie issue d’une rumeur faite par des ignorant sur les lois de l’électricité. En France le réseau EDF est en régime TN (neutre à la terre) et ces fameuses chuintante ne sont autre que le résultat d’une boucle de masse.

    Sur le lien donné par FLG il y as beaucoup trop d’erreur:

     » L’énergie électrique EDF 220 volts (en réalité 231 V) est fournie sous forme de tension par deux conducteurs de deux manières différentes selon les régions : 2 potentiels alternatifs inversées en phase de 110 volts chacun ou d’un potentiel alternatif de 220 volts et d’un « neutre ».

    FAUX:
    1- Le potentiel électrique varie selon la distance ente l’habitation et le transformateur EDF, la qualité et section des câbles et le besoin sur le réseau. Il peux varier de 215 à 260V.
    2- Depuis 1991 il n’existe plus de réseau à deux potentiel pour les circuits d’habitation. Il ont été remplacé au fur et à mesure pas le monophasé (Ph+N). Le triphasé (ou tétra si il y à le neutre) est réservé au milieu industriel.
    3- Entre deux phase il n’y as pas de point zéro et deux alternance inversé, il n’y en as qu’une seule de 50hz qui est décalé de 120° entre phase.

    Pour trouver le bon sens, son astuce du voltmètre relié à la main et une prise chinch est très dangereuse (risque d’électrocution si fuite de courant) et ne fonctionnera pas à tout les coup (exemple simple: appareil de classe II).

    Le seul moyen de vérifier le « sens » du courant et de prendre un voltmètre et de mettre un cordon sur la terre de la prise mural (obligatoire depuis 1997) et de tester les deux orifices. Si le potentiel est différend de zéro, nous avons la phase, sil il est égal c’est le neutre. A savoir que sur une prise murale, le neutre doit toujours se trouver sur la gauche, bien entendu si l’installation électrique à été faite dans les règle de l’art.

    Enfin un conseil si vous ne voulez plus de chuintante et une alimentation électrique de qualité pour votre ensemble HiFi, optez pour un bon onduleur sinus/continu/sinus qui vous coutera bien moins cher que ces fameux câble idiophile ou filtre qui ne vaux pas un clou.

    Commentaire par JM-F — juillet 27, 2014 @ 11:30

  168. Le but de ce blog n’est pas d’empêcher l’amateur de devenir audiophile, mais de l’éduquer. Or constatons le niveau relativement bas de la culture scientifique chez la plupart des gens souvent incapables de définir le mot « science ». Eduquer, cela veut dire développer l’esprit critique de chacun d’entre nous afin d’éviter les erreurs et se concentrer sur les fondamentaux. On peut faire l’analogie avec la progression inquiétante de la médecine douce au profit de la médecine conventionnelle (scientifique). Seule l’éducation peut amener les patients à la raison. Il faut dire que la science n’est pas assez combative sur le terrain de la communication.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 27, 2014 @ 12:03

  169. C’est vrai qu’il y a pas mal d’erreurs sur le site de Jean-Claude Tornior.Normalement le 230V obtenu à la maison est issu d’une phase d’un réseau triphasé et son point neutre!Le neutre est normalement relié à la terre.Quand à la méthode pour repérer le bon sens du branchement ,je suis d’accord qu’il vaut mieux éviter d’y mettre la main et mesurer entre la terre de la prise de courant et la masse de l’appareil aprés que celui-ci a été débranché de toute autre appareil et que sa terre a été déconnectée de sa fiche!Le plus simple étant d’utiliser un adaptateur destiné a isoler de la terre comme on en met sur un oscilloscope si on doit faire des mesures sur un appareil non isolé du secteur!Je rencontrais ce problème quand je travaillais sur des variateurs de vitesse pour moteurs à courant continu!
    Mettre un onduleur est une bonne solution mais on peut faire plus simple en symétrisant le secteur!Pour cela,il faut disposer d’un transfo primaire 230V – Secondaire 2 x 115V.On réunit les 2 secondaires en série et on réunit le point milieu à la terre du réseau en passant par une self.La self étant là pour bloquer d’éventuelles hautes fréquences qui pourraient être ramenée pas la terre!Un filtre en tête ne fait pas de mal non plus.J’utilise un FN343-10 de chez Schaffner!

    Commentaire par FLG — juillet 27, 2014 @ 2:45

  170. …Eduquer cela veut dire aussi savoir identifier la mauvaise science (pick and choose) comme celle de Tornior et bien d’autres…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 27, 2014 @ 3:51

  171. Commentaire par FLG — juillet 27, 2014 @ 4:18

  172. …Exemple de subjectiviste en blouse blanche:

    http://quellis-audio.com/eric-van-gucht/

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 27, 2014 @ 5:28

  173. Mieux que le boîtier Manta, il y a ceci:

    http://www.junilabs.com/fr/products/juniwavetwo.html

    Qu’est ce que vous dites de ça?

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 27, 2014 @ 7:04

  174. JM-F,

    Merci sur les précisions sur ce que doivent contenir les demandes de brevets.
    Les procédures n’empêchent cependant pas de joyeuses fumisteries ainsi que de pures escroqueries d’accéder au statut de « brevetées »

    FLG,

    « Le sens de la phase secteur est un phénomène connu depuis des années! »

    Tel quel, ça ne veut pas dire grand chose, il faudra être plus précis dans l’expression.
    Le « meilleur » sens de branchement de la phase et du neutre sur un appareil rélié à la terre ou à double isolation est un vieux truc de gens qui, n’ayant aucune connaissance en électronique, n’agissent que là où ils en sont capables : les connexions (ce qui explique toute l’affaire des câbles et les délires sur les prises).

    Electroniquement, qu’est-ce qui change entre un branchement phase-neutre dans un sens puis dans l’autre ?
    Si la réponse est « rien qui soit actuellement mesurable dans l’état de la technologie mais à l’oreille, c’est flagrant », pourquoi faut-il alors avoir recours à un appareil de mesure (un voltmètre) pour déterminer le sens le plus favorable à une bonne écoute ?

    Un petit rappel de ce qu’avait écrit Jipihorn sur le sens des câbles, c’est applicable, nous l’allons voir, au « sens de la phase secteur » : si des câbles présentent un sens (de source vers récepteur) offrant une meilleure transmission, plutôt que de chercher ce sens, ne vaut-il pas mieux se dire que ce câble souffre d’un sérieux défaut et en chercher un autre vraiment « sain », insensible au sens ?
    Pourquoi ce raisonnement ne s’appliquerait-il pas pour les appareils reliés au secteur ? Si certains se comportent mieux pour un sens de branchement que pour l’autre, n’est-ce pas un sérieux indice sur leur véritable qualité, bien moins qu’ideale ?
    Enfin, si c’est une histoire de courant parasites parcourant les masses, plutôt que de chercher des solutions pesant des tonnes, pourquoi ne pas recourir à des circuits bien connus qui n’y sont pas sensibles : symétriques, flottants et/ou isolés galvaniquement ?

    Commentaire par forr — juillet 27, 2014 @ 7:18

  175. Le problème est que beaucoup d’appareils sont mal conçus ou conçus à l’économie!C’est pour cela qu’il faut chercher si le sens de la phase a une influence ou pas!Un appareil bien conçu comme par exemple mon lecteur de CD Studer A730 n’est pas sensible au sens de la phase!Mais un petit lecteur Philips CD723 y est sensible!Mais le prix n’est pas le même non plus :le Studer valait dans les 4000€ à sa sortie (et d’ailleurs d’occase on se rapproche de plus en plus de ce prix sur Ebay pour un appareil qui est sorti au début des années 90).Le Philips 723 ne coûtait que 120€ à sa sortie!
    Pourquoi chercher avec un appareil de mesure plutôt qu’à l’oreille?C’est juste pour gagner du temps car on a souvent plusieurs appareils reliés ensembles (par exemple un lecteur de CD,un Tuner,un préampli et un ampli stéréo ou 2 amplis mono)Il faut trouver le bon sens pour chaque appareil et si il faut tester à l’oreille toutes les combinaisons,on n’est pas sorti de l’auberge.En faisant la mesure séparément sur chaque appareil,on est bon après 2 mesures à chaque fois!Elle est pas belle la vie?
    L’histoire du sens des câbles de liaison est une autre histoire!Quelquefois le câble possède une self ou un filtre qui est plus prés d’une extrémité que de l’autre.Ou alors la tresse de masse n’est reliée que d’un côté pour éviter les boucles de masse!Il faut tenir compte de cela!Il y en a qui disent que la méthode de tréfilage affecte la structure du cuivre et qu’il y a un sens à respecter.Moi je ne suis pas convaincu de ça!

    Commentaire par FLG — juillet 27, 2014 @ 8:26

  176. FLG,

    « Pourquoi chercher avec un appareil de mesure plutôt qu’à l’oreille?C’est juste pour gagner du temps car on a souvent plusieurs appareils reliés ensembles (par exemple un lecteur de CD,un Tuner,un préampli et un ampli stéréo ou 2 amplis mono)Il faut trouver le bon sens pour chaque appareil et si il faut tester à l’oreille toutes les combinaisons,on n’est pas sorti de l’auberge. »

    Si l’on a recours à un appareil de mesure, c’est que l’on a affaire à un phénomène mesurable.
    D’où un afflux de questions

    Tout d’abord, pour quel sens doit-on opter : celui qui montre la plus petite différence de potentiel entre la masse du châssis et la connexion à la terre, ou celui qui montre la plus grande ?
    Pourquoi choisir l’une plutôt que l’autre ?

    Ensuite, quel est le phénomène en jeu et en quoi est-il susceptible d’influer le rendu sonore ?

    Et pour finir, où peut-on lire des compte-rendus de tests en aveugle qui démontrent objectivement la relation de cause à effet ?

    Commentaire par forr — juillet 27, 2014 @ 9:46

  177. La procédure est expliquée dans le lien que j’ai mis plus haut et que je remets ici : http://www.hifi-cables.com/Sens.html
    Par contre au lieu de mesurer entre la masse de l’appareil et votre,il vaut mieux mesurer entre l’appareil et la borne de terre de la prise de courant!Le bon sens est quand on trouve la plus faible valeur!Pourquoi cette valeur?parce que c’est celle qui correspond par essais,à l’écoute la plus agréable : moins de chuintantes,plus d’espace,timbres plus propres!En gros c’est plus agréable à l’oreille!Des tentatives d’explications sont dans le lien que j’ai mis!Ce phénomène a été découvert plus ou moins par hasard par des personnes qui ayant débranché leur matériel pour différentes raisons du genre ils ont enlevé leur matériel du meuble pour enlever la poussière,puis l’ont rebranché sans faire attention au sens de leur prise,et se sont rendus compte d’une différence à l’écoute!Ce qui les a étonné et ils ont cherché pourquoi,puis par déduction ont pensé que la seule chose qu’ils avaient faite était d’avoir débranché puis rebranché leur matériel avec peut-être une inversion du sens de la prise.Ceci n’est valalble que pour les prises 2 pôles sans terre bien entendu pour nous en France.En Allemagne leurs prises avec terre sont réversibles.Dans la plupart des forums parlant de haute fidélité il y a des discussions là-dessus!

    Commentaire par FLG — juillet 27, 2014 @ 11:03

  178. La dynamique de groupe audiophile n’a pas épargné FLG, ce faisant, il n’est pas très original: toujours les mêmes sujets bateaux, ici le sens de la prise secteur. Je suis certain que son Studer A730 est capable de fabriquer des glaçons en changeant le sens de sa fiche secteur… Il y a décidément des gens incurables. Soit FLG s’est bien fait bouffer le crâne, soit il le fait exprès!

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 27, 2014 @ 11:44

  179. Voilà une réflexion très constructive!J’attend la suite avec impatience!

    Commentaire par FLG — juillet 27, 2014 @ 11:49

  180. FLG,

    « La procédure est expliquée … »

    La « procédure », je la connais depuis une bonne quinzaine d’années avant que le monsieur du lien n’ouvre son juteux petit pas de porte avenue de la République à Paris.
    Je l’ai, bien sûr, moult fois appliquée.

    Depuis cette époque, d’ailleurs, je respecte scrupuleusement ce que JM-F a indiqué plus haut :
    « sur une prise murale, le neutre doit toujours se trouver sur la gauche, bien entendu si l’installation électrique à été faite dans les règle de l’art. »
    Précision : gauche pour la broche mâle de la terre en haut.
    J’avais à l’époque questionné des ingés EDF (avec qui je travaillais) à propos sur la normalisation du branchement des prises secteur des particuliers et sa possible pertinence en anti-parasitage. Leur réponse a été décevante, ils étaient incapables d’en dire quoi que ce soit.

    Quant aux résultats du « bon » branchement, si c’est vous qui avez effectué la manipulation et votre ouïe qui en a été juge, ils sont indéniablement stupéfiants le premier jour, beaucoup moins le lendemain,
    à la limite de la perception le surlendemain et strictement insenssibles les jours, les mois, les années et les décennies suivants.

    Maintenant, techniquement (ce sujet qu’esquivent les préconisateurs de la « recette »)
    par quoi se différencient ces tensions résiduelles entre masse du boîtier et prise de terre ?
    Rappelons, selon les dires précédents, « Ceci n’est valable que pour les prises 2 pôles sans terre ».
    La tension la plus faible ne correspondrait-elle pas au branchement qui présente la plus faible impédance entre masse de boîtier et terre, donc au branchement donnant naissance aux courants parasites les plus importants dans l’ensemble du circuit ?
    Pas évident donc que la détermination du branchement préconisée soit électroniquement la plus appropriée, c’est à dire la moins bruitée.

    A quoi peuvent ressembler les dits courants ?
    A du 50 Hz et harmoniques, avec peut-être un peu du 100 Hz et harmoniques issus du redressement filtrage. Leurs conséquences : ce sont des ronflettes bien reconnaissables que les amateurs ont tendance à identifier un peu trop vite comme des boucles de masse.

    Un chuintement, ça ressemble au bruit d’une chute d’eau, genre chasse d’eau qui fuit.
    En rien à une quelconque ronflette, dont le spectre sonore est bien éloigné.
    Ca introduit un sérieux doute sur l’effet du branchement « républicain ».

    L’alternative miraculeuse donnerait « plus d’espace, timbres plus propres! ».
    En un mot, c’est comme la pub des lessives, le signal ressort nettoyé, plus blanc que blanc…
    Pourquoi pendant qu’on y est, ne pas puiser dans des variantes aussi audio-poètiquement descriptives de ce fil et faciles à traduire :

    http://www.diyaudio.com/forums/chip-amps/154106-best-sounding-audio-integrated-opamps-31.html#post1997189

    bland and lifeless
    nice, but flawed
    fluid and grainless
    tonally dull and midbass lacking
    mechanic in the mids
    unique sonic flavor
    more dynamic
    creamy and pleasing midrange smoothness
    mostly transparent
    untameable
    mellow and warm sound
    Very refined
    magic sound
    lifelike tonality
    distorted/saturated/compressed/I don’t know
    artificial
    surreal
    natural weight to sounds
    hi-fi color
    euphonic sound
    Colored but also a bit unresolving
    in-between clinical and colored
    mids… more dark and smoothed out
    authentic sounding
    mono-izes
    meaty sounding
    crippled somehow
    more stereo coherent
    sounds too round or too spiky
    holographic stereo stage
    dirty
    grainless
    too aseptic
    trebles were metallic
    dryish mids
    expressive
    screechy mids
    shouty
    laid back
    metallic/thin/blurry/computer-sounding
    more fluid

    « Ce phénomène a été découvert plus ou moins par hasard par des personnes qui ayant débranché leur matériel pour différentes raisons du genre ils ont enlevé leur matériel du meuble pour enlever la poussière,puis l’ont rebranché sans faire attention au sens de leur prise,et se sont rendus compte d’une différence à l’écoute! »

    Car, bien sûr, quel hasard, ils avaient mis un repère sur leurs prises secteur ?
    Il y a une explication plus admissible à la différence d’écoute, c’est qu’ils ont aussi enlevé puis remis en place les connecteurs audio du système. Ce faisant, la couche d’oxyde de socles et des prises audio a subi une légère abrasion réduisant les résistances de contact. C’est essentiellement le matériel idiophile à prises plaquées argent qui y réagit.

    Commentaire par forr — juillet 28, 2014 @ 10:24

  181. Tout les bons appareils hifi aux normes d’aujourd’hui sont en classe II, donc plus de problèmes de masse. Je prends l’exemple d’une chaine hifi dont les éléments fonctionnant selon la norme électrique classe II sont reliés entre eux avec des cordons scindex fournis avec les électroniques; aucune ronflette se fait entendre dans les enceintes même en changeant le sens des fiches secteur des appareils et plus important encore, le son de la chaine reste inchangé lorsqu’on change le sens de ses fiches secteur. Si ronflette il y a, c’est qu’un ou plusieurs appareils ont une mauvaise compatibilité électromagnétique, c’est très simple à comprendre. Alors, surtout, ne pas suivre les conseils d’hifi-câbles: au pire, vous risquez votre vie, dans le meilleur des cas vous risquez de récupérer de la ronflette. Et si ça vous fait plaisir de dépenser des fortunes dans du câble, allez-y, il n’attend que ça le père Tornior…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 28, 2014 @ 10:26

  182. « bland and lifeless
    nice, but flawed
    fluid and grainless
    tonally dull and midbass lacking
    mechanic in the mids
    unique sonic flavor
    more dynamic
    creamy and pleasing midrange smoothness
    mostly transparent
    untameable
    mellow and warm sound
    Very refined
    magic sound
    lifelike tonality
    distorted/saturated/compressed/I don’t know
    artificial
    surreal
    natural weight to sounds
    hi-fi color
    euphonic sound
    Colored but also a bit unresolving
    in-between clinical and colored
    mids… more dark and smoothed out
    authentic sounding
    mono-izes
    meaty sounding
    crippled somehow
    more stereo coherent
    sounds too round or too spiky
    holographic stereo stage
    dirty
    grainless
    too aseptic
    trebles were metallic
    dryish mids
    expressive
    screechy mids
    shouty
    laid back
    metallic/thin/blurry/computer-sounding
    more fluid »

    WTF !

    J.

    Commentaire par jipihorn — juillet 28, 2014 @ 11:02

  183. @Forr:
    – « J’avais à l’époque questionné des ingés EDF (avec qui je travaillais) à propos sur la normalisation du branchement des prises secteur des particuliers et sa possible pertinence en anti-parasitage. Leur réponse a été décevante, ils étaient incapables d’en dire quoi que ce soit. »

    Ce n’est pas étonnant, ces ingénieurs ne sont pas obligé de connaitre ces normes pour l’étude de système électrique. Ce sont des normes lié qu’a l’installation et décrite dans la bible de l’électricien: l’UTE NF-C 15-100. Il y en as pas mal comme par exemple une vielle norme sur le branchement d’une douille d’ampoule à vis.
    – La phase doit être relié au culot et le neutre à l’enveloppe ceci afin d’éviter toute électrocution en tenant la douille (pour les anciens modèles non isolé).

    @Francis:
    – « Tout les bons appareils hifi aux normes d’aujourd’hui sont en classe II, donc plus de problèmes de masse. »
    Ce n’est pas forcément lié à la classe, il y as aussi maintenant des appareils avec alimentation à découpage bien étudié qui n’ont plus ce problème de masse fuyante.

    Quand au résonateur de Schumann, encore des idées fausses sur les effets … Bientôt nous aurons droit aux générateur d’ion négatif qui améliore la restitution sonore …

    @FLG:
    – « Mettre un onduleur est une bonne solution mais on peut faire plus simple en symétrisant le secteur!Pour cela,il faut disposer d’un transfo primaire 230V – Secondaire 2 x 115V.On réunit les 2 secondaires en série et on réunit le point milieu à la terre du réseau en passant par une self.La self étant là pour bloquer d’éventuelles hautes fréquences qui pourraient être ramenée pas la terre! »

    Non car on ne recréé pas une sinusoïde propre, contrairement aux onduleurs de type on-line. Ça ne fait que l’effet de filtre et n’annule pas tout les parasites. Les onduleurs on cette capacité à produire une source de courant stable et propre, de plus la plupart on la possibilité ou sont en régime IT (Terre isolé) et sont très couramment utilisé dans des laboratoires et des bloc opératoire ou ils utilisent des appareils électronique très sensible.

    Exemple de bon onduleurs on-line:
    http://www.socomec.fr/webdav/site/Socomec/shared/UPS/netys_RT/doc_96031.pdf
    http://www.socomec.fr/webdav/site/Socomec/shared/UPS/PDF_catalogue/pdf_web_FR/dcg_84071_26-27modulysRM.pdf

    Personnellement pour ma maison j’utilise un Netsys-RT 5000VA qui m’as couté que 2300€ TTC. Avec ça pas besoin d’acheter des câble idiophile à 15.000€ ou des boitier soit disant miraculeux.

    Commentaire par JM-F — juillet 28, 2014 @ 11:15

  184. « masse fuyante », je suppose que vous voulez dire « courant de fuite »? Même avec un courant de fuite, les amplis, préamplis et sources d’aujourd’hui ne font aucun bruit et ce quelque soit le type d’alimentation. Avant d’acheter un onduleur à 2300 euros avez-vous regardé ce qui sort d’une alimentation linéaire stabilisée, régulée, bien filtrée en amont et branchée normalement sur le secteur? Alors, avant de critiquer ceux qui achètent du câble à 15000 euros…
    « Les onduleurs on cette capacité à produire une source de courant stable et propre, de plus la plupart on la possibilité ou sont en régime IT (Terre isolé) et sont très couramment utilisé dans des laboratoires et des bloc opératoire ou ils utilisent des appareils électronique très sensible. » Sauf que les appareils audio ne sont pas des appareils de labo et n’ont pas besoin d’être branchés à un onduleur. Un appareil audio se juge sur des critères audio (distorsions, rapport signal/bruit) et pour ça, qu’il y ait un onduleur ou pas, ça ne change strictement rien à ses performances, faites l’essai vous-même et interrogez-vous sur ce qui est important en électronique audio.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 28, 2014 @ 12:17

  185. Quand je dis « électronique », je veux parler d’électronique grand public, pas de matériel ésotérique ou ancien type audiophile, qui n’est ni aux normes électriques ni aux normes audio d’aujourd’hui.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 28, 2014 @ 12:28

  186. @FRANCIS LIBRE
    Ok Tornior fait son beurre avec les câble mais sa description de la méthode pour trouver le bon sens de la prise,ne lui rapporte rien puisque chacun peut le faire avec le matériel déjà en sa possession!J’ai donné ce lien simplement parce que la méthode y est décrite,c’est tout!J’aurai pu en mettre un autre,il y en a sûrement mais c’est celui dont je me souvenais!

    @Forr,
    Je suis persuadé qu’un onduleur bien conçu sera plus efficace que le transfo symétriseur tel que je l’ai décrit!Mais a-t’on besoin d’aller aussi loin?Le transfo symétriseur filtré est souvent suffisant,et il faut avoir vraiment un secteur pourri pour être obligé de passer à l’onduleur,tout au moins dans le domaine audio!

    @Forr
    « Car, bien sûr, quel hasard, ils avaient mis un repère sur leurs prises secteur ?
    Il y a une explication plus admissible à la différence d’écoute, c’est qu’ils ont aussi enlevé puis remis en place les connecteurs audio du système. Ce faisant, la couche d’oxyde de socles et des prises audio a subi une légère abrasion réduisant les résistances de contact. C’est essentiellement le matériel idiophile à prises plaquées argent qui y réagit ».

    Il n’y avait pas de repère sur les prises de courant bien entendu!Simplement quand on constate un truc qui nous intrigue,on essaye de des tas de choses dont certaines peuvent être stupides et pas d’autres!Evidemment que le fait d’avoir débranché les connecteurs peut avoir nettoyer les contacts,mais qui vous dit que l’effet constaté était dans tous les cas meilleur qu’avant?Peut-être que par hasard la prise était dans le bon sens avant démontage (on a une probabilité de 1 sur 2),e t qu’ensuite la personne s’est aperçu que c’était moins bon!Cette personne a donc cherché et trouvé le pourquoi de la chose.Dans ce cas votre théorie des contacts nettoyés qui améliorerait l’écoute tombe à l’eau puisqu’on a l’effet inverse!D’autre part les contacts argents sont utilisés justement parce que l’oxyde d’argent est conducteur contrairement à l’oxyde d’autre métaux.

    Commentaire par FLG — juillet 28, 2014 @ 12:28

  187. Francis, vous pouvez avoir le plus merveilleux des appareil ou le plus cher le problème n’est pas la. Brancher de tel appareil sur une source de courant perturbé en résultera un son perturbé. Tout comme construire une tour de cristal sur des fondation de paille, elle est instable et risque de s’écrouler.

    Quand à ceux qui achètent ces fameux câble secteur, pensent-il que le réseau de la maison est propre? pensent-ils que le réseau EDF est propre?

    Sérieusement, est-ce un bout de câble de grosse section aux composant plus que douteux et d’une longueur certaine va arranger les choses sachant que:

    1- Les installations électrique de prise de courant sont fait avec de vulgaire fils de section 2.5mm² et peuvent être sujet à captation de parasite.
    2- Le réseau EDF est en majorité aérien et non isolé des phénomène le parasitant. Qu’il existe encore de l’axial nu.
    3- Que l’EDF (et tout ses producteurs annexe) fournissent un courant non stable (il garantissent un 50hz de ±5%) et d’un ddp non fixe.

    Allons… Vous y croyez sérieusement? moi non.

    Je ne critique pas ceux qui l’achète, qui ne sont que les victimes, mais ceux qui osent vendre de telle merde (il n’y as pas d’autre mot), disent n’importe quoi pour vendre et prennent les acheteur pour des crétins.

    Pas besoin d’acheter tout ces artifices « attrape nigaud » pour avoir un ensemble HiFi qui restitue un son parfait. Le maitre mot est se renseigner aux bon endroits, dans les bon sites et lire les bon livres.

    Comme disait Confucius: – « Quand on désire savoir, on interroge. Quand on veut être capable, on étudie. Revoyez sans arrêt ce que vous savez déjà. Étudiez sans cesse du nouveau. Alors vous deviendrez un Maître. »

    Commentaire par JM-F — juillet 28, 2014 @ 1:10

  188. Je pense que ces câbles secteurs aux effets soit-disant miraculeux peuvent être assimilés à des filtres en forme de câble!Autrement dit du câble ordinaire avec un filtre,ça doit faire le même effet!

    Commentaire par FLG — juillet 28, 2014 @ 1:25

  189. Il est tout aussi idiophile d’acheter un onduleur à 2300 euros qu’un câble secteur à 15000 euros pour alimenter des appareils audio. La qualité de l’alimentation d’un appareil audio tient à sa conception et sa mise en œuvre, elle n’est certainement pas dépendante du secteur lui-même!
    « Francis, vous pouvez avoir le plus merveilleux des appareil ou le plus cher le problème n’est pas la. Brancher de tel appareil sur une source de courant perturbé en résultera un son perturbé » argument idiophile par excellence pour qui ne connait pas les fondamentaux de l’électronique audio.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 28, 2014 @ 1:59

  190. « Un appareil audio se juge sur des critères audio (distorsions, rapport signal/bruit) et pour ça, qu’il y ait un onduleur ou pas, ça ne change strictement rien à ses performances, faites l’essai vous-même et interrogez-vous sur ce qui est important en électronique audio. »

    Faux !

    Nous venons de faire l’essai avec un Lab Gruppen PLM-14000 (marque réputé en sonorisation et ayant les meilleures alimentations stabilisé) en envoyant un signal en AES/EBU provenant d’un AP-2200 (pour éviter toutes perturbation extérieure). Précisons que cet appareil est équipé d’une prise avec terre, que notre réseau électrique est dans les normes et donc aucune erreur possible sur le sens du branchement.

    Données constructeur: THD+N at 1kHz and 1dB below clipping: <0.04%

    Mesures faites sur réseau ondulé: THD+N 1kHz/1W: 0.038964%

    Mesure faites sur réseau normal non filtré: THD+N 1kHz/1W: 0.046753%

    Mesures prises aux bornes de l'ampli auquel est branché un HP 8Ohms à 1W (2.83v).

    Certes les valeurs restent infime et inaudible, mais imaginez sur un réseau fort perturbé. Un filtre ou une alimentation stabilisé atténue le bruit mais en aucun cas le réduit à néant.

    Commentaire par JM-F — juillet 28, 2014 @ 2:07

  191. « argument idiophile par excellence pour qui ne connait pas les fondamentaux de l’électronique audio. »

    Permettez moi d’avoir un très grand fou rire en voyant cette phrase …

    Regardez les commentaires N°92 et 97 vous comprendrez pourquoi …

    Commentaire par JM-F — juillet 28, 2014 @ 2:12

  192. « Nous venons de faire l’essai avec un Lab Gruppen PLM-14000 (marque réputé en sonorisation et ayant les meilleures alimentations stabilisé) en envoyant un signal en AES/EBU provenant d’un AP-2200 (pour éviter toutes perturbation extérieure). Précisons que cet appareil est équipé d’une prise avec terre, que notre réseau électrique est dans les normes et donc aucune erreur possible sur le sens du branchement. »
    Ouh la ouh la! Peut-on voir les conditions de l’expérience? Avec quel appareil de mesure? Les mesures FFT svp ainsi que le détail de ces mesures… J’espère que plusieurs relevés ont été effectués dans chaque cas… Votre Lab Gruppen PLM-14000 parait tout à fait ordinaire, il ne fait pas beaucoup mieux qu’un vieux Dynacord ou un Crown.

    http://www.erpenstein.de/download/doku/Dynacord/Datenblaetter/Endstufen/L_300.pdf

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 28, 2014 @ 5:10

  193. Et même si on admet que ces chiffres sont exacts, 2300 euros, vous ne trouvez pas que c’est cher payé pour un RESULTAT INAUDIBLE?
    Il serait intéressant que Jipi fasse l’expérience avec l’A.P. pour voir…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 28, 2014 @ 5:55

  194. Les mesures de distorsion harmonique pour 1 kHz à 2.83 V sur 8 Ohm de cet ampli Lab Gruppen sont désastreuses. Des appareils affutés mais de schéma simple font mieux que 0.001%.
    Pourquoi chercher à obtenir des chiffres spectaculaires ?
    Parce qu’ils sont obtenus grâce à un taux de contre-réaction important qui garantit, outre une irréprochable linéarité en boucle fermée, une excellente réjection des tensions d’alimentation, c’est un fait par trop oublié.
    Dans ces conditions, un onduleur qui délivre du 230 V 50 Hz sinus « propre » est superflu.

    Commentaire par forr — juillet 28, 2014 @ 6:25

  195. …Oui, le taux de réjection de l’alimentation d’un NE5532 est de 100dB, alors un onduleur à 2300 euros, pfff…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 28, 2014 @ 6:45

  196. Exactement!Mettre 2300€ dans un onduleur,c’est aberrant,c’est pour cela que j’ai préconisé une solution à transfo symétriseur qui certes ,les spécialistes des mesures vont critiquer,mais qui est largement suffisante dans la plupart des cas!

    Commentaire par FLG — juillet 28, 2014 @ 7:35

  197. Alors précision, mon onduleur ne sert pas que pour la chaine mais pour toute ma maison comprenant mon réseau informatique et mon labo ou je conçois à mes heures perdu pas mal d’appareil électronique et aussi des enceinte et caisson pavillonnaire.

    Il y à des onduleur à 150€ qui feront tout aussi bien l’affaire pour un chaine.

    Que ce soit un lab, un crown, un Pkn, ect … les amplis de sonorisation ne sont pas étudié avec la même exigence que les amplis HiFi haut de gamme. En outre au delà de 0,1% de THD on ne fais plus de différence à l’oreille (et encore je suis gentil, c’est encore plus). Alors vos amplis à 0.0001% de THD à un prix astronomique, permettez moi de rigoler …

    Sur ce messieurs les « génies » du monde audiophile continuez à croire aux miracle avec vos merveilleux câble ou amplis très haut de gamme (dont les caractéristiques sont souvent fausse), mais ne vous croyez pas au dessus des professionnels du son. Lesquels n’utilisent pas de câble ou d’appareil miraculeux dans les session d’enregistrement sachez le.

    Je ne vous salue pas.

    PS: Jipi, continuez a faire vos vidéo dé-mystifiante et qui, je l’espère, vont éduquer et ouvrir les yeux ces idiophiles mélomythomane.

    Commentaire par JM-F — juillet 28, 2014 @ 7:56

  198. Je ne vous contrarierai pas ,moi qui ai un ampli à lampes 300B sans contre-réaction,dont le taux de distorsion dépasse les 1%.La course aux taux de distorsion avec plein de zéros derrière la virgule,n’est qu’un argument commercial pour vendre souvent cher des appareils hifi!Il ne faut pas croire que les audiophiles (les vrais)regardent beaucoup ces chiffres.Cela s’adresse plutôt au client lambda,n’ayant pas trop de connaissances dans le domaine et qu’il faut accrocher avec quelque chose de chiffré.On retrouve le même genre d’arguments avec la course au nombre de pixels pour les appareils photos.Le client lambda regarde ce chiffre sans tenir compte de tout le traitement numérique qui va derrière afin de reproduire au mieux le naturel des couleurs,le piqué,la profondeur etc…

    Commentaire par FLG — juillet 28, 2014 @ 8:07

  199. Concernant les onduleurs,ça me fait penser que j’ai un MERLIN GERIN EX10 online pour mon informatique,que je n’ai jamais essayé sur ma chaine!Il faudra que j’essaye ça quand-même un jour!

    Les professionnels n’utilisent pas de câble spécifiques pour les enregistrements,on le sait bien!Mais vous,vous fabriquez un son,donc vous jouez sur les réglages pour obtenir ce que vous cherchez!Certains enregistrements sont atroces,on se doute pourquoi!Les audiophiles cherchent non pas à fabriquer un son mais à le reproduire le plus fidèlement possible!Ceci est valable surtout pour la musique classique ou il possible de se rendre compte si l’instrument sonne vrai ou pas!Et de temps en temps on se recale les oreilles en allant aux concerts classiques(non amplifiés)et on est bien surpris quelquefois quand on se passe un disque peu de temps après!Il y a encore du boulot à faire en matière de reproduction sonore.La musique amplifiée ou électronique ne peut pas se comparer du fait que les sons n’a pas de timbres particuliers en référence!

    Commentaire par FLG — juillet 28, 2014 @ 8:32

  200. JM-F,

    « Alors vos amplis à 0.0001% de THD à un prix astronomique, permettez moi de rigoler … »

    Voici deux amplis, aux résultats assez proches de tels chiffres,
    on ne peut mieux documentés et tout à fait abordables :

    Le Blameless de Douglas Self, ou la quintessence de l’architecture classique ;

    http://www.douglas-self.com/ampins/dipa/dipa.htm

    http://www.signaltransfer.freeuk.com/compact.htm

    Dans cette catégorie, le plus étonnant est le MRJ7 de Mike Renardson,
    à 7 transitors seulement et, horreur aux yeux des audiophiles,
    capacité en sortie (inclus dans la boucle de CR) :

    http://www.renardson-audio.com/test-mk5-dist.html

    http://www.acommeaudio.fr/?q=node/56

    FLG,

    Vos phrases et idées semblent sortir tout droit d’un site des moins recommandables.
    Un peu de réflexion vous amènerait à cette incontournable philosophie :
    en matière de haute fidélité audio, il n’en qu’une qui soit envisageable,
    celle de la fidélité à l’enregistrement.

    Commentaire par forr — juillet 28, 2014 @ 11:59

  201. Evidemment que l’on ne peut être en tant qu’audiophile que fidèle à l’enregistrement!Mes propos faisaient suite à ceux de JM-F qui précisait qu’en enregistrement,ils utilisent des câbles ordinaires!Donc ensuite on se retrouve sur l’enregistrement avec quelque chose de peu fidèle à la source originale qui peut être par exemple un orchestre classique!L’audiophile si il utilise aussi ces câbles ordinaires va donc avoir une reproduction non fidèle à l’enregistrement qui lui-même n’est pas fidèle à la réalité!Pour l’audiophile,utiliser des bons câble lui permettra de mieux être fidèle à l’enregistrement mais il ne peut rien faire concernant la prise de son qui aura été massacrée par de mauvais ingénieurs du son!Et dieu sait si il y en a.Ça ne réfléchit pas beaucoup ici!

    Commentaire par FLG — juillet 29, 2014 @ 12:28

  202. FLG: -« Mais vous,vous fabriquez un son,donc vous jouez sur les réglages pour obtenir ce que vous cherchez! »

    Ça se voit que vous ne connaissez en rien le métier d’ingénieur du son. On ne « jouent » pas à fabriquer un son mais plutôt à le restituer le plus naturellement possible et faire un savant mélange homogène et équilibré de tout les instruments. Il ne faut pas confondre les vrais ingénieurs avec les pseudo-ingé qui ne sont qu’a leur début ou se le proclame comme David Guetta par exemple (Père & maitre incontesté de l’over-compression … ).

    @Forr, je connait bien ces modèles pour m’en être inspiré pour fabriquer les miens. Mais vous n’avez pas bien compris mon propos apparemment …

    C’est certes gratifiant d’avoir de tel niveaux de THD, mais réellement inutile car l’oreille ne verra pas la différence. Ce que je critique surtout c’est que certaines marque vendent de tel amplis (ou autre appareil) à des prix astronomique sous le prétexte qu’ils ont des caractéristiques formidable. Et encore on ne parle pas du fameux damping factor … Sur ce point il y as encore de sacrés mythes qui se propagent.

    Par contre utiliser une résistance pour simuler une charge sur l’ampli n’est pas des plus adéquat. Un HP est bien plus qu’une impédance, c’est aussi une capacitance, une inductance, etc… et son impédance varie selon la charge subit (due à la conception de l’enceinte) et la fréquence.

    Il est pas nécessaire d’avoir des éléments à des prix exorbitant relié avec des câbles tout aussi exorbitant avec des bidules d’idiophiles pour avoir une chaine HiFi qui restitue un son de qualité proche de l’original. Il suffit de savoir choisir les éléments viable (qui ne sont pas pour autant cher) et savoir bien régler sa chaine.

    Combien d’audiophile mélomane on « calé » leur système audio en utilisant un micro et un analyseur de courbe, ceci en champ libre?
    Combien d’audiophile mélomane utilisent un égaliseur muti-bande ou paramétrique pour corriger la « couleur » du son de la pièce ou des enceintes?
    Combien d’audiophile mélomane ont étudié la disposition des enceintes par rapport à la pièce et bien isolé celle ci?
    Combien d’audiophile mélomane savent que les câbles asymétriques sont plus propre et moins sujet aux perturbation que les câbles symétrique?
    Combien d’audiophile mélomane savent à quoi corresponde tout les chiffres et mesures sur la fiche technique?

    Trop peu.

    Car c’est bien beau d’acheter de telle chose, mais il faut savoir les utiliser. C’est comme si vous aviez une ferrari et que vous rouliez avec sur des chemin de terre. Ou pour parler plus crument, c’est faire du bling bling, du m’as-tu-vu.

    Commentaire par JM-F — juillet 29, 2014 @ 1:31

  203. FLG: – « Evidemment que l’on ne peut être en tant qu’audiophile que fidèle à l’enregistrement!Mes propos faisaient suite à ceux de JM-F qui précisait qu’en enregistrement,ils utilisent des câbles ordinaires!Donc ensuite on se retrouve sur l’enregistrement avec quelque chose de peu fidèle à la source originale qui peut être par exemple un orchestre classique!L’audiophile si il utilise aussi ces câbles ordinaires va donc avoir une reproduction non fidèle à l’enregistrement qui lui-même n’est pas fidèle à la réalité! »

    Non mais vous vous rendez compte de l’aberration que vous dites la?
    Vous croyez vraiment qu’un mauvais enregistrement est due à de mauvais câble?

    Mais arrêtez d’affabuler sur des choses dont vous avez aucunes connaissance. Si un enregistrement est mauvais c’est surement pour beaucoup de raison autre que la qualité des câbles:
    – Lieu de l’enregistrement médiocre (réverbération, déphasage, etc…)
    – Mauvais micro ou mal placé.
    – Prise de son trop légère (pas assez de micro, point de capture).
    – Mauvais mixage (équilibre des instruments).
    – Ect …

    FLG: – « Pour l’audiophile,utiliser des bons câble lui permettra de mieux être fidèle à l’enregistrement mais il ne peut rien faire concernant la prise de son qui aura été massacrée par de mauvais ingénieurs du son!Et dieu sait si il y en a. »

    Aucunement, si la source est « sale » la restitution sera tout aussi « sale », il n’y as pas de solution miracle. Par contre je vous l’accorde, on as de plus en plus de mauvais ingénieur ou auto-proclamé. Et j’en rencontre souvent (rien que ceux qui ne savent pas caler un line array … ).

    FLG: – « Ça ne réfléchit pas beaucoup ici! »

    Par contre vous réfléchissez trop et ça fume du ciboulot, vue les énormités que vous nous sortez …

    Commentaire par JM-F — juillet 29, 2014 @ 1:49

  204. Je rajouterai une dernière chose a propos des ingénieurs du son: Ce ne sont pas les maitre à bord, ce sont les artiste. Et ci celui ci veux un sont saturé sur un instrument, on s’exécute, c’est sont bébé pas le notre. Par contre on limite la casse en les raisonnant une peu si ça va trop loin pour pas non plus faire une bouillie inaudible.

    Commentaire par JM-F — juillet 29, 2014 @ 1:58

  205. @JM-f « Car c’est bien beau d’acheter de telle chose, mais il faut savoir les utiliser. C’est comme si vous aviez une ferrari et que vous rouliez avec sur des chemin de terre. Ou pour parler plus crument, c’est faire du bling bling, du m’as-tu-vu »

    Je suis pas trop d’accord avec vous , je pense que l’on ne fait pas de bling bling avec de la hifi , aucun interêt cela ne ce voit pas , avec une montre une voiture ok et pour l’utilisation du matériel c’est pareil pensez vous que beaucoup de possesseur de Ferrari savent piloter ?

    Commentaire par Zetetique — juillet 29, 2014 @ 8:10

  206. @JM-F
    Vous croyez vraiment qu’un mauvais enregistrement est due à de mauvais câble?
    Pas forcément mais il peut y contribuer,et si l’audiophile en rajoute aussi des mauvais,la restitution ne va sûrement pas s’améliorer!C’est pour cela que la qualité de la chaine d’un audiophile doit être soignée au maximum!Ca ne veut pas dire mettre des câbles hors de prix dont la qualité extrême reste à vérifier!Par exemple : pour la liaison ampli/haut-parleurs du câble d’installation électrique H07-VU donne de très bons résultats!

    Mais arrêtez d’affabuler sur des choses dont vous avez aucunes connaissance. Si un enregistrement est mauvais c’est surement pour beaucoup de raison autre que la qualité des câbles:
    – Lieu de l’enregistrement médiocre (réverbération, déphasage, etc…)
    Evidemment on n’a pas trop de solution mais si c’est pas bon dans la salle,ça ne doit pas être bon à l’enregistrement.La haute-fidélité c’est aussi ,enregistrer à l’identique ce qui est mauvais,sinon ce n’est plus de haute-fidélité.

    – Mauvais micro ou mal placé.
    Si l’ingénieur-son ou ses collaborateurs utilisent du mauvais matériel et ne savent pas le placer correctement,il faudrait qu’ils changent de métier.

    – Prise de son trop légère (pas assez de micro, point de capture).
    Toujours un problème lié à la compétence de l’équipe chargée de la prise de son!

    – Mauvais mixage (équilibre des instruments).
    Idem!

    – « Ça ne réfléchit pas beaucoup ici! »
    Par contre vous réfléchissez trop et ça fume du ciboulot, vue les énormités que vous nous sortez …
    Si vous réfléchissiez vous-même un peu plus au lieu de tirer plus vite que votre ombre,le but étant de me casser parce que ce que je dis vous dérange,vous vous rendriez compte vous-même de l’énormité de vos propres propos.
    Vous croyez que parce que vous êtes soit-disant ingénieur du son,vous maîtrisez le sujet,il n’en est rien.Vous avez certes des connaissances mais vous n’allez pas suffisamment au fond des choses,préférant casser ceux qui ont une autre perception de votre univers!Il faut savoir aussi se remettre en question pour que les choses évoluent!Vous avez encore du boulot monsieur « l’ingénieur du son »!

    Commentaire par FLG — juillet 29, 2014 @ 9:35

  207. « Combien d’audiophile mélomane savent que les câbles asymétriques sont plus propre et moins sujet aux perturbation que les câbles symétrique? »

    Et pourtant. Quand on entend les PROS, sans câbles symétriques point de salut.

    « On ne « jouent » pas à fabriquer un son mais plutôt à le restituer le plus naturellement possible et faire un savant mélange homogène et équilibré de tout les instruments »

    Certains oui, d’autres non. Manuel Mohino, l’ingé son d’ALIAVOX qui fait à la fois les mixages et le mastering fait un excellent travail sur la musique de Jordi Savall. Les enregistrements sont toujours excellents AMHA et le simple label « ALIAVOX » suffit pour savoir que l’on aura du plaisir à l’écoute.
    Un titre accrocheur à la radio se révèlera une daube reproduit sur un bon système.
    Cherchez l’erreur. Jamais je n’ai entendu de la viole ou équivalent à la radio. Qui est responsable l’ingé-son ou le producteur?

    @JM-F : que pensez vous du % d’ Humidité Relative très élevé l’été dans le rendu d’une écoute?

    Commentaire par REGIS — juillet 29, 2014 @ 9:37

  208. @JM-F : Certains oui, d’autres non. Manuel Mohino, l’ingé son d’ALIAVOX qui fait à la fois les mixages et le mastering fait un excellent travail sur la musique de Jordi Savall. Les enregistrements sont toujours excellents AMHA et le simple label « ALIAVOX » suffit pour savoir que l’on aura du plaisir à l’écoute
    Je confirme!Je possède un enregistrement triple CD/SA-CD du « ROYAUME OUBLIE – La croisade contre les Albigeois/La tragédie Cathare »effectué par ce monsieux,qui est remarquable!.

    Un titre accrocheur à la radio se révèlera une daube reproduit sur un bon système.
    Souvent l’enregistrement a été pensé pour passer le mieux possible sur le poste de radio de monsieur tout-le-monde ,et est catastrophique sur une chaine hifi!

    Cherchez l’erreur. Jamais je n’ai entendu de la viole ou équivalent à la radio. Qui est responsable l’ingé-son ou le producteur?
    Je ne sais pas!

    Commentaire par FLG — juillet 29, 2014 @ 9:53

  209. NOTA : Je me suis trompé d’interlocuteur!Mon poste précédent est destiné à REGIS et non pas à JM-F

    Commentaire par FLG — juillet 29, 2014 @ 9:55

  210. JM-F

    « C’est certes gratifiant d’avoir de tel niveaux de THD, mais réellement inutile car l’oreille ne verra pas la différence. Ce que je critique surtout c’est que certaines marque vendent de tel amplis (ou autre appareil) à des prix astronomique sous le prétexte qu’ils ont des caractéristiques formidable. »

    La très basse distorsion a été un argument de vente (parfaitement justifié si l’électronique est stable) à une certaine époque mais il a vite cédé à un autre, d’une perversion admirable : l’oreille (enfin celles qui sont affutées et… assez futées pour décider pour les autres) est capable de percevoir des choses non détectables par des appareils de mesures.
    De là, « on » décide tout à l’oreille, plus besoin de tests et suppression du labo des revues spécialisées, l’espace libéré se transformant en département de gestion d’espaces publicitaires.
    Ca a donné naissance à tout un mouvement de matériels « mythique », de prix vertigineux, dont on peut considérer l’Esprit Manta comme une des expressions les plus abouties.

    « de tel niveaux de THD, mais réellement inutile car l’oreille ne verra pas la différence. »

    NB : Ce sont les appareils de mesure qui « voient » :-)

    Il n’y a aucune excuse à ne pas atteindre de tels THD car cela ne coûte pas plus cher à obtenir, voire beaucoup moins, pour les obtenir que des performances passables.
    Francis Libre rappelle régulièrement les performances d’un ampli-op NE5532, bien plus que trentenaire, spectaculaire tant par ses performances que par son prix (1/3 d’euro). Il y a bien quelques nouvelles stars qui font un peu mieux mais dont la mise en œuvre est plus délicate (LM4562, AD797).
    Pourquoi se priver d’un tel composant avec lesquels les circuits ne dépassent pas 0.001% de THD ?

    Le génie du marketing s’appuyant sur la soif d’orginalité des idiophiles a décrété que les Burson à cent fois le prix étaient meilleurs. Il suffit de voir le video-blog de Jipihorn à ce sujet pour constater que c’est un produit de conception fantasque et de fonctionnement instable.

    Vous avez du zapper ce que j’ai précisé à propos des parformances de THD très basses. Elles s’accompagnent quasiment systématiquement d’excellentes réjections d’alimentation dispensant des sur-dimensionnement qui font les beaux jours et les poids insoulevables du matos à prix astronomique.

    « Et encore on ne parle pas du fameux damping factor … Sur ce point il y as encore de sacrés mythes qui se propagent. »

    Juste. Ce qui est peu connu, c’est qu’avec trois résistances additionnelles, on peut lui donner la valeur que l’on veut.

    FLG,

    « de mauvais ingénieurs du son!Et dieu sait si il y en a. »

    Proportionnellement à celui des ingénieurs du son, le nombre de mauvais « audiophiles » est effarant.
    Ces derniers ont même réussi le tour de force de rendre le terme péjoratif. Si le ridicule devenait soudain meutrier, la communauté audio verrait le nombre de ses membres se réduire comme peau de chagrin.
    Le propos reflète bien l’image de celui qui le tient. Il a bien raison de dire
    « Ça ne réfléchit pas beaucoup ici! », il en a une expérience toute personnelle.

    Commentaire par forr — juillet 29, 2014 @ 11:20

  211. @forr : Proportionnellement à celui des ingénieurs du son, le nombre de mauvais « audiophiles » est effarant.
    Oui mais pour un mauvais ingénieur du son,il y a combien d’audiophiles touchés par le travail de ce mauvais ingénieur du son?

    Ces derniers ont même réussi le tour de force de rendre le terme péjoratif. Si le ridicule devenait soudain meutrier, la communauté audio verrait le nombre de ses membres se réduire comme peau de chagrin.
    Le terme n’est péjoratif que pour les sourdingues (dont il y a foison ici)se retranchant derrière leurs appareils de mesures puisque leur oreille n’est pas en mesure se saisir les nuances!

    Commentaire par FLG — juillet 29, 2014 @ 1:34

  212. Je n’ai (encore) pas les oreilles défoncées à coup de décibel mais j’ai quand même plus confiance dans mon EARTHWORKS M30 que dans celles-ci, ne serait ce que pour équilibrer mon système. Mes yeux me sont plus utiles pour analyser les courbes de réponse et les divers paramètres utiles.
    Quand c’est bien dégrossi, le dernier décibel compte.

    Commentaire par REGIS — juillet 29, 2014 @ 4:39

  213. « Je ne vous contrarierai pas ,moi qui ai un ampli à lampes 300B sans contre-réaction,dont le taux de distorsion dépasse les 1%.La course aux taux de distorsion avec plein de zéros derrière la virgule,n’est qu’un argument commercial pour vendre souvent cher des appareils hifi ». C’est un sophisme idiophile par excellence: le 300B sans contre-réaction à 1% de disto (précisons: pour quelques centaines de milliwatts et avec une distorsion d’intermodulation transitoire gigantesque) est un argument markéting très efficace car il permet de concevoir un appareil simpliste avec des composants très chers car en même temps cela flatte le snob. C’est une des fraudes intellectuelles et commerciales les plus importantes en audio. L’audiophile ne s’intéresse pas aux fondamentaux soit par manque de connaissances, soit parce qu’il pense que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles (le bisounours), soit par fétichisme. Les plus éduqués choisissent ce qui leur convient scientifiquement parlant et délaissent ce qui est contraire à leurs croyances, ils nourrissent ainsi leurs fantasmes tout en se remplissant les poches pour certains. Au mieux, l’audiophile engourouté, ne va s’intéresser qu’à des aspects techniques qui n’ont aucune incidence sur le son (par exemple l’onduleur), au pire, il va colorer délibérément le son de son « système » en s’éloignant de la fidélité à l’enregistrement. Pour l’audiophile la réalité est grisante, car elle n’est pas simple et il est pourtant si facile de lui échapper sans s’apercevoir qu’on est rattrapé par elle…
    Remarquons que sur le blog de Jipi, toutes les tendances peuvent s’exprimer, ce qui n’est pas le cas sur les fora Intégristes (Elektor, Audiophile.fr, ect…) où tout « objectiviste » est immédiatement rappelé à l’ordre puis viré par les gendarmes subjectivistes après une première récidive.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 29, 2014 @ 9:16

  214. L’audiophile est tout simplement une personne qui a de l’oreille!Il sait que les chiffres ne reflètent pas forcément la réalité!Si on met côte à côte un ampli 300B et un ampli du commerce avec des taux de distorsion très bas,une bande passante étendue et une puissance confortable,le technicien mesure les 2 amplis et met le 300B à la poubelle!L’audiophile écoute les 2 et jette l’autre ampli à la poubelle!Il se moque des chiffres et fait confiance à ses oreilles,puisque le but ultime c’est de les satisfaire!

    Commentaire par FLG — juillet 29, 2014 @ 9:38

  215. Il n’est pas difficile pour un bon électronicien de prendre un ampli à distorsion microscopique (c’est une question de topologie, cela s’obtient aisément à bas coût et se dispense de composants spéciaux) et de lui adjoindre de petits circuits annexes (amenant du souffle et de la ronflette, de la distorsion harmonique aux dégradés sensuels, des saturation archi-douces, dispositifs qui sont tous très bon marché) pour le faire sonner comme un 300B ou même mieux (« mieux » est l’espèce est à définir).

    Qui ne se souvient que cela a été expérimenté par un certain Robert Carver (mais aussi, de façon fort modeste par moi-même). A ma connaissance, personne n’a jamais persisté dans cette voie.

    Un exemple parfait est constitué par les électroniques NAD qui sont pourvus d’un « écrêtage doux » commutable. Il est significatif que, dès la sortie des premiers modèles, les journalistes ont tous indiqué avoir procédé à leurs tests sonores avec le « gadget » mis hors fonction, ils ne préconisaient de l’enclencher que lors de la sonorisation de petites fêtes où l’on a tendance à pousser trop loin le bouton de volume de l’ampli, mettant ainsi en danger les HP, surtout les tweeters (dont c’est la principale cause de décès prématuré).

    Les amplis SE n’ont jamais fait l’object d’un consensus chez les bons comme chez les mauvais audiophiles et on peut se demander s’il est des professionnels qui en utilisent.

    FLG
    « pour les sourdingues (dont il y a foison ici) »

    Les lubiophiles de service ont toujours le mot aimable.

    Commentaire par forr — juillet 30, 2014 @ 12:50

  216. Faute de disposer d’un AUDIO PRECISION, j’ai souhaité savoir si un SE de triode (qui n’est pas une 300B mais une 2A3JJ de conception récente) utilisé à partir de 350 Hz sur une chambre de compression de 110 dB/W/m avait des performances très dégradées par rapport à un ampli professionnel à transistors affichant 0.1% de disto et correct aux mesures à l’oscillo et géné BF .
    J’ai pratiqué une mesure ( qui peut bien sûr être critiquée) prenant en compte l’ampli+ le moteur , avec le M30, une carte son et REW à 2 niveaux d’écoute : 68 dB et 80 dB SPL à 1m. Le micro est placé au centre du pavillon (TH4001) à 1m.
    Je n’ai constaté entre les 2, aucun écart gigantesque, le transistor étant moins bon à 68 dB SPL, 0.24% contre 0.1% de THD.
    A 80 dB le transistor voit son maxi à 0.2% à 8 kHz pour 0.09% moyen tandis que le SE voit son maxi à 0.25% à 8 kHz pour 0.09% moyen. Cette constante à 8kHz quand le niveau s’élève est interpellante.
    La répartition H2 et H3 est bien sûr différente.
    Je suis preneur d’une meilleure solution d’évaluation objective. Auditivement, chacun peut faire illusion si on les écoute séparément, le moins puissant prenant l’avantage sur les niveaux les plus faibles J’ai essayé en même temps le totor à droite et le tube à gauche mais c’est la carpe et le lapin pour l’obtention d’un centre correct.

    Commentaire par REGIS — juillet 30, 2014 @ 7:33

  217. La mesure prend en compte la carte son M-AUDIO fast track PRO qui sort en numérique sur le DX46, puis la commande de volume puis l’ ampli et la compression.

    Commentaire par REGIS — juillet 30, 2014 @ 8:05

  218. @forr : Il n’est pas difficile pour un bon électronicien de prendre un ampli à distorsion microscopique (c’est une question de topologie, cela s’obtient aisément à bas coût et se dispense de composants spéciaux) et de lui adjoindre de petits circuits annexes (amenant du souffle et de la ronflette, de la distorsion harmonique aux dégradés sensuels, des saturation archi-douces, dispositifs qui sont tous très bon marché) pour le faire sonner comme un 300B ou même mieux (« mieux » est l’espèce est à définir).
    – Vous n’avez certainement jamais entendu de 300B (ou votre oreille ne vous permet pas de discerner les nuances,dans ce cas vous êtes un homme heureux sans le savoir),un vrai 300B,bien conçu, à base de tubes Western Electric et de transfos Partridge ou Tango,pas les trucs chinois qui n’ont le plus souvent de commun avec un vrai 300B que la sérigraphie,portée dessus,sinon vous ne prodigueriez pas de telles âneries!Si il était aussi simple de faire sonner un ampli de cette manière,il y a longtemps que les constructeurs se seraient engouffré dans la brèche.
    Cet ampli ne souffle pas,ou alors il est construit avec de mauvaises résistances.Ensuite ,la ronflette n’existe que si le chauffage est en alternatif.Si on chauffe les filaments en continu,la ronflette disparaît,et si il en reste,il faut chercher du côté du raccordement des éléments,mais pas dans l’ampli!

    @forr : Qui ne se souvient que cela a été expérimenté par un certain Robert Carver (mais aussi, de façon fort modeste par moi-même). A ma connaissance, personne n’a jamais persisté dans cette voie.
    – Pourquoi n’avez vous pas persisté dans cette voie,si prometteuse à vous entendre?

    @forr : Un exemple parfait est constitué par les électroniques NAD qui sont pourvus d’un « écrêtage doux » commutable. Il est significatif que, dès la sortie des premiers modèles, les journalistes ont tous indiqué avoir procédé à leurs tests sonores avec le « gadget » mis hors fonction, ils ne préconisaient de l’enclencher que lors de la sonorisation de petites fêtes où l’on a tendance à pousser trop loin le bouton de volume de l’ampli, mettant ainsi en danger les HP, surtout les tweeters (dont c’est la principale cause de décès prématuré).
    – Si on est obligé de faire travailler un ampli à la limite de l’écrêtage,on n’a pas choisis la bonne association ampli/enceinte.Un ampli doit avoir suffisamment de réserve en puissance pour éviter de travailler dans cette zone.Ceci était probablement un argument commercial de NAD pour arriver à vendre des amplis de petite puissance,à des gens qui en auraient eu besoin de plus!On sort des critères de la haute fidélité!

    @forr : Les amplis SE n’ont jamais fait l’object d’un consensus chez les bons comme chez les mauvais audiophiles et on peut se demander s’il est des professionnels qui en utilisent.
    – Je connais une petite salle(pas plus de 50 personnes y rentrent) ou sont organisés de temps en temps,des concerts de jazz,et qui sonorise avec des 300B.

    Commentaire par FLG — juillet 30, 2014 @ 10:08

  219. FLG

    « Vous n’avez certainement jamais entendu [....] »

    C’est l’argument reccurent des Lubiophiles et Gourous Associés :
    si vous n’avez pas tel matos, c’est que vous n’en avez jamais entendu…

    Ben si, j’en ai entendu, de ces trucs mono à 3000 €, pesant un âne mort, dégageant 300 W par effet joule pour 2 au maximum dans leur charge.

    Au pire, ca vibre, ça ronfle, ça chauffe et surtout ça chuinte, d’une façon – il est vrai – bouleversante.

    Au mieux, rien de remarquable par rapport aux amplificateurs que j’utilise, fabriqués de mes petites mains, à base de schéamas éprouvés aux performances objectives irréprochables pour ne pas dire époustouflantes.
    A moins de 300 €.

    Qui affirmait de ne pas vouloir se faire arnaquer ?

    Commentaire par forr — juillet 30, 2014 @ 10:38

  220. « Ben si, j’en ai entendu, de ces trucs mono à 3000 €, pesant un âne mort, dégageant 300 W par effet joule pour 2 au maximum dans leur charge. »
    C’est bien le reproche que l’on peut faire. Et encore 2 watts sur une compression c’est 100 fois trop. Mais la chaleur n’est pas perdue, elle chauffe le local.

    Toutefois N.PASS avec ses montages classe A et 2 ampères de courant de repos et 50 ou 60V d’alim n’a rien à envier au SE.

    « aux performances objectives irréprochables pour ne pas dire époustouflantes »
    Dont le RENARDSON, ou y en a t’il d’autres?
    Merci d’avance pour l’information.

    Commentaire par REGIS — juillet 30, 2014 @ 12:53

  221. @forr : Ben si, j’en ai entendu, de ces trucs mono à 3000 €, pesant un âne mort, dégageant 300 W par effet joule pour 2 au maximum dans leur charge.
    Au pire, ca vibre, ça ronfle, ça chauffe et surtout ça chuinte, d’une façon – il est vrai – bouleversante.
    – C’est bien ce que je disais,vous n’avez pas écouté les bons!Un ampli 300B bien conçu ne ronfle pas et ne chuinte pas!Ca ne consomme pas 300W pour en restituer 2.Le mien consomme 2 x86W pour restituer 2 x 6W RMS,oscillo à l’appui!
    Des amplis à 3000€ si ils ont la qualité,c’est le prix à payer!Les miens revenaient en kit à 16000 francs la paire à la maison de l’Audiophile.On en trouve aussi dans ces prix-là dans les transistors ou Mosfets,et même des bien plus chers et qui ne marchent pas aussi bien qu’un bon 300B.
    Des amplis ,j’en bien fabriqué une bonne vingtaine!On ne peut pas prétendre avoir de la qualité si on n’a pas mis un certain prix!
    Quels sont les amplis que vous avez fabriqué?

    Commentaire par FLG — juillet 30, 2014 @ 1:36

  222. @REGIS : Dont le RENARDSON, ou y en a t’il d’autres?
    – Le RENARDSON me fait de l’œil en ce moment et j’ai bien envie de m’en fabriquer!L’avez vous réalisé ou simplement écouté!On en dit pas mal de bien!
    J’ai réalisé pour ma part un JLH1969 dont j’ai été surpris par la qualité!

    Commentaire par FLG — juillet 30, 2014 @ 1:39

  223. FLG

    « On ne peut pas prétendre avoir de la qualité si on n’a pas mis un certain prix! »

    Elle est bien bonne, celle-là. C’est bien la raison pour laquelle votre Manta du pauvre ne vaut pas un clou par rapport à l’original et ça justifie l’existence des câbles à 10000 €.

    « Quels sont les amplis que vous avez fabriqué? »

    Entre autres, tous les JLH (performances assez médiocres en général, ceux qui sonnaient le mieux, aux schémas parus vers 1978 avaient un bon paquet de distorsion) et des tas d’études de circuits ou de portions de circuits.

    Je tiens JLH pour un des premiers promoteurs de la subjectivité, puisque, à propos de son JLH de 1969, étonnant à l’époque en raison de sa réponse en fréquence mais à la réputation totalement surfaite en regard des critères d’aujourd’hui (j’en ai construit trois, le dernier, quelle déception !) il affirmait qu’il était meilleur à l’oreille qu’un Williamson à tubes. Les tubistes n’ont pas été de cet avis…auparavant.
    Pourtant, dès 1966, Bart Locanthi avait ouvert aux USA la voie de l’amplification de haute qualité (ampli JBL SA660, on peut aussi citer Radford, en Grande Bretagne.

    Regis,

    « Dont le RENARDSON, ou y en a t’il d’autres? »

    Il y a les amplis de Douglas Self qui s’appuient sur une architecture des plus conventionnelles, ayant fait ses preuves, et où a été réduit autant que faire se peut le moindre défaut. Les produits commerciaux dus à cet auteur portent l’étiquette Cambridge Audio, Tag Mc Laren…

    Sinon, il y a tout un tas de produits de bonne facture et à la distorsion un peu plus élevée chez quantité de fabricants.

    Pour plus de renseignements sur les deux auteurs précédents :

    DS http://www.douglas-self.com/ampins/dipa/dipa.htm
    MJR http://www.audax.fr/forum/read.php?4,36707,page=1

    Deux originalités intelligentes :

    http://www.linearaudio.nl/linearaudio.nl/index.php/my-projects/pax-an-error-correction-power-amp

    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&ved=0CDcQFjAB&url=http%3A%2F%2Fmagnitola.org%2Fattachments%2Fvysshii-pilotazh%2F215542d1335242109-Magnitola-Avtozvuk-elektor-f8e460fa-81d3-410c-b7b3-8ce6f346dab8.pdf&ei=X_PYU9jBPMLX0QX-0IDACw&usg=AFQjCNHdeguDtLvXRvujiWYILt5IdP8NJg&bvm=bv.71778758,d.d2k&cad=rja

    Commentaire par forr — juillet 30, 2014 @ 3:39

  224. @forr : e tiens JLH pour un des premiers promoteurs de la subjectivité, puisque, à propos de son JLH de 1969, étonnant à l’époque en raison de sa réponse en fréquence mais à la réputation totalement surfaite en regard des critères d’aujourd’hui (j’en ai construit trois, le dernier, quelle déception !) il affirmait qu’il était meilleur à l’oreille qu’un Williamson à tubes. Les tubistes n’ont pas été de cet avis…auparavant.
    Pourtant, dès 1966, Bart Locanthi avait ouvert aux USA la voie de l’amplification de haute qualité (ampli JBL SA660, on peut aussi citer Radford, en Grande Bretagne.

    – Le JLH il faut le bricoler un peu : ayant découvert cet ampli il y a peu de temps et été séduit par le schéma,j’ai eu envie d’en faire un!Chose facile avec les chinois qui vendent des kits pas chers sur Ebay!J’ai donc acheté un premier kit dont les transistors sont des 2N3906/2SD669 et 2 x 2SD1047 pour une vingtaine d’euros!Il faut rajouter à cela,le coffret avec la connectique et l’alimentation mais déjà ce qu’il fallait donc 20€ pour tester un montage c’est pas la ruine!J’ai donc réalisé ce montage et l’ai alimenté avec une alimentation SMPS 24V que j’avais en stock!Première écoute : c’est pas mal mais les médium/aigus semblent lointains et ça chuinte un peu!Néanmoins l’écoute dans son ensemble n’est pas désagréable!Puis en regardant le condo de sortie qui était livré dans le kit,je me suis dit qu’il était bien chétif et que ce montage mériterai peut-être mieux!Ayant des condos SIC SAFCO C039 de 4700µF en stock,je les ai essayé et là ça s’est rééquilibré!Puis je suis passé à des 10000µF ELNA AUDIO et c’était encore mieux!J’ai aussi augmenté les valeurs de 2 condos qui à l’origine faisaient 220µF (330µF dans le kit) à 1000µF et j’ai gagné en profondeur dans le grave.
    J’ai ensuite (curiosité oblige) acquit un kit avec de 2N3055 et fait les mêmes modifications!Les aigus étaient désagréables et j’ai remplacé ces 2N3055 par des MJ15003 et je retrouve les qualités du premier kit!Enfin j’ai remplacé l’alimentation SMPS par une alimentation plus classique : transfo 2 x 18V ,un pont redressuer par secondaire,filtrage par 2 condos de 22000 µF en // sur chaque pont et alimentation séparée de chaque canal!Le gain à l’écoute a été impressionnant!Les fins de notes durent plus longtemps et meilleur rendu de l’ambiance!
    Cerise sur le gâteau histoire de vous faire bondir : en dehors de la puissance (6.25W RMS sous 8 ohms parce qu’il est alimenté avec 23V au lieu de 27V) et vérification de la bande passante ,je n’ai rien mesuré d’autre!pas le temps ,je l’écoute!LOL

    Commentaire par FLG — juillet 30, 2014 @ 5:07

  225. FLG

    « Les fins de notes durent plus longtemps. »

    Alors, il y a à la fois un meilleur silence entre les notes et des fins de notes qui durent plus longtemps. Ce qui fait que la durée du silence s’en trouve raccourci. Cet ampli ne reproduit donc pas fidèlement les silences.
    Notez que cette performance rare est réalisable par un DSP programmé pour ce faire.

    Commentaire par forr — juillet 30, 2014 @ 5:43

  226. Régis semble encore justifier le monotriode sans cr, c’était l’ampli utilisé dans les vieux postes de radio bas de gamme. Rappelons que ces amplis sont de véritables générateurs de distorsion d’intermodulation transitoire et qu’ils fournissent plus de distorsions que les chambres de compression qu’ils alimentent. C’est absurde. Question distorsion, on ne peut pas prétendre se référer à une simple mesure de DHT et l’observation du dégradé harmonique, comme le prouve cette expérience:

    http://www.homecinema-fr.com/les-distorsions-dintermodulation-dans-les-amplis-bf/

    en pdf ici:

    http://www.fichier-pdf.fr/2012/05/19/distorsions/

    L’audiophile aime colorer le son, mais qu’il le dise une bonne fois pour toute! J’ajoute que ce qu’on fait avec du monotriode on peut le faire avec du transistor pour bien moins cher.
    Pour FLG (et bien d’autres):

    http://www.pasbanal.com/Les-10-plus-gros-mensonges-en-audio_132.php

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 30, 2014 @ 7:08

  227. @forr : Alors, il y a à la fois un meilleur silence entre les notes et des fins de notes qui durent plus longtemps. Ce qui fait que la durée du silence s’en trouve raccourci. Cet ampli ne reproduit donc pas fidèlement les silences.
    Notez que cette performance rare est réalisable par un DSP programmé pour ce faire.
    – C’est du grand n’importe quoi ce vous dites : je n’ai jamais parlé de silence mais d’ambiance!Ensuite si les notes durent plus longtemps,c’est que l’ampli ne les écourte pas!Elles ne durent pas plus longtemps que la réalité mais plus longtemps qu’avant modification!C’est plus agréable à l’écoute!Mais ce sont des nuances qui vous échappent ça!

    Commentaire par FLG — juillet 30, 2014 @ 7:35

  228. @FRANCIS LIBRE : L’audiophile aime colorer le son, mais qu’il le dise une bonne fois pour toute! J’ajoute que ce qu’on fait avec du monotriode on peut le faire avec du transistor pour bien moins cher.
    Pour FLG (et bien d’autres):
    L’audiophile n’aime pas colorer le son ,mais recherche au contraire le son le plus neutre possible!Un ampli qui colore le son,si il peut séduire au départ,finit par agacer car au bout d’un moment,on n’entend plus que la coloration au détriment de la musique!
    Quels sont les amplis à transistors qui font mieux qu’un 300B? Ça m’intéresse!Je ne suis pas un fervent amateur des amplis à tube mais il s’avère que c’est ce que j’ai entendu de mieux jusqu’à présent!Si on me propose un ampli à transistor de faire aussi bien ,voir mieux pourquoi pas!Que ça coûte moins cher et consomme moins,je suis preneur!C’est d’ailleurs pour ça que malgré que je possède un 300B,je construis d’autres amplis!Et qu’on ne me parle pas d’amplis classe D,j’ai déjà donné!

    Commentaire par FLG — juillet 30, 2014 @ 7:46

  229. « Quels sont les amplis à transistors qui font mieux qu’un 300B? » TOUS LES AMPLIS GRAND PULIC comme celui-ci:

    http://www.son-video.com/Rayons/Hifi/Amplis/Yamaha-AS300.html

    FLG, comme tout audiophile vous nagez en pleine contradiction et vous perdez votre temps et votre argent. Si vous en redemandez, allez prendre conseil chez Francis Ibre qui officie chez Elektor, vous êtes le genre de client qu’il adore…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 30, 2014 @ 8:34

  230. @francis LIBRE. Je ne cherche pas à justifier quoique ce soit, me comportant comme un objectiviste, en faisant des mesures qui n’ont pas montrées pour l’instant d’écart gigantesque entre les 2 technologies.
    Ok la mesure de la DHT n’est pas probante, il faut vérifier la DIT. Pas de problème. REW permet d’injecter 2 fréquences à des niveaux égaux ou différents avec la fonction DUAL TONE et de voir le résultat.
    Je vais repasser le totor et le SE sur le gril.

    « Quels sont les amplis à transistors qui font mieux qu’un 300B ou une 2A3JJ question écoute? Ça m’intéresse! »

    moi aussi. J’ai écouté l’ampli pro à totors et je n’ai pas été retourné. J’ai approvisionné des TDA7293 pour cet hiver. Pour la suite, je suis toute ouïe.

    Une question toutefois : pourquoi un transistor qui reçoit n fréquence sur sa base ou sa gate intermodule moins que n fréquence sur la grille d’un tube?
    Merci pour la réponse

    Commentaire par REGIS — juillet 30, 2014 @ 8:41

  231. Francis Libre,

    L’éditeur rudimentaire qui nous permet de laisser des commentaires n’étant pas doté de fonction de mise en valeur, les citations se distinguent mal des commentaires. Je ne crois pas que Régis ait loué de façon quelconque les 300B ou des cousins de ce dernier.

    Qu’importe d’ailleurs de posséder ce genre d’amplis, jolis à regarder (Jipihorn en a un !), du moment qu’on l’assume et qu’on ne cherche pas à se justifier avec des arguments fantasques.
    Question coloration, il vaudrait mieux dire « colorisation », vu l’arc en ciel d’harmoniques dont s’honore la reproduction de ce type d’ampli, ils sont assurément les champions.

    Les distorsions (harmonique, intermodulation) ne sont les reflets que des mêmes phénomènes de non-linéarité. Un ampli dont la distorsion harmonique (THD) est très faible à 1 et à 10 kHz donne nécessairement des mesures de distorsion par intermodulation très faibles.

    Comme pour celles-ci, il y a un choix infini des composantes, il est plus facile de s’en tenir surtout à la THD, c’est ce que font Douglas Self, Bob Cordell et autres grands de la place.

    La « distorsion d’intermodulation transitoire » est un terme inventé par Ottala,
    et qui implique une saturation temporaire sur des signaux trop rapides pour la vitesse de montée de l’ampli. Dans les faits, elle ne se produit pratiquement jamais, même avec de vieux canards.

    Il vaut mieux lui préférer le terme de « distorsion induite par la vitesse » (Slew Induced Distorsion, SID, préconisé par Walt Jung. Il traduit le fait que, à tension d’entrée constante sur tout le spectre audio, le courant alternatif débité par l’étage d’entrée d’un ampli contre-réactionné augmente avec la fréquence. Il doit en effet charger et décharger un condensateur dit de
    « compensation » dont le rôle est d’assurer la stabilité du rebouclage.

    La non-linéarité des composants actifs augmentant avec le courant qu’ils débitent dans leur charge, il faut donc que l’étage d’entrée des amplis soit très linéaires. Par chance, c’est très facile à obtenir d’un simple différentiel à deux transistors.

    Commentaire par forr — juillet 30, 2014 @ 9:36

  232. FLG

    « C’est du grand n’importe quoi ce vous dites  »

    J’essaie de vous faire concurrence sur ce terrain mais à chaque fois je suis battu à plate couture. Voyons ça :

    « si les notes durent plus longtemps,c’est que l’ampli ne les écourte pas!Elles ne durent pas plus longtemps que la réalité mais plus longtemps qu’avant modification! »

    Si une note est écourtée sur un ampli, vous ne pourrez nier qu’il s’agit d’un phénomène appartenant au domaine temporel et donc objectivement observable.

    A condition de ne pas être oscillophobe, il est facile d’obtenir des graphiques amplitude/temps avec des programmes comme Audacity ou encore à l’aide de l’instrument chéri des électroniciens, doté d’un écran et d’une base de… temps.

    Comme signal à observer, il y a des générateurs sur PC mais on peut aussi se servir d’un générateur de signaux, les plus sophisitiqués sont capables de délivrer toutes sortes de formes d’onde, par exemple des notes de musique si on en a besoin.
    C’est ce que je pratique.

    Mes amplis et tous ceux qui me sont passés dans les mains comme dans celles de mes confrères du monde entier n’ont encore jamais montré de notes ayant un aspect écourté sur des oscillogrammes.

    Mais comme nous sommes d’esprit plus ouvert qu’on pourrait le croire, nous ne demandons qu’à en savoir plus et sommes impatients d’assister à une éclatante démonstration de vos affirmations.

    Commentaire par forr — juillet 30, 2014 @ 10:10

  233. Regis,

    « pourquoi un transistor qui reçoit n fréquence sur sa base ou sa gate intermodule moins que n fréquence sur la grille d’un tube? »

    Tubes et transistors fonctionnent en transconductance,
    c’est à dire que leur tension d’entrée détermine le courant qui les traverse,

    On dit aussi que ce sont des éléments VCCS « voltage controlled current source »)

    Déterminée par des lois physiques très complexes, cette transconductance dépend des conditions de travail de l’élément.

    Elle n’est jamais très linéaire, est nettement supérieure pour les bipolaires (qui réagissent donc beaucoup plus pour une variation de tension en entrée) que les FET et les tubes.

    Les distorsions engendrées sont donc très différentes, et je ne crois pas que l’on puisse simplifier les choses comme l’envisage ce sur quoi porte votre question.

    Commentaire par forr — juillet 30, 2014 @ 10:29

  234. @FRANCIS LIBRE : « Quels sont les amplis à transistors qui font mieux qu’un 300B? » TOUS LES AMPLIS GRAND PULIC comme celui-ci:

    http://www.son-video.com/Rayons/Hifi/Amplis/Yamaha-AS300.html

    FLG, comme tout audiophile vous nagez en pleine contradiction et vous perdez votre temps et votre argent. Si vous en redemandez, allez prendre conseil chez Francis Ibre qui officie chez Elektor, vous êtes le genre de client qu’il adore…

    Ha!Un ampli de beauf maintenant!LOOOOOOOOOL!Ce genre d’ampli n’est absolument pas comparable musicalement à ce que peut fournir un 300B!Si vous pensez que cet ampli est aussi bon,allez vous faire nettoyer les cages à miel!

    Commentaire par FLG — juillet 30, 2014 @ 10:46

  235. @forr : Si une note est écourtée sur un ampli, vous ne pourrez nier qu’il s’agit d’un phénomène appartenant au domaine temporel et donc objectivement observable.
    – Je ne nie pas que c’est observable!Vous,vous partez du principe que j’ai dit que ça ne l’est pas.Je n’ai jamais dit ça!C’est juste un constat d’écoute.Mais écouter un ampli est quelque chose qui vous dépasse.Soyez un peu plus ouvert d’esprit au lieu de passer votre temps à me contredire par plaisir!

    Commentaire par FLG — juillet 30, 2014 @ 11:00

  236. FLG,

    « Je ne nie pas que c’est observable! »

    Une preuve tangible est exigible.

    « Mais écouter un ampli est quelque chose qui vous dépasse.Soyez un peu plus ouvert d’esprit au lieu de passer votre temps à me contredire par plaisir! »

    Non seulement vous disqualifiez les autres, les traitez à la limite du mépris en vous posant en maître de l’écoute, mais vous vous posez en victime dès que l’on vous prie d’étayer plus solidement vos affirmations.

    Autant vous êtes original pour certaines de celles-ci – les « notes écouRtées » par les amplis relèvent d’un esprit particulièrement inventif – autant votre position est d’une effroyable banalité, semblable qu’elle est à celle de la plupart des idiophiles de base, à la fois arrogants et pleurnichards.

    Commentaire par forr — juillet 31, 2014 @ 12:20

  237. Ce FLG est d’un pédant incroyable… Continuez mon cher, on en rigole bien sur les forum pro et véritable audiophile (qui suivent ce fabuleux blog).

    Continuez à croire que le 300B ferait un un ampli des meilleurs qui soit (ou plutôt colore à merveille le son, rien que la courbe de réponse parle d’elle même … une vraie montagne russe). Une chaine HiFi digne de ce nom doit être le plus neutre et les plus transparente. HiFi veux dire Haut Fidélité … Dans Fidélité il y a Fidèle … Fidèle à la musique, pas à l’auditeur …

    Je comprend maintenant pourquoi vous trouvez des enregistrement mauvais ou quand vous allez à des concert vous ne retrouvez pas le même son. Vous êtes trop habitué au son coloré des amplis à tube.

    Commentaire par JM-F — juillet 31, 2014 @ 1:22

  238. @JM-F : Continuez à croire que le 300B ferait un un ampli des meilleurs qui soit (ou plutôt colore à merveille le son, rien que la courbe de réponse parle d’elle même … une vraie montagne russe). Une chaine HiFi digne de ce nom doit être le plus neutre et les plus transparente. HiFi veux dire Haut Fidélité … Dans Fidélité il y a Fidèle … Fidèle à la musique, pas à l’auditeur …
    Je comprend maintenant pourquoi vous trouvez des enregistrement mauvais ou quand vous allez à des concert vous ne retrouvez pas le même son. Vous êtes trop habitué au son coloré des amplis à tube.

    Vous ne regardez que vos courbes et ne faites pas confiance à vos oreilles!Ou plus probablement votre système auditif n’est pas assez développé pour saisir les nuances!Le 300B colore?Ha bon!Je l’ai déjà dit,aux mesures le technicien met le 300B à la poubelle.Vous ne jurez que par les amplis capables de reproduire au mieux vos sinusoïdes et autre signaux carrés ou triangulaires mais incapables de reproduire correctement des signaux musicaux!Signaux musicaux que vos appareils de mesures sont incapables d’analyser.Il ne suffit pas d’extrapoler sur des mesures simplistes pour déterminer la qualité d’un ampli.Le 300B est un compromis entre des mesures limites et la musicalité qu’il procure.Mais ça vous ne l’avez pas compris.Moi je ne vais pas me forcer à écouter des amplis bons à VOS mesures et médiocres à l’écoute sous prétexte qu’ils répondent à des normes techniques.J’ai lu plus haut que vos appareils sont 1000 fois plus sensibles que l’oreille humaine.Ca me fait une belle jambe car à quoi bon cette sensibilité si l’oreille n’y voit que du feu.Restez avec vos daubes et moi je me fais plaisir avec mon 300B.
    Histoire d’en remettre une couche : commençant à m’habituez au Manta (la mémoire audive est faible,n’est-ce pas!),j’ai décidé de le débrancher,Puis le lendemain j’ai écouté le disque CONGRATULATORY AND HOMMAGE CANTATAS BWV 30a,36c,36b134a et 173a de Bach.C’était bon et pourtant pas de Manta de branchée.Puis au bout d’un moment j’ai remis le Manta,et là…….La musique coule avec fluidité,l’espace s’agrandit,l’ambiance se fait mieux sentir!Décidément ce Manta apporte beaucoup à la restitution musicale(par contre j’ai écouté des sinusoïdes et ….rien!).LOL

    Commentaire par FLG — juillet 31, 2014 @ 8:00

  239. Merci, Forr, pour la réponse à ma question .

    @JM-F
    « plutôt colore à merveille le son, rien que la courbe de réponse parle d’elle même … une vraie montagne russe »

    Pour que le lecteur ne s’y perde pas, puis je me permettre de faire observer que j’ai constaté un parallèlisme à épsilon en raw des courbes de réponse entre l’ampli pro transistor et le SE sur la bande 400 à 20000 Hz à 68 dB SPL et 80 dB SPL.
    La mesure est faite à 1m avec le M30 et REW.

    Commentaire par REGIS — juillet 31, 2014 @ 8:28

  240. Il y a chez FLG quelque chose de très proche du petit protégé des éditions Elektor à qui il est arrivé de se faire remonter les bretelles par dessus les oreilles pour des énormités qu’il a été capable de pondre sans vergogne aucune.

    Regis,

    Ne manquez surtout pas la dernière vidéo en date sur les transistor FET.
    Une approche d’un didactisme remarquable.

    Commentaire par forr — juillet 31, 2014 @ 10:49

  241. Elle est très bien cette vidéo,avec une approche différente et accessible,comme savaient le faire. E.Aisberg et J-P.Oehmichen.Avec cette vidéo , « Le transistor à effet de champ,mais c’est très simple »

    Commentaire par FLG — juillet 31, 2014 @ 11:58

  242. Merci de m’indiquer le lien.

    Commentaire par REGIS — juillet 31, 2014 @ 1:08

  243. Elle est sur ce blog : http://jipihorn.wordpress.com/2014/07/

    Commentaire par FLG — juillet 31, 2014 @ 1:58

  244. FLG: -« Vous ne regardez que vos courbes et ne faites pas confiance à vos oreilles!Ou plus probablement votre système auditif n’est pas assez développé pour saisir les nuances! »

    Vous ne connaissez décidément rien à la psycho-acoustique, l’isosonie et les travaux de Fletcher et Munson sur ces derniers.

    Maintes études ont démontré que l’oreille n’est pas un instrument de mesure fiable, que beaucoup trop de variante existe suivant les individus (age, acouphène, fatigue, perception, etc.) et que des mesures faites dans les normes avec des appareils viable sont bien plus sur et plus représentatif et réaliste.

    Votre oreille n’est pas meilleure qu’une autre … Ne vous croyez pas supérieur. Le mythe de l’oreille d’or encore une fois …

    Je peux vous dire que je suis capable de repérer « à l’oreille » un problème de phase ou de group delay sur l’accord entre deux HP et que les mesures confirme cette impression (filtre en peigne). Je décèle aussi les problèmes de filtrage et les pic dans le spectre audio, qui sont aussi démontré par les mesures. Et je sais reconnaitre quand un ensemble sort un son coloré et non fidèle à l’original. Ce n’est pas pour autant que je lui fait toute confiance.

    FLG: -« Vous ne jurez que par les amplis capables de reproduire au mieux vos sinusoïdes et autre signaux carrés ou triangulaires mais incapables de reproduire correctement des signaux musicaux!Signaux musicaux que vos appareils de mesures sont incapables d’analyser. »

    Belle erreur que voila. Nous ne faisons pas que des mesure avec de simple signaux, mais aussi avec des signaux bien plus complexe tel que les Pink noise, white noise, etc. pondéré ou pas. Nous avons même mit au point un logiciel prenant pour base une fichier audio (quelque qu’il soit) mesurant sur une longue période la courbe de réponse qui est obtenu par somation. Les résultats sont tout à fait proche d’une simple mesure par sweep ou PN (à quelques centième de dB près).

    Mais je pense très sérieusement que vous ne savez même pas faire ce genre de mesure ni interpréter ces courbes, ainsi que les paramètre technique donné par ces diverses mesures et ne vous fiant qu’à votre oreille « magique » en nous sortant des pléthore de phrase d’idiophile de sorcier en blouse blanche. Vous avez aucune connaissance dans ce domaine et réfutez les recherches faites par de grand nom de l’audio. Ces mêmes grands noms qui ont participé, pour la plupart, aux normes de l’AES (Audio Engineering Society) lesquelles sont utilisées pour ces mesures que vous réfutez.

    Vous vous fiez qu’à du superflu mon cher…

    On as « peu être » les oreilles bouché, comme vous le dites, mais vous c’est votre esprit qui l’est (remplacé par l’Esprit manta).

    Commentaire par JM-F — juillet 31, 2014 @ 1:59

  245. @JM-F : Vous ne connaissez décidément rien à la psycho-acoustique, l’isosonie et les travaux de Fletcher et Munson sur ces derniers.
    – Je n’ai pas besoin (quoique j’ai quelques notions quand-même malgré ce que vous pensez :,l’isosonie est connue depuis des lustres et fait partie des premières choses que l’on apprend quand on s’intéresse à la hi-fi) de connaitre la psycho-acoustique,pour me rendre compte si ça sonne bien ou pas!Le but ultime est d’écouter de la musique,pas de faire des analyses qui vont me prouver que ça marche bien ,alors que moi j’entendrais que ça marche mal!

    @JM-F : Maintes études ont démontré que l’oreille n’est pas un instrument de mesure fiable, que beaucoup trop de variante existe suivant les individus (age, acouphène, fatigue, perception, etc.) et que des mesures faites dans les normes avec des appareils viable sont bien plus sur et plus représentatif et réaliste.
    – Je le redis,mes oreilles ne sont pas là pour se comparer à des appareils de mesure,mais pour écouter de la musique!DE LA MUSIQUE!!! Vous savez ce que c’est?

    @JM-F : Votre oreille n’est pas meilleure qu’une autre … Ne vous croyez pas supérieur. Le mythe de l’oreille d’or encore une fois …
    – J’ai une oreille comme beaucoup d’audiophiles,Moi aussi je repère des trucs à l’oreille mais je sais vérifier aussi si les mesures confirment,et c’est souvent le cas.Je me souviens que dans un salon ,j’avais vexé Yves Bernard André (YBA) parce que j’avais tout de suite entendu lors d’une démonstration de son matériel,qu’un canal était en oppostion de phase!Pas content le monsieur!LOL!Vous,vous ne démontrez pas par vos propos que votre oreille soit aussi bonne!Loin de là!

    @JM-F : Belle erreur que voila. Nous ne faisons pas que des mesure avec de simple signaux, mais aussi avec des signaux bien plus complexe tel que les Pink noise, white noise, etc. pondéré ou pas. Nous avons même mit au point un logiciel prenant pour base une fichier audio (quelque qu’il soit) mesurant sur une longue période la courbe de réponse qui est obtenu par somation. Les résultats sont tout à fait proche d’une simple mesure par sweep ou PN (à quelques centième de dB près).
    – Je les avais oublié ceux-là!Les bruit rose ou le bruit blanc restent une manière rapide d’analyse,mais c’est comme reproduire du brouillard sur un écran!

    @JM-F : Mais je pense très sérieusement que vous ne savez même pas faire ce genre de mesure ni interpréter ces courbes, ainsi que les paramètre technique donné par ces diverses mesures et ne vous fiant qu’à votre oreille « magique » en nous sortant des pléthore de phrase d’idiophile de sorcier en blouse blanche. Vous avez aucune connaissance dans ce domaine et réfutez les recherches faites par de grand nom de l’audio. Ces mêmes grands noms qui ont participé, pour la plupart, aux normes de l’AES (Audio Engineering Society) lesquelles sont utilisées pour ces mesures que vous réfutez.
    – Je sais faire ces mesures contrairement à ce que vous croyez,mais je les remets partiellement en cause car elles ne suffisent pas à déterminer ce qu’est la qualité d’un appareil musicalement parlant!Vous,vous leur faites confiances aveuglément,c’est ça la différence entre vous et moi!

    @JM-F : Vous vous fiez qu’à du superflu mon cher…
    – Vous confondez superflu et essentiel.

    @JM-F : On as « peu être » les oreilles bouché, comme vous le dites, mais vous c’est votre esprit qui l’est (remplacé par l’Esprit manta).
    – Votre conclusion est amusante!C’est le genre de chose que l’on dit quand on est à court d’arguments!

    Commentaire par FLG — juillet 31, 2014 @ 2:46

  246. Vous êtes vraiment atypique comme personne. D’un coté vous dites ne faire confiance qu’à votre oreille et les mesures ne relatent pas ce que vous entendez, de l’autre vous dite que ces mesures confirment vos ressentis. Bel esprit d’auto-contradiction que vous prouvez la.

    Je n’aie dit nulle par que je faisait confiance aveuglément aux mesures, seulement qu’elles confirment les ressentis et que tout ce qui est audible est mesurable. Et je sais ce qu’est la musique, merci.

    Vous êtes peu être capable de faire des mesures, mais savoir les interpréter est tout autre, c’est un métier qui vous est bien inconnu apparemment. Faire l’analogie d’un PN ou WN à du brouillard sur un écran prouve que vous n’y connaissez rien du tout et que vous savez même pas comment sont composé ces bruits et ce qu’ils représentent.

    Comme disais Forr: -« Non seulement vous disqualifiez les autres, les traitez à la limite du mépris en vous posant en maître de l’écoute, mais vous vous posez en victime dès que l’on vous prie d’étayer plus solidement vos affirmations. Autant vous êtes original pour certaines de celles-ci – les « notes écouRtées » par les amplis relèvent d’un esprit particulièrement inventif – autant votre position est d’une effroyable banalité, semblable qu’elle est à celle de la plupart des idiophiles de base, à la fois arrogants et pleurnichards. »

    A cette conclusion il est inutile d’argumenter avec vous, c’est peine perdue, car vous trouver encore une excuse idiophile, lu dans les documents de même acabit, ou inventé pour vous mettre en victime et contester nos dires.

    D’un âne bâté on en fera jamais un cheval de course.

    Commentaire par JM-F — juillet 31, 2014 @ 5:55

  247. « Elle est sur ce blog : http://jipihorn.wordpress.com/2014/07/ »

    Merci, j’avais zappé la vidéo de JIPI.

    Commentaire par REGIS — juillet 31, 2014 @ 6:06

  248. FLG est un cuistre, son arrogance n’a d’égal que son mépris pour les gens de bonne foi. Qui est le beauf??
    « La « distorsion d’intermodulation transitoire » est un terme inventé par Ottala ».
    Oui, tout à fait, d’ailleurs voici l’article d’Ottala (un des pionniers du subjectivisme en blouse blanche) paru dans l’audiophile 1977:

    http://www.pure-hifi.info/pdf/Le%20magazine%20audiophile%20-Mesure%20de%20la%20distorsion%20par%20intermodulation%20(1).pdf

    Remarquez le choix délibéré de l’antique µA 741 (0,5V/µs) qui marquait déjà une volonté de discréditer les amplis op au profit des circuits discrets. Ceci dit, la DIM est tout même mesurée sur de nombreux amplis pro:

    http://soundhouse.co.kr/soundh/catalog/Dynacord/L-P-S-I-N-F-O.pdf

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 31, 2014 @ 6:52

  249. @JM-F : Vous êtes vraiment atypique comme personne. D’un coté vous dites ne faire confiance qu’à votre oreille et les mesures ne relatent pas ce que vous entendez, de l’autre vous dite que ces mesures confirment vos ressentis. Bel esprit d’auto-contradiction que vous prouvez la.
    Quand je dis que je sais repérer des trucs qui sont souvent confirmé par les mesures,ça concerne des truc que les mesures savent mesurer comme la bande passante,la phase etc…Par exemple ,si je règle les niveaux de sortie à l’oreille sur un système tri-amplifié,mon réglage est validé par les mesures.Ce sont ces choses simples qui sont faciles à vérifier par des mesures!Mais les nuances induites par le choix d’un matériel,nuances que j’entend ,les appareils de mesures ne les révèlent pas!C’est pour cela qu’au delà des mesures,il faut écouter!Si tous les appareils bons aux mesures,sonnaient tous pareils,il n’y aurait plus de concurrence entre les marques qui se battent pour dire que leur appareil est meilleur que celui des autres!

    @JM-F : Je n’aie dit nulle par que je faisait confiance aveuglément aux mesures, seulement qu’elles confirment les ressentis et que tout ce qui est audible est mesurable.!
    Vous ne l’avez peut-être pas dit mais votre attitude parle pour vous!Tout ce qui est audible est mesurable,mais pas sous toutes les coutures,car il y a encore des choses qui ne sont pas mesurées car pas connues!

    @JM-F : Vous êtes peu être capable de faire des mesures, mais savoir les interpréter est tout autre, c’est un métier qui vous est bien inconnu apparemment. Faire l’analogie d’un PN ou WN à du brouillard sur un écran prouve que vous n’y connaissez rien du tout et que vous savez même pas comment sont composé ces bruits et ce qu’ils représentent.
    Le bruit blanc est un bruit aléatoire dont l’énergie est constante à toute les fréquences et le bruit rose en est dérivé par filtrage pour obtenir une énergie constante par octave.A l’écoute le bruit rose est plus sourd que le bruit blanc!Dans les années 70,on fabriquaient nous-même nos propres générateur de bruit car on n’avait pas de PC avec des logiciels pour faire cela!

    @JM-F : Autant vous êtes original pour certaines de celles-ci – les « notes écouRtées » par les amplis relèvent d’un esprit particulièrement inventif !
    Vous semblez découvrir que des amplis peuvent écourter les notes!Ce n’est pas moi le premier mais c’était dans des articles de l’Audiophile!Mais c’est vrai,votre haut niveau technique vous interdit de lire ce genre revue idiophile!Pourtant votre gourou jipihorn a publié des articles dans cette revue!

    Commentaire par FLG — juillet 31, 2014 @ 8:21

  250. @FRANCIS LIBRE : FLG est un cuistre, son arrogance n’a d’égal que son mépris pour les gens de bonne foi. Qui est le beauf??
    « La « distorsion d’intermodulation transitoire » est un terme inventé par Ottala ».
    Oui, tout à fait, d’ailleurs voici l’article d’Ottala (un des pionniers du subjectivisme en blouse blanche) paru dans l’audiophile 1977:

    http://www.pure-hifi.info/pdf/Le%20magazine%20audiophile%20-Mesure%20de%20la%20distorsion%20par%20intermodulation%20(1).pdf

    Remarquez le choix délibéré de l’antique µA 741 (0,5V/µs) qui marquait déjà une volonté de discréditer les amplis op au profit des circuits discrets. Ceci dit, la DIM est tout même mesurée sur de nombreux amplis pro:

    http://soundhouse.co.kr/soundh/catalog/Dynacord/L-P-S-I-N-F-O.pdf

    Vous parlez pour ne rien dire comme d’habitude : FLG est ceci ,est cela n’a jamais été un dialogue constructif.D’autre part vos liens sont douteux,mon antivirus les bloque.C’est peut*être volontaire,méchant!

    Commentaire par FLG — juillet 31, 2014 @ 8:28

  251. Francis Libre,

    Au sujet de TID, il faut absolument lire cette courte lettre de Marcel van de Gevel, parue dans Linear Audio à la suite de l’article de Bruno Putzeys que j’ai cité :

    http://www.linearaudio.net/images/letters.pdf/volume1ltemvdg.pdf

    A propos de boucle de contre-réaction, il est étonnant que quelqu’un d’aussi « averti » que le camarade FLG ne nous ait pas servi un argument sur son « retard à corriger lors des transitoires » très en vogue chez nombre de 300baddicts (Peter Qvortrup en tête).

    Commentaire par forr — juillet 31, 2014 @ 8:30

  252. @forr : A propos de boucle de contre-réaction, il est étonnant que quelqu’un d’aussi « averti » que le camarade FLG ne nous ait pas servi un argument sur son « retard à corriger lors des transitoires » très en vogue chez nombre de 300baddicts (Peter Qvortrup en tête).
    – C’est vrai ça! Figurez-vous que mon 300B fonctionne sans contre-réaction!

    Commentaire par FLG — juillet 31, 2014 @ 8:49

  253. Sans boucle de contre-réction je veux dire!L’étage d’attaque est un SRPP de tubes Bendix 6900 et le tube de sortie est une WE300B ,Western Electric donc,choisi pour sa grande linéarité!Il y a seulement une contre-réaction naturelle de plaque comme pour toute les triodes!

    Commentaire par FLG — juillet 31, 2014 @ 8:56

  254. « car il y a encore des choses qui ne sont pas mesurées car pas connues! »

    Messieurs, inclinons nous devant le plus grand génie de tout les temps. Il est omniscient et omnipotent…

    « Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine… mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue. » – Albert Einstein.

    Commentaire par JM-F — juillet 31, 2014 @ 9:15

  255. Vous feriez bien de vous creuser la cervelle au lieu de passer votre temps à me démonter!Tout ce que je dis ici dérange et vous énerve car vous croyez tout savoir!Soyez aussi bête que moi ,ça vous rendra plus intelligent!

    Commentaire par FLG — juillet 31, 2014 @ 9:50

  256. « Dieu qu’ils étaient lourds » comme disait un certain…
    L’audiophile est censé entendre ce que les « autres » ne sont pas capables d’entendre. En revanche, il est incapable de donner son ressenti à la vue d’un défaut sur une courbe, c’est évidemment autrement plus difficile que de prétendre écouter quelque chose qui n’existe pas.
    Merci Forr pour le lien.
    Rappelons que la 300B a été spécialement étudiée pour l’ampli push-pull WE86A/B, son pas de grille variable était destiné à compenser la courbe de transfert du transfo de sortie qui lui était associé (à l’époque y avait pas d’audiophiles). Alors l’utilisation de la 300B en monotriode ne présente AUCUN INTERET. Mais de toute façon, si les techniciens de l’époque de ces amplis voyaient les réalisations de nos audiophiles d’aujourd’hui, ils leur riraient au nez!

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — juillet 31, 2014 @ 11:50

  257. @FRANCIS LIBRE : L’audiophile est censé entendre ce que les « autres » ne sont pas capables d’entendre. En revanche, il est incapable de donner son ressenti à la vue d’un défaut sur une courbe, c’est évidemment autrement plus difficile que de prétendre écouter quelque chose qui n’existe pas.
    – N’importe quoi!Un audiophile est aussi capable que vous d’interpréter une courbe!Un audiophile est en général un technicien ou plus,qui a de l’oreille,LUI!

    @FRANCIS LIBRE :Rappelons que la 300B a été spécialement étudiée pour l’ampli push-pull WE86A/B, son pas de grille variable était destiné à compenser la courbe de transfert du transfo de sortie qui lui était associé (à l’époque y avait pas d’audiophiles). Alors l’utilisation de la 300B en monotriode ne présente AUCUN INTERET. Mais de toute façon, si les techniciens de l’époque de ces amplis voyaient les réalisations de nos audiophiles d’aujourd’hui, ils leur riraient au nez!
    -Nous savons très bien à quoi servait la 300B!Si son utilisation a été détournée vers la Hi-Fi,c’est que des gens ont remarqué ses caractéristique très linéaires (hé oui,ils savent interpréter des courbes les audiophiles)et ont pensé qu’elle pourrait donner de bons résultats en audio!Mais vous,vous ne pouvez pas comprendre cela ici car votre niveau est très bas!
    Ce blog n’est vraiment pas constructif,il n’y a que des gens qui pensent qu’à contredire sans réfléchir!Pauvre jipihorn,si mal entouré!

    Commentaire par FLG — août 1, 2014 @ 12:29

  258. FLG -« Vous feriez bien de vous creuser la cervelle au lieu de passer votre temps à me démonter!Tout ce que je dis ici dérange et vous énerve car vous croyez tout savoir!Soyez aussi bête que moi ,ça vous rendra plus intelligent! »

    Je préfère nettement me creuser les méninges sur des projets de traitement acoustique (j’ai à mon actif pas mal d’endroit dont de grand studio d’enregistrement), concevoir de A à Z des appareils électronique audio (Professionnel et HiFi), étudier et rechercher des amélioration dans la reproduction sonore, préparer mes cours pour mes étudiants (et oui, je forme vos fameux mauvais ingénieurs du son qui n’ont pas d’oreille). Tout ceci en se basant sur des sciences exacte tel que la physique appliqué, La thermodynamique, la mécanique des fluides, la mécanique vibratoire, etc. lesquelles n’ont plus aucunes inconnues de nos jours (nous ne sommes plus au moyen age ou les charlatans proliféraient à foison).

    La seule science que je ne prend pas en compte est ce du sombre et occulte monde de l’idophilie qui n’ont que pour seule réponse « On ne peux pas mesurer ce que on ne connait pas » ou bien « Vous n’avez pas d’oreille ». Car voila bien le problème, ces personnes ne s’expliquent pas le phénomène car elles manque de connaissance et préfèrent dire, par facilité et embobiné par les articles douteux de gourou en blouse blanche, que c’est mystérieux plutôt que de chercher le véritable pourquoi et à le comprendre. Vous me faites pensez aux fameux sketch de Eric & Ramsy avec leur phrase à la fin: « Nous ne voyons pas d’autre explication ».

    Ce qui m’énerve c’est le genre de personnage comme vous qui se croient supérieur aux autres (et aux pros) en sortant des phrases toutes faites des ces fameux articles de la presse dithyrambique sans même les comprandre. Vos seuls argument sont:
    – On as pas d’oreille.
    – On ne connait pas les appareils car on les possèdent pas.
    – On se fit sur des mesures qui ne reflètent pas la totalité des phénomène audio.
    – On est de sombre idiots avec un esprit bouché.
    – Etc.

    A vous lire on peux douter sérieusement de vos compétences. Êtes vous réellement électronicien ou un de ses amateurs qui ne fabriquent que des kits, bidouillent et utilisent à foison le pifomètre? Je doute aussi que vous soyez capable de prendre de bonne mesure dans de bonne condition et de bien les interpréter. Quel sont vos méthodes de calibration, les appareils, les logiciels, les lieux, la disposition, etc. ?

    On attend vos preuves, des faits concrets de votre part démontant avec véracité que nous sommes tous dans l’erreur, que plus de 100 années de recherche acoustique n’expliquent pas tout les phénomènes et que tout les scientifiques se trompent depuis des lustres, non vos arguments bidon et insultant d’idiophile.

    Commentaire par JM-F — août 1, 2014 @ 1:40

  259. @ JM-F
    L’acoustique en milieu domestique est une science à la fois passionnante mais aussi irritante car la reproductibilité exacte des mesures dans un milieu pas conçu ou mal conçu à l’origine n’est vraiment pas assurée. Bouger le micro de quelques centimètres et la « belle » ou moins mauvaise courbe disparait à jamais.
    Le local met souvent à mal les pouièmes grattés sur l’électronique. Et quand çà marche peut on parler de compensation heureuse?
    Puisque vous concevez des studios et enseignez l’acoustique et le métier d’ingé son, pourriez vous nous dire dans quel gabarit avec un lissage en 1/3 d’octave par exemple ou mieux un studio peut être déclaré bon pour le service? Ca pourrait aider l’amateur à se situer et voir où des progrès peuvent être accomplis.
    Car la perfection en raw à 5 cm avec de bons HPs devient vite les alpes à 2m et plus.
    Merci pour l’information que vous voudrez bien apporter.

    Commentaire par REGIS — août 1, 2014 @ 2:09

  260. @JM-F :je préfère nettement me creuser les méninges sur des projets de traitement acoustique (j’ai à mon actif pas mal d’endroit dont de grand studio d’enregistrement), concevoir de A à Z des appareils électronique audio (Professionnel et HiFi), étudier et rechercher des amélioration dans la reproduction sonore, préparer mes cours pour mes étudiants (et oui, je forme vos fameux mauvais ingénieurs du son qui n’ont pas d’oreille). Tout ceci en se basant sur des sciences exacte tel que la physique appliqué, La thermodynamique, la mécanique des fluides, la mécanique vibratoire, etc. lesquelles n’ont plus aucunes inconnues de nos jours (nous ne sommes plus au moyen age ou les charlatans proliféraient à foison).
    -Je ne remets pas en question ce que vous savez faire,avec ce qu’on vous a appris!moi évidemment je n’ai pas cette compétance et ne saurais probablement pas faire ce que vous faites!Si vous formez de mauvais ingénieurs,à vous de vous poser la question de votre compétence en matière de pédagogie!
    Si ils n’ont pas d’oreilles,vous n’y pouvez pas grand-chose,mais au moins, alertez-les,pour qu’ils choisissent un autre métier,plutôt que plus tard ils nous fournissent des enregistrements médiocres!
    Moi je suis un simple électronicien en retraite mais avec une certaine expérience et surtout du sens pratique!Je sais par exemple que changer des résistances ou des condensateurs (pas les valeurs mais les modèles) peut changer le son d’un appareil!Par exemple remplacer des condos chimiques (mais certains sont très bons) par des polypros ou autre va donner suivant ce qu’on a choisit plus ou moins d’agressivité,plus ou moins de profondeur dans les basses etc…Les résistances PRO de chez Philips par exemple,qui sont dédiée audio donnent un son mou!D’autre vont donner un son plus clair etc…Les mesures qu’on peut faire ne révèlent pas ces différences,alors que faut-il faire pour y arriver?Vous qui avez la compétence et du matériel sophistiqué,vous est-il arrivé de faire ces tests à l’écoute et aux mesures?
    Vous vous moquez de moi avec le Manta parce qu’avec vos connaissances et vos compétences,vous ne voyez pas en quoi ce boitier pourrait agir!Moi non plus,mais moi par expérience je sais que certaines choses peuvent nous échapper!J’ai été vraiment surpris quand jipihorn a carrément déboyauté cet appareil aprés 2 ou 3 mesures qu’il a jugé les seules importantes et qui n’ont rien donné.Il aurait peut-être fallu d’abord écouter,puis chercher si il se passait quelque chose dans le domaine des hautes fréquences.Les amplis peuvent capter des hautes fréquences qui ne sont pas audibles,mais qui perturbent leur fonctionnement,ce qui peut se répercuter dans le domaine audio.C’est pour cela que j’ai réalisé ce boitier au rabais,sans conviction au départ,mais par curiosité.Il s’avère qu’à ma grande surprise j’ai remarqué des différences.Je n’avais aucune idée desquelles au départ,supposant que ça pouvait éventuellement agir sur la « propreté » du son. Ça va beaucoup plus loin que ça et j’en ai été le premier surpris!C’est pour cela que je suis venu en parler ici et me faire d’emblée déglinguer!Quelquefois des choses simples nous échappent parce qu’elles sont trop simples et on n’y pense pas!Combien de fois dans mo travail ,on m’a appelé pour des problèmes qui n’avaient rien à voir avec l’appareil incriminé!Il faut toujours chercher au plus simple avant toute chose!

    VOUS N’ËTES PAS OBLIGE DE LIRE CECI :Par exemple : j’avais vendu un variateur de vitesse à une société qui l’avait installé en Espagne!On avait prévu l’intervention d’un technicien espagnol pour la mise en route!Solution moins coûteuse que d’en envoyer un de France,qui n’aurait pas fait mieux!Donc le matériel est installé,et mis en service pendant les vacances!A la fin des vacances la machine st mise en route mais le variateur ne démarre pas!J’étais moi-même en vacance et un collègue gère la crise et renvoit le technicien!Je reviens le jour -même de l’intervention et mon collègue me met au courant!Il me dit que le variateur ne veut rien savoir,n’affiche pas de défaut et que même le voyant d’ordre de marche ne s’allume pas!Tout de suite je lui dis « mais le voyant de marche ne ‘allume pas,c’est qu’il ne reçoit pas d’ordre de marche!Personne n’avait interpréter cette panne et on avait renvoyé un technicien qui avait quand-même 400 km à parcourir ,pour l’entendre dire « le variateur n’ai rien,il ne reçoit pas d’ordre de marche,il faut voir du côté de l’automate mais moi je ne touche pas aux automates! ».Voilà ce qui se passe qu’on on manque de sens pratique!

    Commentaire par FLG — août 1, 2014 @ 4:54

  261. FLG est sans doute un plaisantin, mais je crois plutôt qu’il n’a pas conscience de ce qu’il est. Je lui conseille vivement de lire ceci, si ce n’est déjà fait:

    http://jipihorn.wordpress.com/2010/12/25/la-realite-nest-pas-simple/

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 1, 2014 @ 6:32

  262. Je ne vois pas ce que cette histoire de pavillon a avec moi!Ce n’est pas parce quelques audiophiles sont amoureux de vieilleries et organisent des concours,que je suis comme eux!J’aime le 300B pour ce qu’il m’apporte,après,si on me présente un jour un ampli moderne qui le vaut musicalement,qui a un meilleur rendement et un peu plus de puissance,mais ce ne n’est pas indispensable quand on a des enceintes avec 99dB de rendement,je suis preneur!Je suis allé 2 ou 3 fois aux réunions de Melaudia à Ruiel Malmaison , et j’ai surtout entendu des daubes.Un Monstre 8W empâté qui reproduisait un violon qui sonnait comme une guitare électrique au bout pédale de distorsion Big Muff,Une paire d’ampli Bryston p120 qui marchaient pas mal et un vieil ampli Hitone qui marchait bien.Quand aux enceintes :des caissons Onken associés à des compressions TAD2011 + PAVILLON Ledauphin qui nous sortaient une bouillie sonore!Impossible de localiser les instruments,et eux trouvaient ça bien.Le Cléac’h (paix à son âme)qui faisait des mesures de distorsion sur un ampli et qui tombaient sur des valeurs atroces,sur je ne sais plus quel ampli amené par un audiophile.A l’écoute cet ampli marchait bien pourtant.C’était un des meilleurs qu’on a entendu!Alors il regardé un peu plus en détail ce qu’il avait fait et s’est aperçu que la borne négative de sortie n’était pas à la masse ,mais flottante et que ses appareils de mesures de ce fait courcircuitait cette borne,d’ou les valeurs trés élevées de distorsion qu’il avait trouvé!Une chance que l’ampli n’a pas cramé.Il a donc décidé que par la suite il ne testerai plus d’amplis sans avoir les schémas!Pas besoin de schéma pourtant,il suffit de vérifier à l’ohmmètre si la borne est à la masse de l’ampli ou pas avant d’effectuer les mesures!.Vous avez beaucoup d’aprioris ici!

    Commentaire par FLG — août 1, 2014 @ 10:04

  263. J’ai assisité à quelques réunions mélaudia (je connais très bien le milieu audiophile), je doit dire qu’il y règne toujours une atmosphère bon enfant (chacun aime montrer ses joujoux aux autres) mêlée à une sorte de lourdeur sectaire. Question écoutes, c’est toujours une joyeuse cacophonie qui règne. Le local déplorable, est d’abord responsable de ces écoutes surréalistes, certains membres de mélaudia l’on enfin reconnu: http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=3879
    Pour le reste, on a toujours le droit aux mêmes clichés audiophiles centrés sur « le système de référence », le matériel ésotérique et bien sûr un passage obligé par le vintage et le « détournement de vieilles technologies ». Le système de référence est tout simplement de la sono mal réglée qui n’a pas sa place dans un local déjà inadapté. Dans l’ensemble, les écoutes sont très colorées et correspond à l’approche subjective, en vigueur dans les milieux audiophiles, au détriment des fondamentaux. Aucun sérieux dans tout cela et il faut retenir le côté folklorique des réunions avec des mises en scène organisées autour du gourou… Cependant, il est intéressant de trouver une certaine liberté d’expression dans les débats, même si les réponses aux questions gênantes sont systématiquement détournées, ce qui n’est absolument pas le cas sur les fora audiophiles où l’intégrisme règne en maître absolu.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 2, 2014 @ 10:27

  264. « http://jipihorn.wordpress.com/2010/12/25/la-realite-nest-pas-simple/ »
    J’ai lu le contenu du lien et notamment la mise en oeuvre de la TD2001 qui est un bon moteur tout comme la TD4001 si bien égalisée en actif ou en passif, adaptée en niveau au haut parleur de grave et écouté relativement de près entre 2.5m et 3.5m suivant le traitement acoustique du local, ce qu’ils font d’ailleurs dans les studios.
    J’écoute pour ma part à 2.60m et ce n’est pas mal.
    Il est évident que la 1″ dans un grand local inadapté a du faire pâle figure quelque soit le pavillon.
    Quant à la coloration, toujours la mise en oeuvre liée aussi à un mauvais réglage (filtrage et niveau).

    Commentaire par REGIS — août 2, 2014 @ 10:52

  265. « Quant à la coloration, toujours la mise en oeuvre liée aussi à un mauvais réglage (filtrage et niveau). »
    Pas seulement, les électroniques audiophiles sont également responsables de ces colorations, disons que les colorations sont cumulatives en considérant que l’on part de l’électronique, en passant par de mauvais réglages, jusqu’au local. Comment peut-on juger de la qualité objective d’un système dans ces conditions?
    Le couplage, moteur-pavillon, ainsi que les caractéristiques de directivité, de réponse en énergie des divers pavillons et du hp de grave ont une signification bien plus importante que le choix de tel ou tel moteur et de distance d’écoute. Mais au bout du compte, il ne faut pas rêver non plus: il est déjà difficile de régler un système classique, alors quand on aborde le pavillon…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 2, 2014 @ 12:02

  266. « J’ai été vraiment surpris quand jipihorn a carrément déboyauté cet appareil aprés 2 ou 3 mesures qu’il a jugé les seules importantes et qui n’ont rien donné.Il aurait peut-être fallu d’abord écouter,puis chercher si il se passait quelque chose dans le domaine des hautes fréquences. »

    L’aurait-il fait que ça n’aurait pas changé la position des subjectivistes d’un iota. On connaît l’argument, « Vous n’entendez rien parce que vous n’avez pas d’oreille ! »
    Libre à qui veut de vendre de la poudre de perlimpinpin. L’auteur s’expose simplement à un « démontage » au sens large. Ceux à qui ça ne plaît pas peuvent toujours se replier sur les forums sectaires où de petits gourous auto-proclamés prospèrent sur leur fonds de commerce de dogmatisme idiophile.

    Commentaire par Saint Thomas — août 2, 2014 @ 12:24

  267. @Saint Thomas (qui croit que ce qu’il voit): L’aurait-il fait que ça n’aurait pas changé la position des subjectivistes d’un iota. On connaît l’argument, « Vous n’entendez rien parce que vous n’avez pas d’oreille ! »
    Libre à qui veut de vendre de la poudre de perlimpinpin. L’auteur s’expose simplement à un « démontage » au sens large. Ceux à qui ça ne plaît pas peuvent toujours se replier sur les forums sectaires où de petits gourous auto-proclamés prospèrent sur leur fonds de commerce de dogmatisme idiophile.
    – Vous partez vous aussi sur un apriori mais peu importe,ça doit être la règle ici.Le fait d’avoir poussé les analyses avant déboyautage aurait évité certaines réflexions!Il aurait été démontré que l’auteur faisait une analyse objective sans apriori!Dés les premières minutes de la vidéo,on voit bien la mauvaise volonté de jipihorn à analyser cet appareil!Il fait celui qui découvre l’appareil et en même temps on comprend qu’il sait déjà ce que c’est!Zetetique,la personne qui lui a expédié,comme par hasard appelle juste au bon moment quand jipihorn reçoit le colis!Dans la conversation on apprend qu’il l’a payé 480€ alors que sur ce blog , message 149,il dit l’avoir payé seulement 100€! ???C’est quoi cette mascarade?!Je soupçonne jipihorn d’avoir un différent avec la socièté Esprit de vouloir régler ses comptes ici!

    Commentaire par FLG — août 2, 2014 @ 1:59

  268. C’est marrant (si l’on peut dire) comme les électroniques ésotériques (Esprit Manta, AOP Burson) et les discussions sur la reproduction des graves et sous-graves occupent 90% des discussions audio sur le net.
    Il y a pourtant nombre de sujets autrement instructifs et constructifs, où le palpable, le visible et le mesurable méritent de retenir davantage l’attention et des interrogations intelligentes.

    Les excellentes vidéos « Nadja », « défaut de l’ES9018″, « transistors FET » totalisent à ce jour 30 commentaires, la Manta en cumule 266 dont une majeure partie a la teneur des monologues d’un pilier de bistrot.
    En fait, c’est pas marrant, c’est navrant.

    Commentaire par forr — août 2, 2014 @ 3:38

  269. Le Burson j’en ai ,ça n’est pas bon à l’écoute et les tests de jipihorn le confirme!Son homologue le Zenitude qui consomme 250mA au repos est un peu mieux mais personnellement je préfère actuellement l’ampli op AD797!
    Nadja je ‘ai pas d’opinion dessus dans la mesure ou j’en ai pas!L’ES9018,j’ai un kit chinois!Ca ne restitue pas à l’écoute, ce que ça promet!J’ai obtenu de meilleurs résultats qu’à l’origine en virant les amplis op désymétriseurs et en les remplaçant par des transfos Lundhall LL1527!

    Commentaire par FLG — août 2, 2014 @ 5:41

  270. L’AD797 possède un produit gain-bande phénoménal, rendant son utilisation très délicate, il ne fonctionnera pas correctement (risques d’oscillations) si ses rails d’alimentations ne sont pas découplés avec une attention particulière (voir la doc constructeur) et si le routage de piste n’est pas suffisamment étudié. L’excellent NE5532/34 est bien plus approprié et sûr dans des applications audio classiques. Son seul défaut pour l’audiophile tel que FLG: « pas assez cher mon fils! ». On observe le même réflexe comportemental, quand il s’agit de remplacer des aop désymétriseurs par des transfos (quand on sait qu’ils apporteront bien plus de distorsions). Il est curieux de voir un audiophile qui ne jure que par le monotriode sans contre réaction s’intéresser à l’extrême opposé, c’est à dire à un ampli moderne auquel on applique une contre réaction très importante… Mais les audiophiles ne sont pas à une contradiction près.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 2, 2014 @ 6:37

  271. @FRANCIS LIBRE : L’AD797 possède un produit gain-bande phénoménal, rendant son utilisation très délicate, il ne fonctionnera pas correctement (risques d’oscillations) si ses rails d’alimentations ne sont pas découplés avec une attention particulière (voir la doc constructeur) et si le routage de piste n’est pas suffisamment étudié. L’excellent NE5532/34 est bien plus approprié et sûr dans des applications audio classiques. Son seul défaut pour l’audiophile tel que FLG: « pas assez cher mon fils! ». On observe le même réflexe comportemental, quand il s’agit de remplacer des aop désymétriseurs par des transfos (quand on sait qu’ils apporteront bien plus de distorsions). Il est curieux de voir un audiophile qui ne jure que par le monotriode sans contre réaction s’intéresser à l’extrême opposé, c’est à dire à un ampli moderne auquel on applique une contre réaction très importante… Mais les audiophiles ne sont pas à une contradiction près.

    -Vous êtes vraiment borné!Moi je n’ai pas de préférence pour tel ou tel principe!je choisis en fonction des résultats!Si je ne contre-réactionne pas un 300B c’est parce qu’il me donne plus de satisfaction sans!Cet ampli est trop lent pour qu’une boucle de contre-réaction soit efficace!Donc il donne de meilleurs résultats sans!Un ampli op moderne est extrêmement rapide et la boucle de réaction devient efficace musicalement parlant(de toute façon vu les gains en boucle ouverte de ces composants,il est impossible de les faire fonctionner sans contre-réaction,à moins de les utiliser en comparateur).Je met des ampli op là ou ils sont le plus efficaces,idem pour les tubes ou les transistors!Il faut savoir utiliser chaque technologie là ou elle est donne les meilleurs résultats!Je n’ai pas choisis le 300B par amour des tubes et des vieilleries mais parce qu’à l’écoute c’est celui qui me procure le plus de satisfaction!De même dans un système multi-amplifié ,je mettrais des bipolaires pour la voie grave et du Mosfet ou du tube dans le médium et l’aigu!Pourquoi?Parce que les bipolaires donnent plus d’impact dans le grave et ont moins de finesse plus haut,alors que les Mosfets et les tubes,c’est l’inverse!
    Les NE5532/34 sont d’excellents ampli op pour l’audio qui donnent beaucoup de naturel,par contre les timbres sont un peu ternes!Ils étaient très utilisés en sortie des convertisseurs audio comme convertisseur I/U et comme filtre.Maintenant ils sont dépassés par certains amplis op (pas tous).L’AD797 va plus loin!Sa mise en oeuvre n’est pas si difficile que ça pour qui a un peu d’expérience.Quand je choisis un composant je ne regarde pas son prix mais sa qualité de restitution audio.Si il n’est pas cher,tant mieux,mais si il est cher tant pis.Vous avez beaucoup de chose à apprendre!
    Si j’ai mis des transfos Lundhall c’est parce que je n’étais pas satisfait des AD797 dans cette fonction!Plusieurs autre amplis op(j’ai une bonne trentaine de références dans mon stock)non plus et comme j’avais aussi des transfos Lundhall (et oui,je me suis constitué une belle caverne d’Ali Baba au fil des années),je les ai essayé et il s’avérait qu’il s’agissait de la meilleure solution!Il n’est pas exclu que je revienne à des amplis op si un jour j’en trouve qui conviennent!

    Commentaire par FLG — août 2, 2014 @ 9:40

  272. FLG, il serait plus sage que vous restiez sur des fora subjectivistes, allez parler votre caserne d’Ali Baba et de vos 300B à Francis Ibre, vous êtes d’une mauvaise foi incroyable, il ne manquait plus que vous nous montriez les photos de votre (cher & cher) système à moitié réglé à l’oreille. Vous révélez votre vraie nature de cuistre, à l’instar de pas mal de vos collègues de la communauté.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 2, 2014 @ 11:34

  273. @FRANCIS LIBRE : vous êtes vraiment de mauvaise foi vous-même!Vous n’avez aucun argument constructif!Vous passez votre temps à critiquer d’une manière négative!Vous avez 10 ans?Vous ne proposez jamais rien.Je préfère des gens comme forr ou JM-F qui ont des arguments eux,malgré que je ne sois pas d’accord avec eux sur certaines choses!!Vous,vous ne servez à rien.A partir de maintenant je ne vous adresse plus la parole et je ne répondrais plus à vos attaques,ça ne sert à rien ,vous êtes trop bête!Il faut vous faire psychanalyser mon vieux!

    Commentaire par FLG — août 3, 2014 @ 12:10

  274. …C’est ce que disaient les religieux à propos des hérétiques au moyen âge. Mais en même temps FLG, vous n’êtes pas très original car vous nous ressortez en permanence le mythe de l’oreille en or. En effet, toute personne normalement constituée (psychologiquement parlant) est incapable de faire la différence entre un NE5532 et un AD797 utilisés dans des conditions normales. La simple raison est que leurs taux de distorsions sont tellement bas qu’ils sont inaudibles. Un test ABx en double aveugle pourrait le prouver. L’utilisation de la 300B est récurrente chez l’audiophile, elle correspond au mythe savamment entretenu autour de ce tube depuis la fin des années soixante dix. Répétons-le, les amplis monotriodes 300B et autres triodes, utilisés sans contre réaction, produisent plus de distorsions que les moteurs qu’ils sont censés alimenter. Même un simple petit ampli intégré à quelques euros et de la même puissance que ces amplis « tape à l’œil » (forcément d’un très mauvais rapport qualité/prix), fait bien mieux en toutes circonstances. Il est important d’insister sur le fait qu’à l’instar de la médecine alternative (qui est une pseudo médecine), il existe le monde audiophile (l’audio alternatif):

    http://www.pasbanal.com/Les-10-plus-gros-mensonges-en-audio_132.php

    http://matrixhifi.com/ENG_index.htm

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 3, 2014 @ 10:42

  275. Commentaire par FLG — août 3, 2014 @ 1:58

  276. Mais puisque nous sommes sur le terrain des polémiques, je suggère à FLG qu’il prête son 300B sans CR à Jipi pour le comparer au TDA2030V par exemple. L’audioprécision sera le juge arbitre.
    Le TDA2030V est vendu MOINS DE TROIS EUROS dans toutes les boutiques d’électronique, c’est cinquante fois moins cher qu’une 300B fabriquée en Russie (prix minimum).

    http://datasheet.octopart.com/TDA2030V-STMicroelectronics-datasheet-7275553.pdf

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 3, 2014 @ 3:09

  277. « FLG – Vous partez vous aussi sur un apriori mais peu importe,ça doit être la règle ici.Le fait d’avoir poussé les analyses avant déboyautage aurait évité certaines réflexions!Il  »

    Vous avez un problème avec la raison, celle définie par Descartes. Vous niez les relations de causes à effets. Vous affirmez sans démontrer et vous niez la validité de toute démonstration logique. Vous refusez de vous soumettre à un simple test ABX. Faites-vous une raison (eh oui…), vous êtes simplement dogmatique. Au Moyen-âge, on vous aurait trouvé dans les rangs de l’Inquisition. A la limite peu importe qui a « tort » ou « raison », le problème, c’est que vous êtes en croisade sur un territoire qui n’est pas le vôtre. Je ne fous jamais les pieds sur les forums audiopates parce que je considère qu’alimenter un dialogue de sourd n’est pas une forme d’intelligence. Montrez-nous que vous n’en êtes pas complètement dépourvu.

    Commentaire par Saint Thomas — août 3, 2014 @ 7:24

  278. @Saint Thomas : vous avez un problème avec la raison, celle définie par Descartes. Vous niez les relations de causes à effets.
    – Pas du tout!Je dis que les causes ne sont pas forcément celles que l’on pense!

    Vous affirmez sans démontrer et vous niez la validité de toute démonstration logique.
    Vous affabulez aussi là-dessus.

    Vous refusez de vous soumettre à un simple test ABX. Faites-vous une raison (eh oui…), vous êtes simplement dogmatique.
    Je n’ai jamais refusé quoi que ce soit.Vous inventez!

    Au Moyen-âge, on vous aurait trouvé dans les rangs de l’Inquisition.
    Qu’est-ce que vous allez chercher là!

    A la limite peu importe qui a « tort » ou « raison », le problème, c’est que vous êtes en croisade sur un territoire qui n’est pas le vôtre.
    Et nia nia nia!Et nia nia nia!

    Je ne fous jamais les pieds sur les forums audiopates parce que je considère qu’alimenter un dialogue de sourd n’est pas une forme d’intelligence.
    Vos propos sur ce blog démontre que votre intelligeance est au raz des paquerettes!

    Montrez-nous que vous n’en êtes pas complètement dépourvu.
    VOUS CROYEZ QUE JE NE VOUS AI PAS RECONNU MONSIEUR FRANCIS LIBRE?PSYCHOPATHE DE SERVICE SUR CE BLOG ! LOOOOOOOOOOOOOOOOL

    Commentaire par FLG — août 3, 2014 @ 7:47

  279. « – Pas du tout!Je dis que les causes ne sont pas forcément celles que l’on pense!… »

    Vous voyez bien !! Vous contestez ce principe de base sans lequel aucune approche scientifique ne serait possible, il n’y a pas d’effets sans causes. Et là, vous affirmez, sans rien démontrer, que ce bout de plastique rempli de résine modifie le signal, comment, par quel moyen et selon quel procédé ? Vous ne pouvez pas répondre. Et vous allez tourner en rond jusqu’à la fin des temps en contestant le fait que ce truc n’est qu’un attrape-couillon (je ne parlerai pas d’arnaque car, étant d’un naturel positif, je pars du principe que ses concepteurs partagent ceci avec vous, ils y croient aussi !
    PS : perdu, je ne suis pas Francis Libre.

    Commentaire par Saint Thomas — août 4, 2014 @ 10:48

  280. Je ne tiens plus à alimenter cette conversation sans fin, ou chacun restera sur ses positions de toute façon!J’ai dit ce que j’avais à dire!Réfléchissez-y et si vous ne comprenez pas ou ne faites pas l’effort de comprendre,je ne peux rien faire pour vous!

    Si vous n’êtes pas Francis Libre,vous êtes son jumeau!Vous avez les mêmes tournures de phrase et la même haine de l’audiophile qui vous aveugle!
    Je reste persuadé que Francis Libre et Saint Thomas sont une seule et même personne!

    Commentaire par FLG — août 4, 2014 @ 1:59

  281. Non, non c’est Pierre Brochant et son copain Juste qui cherche son François, c’est juste?????.

    Commentaire par FrancisV. — août 4, 2014 @ 3:40

  282. « Je ne tiens plus à alimenter cette conversation sans fin, ou chacun restera sur ses positions de toute façon!… »

    Et bien voilà !!! On finit par y arriver. Vous voyez, c’est pas si compliqué. :-)
    Et encore perdu, je ne suis toujours pas FL… C’est un autre bon exemple de votre tournure d’esprit. Plutôt que d’imaginer un instant que d’autres que Francis Libre (que je ne connais pas) puissent partager son avis et, partant, vous amène à reconsidérer votre position, il est tellement plus simple d’imaginer que ce dernier utilise plusieurs pseudo pour vous persécuter… :-) Vous seriez presque drôle, à l’obscurantisme idiophile, vous ajoutez la parano complotiste !!

    Commentaire par Saint Thomas — août 4, 2014 @ 5:14

  283. Vous êtes une sacrée bande de tarés sur ce blog!

    Commentaire par FLG — août 4, 2014 @ 5:23

  284. @Regis:

    Expliquer les méthodes d’étude, traitement et vérification d’un local est assez long et très technique, un commentaire ne suffirai pas à tout développer. Il faudrait faire un article de plusieurs pages et détailler les diverses méthodes et moyen de traitement qui varient selon pas mal de paramètre (forme de la pièce, nature des matériaux, point d’écoute fixe ou pas, ameublement, etc…). Mais on ne pourrait pas tout détailler tellement il y as de cas différend.

    Pour le gabarit, tout dépend de la méthode de mesure (linéaire, en cercle, en multi-point de zone, etc …) mais on essaie d’avoir un résultat d’une variation de +/- 1dB sur plusieurs courbe à lissage fréquentiel de 1/6eme d’octave (qui se rapproche plus de la résolution de l’oreille conformément aux modèles cochléaires et aux courbes ERB de Moore).

    —————————–

    FLG: -« Dés les premières minutes de la vidéo,on voit bien la mauvaise volonté de jipihorn à analyser cet appareil!Il fait celui qui découvre l’appareil et en même temps on comprend qu’il sait déjà ce que c’est!Zetetique,la personne qui lui a expédié,comme par hasard appelle juste au bon moment quand jipihorn reçoit le colis! »

    Décidément votre crédulité n’as que d’égal votre ignorance. Qui vous dit qu’il n’as pas testé ce boitier avant de faire la vidéo et que dans celle ci il as fait une petite mise en scène avec de l’humour, en témoigne le passage des bouteilles, quel pochtron ce Jipi (humour inside).

    Croyez-vous réellement que ceci n’as pas été pré-testé à l’avance, que Jipi ne fait que des vidéos « live » de ces test et qu’il n’y aie aucune préparation avant? Voyons … êtes vous si idiot que ça?

    Par contre j’ai la certitude que vous n’êtes qu’un gros menteur. Personnellement je n’aie jamais vu de retraité mettre du « LOOOOOOOOOL » dans ses commentaires. Et votre histoire de gradateur, que dire … Vous voulez faire gober ça à qui? Un technicien, peu importe son niveau, aurai vite vue qu’il n’y avait pas d’ordre de marche. C’est l’une des panne des plus commune de ces appareil et ceci mon fils peux vous le confirmer (il est technicien en automatisme et process industriel).

    Je pense que vous êtes, soit un pote à Lionel Schmitt, ou bien encore des deux compère de la boite d’idiophile qui insultent sur youtube, voire l’un de ces trois.

    Commentaire par JM-F — août 4, 2014 @ 5:52

  285. J’ai toujours trouvé ça drôle tous ces types qui écoutent du Pink Floyd ou AC/DC avec du 300B et ce sont ces snobs qui méprisent les beaufs… Mais il y a mieux, Francis Ibre a encore lâché une phrase dont il a le secret:
    « Un ampli comme mon SE845, fabriqué industriellement, devrait être vendu plusieurs dizaines de milliers d’euros !!!! »
    Ouf, pas prétentieux pour un sou l’animal! Pas besoin d’être psy pour douter de la santé mentale du plus célèbre des cyber charlatans de l’audio.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 4, 2014 @ 7:10

  286. « …Vous êtes une sacrée bande de tarés sur ce blog! »
    C’est pour ça qu’on est enfermé ici !

    Commentaire par Saint Thomas — août 4, 2014 @ 7:46

  287. @JM-F : FLG: -« Dés les premières minutes de la vidéo,on voit bien la mauvaise volonté de jipihorn à analyser cet appareil!Il fait celui qui découvre l’appareil et en même temps on comprend qu’il sait déjà ce que c’est!Zetetique,la personne qui lui a expédié,comme par hasard appelle juste au bon moment quand jipihorn reçoit le colis! »
    Décidément votre crédulité n’as que d’égal votre ignorance. Qui vous dit qu’il n’as pas testé ce boitier avant de faire la vidéo et que dans celle ci il as fait une petite mise en scène avec de l’humour, en témoigne le passage des bouteilles, quel pochtron ce Jipi (humour inside).
    – Alors si il l’a testé,pourquoi n’en parle-t’il pas?

    Croyez-vous réellement que ceci n’as pas été pré-testé à l’avance, que Jipi ne fait que des vidéos « live » de ces test et qu’il n’y aie aucune préparation avant? Voyons … êtes vous si idiot que ça?
    – Evidemment qu’il a dû préparer sa vidéo mais pourquoi cette mise en scène?Pour énerver les audiophiles?C’est plutôt réussi mais mal venu de la part d’une personne censée présenter les choses sérieusement!Je n’aurai plus le même regard sur lui maintenant!

    Par contre j’ai la certitude que vous n’êtes qu’un gros menteur. Personnellement je n’aie jamais vu de retraité mettre du « LOOOOOOOOOL » dans ses commentaires.
    – C’est pourtant le cas!On peut être retraité et vivre avec son temps!J’ai toujours su garder l’esprit jeune!

    Et votre histoire de gradateur, que dire … Vous voulez faire gober ça à qui? Un technicien, peu importe son niveau, aurai vite vue qu’il n’y avait pas d’ordre de marche. C’est l’une des panne des plus commune de ces appareil et ceci mon fils peux vous le confirmer (il est technicien en automatisme et process industriel).
    – C’est peut-être lamentable mais pourtant c’est la vérité.Il ne faut pas croire que tout le monde soit logique et réfléchi.Et comme c’est un matériel qui venait d’être installé,dans ce cas personne ne veut y toucher de peur que ça annule la garantie.Je peux aussi vous préciser que beaucoup d’électriciens ne savent pas coupler correctement un moteur électrique triphasé.Il y en a beaucoup qui pensent que le couplage étoile c’est pour le 400V et le couplage triangle pour le 230V.Si vous saviez le nombre de moteurs qui grillent parce qu’ils ont été couplé en étoile alors que leur tension est de 400/690V et auraient dû être couplé en triangle!Il y a aussi l’inverse : on remplace un moteur 400/690V qui était couplé en triangle par un moteur 230/400V qui aurait dû être couplé en étoile!Sauf que dans ce cas le moteur ne grille pas!Ca vous étonne hein?Il ne grille pas parce dans ce cas il y a une surintensité très élevée (saturation du circuit magnétique) et le disjoncteur saute dans la seconde qui suit!Du coup on cherche la cause et on y remédie!

    Je pense que vous êtes, soit un pote à Lionel Schmitt, ou bien encore des deux compère de la boite d’idiophile qui insultent sur youtube, voire l’un de ces trois.
    – Je ne sais pas qui est ce Lionel Schmitt dont j’ai déjà entendu parler ici,pas plus que ses compères!
    -Je me demande moi-même si vous,forr,Francis Libre et Saint Thomas,ne sont pas une seule et même personne.

    Commentaire par FLG — août 4, 2014 @ 8:17

  288. @JM-F Merci pour la réponse.
    « Pour le gabarit,…………… mais on essaie d’avoir un résultat d’une variation de +/- 1dB sur plusieurs courbe à lissage fréquentiel de 1/6eme d’octave »
    C’est quasiment inatteignable en milieu amateur, c’est beaucoup trop parfait. Déjà +/ -3 dB de variation sur 200 à 20000 Hz en lissage 1/3 octave est un objectif ambitieux alors +/-1……………….

    Commentaire par REGIS — août 4, 2014 @ 8:30

  289. FLG: – « Je peux aussi vous préciser que beaucoup d’électriciens ne savent pas coupler correctement un moteur électrique triphasé.Il y en a beaucoup qui pensent que le couplage étoile c’est pour le 400V et le couplage triangle pour le 230V.Si vous saviez le nombre de moteurs qui grillent parce qu’ils ont été couplé en étoile alors que leur tension est de 400/690V et auraient dû être couplé en triangle!Il y a aussi l’inverse : on remplace un moteur 400/690V qui était couplé en triangle par un moteur 230/400V qui aurait dû être couplé en étoile!Sauf que dans ce cas le moteur ne grille pas!Ca vous étonne hein?Il ne grille pas parce dans ce cas il y a une surintensité très élevée (saturation du circuit magnétique) et le disjoncteur saute dans la seconde qui suit!Du coup on cherche la cause et on y remédie! »

    Cela serait très étonnant, d’une part on apprend ça en CAP électrotechnique (ah … que de souvenir), d’autre part un électricien qui ne sais pas faire ça n’en est pas un. Soit vous avez côtoyé une équipe de branquignole (mais la j’en doute), soit vous êtes un pur affabulateur doublé d’un égocentrique absolu (ce que je pense très sérieusement).

    FLG: – « Je ne sais pas qui est ce Lionel Schmitt dont j’ai déjà entendu parler ici,pas plus que ses compères! »

    Pourtant vous officiez bien sur son forum audiophile.fr (bizarrement il y as aussi un FLG qui écrit de la même manière) …

    FLG:- « Je me demande moi-même si vous,forr,Francis Libre et Saint Thomas,ne sont pas une seule et même personne. »

    Mais oui… En fait on est tous Jipihorn … Vous ne le saviez pas? C’est pathétique.

    Commentaire par JM-F — août 4, 2014 @ 9:26

  290. Bonsoir.

    Je vous repose ici ce que j’avais écrit au N° 49, le 18/06/2014 :

    ———————————

    Je résume et condense certains commentaires :

    — Mr. JiPi n’a pas fait ceci et cela avant de disséquer la boite, et à présent il est bien « avancé » ; il ne saura jamais si elle donne des résultats audibles ou non.
    — Mr. JiPi se contente de mesures réalisées avec des appareils de laboratoire n’apportant que l’ « objectivité technique ».
    — Mr. JiPi est insensé d’avoir détruit 480 roros. D’autant que ce matériel ne lui appartient pas : il l’a reçu d’un correspondant.
    — Mr. JiPi devra acheter une nouvelle boite pour vérifier ou démentir ses conclusions, très hâtives d’ailleurs. Balo, hein ? Alors il fera fonctionner le commerce contre lequel il se bat. Re-balo, hein ?
    — Mr. JiPi est un dictateur, il impose ses idées, il détruit les rêves de nombre d’audiophiles.
    — Etc, etc…

    Bref.
    Eh bien moi, je me demande s’il ne serait pas en train de se gausser de tous ces commentaires ; je l’imagine plié en 8, de rire.
    Réfléchissons.

    — Croyez-vous qu’il s’amuse publiquement d’une entreprise, par son produit interposé, gentiment, comme cela, pour la gloire ? Il risque gros…
    — Croyez-vous que la mise en scène du début de la vidéo, est justement, le début ?
    — Le paquet fermé aura pu être précédemment ouvert pour faire toutes les expériences possibles et imaginables avec ce qu’il y a dedans, avant de le refermer, pour le réouvrir pour le film !
    — Mais… L’expéditeur du paquet n’a pas donné l’autorisation de destruction de la boite ( dans le film ) ! C’était donc déjà prévu à l’avance….
    — Tous les résultats, conclusions, rapports, etc, sont peut-être en attente de diffusion surprise !
    — Je me demande si ce paquet est véritablement un paquet postal…
    — Il se pourrait que l’appel téléphonique provienne d’un(e) complice se trouvant dans la pièce d’à côté. Eh puis même, un film peut se sonoriser, une fois fini !
    — Relisez le post 41. Au 42, il y répond « Plein. » Je sens que là, il appuie sur le clou, et se régale de la farce minutieusement préparée…

    Il se trame quelque chose, comme un coup magistral, qui jaillira d’on ne sait où.
    J’ai encore un doute, mais le ressens ainsi.

    Mr. JiPi, à vous !

    Jean-Pierre.

    ———————————-

    Commentaire par Jean-Pierre — août 4, 2014 @ 10:33

  291. @JM-F : FLG: – « Je peux aussi vous préciser que beaucoup d’électriciens ne savent pas coupler correctement un moteur électrique triphasé.Il y en a beaucoup qui pensent que le couplage étoile c’est pour le 400V et le couplage triangle pour le 230V.Si vous saviez le nombre de moteurs qui grillent parce qu’ils ont été couplé en étoile alors que leur tension est de 400/690V et auraient dû être couplé en triangle!Il y a aussi l’inverse : on remplace un moteur 400/690V qui était couplé en triangle par un moteur 230/400V qui aurait dû être couplé en étoile!Sauf que dans ce cas le moteur ne grille pas!Ca vous étonne hein?Il ne grille pas parce dans ce cas il y a une surintensité très élevée (saturation du circuit magnétique) et le disjoncteur saute dans la seconde qui suit!Du coup on cherche la cause et on y remédie! »
    Cela serait très étonnant, d’une part on apprend ça en CAP électrotechnique (ah … que de souvenir), d’autre part un électricien qui ne sais pas faire ça n’en est pas un. Soit vous avez côtoyé une équipe de branquignole (mais la j’en doute), soit vous êtes un pur affabulateur doublé d’un égocentrique absolu (ce que je pense très sérieusement).
    – Si vous connaissiez un peu le monde de l’industrie,vous sauriez que beaucoup de personnes ne sont pas à la hauteur de leurs fonctions.Je travaillais dans une société de bobinage et de distribution et je cotoyais pas mal de service maitenance de ma clientèle,et je peux vous dire qui si chez certains le niveau était correct,dans d’autres les gens de maintenance était souvent d’anciens ouvriers de production qui avaient tenté leur chance et s’étaient retrouvés à la maintenance par opportunité et culot!

    FLG: – « Je ne sais pas qui est ce Lionel Schmitt dont j’ai déjà entendu parler ici,pas plus que ses compères! »
    Pourtant vous officiez bien sur son forum audiophile.fr (bizarrement il y as aussi un FLG qui écrit de la même manière) …
    FLG:- « Je me demande moi-même si vous,forr,Francis Libre et Saint Thomas,ne sont pas une seule et même personne. »
    – Ah c’est bien possible mais je n’ai pas souvenance d’avoir dialogué avec cette personne.Je suis allé voir sur ce forum et en fait je n’ai posté que 10 messages depuis mon inscription en 2009.C’est pour dire si je le connais bien!

    Mais oui… En fait on est tous Jipihorn … Vous ne le saviez pas? C’est pathétique.
    – Je m’en doutais mais n’avais pas osé le dire! LOL (tien le vieux il connait des termes de djeunes).

    Commentaire par FLG — août 4, 2014 @ 11:28

  292. @forr : Partie de pêche au gros, quelques prises :

    http://www.forum-audiophile.fr/realisations-diy/bon-kit-d-ampli-t6404-45.html

    Oui 10 messages en tout.

    http://forum.elektor.com/viewtopic.php?f=156010&t=161328&start=170

    7 seulement sur celui-ci

    http://forums.slimdevices.com/showthread.php?48951-Musicalit%E9-qualit%E9-sonore-de-la-Squeezebox-3-d%E9ceptions/page5

    3 seulement,ça ne s’arrange pas

    http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Musique/pink-floyd-sujet_3153_240.htm

    citation : « FLG, j’adore ce mec, mais il est un authentique audiophile »
    Là,je ne trouve pas mon message

    Et alors?vous voulez prouver quoi?

    Commentaire par FLG — août 4, 2014 @ 11:45

  293. FLG:- « Je me demande moi-même si vous,forr,Francis Libre et Saint Thomas,ne sont pas une seule et même personne. »

    FLG, vous avez encore oublié de prendre vos gouttes !!!! :-)

    Commentaire par Saint Thomas — août 5, 2014 @ 1:38

  294. @Saint Thomas : FLG:- « Je me demande moi-même si vous,forr,Francis Libre et Saint Thomas,ne sont pas une seule et même personne. »
    FLG, vous avez encore oublié de prendre vos gouttes !!!! :-)

    Possible mais je me suis nettoyé les oreilles…MOI!!! :’-)

    Commentaire par FLG — août 5, 2014 @ 8:18

  295. FLG,

    >>http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Musique/pink-floyd-sujet_3153_240.htm
    >> »FLG, j’adore ce mec, mais il est un authentique audiophile » »

    >Là,je ne trouve pas mon message

    C’est, dans le lien, une citation de Mandrill​ – Posté le 25-04-2010 à 23:28:08

    Un gars qui vous temoigne de l’affection, malgré votre énorme défaut d’être « un authentique audiophile », c’est appréciable.

    >Et alors?vous voulez prouver quoi?

    Rien. J’espère empêcher qu’on vous prenne pour un autre, puisque, de votre côté, vous suspectez la présence de Mutipseudoman dans ces colonnes.

    20 message sous le pseudo de FLG en cinq ans, vous battez tous vos records. Ici, il y en a eu au moins une bonne vingtaine en quinze jours. Preuve que vous éprouvez une indubitable délectation pour ce que l’on y sert.

    Commentaire par forr — août 5, 2014 @ 12:28

  296. FLG: – « Possible mais je me suis nettoyé les oreilles…MOI!!! :’-) »

    Avec des cotons tige spécial idiotphile: http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/?p=679&more=1&c=1&tb=1&pb=1

    Il date de quand votre dernier contrôle auditif? Vous pouvez avoir les oreilles les plus propre qu’il soit, si vous êtes sujets à des acouphènes ça ne changera rien. Autre point, l’oreille n’est que le capteur, c’est le cerveau qui interprète les sons et sur ce dernier point vous les interprétez mal car vous êtes certainement trop embobiné par les articles d’idiotphile et très sujet à l’effet placébo.

    Je vous invite à réfléchir sur cette citation:

    – « Quand on désire savoir, on interroge. Quand on veut être capable, on étudie. Revoyez sans arrêt ce que vous savez déjà. Étudiez sans cesse du nouveau. Alors vous deviendrez un Maître. » – Confucius.

    Sur ce, bonne réflexion (enfin on l’espère), et comme on dit sur certains forum: DONT FEED THE TROLL !!!

    Commentaire par JM-F — août 5, 2014 @ 12:44

  297. @forr : FLG,
    >>http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Musique/pink-floyd-sujet_3153_240.htm
    >> »FLG, j’adore ce mec, mais il est un authentique audiophile » »
    >Là,je ne trouve pas mon message
    C’est, dans le lien, une citation de Mandrill​ – Posté le 25-04-2010 à 23:28:08
    Un gars qui vous temoigne de l’affection, malgré votre énorme défaut d’être « un authentique audiophile », c’est appréciable.
    – Effectivement c’est appréciable!Ne serais-je pas aussi abruti qu’on le pense par ici?

    >Et alors?vous voulez prouver quoi?
    Rien. J’espère empêcher qu’on vous prenne pour un autre, puisque, de votre côté, vous suspectez la présence de Mutipseudoman dans ces colonnes.
    20 message sous le pseudo de FLG en cinq ans, vous battez tous vos records. Ici, il y en a eu au moins une bonne vingtaine en quinze jours. Preuve que vous éprouvez une indubitable délectation pour ce que l’on y sert.
    -Disons qu’ici je trouve de l’opposition!Je ne savais pas qu’il existait des gens qui détestent les audiophiles!Qu’est-ce en fait un audiophile?Quelqu’un qui ne trouve pas satisfaction dans ce que vous,les têtes bien remplies,maîtrisant parfaitement le sujet,ayant une entière confiance dans leur système de mesure et ne pensant pas un seul instant le remettre en question ou l’améliorer,leur servez!Si les appareils du commerce étaient vraiment bons,il n’y aurait pas d’audiophiles pour chercher de leur côté à les améliorer!
    Vous pensez qu’un ampli parfait aux mesures va rendre une chaîne parfaite?Vous oubliez que bien souvent il faut opter pour un compromis,les défauts de certains maillons étant compensés par les défauts d’autres maillons!Il faut par exemple si on a des enceintes un peu agressives,leur associer un ampli un peu plus doux,et vive versa!Deux appareils seront mauvais aux mesures chacun dans leur coin,mais une fois ensemble donnerons une chaîne de bonne qualité!

    Commentaire par FLG — août 5, 2014 @ 2:00

  298. @JM-F : FLG: – « Possible mais je me suis nettoyé les oreilles…MOI!!! :’-) »
    Avec des cotons tige spécial idiotphile: http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/?p=679&more=1&c=1&tb=1&pb=1
    C’est marrant ça!Ou va la connerie!
    Il date de quand votre dernier contrôle auditif? Vous pouvez avoir les oreilles les plus propre qu’il soit, si vous êtes sujets à des acouphènes ça ne changera rien. Autre point, l’oreille n’est que le capteur, c’est le cerveau qui interprète les sons et sur ce dernier point vous les interprétez mal car vous êtes certainement trop embobiné par les articles d’idiotphile et très sujet à l’effet placébo.
    Je n’ai jamais fait de contrôle auditif mais simplement testé moi-même ma bande passante!Je monte actuellement à 14500 Hz environ.Quand j’étais jeune je montais à 16000 hz et j’entendais les fins de ligne des téléviseurs en 625 lignes (soit 15625Hz),mais pas en 819 lignes (20425Hz).Ce qui faisait que je savais à l’époque ou il n’y avait que 2 chaines (la première en 819 lignes et la seconde en 625 lignes) sur quelle chaine on était tout en étant dans la pièce d’à côté!Je n’ai pas d’acouphène et les articles idiophiles je sais les trier!Je ne rejette jamais quelque chose sans l’avoir testé!Ce n’est pas parce que quelque chose parait saugrenue qu’il l’est.Il ne faut rien croire d’emblée mais tout vérifier!Ce que vous ne faites pas!
    Je vous invite à réfléchir sur cette citation:
    – « Quand on désire savoir, on interroge. Quand on veut être capable, on étudie. Revoyez sans arrêt ce que vous savez déjà. Étudiez sans cesse du nouveau. Alors vous deviendrez un Maître. » – Confucius.
    – Cela est valable aussi pour vous!J’en ai une aussi de Confucius: « Quand le sage désigne la lune,l’idiot regarde le doigt ».Ici on regarde beaucoup mes doigts!
    Sur ce, bonne réflexion (enfin on l’espère), et comme on dit sur certains forum: DONT FEED THE TROLL !!!
    – Bonne réflexion également à vous-même!

    Commentaire par FLG — août 5, 2014 @ 2:17

  299. FLG,

    En tant qu’audiophile tel que vous « l’entendez », avez-vous essayé les améliorations avec les accessoires suivants qui, cumulées, ne peuvent que vous procurer, au minimum, un espace sonore de dimensions intergalactiques ?

    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0CCIQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.osh-antimis.com%2Fdocs%2Fbanc-essai-presse%2F2005-02-rds-meilleurs-syst.pdf&ei=UOzgU5fDCuHa0QXhxIHQAw&usg=AFQjCNEqPQpaYzIM9ArRVI7e_9Sle9JgFA&bvm=bv.72197243,d.d2k&cad=rja

    http://www.junilabs.com/fr/products/juniwavetwo.html

    « Vous oubliez que bien souvent il faut opter pour un compromis,les défauts de certains maillons étant compensés par les défauts d’autres maillons!Il faut par exemple si on a des enceintes un peu agressives,leur associer un ampli un peu plus doux,et vive versa!Deux appareils seront mauvais aux mesures chacun dans leur coin,mais une fois ensemble donnerons une chaîne de bonne qualité! »

    Agressif, doux et neutre ne sont pas définis en termes d’électronique, mais on se demande ce que
    donne une enceinte neutre associé un ampli neutre quand on s’abstient de qualifier le rendu des câbles
    (j’ai vu une fois celui d’ « introvertis » à leur propos) et si l’un des accessoires ci-dessus ou d’autres sont en fonction ou non.

    Note : la Manta est toujours en fonction. On devrait en disposer des versions de grande envergure au dessus des éoliennes qui envahissent nos horizons campagnards, ainsi tout le monde bénéficierait du confort apporté par cette remarquable avancée technologique.

    Commentaire par forr — août 5, 2014 @ 5:04

  300. FLG:- « Je n’ai jamais fait de contrôle auditif mais simplement testé moi-même ma bande passante! … Je n’ai pas d’acouphène … »

    Rien que ça vous fait perdre toute crédibilité… Maintenant vous êtes ORL … Pathétique.

    Alors vous dites avoir travaillé en milieu industriel, milieu ou le bruit est fort par excellence et détruit l’audition. Vous n’avez donc jamais fait de test auditif pendant vos visites médicales annuelles? (pourtant obligatoire pour ces milieux). Les acouphènes ne sont pas que des sensation de bourdonnement ou de sifflement, mais aussi des sons subjectif qui n’existent pas créé par le cerveau suite à une perte d’audition. Seul un ORL peux vous dire si vous en avez ou pas avec ces fameux test auditif.

    Vous entendez des fréquences, certes, mais à combien de dB?

    Bref, arrêtez de vous croire supérieur aux autre et le plus grand des génies de ce monde car, rien que par vos interventions, vous ne prouvez que le contraire en affabulant sur du grand n’importe quoi et n’êtes incapable de donner des argument valable ou de quelconque preuve.

    FLG: – « Je ne rejette jamais quelque chose sans l’avoir testé!Ce n’est pas parce que quelque chose parait saugrenue qu’il l’est.Il ne faut rien croire d’emblée mais tout vérifier!Ce que vous ne faites pas! »

    Erreur mon cher, relisez le commentaire N°145.

    Commentaire par JM-F — août 5, 2014 @ 6:37

  301. Jipi « essaie seulement de lutter contre l’entreprise de crétinisation du public audio ». Pour illustrer ce propos: on ne peut pas mettre un Jean Hiraga au même niveau qu’un Peter Baxandall ou qu’un Douglas Self. http://en.wikipedia.org/wiki/Peter_Baxandall
    Il ne faudrait pas confondre l’intégrité du savoir avec la vulgarité des marchands du temple.
    Si on remettait les choses au point en ce qui concerne le son des aop:

    http://nwavguy.blogspot.fr/2011/08/op-amps-myths-facts.html

    La sélection des aop en audio, se fait naturellement sur des critères objectifs et le terme générique en matière d’amplification en tension est: basse impédance. Basse impédance qui permet de limiter la diaphonie, les distorsions causées par les effets capacitifs des circuits, le bruit des composants passifs (résistances) ainsi que le bruit en courant des aop (qui se transforme en tension de bruit lorsqu’il circule dans une impédance). La conception basse impédance exige naturellement l’application d’une méthodologie qu’on ne trouve pas en parcourant les sites audiophiles. Donc la sélection des aop est simple:
    L’AD797 ou le LM4562 pour des cas difficiles (impédances de charge très basses), avec des réserves concernant l’AD797 et son découplage d’alimentations qui doit faire l’objet d’une grande attention. Les impédances de sources de ces aop seront aussi basses que possibles pour éviter l’apparition d’une tension provoquée par l’important courant de bruit de ces aop (il est de 2 pA rac(Hz) pour l’AD797, 1,6 pour le LM4562 à 1KHz). D’ailleurs Analog Devices préconise une source d’impédance comprise entre 0 et 1K pour son AD797. Donc pas question d’utiliser ses aop dans un circuit riaa.
    Même topo en ce qui concerne l’universel NE5532, dans une utilisation classique d’amplification linéaire à faible gain.
    Le NE5534 pour les structures à grand gain, (micro, riaa…). Dans le cas du riaa, l’entrée du NE5534 (courant de bruit: 0,4 pA rac(Hz) à 1KHz) sera équipée d’un synthétiseur de charge pour contrer la remontée d’impédance des cellules à aimant mobile en fonction de la fréquence, ceci permet de garder un bruit constant tout au long du spectre audio.
    Pas la peine de chercher plus loin en se lançant dans un tweakage obsessionnel.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 5, 2014 @ 7:21

  302. 301.FLG:–« Disons qu’ici je trouve de l’opposition!Je ne savais pas qu’il existait des gens qui détestent les audiophiles!Qu’est-ce en fait un audiophile?Quelqu’un qui ne trouve pas satisfaction dans ce que vous,les têtes bien remplies,maîtrisant parfaitement le sujet,ayant une entière confiance dans leur système de mesure et ne pensant pas un seul instant le remettre en question ou l’améliorer,leur servez!Si les appareils du commerce étaient vraiment bons,il n’y aurait pas d’audiophiles pour chercher de leur côté à les améliorer! »

    Vous prenez vos désirs pour des réalités… On ne déteste que ce qu’on craint. Je vous trouve divertissant. En même temps, vous démontrez comment la religion et le dogme ont réussi à embobiner autant de gogos à travers les âges. Sérieusement, vous prenez tout ce qui est écrit ici au pied de la lettre ??? Les gens qui postent ici écoutent de la musique, pas le matos avec lequel elle est reproduite. Essayez d’en faire autant, vous verrez, ça fait tout de suite paraître cette discussion assez vaine.

    Commentaire par Saint Thomas — août 5, 2014 @ 7:52

  303. Ben dites donc tous!Vous deviez drôlement vous ennuyer avant mon arrivée! :-D
    @FLG,
    En tant qu’audiophile tel que vous « l’entendez », avez-vous essayé les améliorations avec les accessoires suivants qui, cumulées, ne peuvent que vous procurer, au minimum, un espace sonore de dimensions intergalactiques ?

    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0CCIQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.osh-antimis.com%2Fdocs%2Fbanc-essai-presse%2F2005-02-rds-meilleurs-syst.pdf&ei=UOzgU5fDCuHa0QXhxIHQAw&usg=AFQjCNEqPQpaYzIM9ArRVI7e_9Sle9JgFA&bvm=bv.72197243,d.d2k&cad=rja

    – Je suis allé un jour chez OSH avec un ami friant de ces gadgets audiophiles (ou idiophiles).J’y ai rencontré le concepteur qui nous a abreuvé de théories fumeuses à base d’électrons ou de particules ou je ne sais trop quoi!Rien de crédible tout au moins à mon niveau de connaissance!Le genre de discours pour enfumer le blaireau!Puis nous sommes passés à la démonstration!Ce monsieur nous a demandé de lui passer un disque que nous avions amené : le MONTREUX ALEXANDER LIVE pour ceux qui connaissent!Il nous a d’abord fait écouté notre disque sur son système mais je ne me souviens plus de ce que c’était!Puis il a passé un coup de sa bombe miracle dessus et nous l’a fait réécouter!Et bien il y avait bien une différence : les instruments étaient mieux focalisés dans l’espace notamment!On lui a demandé ce qu’il y avait dans le produit et évidemment il ne l’ai pas dit,mais simplement précisé qu’il n’était pas dangereux et qu’on pouvait même en boire (de l’eau?)Alors , effet placebo?Possible je n’en sais rien!Comme on avait droit à un échantillon gratuit chacun ,nous l’avons pris et essayé chez nous!Même constat!Ce n’est pas pour autant que je lui en ai acheté par la suite!

    @JM-F :Agressif, doux et neutre ne sont pas définis en termes d’électronique,
    Nous essayons de qualifier ce que nous ressentons du mieux que nous pouvons,avec des mots puisque vous n’avez pas d’appareils pour mesurer ces sensations!
    Quand une enceinte neutre avec un ampli neutre…..connait pas!

    Commentaire par FLG — août 5, 2014 @ 8:26

  304. @JM-F : FLG:- « Je n’ai jamais fait de contrôle auditif mais simplement testé moi-même ma bande passante! … Je n’ai pas d’acouphène … »
    Rien que ça vous fait perdre toute crédibilité… Maintenant vous êtes ORL … Pathétique.
    Ha bon ?

    Alors vous dites avoir travaillé en milieu industriel, milieu ou le bruit est fort par excellence et détruit l’audition. Vous n’avez donc jamais fait de test auditif pendant vos visites médicales annuelles? (pourtant obligatoire pour ces milieux). Les acouphènes ne sont pas que des sensation de bourdonnement ou de sifflement, mais aussi des sons subjectif qui n’existent pas créé par le cerveau suite à une perte d’audition. Seul un ORL peux vous dire si vous en avez ou pas avec ces fameux test auditif.
    – J’ai travaillé en milieu industriel mais pas forcément bruyant,ou pas souvent!Je travaillais dans une entreprise de maitenance et de distribution de moteurs électriques,ou il y avait un secteur électronique concernant les variateurs de vitesse électronique!Mon boulot consistait à proposer des améliorations de process à des clients,en adaptant ou en remplaçant ou réparant des variateurs de vitesse!J’allais donc en milieu industriel chez mes clients,pour les besoins des affaires,mais ne passait pas mon temps chez eux.Et selon le cas je pouvais être en milieu bruyant ou calme!Il y a une sacrée différence entre une usine ou travaillent des presses à emboutir et un une station d’épuration plantée au bout d’un village ou l’on entend essentiellement des animaux.Mais la plupart du temps j’étais au bureau avec un téléphone et un ordinateur!

    Vous entendez des fréquences, certes, mais à combien de dB?
    – Je ne sais pas et je m’en fous!Je demande à une chaine hifi de me faire entendre la même chose qu’en réel!Que j’entende un violon réel avec un oreille déffectueuse ou pas,ne change rien!La chaine hifi devra me faire entendre le violon de la même manière!

    Bref, arrêtez de vous croire supérieur aux autre et le plus grand des génies de ce monde car, rien que par vos interventions, vous ne prouvez que le contraire en affabulant sur du grand n’importe quoi et n’êtes incapable de donner des argument valable ou de quelconque preuve.
    Je n’ai jamais eu la prétention d’être un grand génie,mais ce que je dis vous dépasse et vous énerve car vous ne comprenez pas.Sans vos appareils vous êtes perdus!

    FLG: – « Je ne rejette jamais quelque chose sans l’avoir testé!Ce n’est pas parce que quelque chose parait saugrenue qu’il l’est.Il ne faut rien croire d’emblée mais tout vérifier!Ce que vous ne faites pas! »
    Erreur mon cher, relisez le commentaire N°145.
    – Ok vous l’avez testé,mais il a fallu attendre 145 messages pour le savoir,alors que 2mn dans la vidéo auraient été les bienvenues!Pourquoi ne pas l’avoir dit dés le début?Vous dites que c’est suite à la vidéo donc vous vous êtes procuré un second boitier vu que jipihorn a massacré le premier!Je doute d’ailleurs que vous l’ayez testée!Vous dites ça après coup pour me contredire!

    Commentaire par FLG — août 5, 2014 @ 8:50

  305. Je me demande si FLG n’est pas le gugusse qu’on voit dans cette vidéo:

    …Digne d’un sketch des Deschiens.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 5, 2014 @ 8:55

  306. FLG,

    « Nous essayons de qualifier ce que nous ressentons du mieux que nous pouvons,avec des mots puisque vous n’avez pas d’appareils pour mesurer ces sensations! »

    Par rapport aux causes qui en sont à l’origine, par exemple une Manta à proximité, les vôtres sont démesurées, échappant à toute quantification.

    « Quand une enceinte neutre avec un ampli neutre…..connait pas! »

    La condition sine qua non pour atteindre ce degré de connaissance, c’est d’être neutre soi-même.

    *

    Bien qu’ils le soient souvent, les acouphènes ne sont pas nécessairement d’origine auditive due à une surcharge de pression sonore.

    *

    Bien courte, la biographie de Baxandall sur english-Wikipedia.
    L’homme est immense. Tout modeste qu’il fût, il a fait voir rouge aux premiers subjectivistes qui ont commencé à envahir la planète à partir des années 75 (alors que la Revue du Son devenait Nouvelle… « Revue du Nouveau Son eût été un titre plus approprié…).
    Dans une célèbre série (trouvable sur le net) qu’il n’a hélas jamais terminée, Baxandall a notamment traité des spectres de distorsion harmonique juste avant le tsunami des 300B et autres single-ended qui en faisaient un critère de qualité.

    *

    A propos de charge des preamplis phono à aimant mobile, il faut absolument lire l’article de Cordell dans Linear Audio. La technique, applicable quelque soit le circuit d’amplification, est renversante de simplicité et des plus justifiées (le complément de l’article écrit sous l’impulsion Marcel van de Gevel est accessible en ligne). Pas un « audiophile » auto-couronné n’a jamais été capable de montrer une approche aussi intelligente d’un circuit audio.

    *

    Allez, encore un petit pour la route :

    http://douglas-self.com/ampins/pseudo/subjectv.htm

    Commentaire par forr — août 5, 2014 @ 9:27

  307. @forr : Par rapport aux causes qui en sont à l’origine, par exemple une Manta à proximité, les vôtres sont démesurées, échappant à toute quantification.

    – e reposte ici mon petit compte-rendu concernant l’écoute avec boitier Manta!Je ne vois pas ce qu’il y a de démesuré là-dedans..La phrase « ça sera répété,déformé et amplifié » s’applique bien à vos propos!

    « Puis j’ai écouté de la musique et là,miracle!Il s’est passé quelque chose!Difficile de dire quoi exactement,mais la musique me semblait plus vraie,les instruments plus consistants.Il y avait plus de profondeur et d’espace.En gros ça se rapprochait de ce qu’on peut ressentir à l’écoute d’un vinyle alors que c’est un CD qui passait!En gros c’était devenu plus agréable à écouter!Je ne sais pas comment ça marche,ou si c’est un effet placebo ou je ne sais quoi,mais je m’en fous du moment que ça marche!Je ne sais pas si la Manta commercialisée a plus d’effet ou pas mais la mienne fabriquée au pif donne déjà des résultats. »

    Commentaire par FLG — août 5, 2014 @ 9:48

  308. Ah messieurs, nous avons à faire au plus grand des idiotphile de la terre. Au moins on ne peux pas lui retirer le fait qu’il démontre à quel point on peux être idiot et totalement crédule à tout ces ersatz de produit audiophile, affabulateur et être totalement borné. Voila ce qui arrive quand on veux « péter » sa science qu’on se heurte de grand spécialiste dans le domaine.

    Quand à OSH … Grand éclat de rire… C’est le summum de la connerie audiophile. C’est digne des réalisation d’apiguide.

    AH que ça serai bien le jour ou ces créateurs et vendeur de telle merde (il n’y à pas d’autre mot) puissent être poursuivit en justice pour abus de faiblesse (car c’est bien ça qu’il s’agit, l’ignorance et la crédulité sont des faiblesses dont ils en jouent).

    Commentaire par JM-F — août 5, 2014 @ 11:02

  309. @Francis, vous avez zappé cette vidéo de FLG avec son amis friand de gadget audiophile (il dit dans la vidéo avoir tout les produits OSH)

    PS: Comment faite vous pour inclure la vidéo dans le commentaire?

    Commentaire par JM-F — août 5, 2014 @ 11:38

  310. @JM-F :Ah messieurs, nous avons à faire au plus grand des idiotphile de la terre. Au moins on ne peux pas lui retirer le fait qu’il démontre à quel point on peux être idiot et totalement crédule à tout ces ersatz de produit audiophile, affabulateur et être totalement borné. Voila ce qui arrive quand on veux « péter » sa science qu’on se heurte de grand spécialiste dans le domaine.
    – Je vous signale que si je m’intéresse à ces gadgets,je ne les achète pas!c’est vous l’idiot qui avez acheté ce produit pour le tester (si toutefois c’est vrai),alors que vous pensiez à la base que c’était une arnaque!Moi aussi je pensais que ça pouvait être une arnaque,c’est pour cela que j’en ai fabriqué un plutôt que de l’acheter!Chose que vous n’avez même pas pensé à faire,car vous êtes trop dans la lune!

    Quand à OSH … Grand éclat de rire… C’est le summum de la connerie audiophile. C’est digne des réalisation d’apiguide.
    – Il dit des conneries au niveau de ses explications,mais son produit en bombe fonctionne!

    AH que ça serai bien le jour ou ces créateurs et vendeur de telle merde (il n’y à pas d’autre mot) puissent être poursuivit en justice pour abus de faiblesse (car c’est bien ça qu’il s’agit, l’ignorance et la crédulité sont des faiblesses dont ils en jouent).
    Ils ne sont pas tous des escrocs!Mais certains vous avez raison devraient être interdits!
    D’un autre côté : « Mon bon monsieur,apprenez que tout flatteur vit aux dépends de celui qui l’écoute » disait le renard dans la fable du corbeau et le renard!Je ne vais pas plaindre non plus ceux qui se font arnaquer!

    Commentaire par FLG — août 5, 2014 @ 11:44

  311. On se marre bien ici quand-même! :-D

    Commentaire par FLG — août 5, 2014 @ 11:45

  312. forr
    >> Par rapport aux causes qui en sont à l’origine,
    >> par exemple une Manta à proximité,
    >> les vôtres sont démesurées,
    >> échappant à toute quantification.

    FLG
    > Je reposte ici mon petit compte-rendu concernant
    > l’écoute avec boitier Manta!Je ne vois pas ce qu’il
    > y a de démesuré là-dedans..La phrase « ça sera répété,
    > déformé et amplifié » s’applique bien à vos propos!
    >
    >>> « Puis j’ai écouté de la musique et là,miracle! [...]

    Ne vous en déplaise, c’est bien ce que je dis.
    Vous qualifiez de miracle ce qui se produit
    avec votre succédané de Manta. C’est votre ressenti,
    et c’est un compte-rendu d’expérience sincère
    dont personne ne saurait vous reprocher d’en faire part.
    Mais tout de même, un miracle, ce n’est pas rien !
    C’est bouleversant.
    Mais ça n’en fait pas quelque chose de quantifiable.

    Commentaire par Martian — août 6, 2014 @ 12:32

  313. Celui-là, c’est le meilleur. Faut s’accrocher au début parce qu’entre l’éclairage et les talents de conteur de l’auteur, on se demande si c’est pas de l’humour, mais le concept d' »écoute totale » vaut le voyage (c’en est un).

    Commentaire par Saint Thomas — août 6, 2014 @ 1:30

  314. @Martian ; vous qualifiez de miracle ce qui se produit avec votre succédané de Manta.

    – Le mot miracle peut vous paraître excessif,mais étant donné la façon dont a été fabriqué cet engin (du gros pif je le répète),ça me semblait être le mot le mieux approprié pour décrire mon état d’esprit à ce moment-là!Je répète qu’au départ j’étais sceptique comme vous tous ici,d’autant plus que je ne comprend pas plus la logique de fonctionnement que vous!Ce qui m’a incité a faire cette expérience c’est que tout d’abord,jipihorn ne dit pas dans sa vidéo si il l’a essayé ou pas!Ça m’a étonné pour quelqu’un qui,habituellement fait bien le tour de la question!Ensuite,je me suis dit que la société Esprit qui est quand-même une société qui a pignon sur rue,prenait beaucoup de risques a s’embarquer dans cette affaire,et devait être sûr d’elle pour se lancer dans l’aventure,au risque de se discréditer!
    Quand je suis venu ici rapporter mon expérience,je pensais avoir affaire à des gens ouverts d’esprit,prêts à étudier tout ce qui se présente à eux sans rien croire à la base!Prêts à se remettre en cause,si de nouveau éléments se présentaient à eux!Hors il n’en est rien,j’ai l’impression d’être tombé sur une secte prônant avant tout l’anti-audiophilisme,préfèrent se moquer de ceux qui entendent des choses que eux n’entendent pas ,plutôt que de se pencher sur le problème et l’étudier sous toutes ses coutures!D’emblée on m’a coller une étiquette d’audiophile/idiophile et on s’est arrangé pour qu’elle me colle bien à la peau!L’expression « quand on veut se débarrasser de son chien,on dit qu’il a la galle » s’applique tellement bien à l’état d’esprit de ce blog!

    Question subsidiaire : cette phrase : Ne vous en déplaise, c’est bien ce que je dis.

    Je n’ai pas souvenir de vous avoir lu précédemment et cette question de miracle est un propos de forr.Vous vous attribuez cette réflexion : Martian et forr seraient la même personne?

    Commentaire par FLG — août 6, 2014 @ 8:45

  315. FLG: – « Je vous signale que si je m’intéresse à ces gadgets,je ne les achète pas!c’est vous l’idiot qui avez acheté ce produit pour le tester (si toutefois c’est vrai),alors que vous pensiez à la base que c’était une arnaque!Moi aussi je pensais que ça pouvait être une arnaque,c’est pour cela que j’en ai fabriqué un plutôt que de l’acheter!Chose que vous n’avez même pas pensé à faire,car vous êtes trop dans la lune! »

    Pour votre gouverne le boitier nous à été prêté par un revendeur HiFi haut de gamme dont je terrai le nom pour sa protection (suite à nos résultat, dont il étais présent, il l’as retiré de la vente). Si jamais on avais fabriqué nous même le boitier on aurai eut surement (très certainement de votre part d’ailleurs) des commentaire du genre « Oui mais ce n’est pas le vrai, vous mesures ne reflètent pas le véritable boitier! ». C’est plutôt vous qui êtes dans la lune à croire de telles idioties.

    FLG – « Il dit des conneries au niveau de ses explications,mais son produit en bombe fonctionne! »

    Et la marmotte…

    Je ne retrouve plus le sujet sur un forum d’ingé du son ou une personne avais analysé ce fameux produit (un chimiste, ami d’un des ingés) et étrangement la composition étais identique à de l’eau minérale d’évian. Oh mais vous allez dire que il y as un additif très spécial qu’on ne peux pas analyser, bien entendu (comme pour le cas « on ne peux pas mesurer ce qu’on connais pas ») … Mais aussi à savoir que le pulvérisateur pour support et celui pour la pièce ont les deux même substances. Étrange non.

    Quand à ces autre produits … Belle tranche de rigolade. La gaine pour câble électrique n’est ni plus ni moins qu’une gaine spirale qu’on trouve à 0.50€ le mètre dans tout les magasins d’électricité. Les « syntoniseurs » qu’on met derrière les enceinte ou son clone qu’on met dans les amplis, une belle arnaque qui sent à des kilomètres. Son boitier qu’on branche sur la triplette, je soupçonne qu’il aie copié le manta (du moins l’idée). Etc… Tout ce qu’il vend n’est que de la pure arnaque. Et le pire il fait aussi dans la clim…

    Ces vidéos parlent d’elle même … mais quelle belle plaidoirie d’idiotphile que voila … ah ça fume bien du ciboulot … Ou alors ça consomme des produit illicites …

    FLG: – « On se marre bien ici quand-même! :-D  »

    Avec des énergumènes dans votre genre, oui il as de quoi ce marrer.

    FLG: – « Quand je suis venu ici rapporter mon expérience,je pensais avoir affaire à des gens ouverts d’esprit,prêts à étudier tout ce qui se présente à eux sans rien croire à la base! »

    On est très ouvert d’esprit (enfin je pense pas me tromper pour la plupart des intervenants), mais il faut pas non plus nous prendre pour des débiles mentaux. Allez faire un tour sur les forum de vrais spécialiste d’électronique et d’acoustique autre que vos forum d’idiotphile et posez y vos idées, vous allez voir que les réponses seront les mêmes qu’ici. Demandez-vous pourquoi. Mais vous allez encore rétorquer qu’on as pas d’oreille ou encore qu’on est borné et aveugle.

    Je ne serais pas ouvert d’esprit, je n’aurai pas fait les test du manta mon cher. Dont le but n’étais pas de le descendre, mais de répondre à certaine de nos interrogations auquel la vidéo de Jipi ne répondais pas.

    C’est plutôt vous qui n’est pas ouvert d’esprit et qui nie l’évidence en se retranchant derrière des pléthore de phrase idiotphile ou se faisant passer pour la victime. Vous parler d’une expérience qui défie toutes les lois de la science en parlant de phénomène inconnu, sauf que dans ces domaine la science est très complète et n’as aucunes inconnues. Vous avez très certainement de l’expérience en électronique, mais en acoustique vous êtes très loin du compte et totalement ignorant (ce qui est aussi le cas de la plupart des idiotphiles).

    Commentaire par JM-F — août 6, 2014 @ 3:29

  316. @JM-F : Pour votre gouverne le boitier nous à été prêté par un revendeur HiFi haut de gamme dont je terrai le nom pour sa protection (suite à nos résultat, dont il étais présent, il l’as retiré de la vente). Si jamais on avais fabriqué nous même le boitier on aurai eut surement (très certainement de votre part d’ailleurs) des commentaire du genre « Oui mais ce n’est pas le vrai, vous mesures ne reflètent pas le véritable boitier! ». C’est plutôt vous qui êtes dans la lune à croire de telles idioties.
    – Evidemment un vendeur dont vous taisez le nom et qui a retiré le boitier de la vente est une preuve très convaincante!Il l’a retiré de la vente suite à vos tests.Il s’est seulement rendu compte que ça ne fonctionnait pas,suite à vos tests!Il est aussi escroc que le concepteur donc!Ou alors vos tests sont destructeurs et l’appareil ne fonctionnait plus.Avez-vous testé l’appareil avec et sans présence de musique?

    Je ne retrouve plus le sujet sur un forum d’ingé du son ou une personne avais analysé ce fameux produit (un chimiste, ami d’un des ingés) et étrangement la composition étais identique à de l’eau minérale d’évian. Oh mais vous allez dire que il y as un additif très spécial qu’on ne peux pas analyser, bien entendu (comme pour le cas « on ne peux pas mesurer ce qu’on connais pas ») … Mais aussi à savoir que le pulvérisateur pour support et celui pour la pièce ont les deux même substances. Étrange non.
    – Ça c’est la mémoire de l’eau! :-D
    – Il m’avait proposé de « traiter » mon lecteur STUDER.Dans ce cas ,il le met dans un boitier hermétique et envoi son produit sous forme de vapeur il me semble pendant 2 ou 3 jours je crois!Je ne lui ai pas confié!
    – J’essaierai bien l’eau d’Evian! :-D

    Avec des énergumènes dans votre genre, oui il as de quoi ce marrer.
    -Qu’est-ce que c’est que ce langage issue des banlieues ?

    On est très ouvert d’esprit (enfin je pense pas me tromper pour la plupart des intervenants), mais il faut pas non plus nous prendre pour des débiles mentaux. Allez faire un tour sur les forum de vrais spécialiste d’électronique et d’acoustique autre que vos forum d’idiotphile et posez y vos idées, vous allez voir que les réponses seront les mêmes qu’ici. Demandez-vous pourquoi. Mais vous allez encore rétorquer qu’on as pas d’oreille ou encore qu’on est borné et aveugle.
    – Vous avez des liens?

    Je ne serais pas ouvert d’esprit, je n’aurai pas fait les test du manta mon cher. Dont le but n’étais pas de le descendre, mais de répondre à certaine de nos interrogations auquel la vidéo de Jipi ne répondais pas.
    -Je me demande bien dans ce cas pourquoi vous avez attendu mon intervention pour en parler!Heureusement que je suis là quand-même!

    Vous parler d’une expérience qui défie toutes les lois de la science en parlant de phénomène inconnu, sauf que dans ces domaine la science est très complète et n’as aucunes inconnues. Vous avez très certainement de l’expérience en électronique, mais en acoustique vous êtes très loin du compte et totalement ignorant (ce qui est aussi le cas de la plupart des idiotphiles).
    – Si la science est très complète,qu’on m’explique pourquoi et comment ce boitier agit sur ma perception auditive!Ça fait 3 fois que je le débranche et rebranche et à chaque fois,les mêmes phénomènes apparaissent!Un ami qui en a fait un comme le mien a constaté les mêmes effets alors que je m’étais bien gardé de lui décrire les miens avant ses essais!Je lui avait seulement dit que je n’avais plus envie de le retirer!Il a vécu aussi une autre expérience!Sa femme qui trouvait que ça faisait moche( il l’avait placé entre ses 2 enceintes) lui a demandé de le cacher!Il l’a donc mis dans son meuble prés des ses amplis!Il m’a dit qui ressentait une augmentation des graves et pire que ça : ça agirait aussi sur sa télé dont les noirs seraient plus noirs maintenant???Il est encore plus fou que moi lui!

    Commentaire par FLG — août 6, 2014 @ 5:15

  317. Vous êtes d’une mauvaise fois incroyable, maintenant on as détruit l’appareil … mais bien sur … C’est sur à l’IRCAM (et en partie le CNRS) il n’y à que des sombre idiot et incapable …

    Ça va être quoi votre prochaine contestation? on as pas testé le bon boitier mais une coquille vide …

    On as fait les tests bien avant votre intervention (fin juin) et il m’as parus judicieux d’appuyer les dires de Jipihorn en apportant nos propre tests suite à votre intervention d’affabulateur idiotphile.Vous n’apportez aucunes preuves, aucunes vérification sauf un ressenti qui est très certainement faussé par l’effet placébo (vous l’avouez à demi mot) avec des phrases identique à celles que nous sortent ces fameux crétin du monde audiophile. Quand on vous demande d’apporter de la véracité à vos propos vous n’y répondez pas parce que vous êtes incapable d’y répondre. Belle langue de bois.

    Et vous vous croyez plus fort que nous? Mais vous n’êtes qu’un petit plaisantin qui ne fait que nier tout ce que l’on dit car cela ne va pas dans votre sens et par cela vous faites une belle preuve d’égocentrisme.

    Si vous ne savez pas ce qu’est un égocentrique, voici la définition:
    – « L’égocentrisme est caractérisé par une tendance à ramener tout à soi. Les égocentriques se focalisent principalement sur leur propre intérêt et considèrent leur opinion comme la plus importante. Les individus égocentriques sont incapables de comprendre pleinement les avis de leur entourage. »

    On vous à déjà mainte fois expliqué pourquoi, mais vous ne comprenez rien (ou ne veux pas comprendre du tout). A quoi bon continuer avec vous… Vous êtes trop borné.

    Commentaire par JM-F — août 6, 2014 @ 6:06

  318. @FLG : Je suis ce fil depuis le début, et je m’intéresse fortement à tout ce qui s’est dit, écrit et proclamé. N’étant absolument pas issu de quelque milieu audiophile ou idiophile quelqu’il soit, je reste curieux sur la possibilité de fabriquer un boîtier esprit Manta du pauvre, et j’aimerai personnellement pouvoir m’en fabriquer un. J’aimerai savoir si vous auriez la possibilité de me communiquer, peut de manière privée, les éléments nécessaires à la fabrication d’un tel objet. Bien que vous ayez assez bien expliqué les éléments nécessaires, je ne suis absolument pas bricoleur pour autant, et je n’ai pas réussi à trouver par exemple cette fameuse plaque d’aluminium. Ainsi, je vous serai reconnaissant de l’aide que vous pourriez m’apporter. Pour info, et afin d’anticiper tout malentendu ou quiproquo, je suis juste un particulier qui n’a rien à voir avec les profils ayant déjà participé à ce fil. La seule preuve que je peux avancer est celle de mon style écrit, qui ne correspond pas vraiment à ceux déjà exposés. Si toutefois le moindre doute venait à vous emparer, je vous pardonnerai sans difficulté aucune votre doute, que je n’élèverai en aucun cas au rang de la paranoïa. dans cette hypothèse, je tenterai de me débrouiller avec mes propres moyens limités. Néanmoins, je reste dans l’espoir d’avoir une réponse (positive) de votre part, en espérant sincèrement vous avoir convaincu de l’honnêteté de ma démarche. Cordialement,
    E.B.

    Commentaire par E.B. — août 6, 2014 @ 6:49

  319. @JM-F : Vous êtes d’une mauvaise fois incroyable, maintenant on as détruit l’appareil … mais bien sur … C’est sur à l’IRCAM (et en partie le CNRS) il n’y à que des sombre idiot et incapable …
    – C’est vous qui êtes de mauvaise foi en ne voulant pas tenir compte de mon témoignage!Selon vous, ce boitier ne peut pas marcher donc vous mettez en doute ma bonne foi!Je suis juste venu apporter un témoignage,je n’ai pas la prétention d’expliquer ce qui se passe!Mais vous d’emblée,vous rejetez l’idée que ça puisse marcher,donc pour vous je suis un affabulateur!Je n’ai aucun intérêt dans cette affaire je ne vend rien!Je suis juste une personne qui s’intéresse à la Hi-Fi ,et qui aimerait bien qu’on lui explique comment ce boitier peut agir!A ce que je vois,si on veux des explications,ce n’est pas ici qu’il faut demander!

    Ça va être quoi votre prochaine contestation? on as pas testé le bon boitier mais une coquille vide …
    – J’ai décris mon boitier tel que je l’ai fait!Rien ne vous empêche d’en faire un et de le tester!

    On as fait les tests bien avant votre intervention (fin juin) et il m’as parus judicieux d’appuyer les dires de Jipihorn en apportant nos propre tests suite à votre intervention d’affabulateur idiotphile.Vous n’apportez aucunes preuves, aucunes vérification sauf un ressenti qui est très certainement faussé par l’effet placébo (vous l’avouez à demi mot) avec des phrases identique à celles que nous sortent ces fameux crétin du monde audiophile. Quand on vous demande d’apporter de la véracité à vos propos vous n’y répondez pas parce que vous êtes incapable d’y répondre. Belle langue de bois.
    – Un peu de détails sur les conditions de test auraient été les bienvenus!Il ne suffit pas de dire « on a fait des tests » et donner une liste des appareils utilisés!Quel genre de local a servi?Si vous avez écouté de la musique,quel matériel a servi à l’écoute!Mais c’est vrai,vous n’avez jamais écouté les effets du boitier Manta.Vous vous êtes contenté de mettre en oeuvre vos appareils de mesure et de regarder comment ils réagissaient!

    Et vous vous croyez plus fort que nous? Mais vous n’êtes qu’un petit plaisantin qui ne fait que nier tout ce que l’on dit car cela ne va pas dans votre sens et par cela vous faites une belle preuve d’égocentrisme.
    – C’est vous qui vous croyez plus fort que les autres parce que môssieu est ingénieur et travaille à l’IRCAM.Vous croyez tout connaitre de l’acoustique et rejetez tout ce qui ne rentre pas dans votre système!

    Si vous ne savez pas ce qu’est un égocentrique, voici la définition:
    – « L’égocentrisme est caractérisé par une tendance à ramener tout à soi. Les égocentriques se focalisent principalement sur leur propre intérêt et considèrent leur opinion comme la plus importante. Les individus égocentriques sont incapables de comprendre pleinement les avis de leur entourage. »
    – Cela vaut pour vous!

    On vous à déjà mainte fois expliqué pourquoi, mais vous ne comprenez rien (ou ne veux pas comprendre du tout). A quoi bon continuer avec vous… Vous êtes trop borné.
    – Vous n’avez rien expliqué du tout!Vous vous êtes contenté de me contredire!Je ne vais tout de même pas dire que ce boitier ne fonctionne pas,puisque j’entend ses effets!C’est vous qui êtes borné!

    On a besoin de gens qui cherchent et qui trouvent!Vous,non seulement vous ne trouvez pas,mais vous ne cherchez même pas!

    Commentaire par FLG — août 6, 2014 @ 8:11

  320. @E.B. :@FLG : Je suis ce fil depuis le début, et je m’intéresse fortement à tout ce qui s’est dit, écrit et proclamé. N’étant absolument pas issu de quelque milieu audiophile ou idiophile quelqu’il soit, je reste curieux sur la possibilité de fabriquer un boîtier esprit Manta du pauvre, et j’aimerai personnellement pouvoir m’en fabriquer un. J’aimerai savoir si vous auriez la possibilité de me communiquer, peut de manière privée, les éléments nécessaires à la fabrication d’un tel objet. Bien que vous ayez assez bien expliqué les éléments nécessaires, je ne suis absolument pas bricoleur pour autant, et je n’ai pas réussi à trouver par exemple cette fameuse plaque d’aluminium. Ainsi, je vous serai reconnaissant de l’aide que vous pourriez m’apporter. Pour info, et afin d’anticiper tout malentendu ou quiproquo, je suis juste un particulier qui n’a rien à voir avec les profils ayant déjà participé à ce fil. La seule preuve que je peux avancer est celle de mon style écrit, qui ne correspond pas vraiment à ceux déjà exposés. Si toutefois le moindre doute venait à vous emparer, je vous pardonnerai sans difficulté aucune votre doute, que je n’élèverai en aucun cas au rang de la paranoïa. dans cette hypothèse, je tenterai de me débrouiller avec mes propres moyens limités. Néanmoins, je reste dans l’espoir d’avoir une réponse (positive) de votre part, en espérant sincèrement vous avoir convaincu de l’honnêteté de ma démarche. Cordialement,
    E.B.

    – Bonjour,j’avais donné la description sur mon premier message (message 129) mais je vais la redonner ici :
    Il faut donc:
    1 boitier en plastique qui sert normalement à la conservation des aliments.J’ai trouvé le mien chez Intermarché!il s’agit d’un boitier transparent avec un couvercle clipsable sur les 4 côtés.La contenance est de 1,7L
    Du quartz d’aquarium ZOLUX AQUA SAND NATURE N°0.5 Blanc (ou peut-être 0.6, ce n’est pas net sur l’étiquette) qu’on trouve chez Delbard mais probablement aussi dans les animaleries!Il faut prendre le plus fin qui doit avoir une granulométrie comprise entre 0,1 et 0,4 mm! 3 sachets de 750g.
    De la tige filetée en laiton de diamètre 4 mm ( 2 bouts de 8 cm sont nécessaire)
    1 feuille d’aluminium de 3/10 mm (je viens de voir que j’avais marqué 3mm,C’était une erreur,mais de toute façon ça ne doit pas être critique).La feuille fait ~ 8 cm (la profondeur de la boite) sur ~ 20 cm (la diagonale).
    Du fil électrique pour la liaison des tiges filetées à l’alimentation.
    Une alimentation secteur 12V =.J’en ai trouvé dans un magasin Maxilot à 3,50€.L’intensité a peu d’importance car le boitier ne consomme rien.Ça sert simplement à polariser les électrodes!
    Je n’ai pas jugé utile de mettre la diode avec l’interrupteur,Çà doit servir à vérifier de temps en temps que le boitier est sous tension,mais j’ai déjà un voyant sur l’alimentation!
    J’ai donc mis la feuille d’alu en place,puis j’ai rempli de quartz de chaque côté!J’ai raccordé les fils sur les tiges filetées (même pas soudés,juste enroulés car je ne croyais pas à l’efficacité de ce que j’étais en train de faire!).
    Ensuite j’ai planté les tiges dans le quartz, dans la diagonale restante puisque l’autre est utilisée par la feuille d’alu!Les tiges sont à peu prés à 5 cm des bords étroits de la boite et à 3 cm des autres bords!
    Il ne restait plus qu’a mettre le couvercle en coinçant les fils de raccordement,puis de les brancher à l’alimentation!On peut si on veut,couper le connecteur de l’alim et raccorder les fils directement aux tiges,mais je ne voulais pas bousiller mon alim si ça ne fonctionnait pas!
    Il ne reste plus qu’à raccorder l’alim au secteur et écouter la musique!La position du boitier ne semble pas importante!Je l’ai essayé à 2 endroits ,ça fonctionnait dans les 2 cas, et un ami ,comme je l’ai dit un peu plus l’a carrément mis dans son meuble Hi-Fi et ça fonctionne toujours!On peut mettre la boite à plat ou sur une tranche,ça n’a pas l’air d’avoir d’importance!

    Voilà!Bonne écoute en espérant que vous aussi,entendrez les bienfaits de ce boitier!

    Commentaire par FLG — août 6, 2014 @ 9:01

  321. @FLG
    Merci beaucoup pour tous ces renseignements très précis… Je m’y attet lerai d’ici une dizaine de jours penant mes très courtes vacances. J’espère que j’aurai la possibilité de vous faire part de mes impressions courant début septembre. J’ai, pour ma part déjà suivi un post intéressant concernant une veilleuse Brennenstuhl OL01 à 5 euros, faisant soi-disant office de Noise eater à plus de 150 euros. Le modèle cité n’étant plus fabriqué, j’ai tenté son successeur le OL02. Dans la même démarche que vous, j’ai tenté car l’engagement financier était ridicule face au gain potentiel. Je dois dire que, n’ayant pas spécifiquement d’oreille, et étant de plus déficient à 42 ans auditivement du côté gauche,je suis bluffé par le gain supplémentaire: j’ai enfin des graves ! Si mes aigus semblent un chouilla plus agressifs, j’ai récupéré une vraie image stéréo qui semblait étouffée, ainsi qu’une homogénéité dans les médiums.
    Enfin, à tous ceux qui se gausseraient à me lire, ne vous privez effectivement pas de rire à gorgé déployée de ma bêtise au pire, de ma naïveté au mieux: j’aurai la saine satisfaction de vous avoir fait décoincé les zygomatiques…

    Commentaire par E.B. — août 6, 2014 @ 10:45

  322. @E.B :
    Je n’ai jamais entendu parler de cette veilleuse!Auriez-vous un lien à me communiquer?Merci!

    Commentaire par FLG — août 6, 2014 @ 11:14

  323. FLG,

    >Martian et forr seraient la même personne?

    J’ai bien écrit le commentaire ‘août 6, 2014 @ 12:32′ à propos du miracle dont vous témoignez mais, très bizarrement, le pseudo qui apparaît comme signataire n’est pas le mien.
    Il y a eu manipulation informatique quelque part mais je n’ai pas les connaissances suffisantes dans le domaine pour émettre la moindre supposition à ce propos.

    Je retiens des vidéos proposées que les protagonistes ont des expressions très proches des vôtres, ils insistent notamment « sur le silence entre les notes ». Ils se démarquent toutefois de vous en affirmant que, avec les améliorations ésotériques auxquelles ils ont recours, la musique pénètre mieux l’auditeur, ou encore que l’auditeur est mieux pénétré par la musique. Le verbe, un peu trop entendu dans leur bouche, ne manquera pas de faire sourire certains esprits triviaux, vu l’interprétation grivoise que l’on peut en faire.

    Je constate néanmoins que sur ces images d’oshophiles convaincus un indice qui me fait penser qu’ils n’identifient pas forcément la bonne cause des effets qu’ils relatent.
    Comme Manta comme OSH ne se traduisent par aucune modification mesurable du champ sonore environnant, la seule explication de l’action de ces technologies est qu’elles portent sur le niveau des facultés de perception.
    Ok, tout le monde a suivi ? Résumons : le raisonnement est incontestable,
    Manta ou OSH dans la pièce d’écoue -> décuplement de la sensibilité tant auditive que musicale.

    Sauf que… dans la pièce, il n’y a pas que des Manta ou des OSH. En effet, on distingue en arrière-plan, sur une petite table, moult fioles et flacons, dont on ne peut dire s’ils sont à demi-vides ou à demi-pleins, mais qui, assurément, ont un contenu propre à influencer l’écoute de façon radicale .
    Ces braves gens commettent un regrettable oubli lors de cet interview : ils ne mentionnent pas l’influence sur leur ressenti des potions magiques présentes dans le local, à portée de main de leur place d’écoute.

    Forr

    Commentaire par forr — août 6, 2014 @ 11:48

  324. Message pour Hector, audiophile.fr, FLG, EB et toute la clique du genre:

    Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet.

    Commentaire par Pierre Desproges — août 7, 2014 @ 12:25

  325. @FLG
    Voici le lien: http://comptoirsonimage.forumpro.eu/t1112-amelioration-du-secteur-pour-5-euros

    Commentaire par E.B. — août 7, 2014 @ 12:29

  326. @Pierre Desproges
    J’adore non seulement me faire passer pour un con, mais aussi ne laisser aucune chance d’en douter à la personne qui juge. Vu que je ne sais pas rester dans le silence comme préconisé par le regretté Pierre Desproges, je suis donc un con à vos yeux. Alors ne boudez pas votre plaisir à proclamer toute l’éloge nécessaire de la connerie à mon égard. Insultez-moi, faites-vous plaisir. Ne gâchez en rien ce moment. Je me détecterai de vos leçons à la certitude inébranlable.

    Commentaire par E.B. — août 7, 2014 @ 12:53

  327. @forr:
    – Analyse intéressante!Enfin une réflexion qui va au-delà de la simple conclusion : audiophile = idiophile!Si ces appareils n’agissent pas au niveau du champ sonore environnant mais sur la perception qu’on en a,reste la question »comment ça agit sur la personne? ».Je veux bien croire à l’effet placebo,mais en général l’effet placebo agit parce que la personne concernée sait déjà à quoi elle doit s’attendre!Dans le cas du Manta,je ne savais pas ce qui allait se passer,et mon ami qui a réalisé ce boitier,a ressenti les mêmes phénomènes alors que je ne lui avais pas décrit ce que moi-même j’avais ressenti,dans le but de ne pas l’influencer!Je lui avais simplement dit que je n’avais plus envie de le débrancher!Ce qui laissais seulement supposer que le ou les effets étaient ressenties d’une manière positive!Ce qui était peut-être déjà de trop!

    @Pierre Desproges : Message pour Hector, audiophile.fr, FLG, EB et toute la clique du genre:
    Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet.
    – Quand on n’a pas d’arguments et qu’on veut la ramener,on sort les conneries des autres!RIP Pierre!

    @E.B :
    – Merci pour le lien!Bon il semblerait que cette veilleuse agisse comme un filtre!Il faudrait en « dépieuter » une (jipihorn,si tu m’entends :-D) pour en connaitre les ingrédients.Il n’est pas certain qu’il y ait un transfo à l’intérieur car ce composant est en général assez cher et il possible de s’en passer dans cette application.J’y verrai bien un condensateur de l’ordre de 100nF,une résistance et 2 LED montées têtes bêches!Comme ça ont fait d’une pierre 2 coups en utilisant chaque LED pour protéger l’autre contre la surtension qu’elle aurait quand elle est bloquée si elle était seule!A moins que le fabricant ait calculé qu’une diode ordinaire mise en série revient moins cher!
    Ce montage peut filtrer le secteur de par la présence du condensateur,mais je suis étonné de son efficacité!Je suppose que l’idée d’utiliser cette veilleuse est venue parce que des gens qui en avaient ont découvert par hasard le phénomène!Néanmoins si on a une installation déjà bien protégée avec de vrais filtres,ça ne doit pas faire mieux!L’intérêt reste le prix!

    Commentaire par FLG — août 7, 2014 @ 9:34

  328. Bonjour, Je me présente Hervé B. chercheur au CERN, grand amateur de jazz/folk/soul et saxophoniste dans un groupe semi pro. Je suis ce blog en sous marin avec intérêt et trouve le travail de Mr Jipihorn très intéressant et éducatif. Par contre je vais m’inscrire en faux à propos de ce fameux boiter et suite à l’intervention de certaine personne et rectifier pas mal d’erreur.

    Étant moi même physicien, je vais apporter quelques précisions et démontrer que cet objet n’as aucun effet:

    On parle essentiellement de polarisation, et qui dit polarisation dit génération d’effet de champ créé par une charge électromagnétique. Hors ce boitier ne consomme aucun courant (confirmé par Mr Jipihorn et Mr JM-F). Ceci est déjà une contradiction énorme à toutes les loi de la physique. En effet, si un tel boitier générerai un champs pour polariser l’installation il y aurai déplacement d’électron et donc consommerai obligatoirement du courant (pour rappel un ampère correspond au déplacement d’un million d’électron à la seconde). Et comme l’explique aussi la loi du mouvement de Newton: toute action amène à une réaction et des conséquences. Sans action, on ne peux avoir de réaction et donc de conséquence.

    Enfin permettez moi de vous éclairer sur le principe de la polarisation par ce bref commentaire:

    Quand une particule chargée libre est soumise à un champ électrique, elle est mise en mouvement par ce champ sous l’action de la force de Coulomb. C’est par exemple ce qui se passe pour les électrons libres dans un conducteur. Toutefois, tous les matériaux ne sont pas conducteurs, et dans la plupart d’entre eux, les particules chargées (ions et électrons) ne sont pas complètement libres de leurs mouvements, formant des groupements de charges totales nulles (atomes ou molécules). Cependant, sous l’action d’un champ électrique extérieur, les particules individuelles (électrons ou ions) vont localement se déplacer les unes par rapport aux autres à l’intérieur de ces groupements, les particules de charges électriques opposées se déplaçant dans des directions opposées (mais de manière limitée contrairement aux charges libres). On parle du phénomène de « séparation des charges ».

    Ainsi, après application d’un champ électrique sur un matériau isolant, les molécules ou atomes dont il est constitué sont déformés de telle manière que les barycentres des charges positives et négatives qui les composent ne coïncident plus, cette situation se présentant pour certaines molécules même en l’absence d’un champ électrique extérieur (exemple, la molécule d’eau). Un tel atome ou une telle molécule possède ce que l’on nomme un « moment dipolaire électrique » (induit ou spontané), grandeur qui caractérise à la fois la distance entre ces barycentres et la valeur absolue des charges déplacées. S’il existe, ce moment dipolaire est porté par chacun des « groupements neutres » qui forment le matériau, et l’on définit le vecteur polarisation « P » comme la moyenne volumique de ce moment dipolaire. Cette polarisation P crée elle-même un champ électrique E qui se superpose, à l’intérieur du matériau, à un éventuel champ initialement appliqué. Dans les situations les plus simples de la polarisation induite, le vecteur polarisation est proportionnel au champ électrique appliqué « E », le facteur de proportionnalité pouvant être un tenseur d’ordre 2 (une matrice) si le matériau est anisotrope. De plus, si le champ électrique est suffisamment intense, la réaction des charges locales face au champ E est plus complexe et la relation entre P et E pas nécessairement linéaire.

    Vue la typologie du boitier (deux vis relié au polarités et une plaque de cuivre entre les deux) ceci ne fait aucunement un générateur de champ et ne peux agir comme indiqué car il ne possède aucun excitateur de champ (un bobinage). C’est encore moins un générateur de champ électro-cumulatif comme laisse à supposer le temps de charge nécessaire dudit boitier, ce qui est contraire à loi de la force de Lorentz.

    Pour conclure, ce boitier n’est absolument pas fonctionnel (il défi toutes les lois fondamentale de la physique) et le seul effet que peuvent percevoir les personnes, défendant avec ferveur cet objet, est le fait d’une subjugation mentale du discernement auditif créé par un effet placébo. J’invite les plus dubitatifs à réviser leurs cours de physique élémentaire, de se renseigner sur des documentations ou même des sites (Futura science par exemple).

    Cordialement.

    Commentaire par Hervé B. — août 7, 2014 @ 1:18

  329. @FLG
    Oui, je confirme bien que je n’ai aucun filtre chez moi, et surtout des multiprises à la qualité plus que douteuse. Effectivement, je pense que sur mon système ça doit apporter un plus quand à la qualité du signal électrique. Et, comme vous dites, avec un tel prix il aurait été dommage de ne pas tester…

    Commentaire par E.B. — août 7, 2014 @ 1:22

  330. @Hervé.B
    Bonjour et merci pour votre intervention et vos explications!
    J’ai quelques bases sur les champs électriques comme tout électricien ou électronicien qui me permettent de comprendre grosso-modo vos explications,mais je vais essayer d’assimiler tout cela plus profondément et viendrais vous poser des questions pour ce que je n’ai pas compris!

    Commentaire par FLG — août 7, 2014 @ 1:50

  331. @Hervé.B

    Première faille dans vos explications : vous dites « 1 ampère = 1 million d’électron à la seconde »!Hors un coulomb est égal à 1 ampère pendant 1 seconde!D’autre part ,la charge d’un électron (charge élémentaire) vaut |e| ≈ 1,602 ×10 puissance-19 C et un coulomb vaut 6,241 509 629 152 65×10 puissance18 charges élémentaires!Soit 6,241 509 629 152 65×10 puissance 18 électrons!On est loin du million (10 puissance 6) comme vous le dites!
    Sans rentrer dans les détails,j’ai remarqué que vos explications sont en partie des copier-coller du site futura-science : http://www.futura-sciences.com/magazines/matiere/infos/dico/d/chimie-polarisation-802/
    Vous les avez arrangé un peu à votre sauce pour finir par dire des âneries!
    Conclusion : si vous êtes physicien,moi je suis le pape!

    Commentaire par FLG — août 7, 2014 @ 4:48

  332. Monsieur FLG (ou plutôt E.B, quelle coïncidence cette intervention et son affirmation de n’être aucun des autres profils, vous prenez vraiment les gens pour des con?), l’article qui est dans futura science est le mien, il est bien normal que je le cite. Je pourrai aussi citer des articles fait dans science et vie ou j’officie et vous trouver le moyen de me jeter le discrédit en disant que je ne suis pas ce que je suis sur ce simple fait. Vous n’intervenez que pour imposer vos idées et n’êtes aucunement à l’écoute des autre intervenant (qui sont au combien plus expérimenté que vous) en déblatérant de belle connerie les unes après les autres. Vous me faites penser à ces gourou de secte religieuse qui ne sait que mentir et manipuler pour son propre profit et insulte à foison les professionnels en doutant de leur compétence.

    Vous êtes aussi bien électronicien que je suis le pape. Je suis même sur que vous n’avez aucunes notion dans les domaines scientifique. Bref une grande gueule qui n’apporte rien de concret, incapable d’argumenter et de donner des preuves à ses dires. Ça va les chevilles gonflent pas trop?

    Je vais être moins tendre que les autres intervenants face à ce genre de pitre: Papy tu deviens sénile va prendre tes médoc, même mieux, je vais reprendre la phrase de Sarkozy: « Casse toi pauvre con !!! »

    Je pense même que c’est Richard CESARI qui se cache derrière ce pseudonyme.

    Voire même comme dit plut haut un bon Troll.

    Commentaire par Hervé B. — août 7, 2014 @ 5:28

  333. Et bé, un sacré numéro ce FLG…

    Je suis sur, il aurai Albert Einstein devant lui il nierai sa théorie de la relativité et dirai même que ce n’est pas lui mais un sosie.

    Ah la la, ou va la bêtise humaine je vous jure…

    Commentaire par JM-F — août 7, 2014 @ 5:44

  334. On peut lire sur à peu près tous les fora audio (ELEKTOR en premier), qu’il y a de méchants objectivistes anti audiophiles sur le blog de Jipi. La technique des subjectivistes est de s’imposer en victimes pour dénoncer ce qu’ils n’aiment pas entendre ni reconnaitre. Mais ici, tous le monde a le droit de s’exprimer, ce qui n’est pas le cas dans les milieux autorisés, où les « modérateurs » repèrent la moindre hérésie proférée contre les idées du gourou.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 7, 2014 @ 6:11

  335. Petite précision pour papy Floyd, j’ai fait intentionnellement cette erreur pour voir votre réaction et il vous as fallut près de 3 heure (entre vos deux commentaire) pour la trouver en allant chercher très certainement les infos sur le net (wikipédia et autre). Preuve que vous avez aucune connaissance scientifique et électronique. Sachez que ceci s’apprend en électrotechnique et que c’est une des bases qui ne s’oublie pas même en électronique.

    Commentaire par Hervé B. — août 7, 2014 @ 6:21

  336. @Francis, je suis bien d’accord avec vous, tout le monde à le droit de s’exprimer néanmoins ça n’autorise pas la personne d’avoir un ton pédant et de se montrer insultant envers les autres intervenants. Qui sème le vent récolte la tempête.

    Une discussion reste constructive si elle est dans une entente cordiale d’échange d’idées. Imposer son point de vue et discriminer n’apporte rien de constructif, bien au contraire.

    Commentaire par JM-F — août 7, 2014 @ 6:32

  337. @Hervé B.
    Heu, à priori je ne suis pas FLG, je m’appelle E.B., habitant à Ville d’A. dans le XX. J’ai XX ans, je suis monteur vidéo de profession, et il est possible que mon nom apparaisse encore sur Google pour de vieux montages référencés. Mon portable est le XX.XX.XX.XX. et vous pouvez par conséquent me joindre aisément pour vérifier mon identité. Que vous dire de plus qui achèverait de vous convaincre que vous faîtes erreur ? Il me semble juste, pour le coup que vous allez passer pour un rustre à affirmer une identité sans preuve… Dommage pour vous, non ?
    ——————

    Je suis désolé de devoir enlever vos données personnelles, même si vous avez voulu les donner vous-même (ou donner celles de quelqu’un d’autre, je ne peux pas savoir mais je fais confiance par défaut). Ça n’est pas une censure pour ce blog, mais pour éviter que ce telles données soient récupérées et sortent du contexte. Ne m’en veuillez pas, mais c’est un principe.

    J.Prévost

    Commentaire par E.B. pour Eric Bortolotti — août 7, 2014 @ 7:02

  338. @E.B: Fausse bonne idée que de donner ce genre d’informations personnelles dans un commentaire sur un blog… Il suffit d’un emmerdeur pour te pourrir l’existence pendant quelques semaines ;)

    Commentaire par Ntz — août 7, 2014 @ 7:28

  339. @Hervé B
    Merci pour votre intervention, c’est clair et net.

    Quant à Science et Vie (+ de 40 ans d’abonnement) , le magazine est à l’origine de la rubrique « Blurg », acronyme de « baliverne lamentable à l’usage réservé des gogos » qui s’applique au Manta.
    JIPI de temps en temps alimente aussi la rubrique.

    Commentaire par REGIS — août 7, 2014 @ 8:04

  340. @Hervé B : Monsieur FLG (ou plutôt E.B, quelle coïncidence cette intervention et son affirmation de n’être aucun des autres profils, vous prenez vraiment les gens pour des con?)
    – Je n’ai rien à voir avec E.B.Vous interprétez des coïncidences à votre manière!

    , l’article qui est dans futura science est le mien, il est bien normal que je le cite. Je pourrai aussi citer des articles fait dans science et vie ou j’officie et vous trouver le moyen de me jeter le discrédit en disant que je ne suis pas ce que je suis sur ce simple fait.
    – Si vous le le dites,pas,je ne peux pas deviner,d’ou ma réaction!Donc ok c’est vous qui avez écrit ça!

    Vous n’intervenez que pour imposer vos idées et n’êtes aucunement à l’écoute des autre intervenant (qui sont au combien plus expérimenté que vous) en déblatérant de belle connerie les unes après les autres. Vous me faites penser à ces gourou de secte religieuse qui ne sait que mentir et manipuler pour son propre profit et insulte à foison les professionnels en doutant de leur compétence.
    -Je peux en dire autant de vous!Moi je n’impose pas mes idées,je suis juste venu ici partager mon expérience!Si ce boitier n’avait pas fonctionné,je n’en aurai pas parlé!Dés le départ on m’a collé une étiquette d’audiophile/idiophile.Vous n’êtes pas à l’écoute de l’autre!Vous croyez détenir la vérité. Certe vous devez en connaitre une partie,mais il y a encore beaucoup de chose à découvrir.Et ce n’est pas en rejetant ce qui vous dérange que vous avancerez!

    Vous êtes aussi bien électronicien que je suis le pape.
    – Copieur va!

    Je suis même sur que vous n’avez aucunes notion dans les domaines scientifique. Bref une grande gueule qui n’apporte rien de concret, incapable d’argumenter et de donner des preuves à ses dires. Ça va les chevilles gonflent pas trop?
    -Je n’ai rien à argumenter!Comme je l’ai déjà dit,je suis venu ici apporter mon expérience!Puisque vous êtes des « scientifiques »,à vous d’analyser le phénomène!

    Je vais être moins tendre que les autres intervenants face à ce genre de pitre: Papy tu deviens sénile va prendre tes médoc, même mieux, je vais reprendre la phrase de Sarkozy: « Casse toi pauvre con !!! »
    – Restez correct,je vous en prie!

    Commentaire par FLG — août 7, 2014 @ 8:04

  341. @Hervé B : Petite précision pour papy Floyd, j’ai fait intentionnellement cette erreur pour voir votre réaction et il vous as fallut près de 3 heure (entre vos deux commentaire) pour la trouver en allant chercher très certainement les infos sur le net (wikipédia et autre). Preuve que vous avez aucune connaissance scientifique et électronique. Sachez que ceci s’apprend en électrotechnique et que c’est une des bases qui ne s’oublie pas même en électronique.

    – Donc vous cherchiez le conflit!.Après vous vous étonnez de ma réaction.Evidemment que j’ai vérifié les chiffres sur internet plutôt que de chercher dans mes bouquins!Je n’ai pas ce genre de chiffre en tête,surtout que mes études remontent à bien longtemps et qu’ils ne m’étaient pas utiles dans mon boulot!Vous n’allez pas me faire croire que vous les connaissez par cœur!A moins que vous les pratiquiez au quotidien!Je les ai vérifié parce que même si je ne les avais pas en tête,je savais que ça ne pouvais pas être ce chiffre rond!Pour infos,je ne suis pas resté 3h devant mon PC à chercher!J’avais d’autres choses à faire et quand je m’y suis remis,ça m’a bien pris 5 mn quand-même!

    Commentaire par FLG — août 7, 2014 @ 8:14

  342. @JM-F : Et bé, un sacré numéro ce FLG…
    N’est-ce pas! :-D

    Je suis sur, il aurai Albert Einstein devant lui il nierai sa théorie de la relativité et dirai même que ce n’est pas lui mais un sosie.
    – Il s’avère que je suis un grand fan d’Albert Einstein et que je le considère comme le plus grand savant de tous les temps!Sa théorie est fabuleuse!Elle tiens toujours bien la route!J’aime sa théorie et j’aime le personnage : si on lui demandait par exemple quelle est la vitesse du son,il répondait qu’il ne s’amusait pas à retenir quelque chose qu’on pouvait trouver dans la plupart des bouquins!

    Ah la la, ou va la bêtise humaine je vous jure…
    C’est ben vrai mon bon monsieur!

    Commentaire par FLG — août 7, 2014 @ 8:23

  343. @REGIS : Quant à Science et Vie (+ de 40 ans d’abonnement) , le magazine est à l’origine de la rubrique « Blurg », acronyme de « baliverne lamentable à l’usage réservé des gogos » qui s’applique au Manta.
    JIPI de temps en temps alimente aussi la rubrique.
    – Je suis également abonné à Science & Vie depuis 1970.Très bonne revue qui ne s’en laisse pas compter!Il leur arrive quelquefois de se planter,mais ils le reconnaissent (pas comme cet abruti d’FLG n’est-ce pas? :-D!

    Commentaire par FLG — août 7, 2014 @ 8:34

  344. On peut se tromper de bonne foi sans être un abruti, ne m’attribuez pas ce propos. Ce qu’ également dit Hervé B. dans le « pour conclure….. » de son premier propos.

    Commentaire par REGIS — août 7, 2014 @ 8:41

  345. @REGIS : On peut se tromper de bonne foi sans être un abruti, ne m’attribuez pas ce propos. Ce qu’ également dit Hervé B. dans le « pour conclure….. » de son premier propos.

    Désolé, je me rend compte en me relisant que vous pouviez prendre cette expression pour vous!Ce n’était pas mon intention ,c’était juste une boutade s’adressant à la plupart de mes contradicteurs dont je considère que vous ne faites pas partie!J’avais mis un :-D , mais il n’est pas apparu à cause du point d’exclamation qui le suit sans espace!

    Commentaire par FLG — août 7, 2014 @ 8:49

  346. « – Restez correct,je vous en prie! »

    Je ne serais ni correct, ni polis avec un gars qui manque de respect tel que vous et m’attaque de la sorte sur une simple erreur de frappe ou d’inattention. Qui êtes vous pour juger les personnes ainsi? le dieu suprème … MDR !!!

    Car oui vous manquez de respect envers les artistes, les musiciens, les vrais mélomanes (et non les au(i)diophiles) et le monde de la science par vos propos et votre façon d’écrire. Vous ne faites que créer la polémique ici sur un ton affirmé et hautain (mettre un point d’exclamation à chaque fin de phrase montre un tel positionnement selon la graphologie moderne) et ne faites que dénigrer les arguments des autres intervenants en ayant que pour seul argument qu’ils sont sourd.

    Comme tout au(i)diophiles, vous manquez aussi de respect aux compositeurs, arrangeurs, artistes et technicien en dénaturant la reproduction de leur œuvres en colorant le son de tout ces artifices totalement inutile, sans oublier vos fameux amplis à tube qui ont une distorsion des plus catastrophique. Vous n’êtes même pas capable d’équilibrer votre chaine à votre écoute afin que celle ci soit le plus neutre possible (ce que fait tout vrai mélomane). Pour ces fameux tubes, dans la production sonore on recherche ce son dans certaines conditions pour certain instrument avec des appareil de distorsion prévu pour (les meilleur étant à tube) ou pour certain ampli de basse, ceci à l’enregistrement et non à la reproduction. La technologie à transistor est bien plus respectueuse à la reproduction et bien plus performante.

    Quand a votre fameux concert de jazz avec des amplis à tube … ROFL (Rolling on the floor laughing >> rire à s’en rouler par terre) … Non mais sérieux, vous connaissez quoi en sonorisation? Que dalle …

    Premièrement: On jauge la puissance nécessaire à la sonorisation d’un concert par le nombre de personne, on prend en gros 10W par personne. Cette puissance est pour les graves et on prend 1/4 pour le médium et 1/8 pour les aiguës, soit 500W de grave,125W de med et 75W d’aiguës pour 50 personnes (il faut même 12 à 15dB de plus dans les graves que le reste). Alors vos amplis à tube qui ne sont pas capable de dépasser les 100W (pour les plus gros), il y as de quoi rire. D’autant que dans certain concert de jazz, notamment quand le bassiste utilise une basse à 5 corde, il faut un système capable de restituer le SI de la 5ème corde (~30hz) avec une descente suffisante (une F3 de 28 à 35Hz à -3dB), et ça il n’y as que de gros caisson pavillonnaire en 46cm et de forte puissance qui peuvent le faire.

    J’ai fait pas mal de concert de jazz, notamment avec Michel Jonasz et Manu Katché (pour ne citer qu’eux) et m’intéresse aussi à la sonorisation (je m’en occupe pour mon groupe actuel) et je peux vous garantir qu’on utilisent jamais d’ampli à tube pour sonoriser une façade (les seul qui pourrai y avoir sont des ampli de guitare basse). Hey papy on est plus en 1950 !

    Sur ce, bonne bourre.

    Commentaire par Hervé B. — août 8, 2014 @ 1:05

  347. @Hervé B. : Il y avait des amplis de sono à tube de forte puissance, mais ces derniers ne sont plus faisable ou réparable du fait que les lampes utilisés ne sont plus courante voire hors de prix. Le plus connu étant le EL6471 (1000W mais sur quelle impédance, telle est la question), un bon gros monstre quand même.

    Mais je vous rejoint sur le fait que de nos jours en sonorisation de tel ampli ne sont plus utilisé du fait qu’il ont un rendement des plus désastreux et que les amplis pros (Lab, PKN, Crown, Crest Audio, etc …) sont beaucoup plus performant et moins couteux. En outre de tels amplis ne seraient plus capable de tenir la charge à forte puissance sur les concert actuel.

    Commentaire par JM-F — août 8, 2014 @ 1:40

  348. @Hervé B : « – Restez correct,je vous en prie! »
    Je ne serais ni correct, ni polis avec un gars qui manque de respect tel que vous et m’attaque de la sorte sur une simple erreur de frappe ou d’inattention. Qui êtes vous pour juger les personnes ainsi? le dieu suprème … MDR !!!
    – Hé bien restez mal élevé si ça vous chante!Une simple erreur de frappe ou d’inattention?Vous vous moquez de moi?Plus haut vous dites que vous l’avez fait intentionnellement et maintenant ce serait une simple erreur d’inattention!Pour bien mentir,il faut aussi avoir une bonne mémoire!Ensuite,une faute d’inattention si elle était réelle ne serait pas aussi flagrante!On peut se tromper sur un chiffre,une virgule,voir mettre une valeur existante à la place d’une autre,mais mettre un chiffre aussi rond qui ne correspond à rien,démontre bien le côté intentionnel tel que vous l’avez dit précédemment!

    Car oui vous manquez de respect envers les artistes, les musiciens, les vrais mélomanes (et non les au(i)diophiles) et le monde de la science par vos propos et votre façon d’écrire. Vous ne faites que créer la polémique ici sur un ton affirmé et hautain (mettre un point d’exclamation à chaque fin de phrase montre un tel positionnement selon la graphologie moderne) et ne faites que dénigrer les arguments des autres intervenants en ayant que pour seul argument qu’ils sont sourd.
    – Question point d’exclamation,vous n’êtes pas en retrait : 3 !!! aprés MDR. :-D

    Comme tout au(i)diophiles, vous manquez aussi de respect aux compositeurs, arrangeurs, artistes et technicien en dénaturant la reproduction de leur œuvres en colorant le son de tout ces artifices totalement inutile, sans oublier vos fameux amplis à tube qui ont une distorsion des plus catastrophique.
    – Nous recherchons au contraire la reproduction la plus crédible,ce que ne donnent pas la plupart des appareils du commerce!

    Vous n’êtes même pas capable d’équilibrer votre chaine à votre écoute afin que celle ci soit le plus neutre possible (ce que fait tout vrai mélomane). Pour ces fameux tubes, dans la production sonore on recherche ce son dans certaines conditions pour certain instrument avec des appareil de distorsion prévu pour (les meilleur étant à tube) ou pour certain ampli de basse, ceci à l’enregistrement et non à la reproduction. La technologie à transistor est bien plus respectueuse à la reproduction et bien plus performante.
    – Équilibrer sa chaîne à son écoute afin que celle-ci soit le plus neutre possible!Voilà une belle contradiction.Il faudrait savoir : elle doit correspondre à mon écoute ou rester neutre?Elle ne peut pas faire les 2 à la fois!

    Quand a votre fameux concert de jazz avec des amplis à tube … ROFL (Rolling on the floor laughing >> rire à s’en rouler par terre) … Non mais sérieux, vous connaissez quoi en sonorisation? Que dalle …
    – Ca démontre bien votre niveau d’incompétence!Savez-vous que les tubes 300B étaient utilisés pour sonoriser des salles de cinéma!Je vous invite à assister à un concert à la salle en question ; LE CAMELEON 320 rue de la Harache, 60490 , Conchy les pots – France – Il n’y a pas souvent de concert,mais vous pouvez toujours les contacter si vous voulez en savoitr plus!
    En tout cas,jipihorn fait moins le difficile sur le 300B, lui :

    Premièrement: On jauge la puissance nécessaire à la sonorisation d’un concert par le nombre de personne, on prend en gros 10W par personne. Cette puissance est pour les graves et on prend 1/4 pour le médium et 1/8 pour les aiguës, soit 500W de grave,125W de med et 75W d’aiguës pour 50 personnes (il faut même 12 à 15dB de plus dans les graves que le reste). Alors vos amplis à tube qui ne sont pas capable de dépasser les 100W (pour les plus gros), il y as de quoi rire. D’autant que dans certain concert de jazz, notamment quand le bassiste utilise une basse à 5 corde, il faut un système capable de restituer le SI de la 5ème corde (~30hz) avec une descente suffisante (une F3 de 28 à 35Hz à -3dB), et ça il n’y as que de gros caisson pavillonnaire en 46cm et de forte puissance qui peuvent le faire.
    – Comment pouvez-vous déterminer ces puissances?Vous ne donnez pas le rendement des enceintes!Vous n’êtes pas sans savoir (j’espère) qu’à niveau sonore équivalent un écart de 10dB dans le rendement nécessite une puissance dans un rapport de 1 à 10 pour l’ampli!Autrement dit ,avec un ampli de 10W sur une enceinte de rendement 100dB,on fera autant de bruit qu’avec un ampli de 100W sur une enceinte de rendement 90dB!Donc vos 500W etc… vous les envoyez dans quoi?

    J’ai fait pas mal de concert de jazz, notamment avec Michel Jonasz et Manu Katché (pour ne citer qu’eux) et m’intéresse aussi à la sonorisation (je m’en occupe pour mon groupe actuel) et je peux vous garantir qu’on utilisent jamais d’ampli à tube pour sonoriser une façade (les seul qui pourrai y avoir sont des ampli de guitare basse). Hey papy on est plus en 1950 !
    – Les amplis à tubes sont très utilisés par les musiciens à la recherche de sons propres!Par exemple David Gilmour qui est toujours resté fidèle aux amplis HIWATT CUSTOM 100 associés à des baffles WEM parce qu’ils sont équipés de HP de qualité Hi-Fi,pour notre plus grand bonheur!

    Sur ce, bonne bourre.
    – Vous de même!

    Commentaire par FLG — août 8, 2014 @ 9:18

  349. FLG: – « – Comment pouvez-vous déterminer ces puissances?Vous ne donnez pas le rendement des enceintes! »

    Je me permet de réponde à ceci. Dans un premier temps il ne faut pas confondre rendement et sensibilité, ce sont deux point bien distinct.

    – La sensibilité de l’enceinte est la pression sonore délivré à 1m pour 1W. Toutefois faites attention avec cette valeur car pas mal de constructeur grugent sur celle ci. Exemple: une enceinte de 4Ohms mesuré à 92dB avec une tension de 2.83v est fausse. L’enceinte à réellement 89dB de sensibilité. Pour 4Ohms la tension pour 1W est de 2V >> U = sqr(P*Z), or si on mesure avec 2.83v (8Ohms) on envoie 2W, soit 3dB de plus.

    – Le rendement de l’enceinte est la pression sonore à puissance nominale (puissance RMS). Pour la calculer on prend la sensibilité auquel on ajoute la puissance en dB: Rendement = Sensibilité + 10*log(Puissance RMS)

    Les enceintes de salon et les enceintes de sonorisation n’ont pas du tout le même rendement (ni sensibilité). Généralement les enceintes de salon ne montent pas à plus de 105dB de rendement en moyenne, tandis que les enceintes de sonorisation tournent dans les 120dB et peuvent atteindre jusqu’à 136dB (on peux même atteindre les 150dB par effet de couplage). Les enceintes avec un seuil de sensibilité important son généralement les charges pavillonnaire (les plus puissants atteignent jusqu’à 108dB de sensibilité) tandis que les charges basiques (BR, Clos, ect…) atteignent difficilement les 102dB de sensibilité. Autre point, les HP de sonorisation ne sont pas identique aux HP HiFi, ils sont généralement de forte puissance et donc à haut rendement.

    Quand on sonorise un concert on veille à avoir une propagation du son sur une grande surface sans trop de perte, vous n’êtes pas sans savoir qu’a chaque fois qu’on double la distance on perd 3dB, sans compter que le public une fois en place « absorbe le son ». En outre on prend toujours des amplis 1.5 à 2 fois plus puissant que les enceintes pour ne pas clipper à cause des crêtes (qui peuvent monter jusqu’à 12dB pour du live) et de surcroit saturer les HP, ce qui peux amener à leur destruction (il atteins leur Xmax trop souvent et échauffe la bobine au delà des marges). Utiliser des amplis à tube dans te telle condition est une pure aberration.

    FLG; – « Savez-vous que les tubes 300B étaient utilisés pour sonoriser des salles de cinéma! »

    Il y as très très longtemps, il fut utilisé début 1930 et très vite abandonné au profit de tube plus performant et l’arrivé du transistor (le point commun du 300B et du transistor est qu’ils furent créé pour la société Bell). De plus il n’était pas dédié à de l’application audio à la base (il servait à amplifier la porteuse du signal téléphonique). Il as été remit au gout du jour par Jean Hiraga dans son livre “Initiation aux amplis à tubes”. Le système le plus utilisé dans les cinémas dès 1960 fut « La voix du théatre » d’Altec Lansing avec ses amplis dédié à transistor.

    Commentaire par JM-F — août 8, 2014 @ 1:02

  350. @JM-F

    Je suis d’accord avec vous!Quand je parlais de rendement je voulais dire sensibilité , soit 90dB pour 1 watt à 1 mètre et 100dB/W/m.Mais on parle couramment de rendement pour désigner cette valeur!On sait bien dans le milieu audiophile que 2.83V est la tension nécessaire pour balancer 1W dans une résistance de 8 ohms!On utilise la formule Pmax = U²/R pour la puissance maxi et Peff. = U²/2R pour la puissance RMS sachant que la tension efficace est égale à la tension maxi/Racine carré de 2.Dans la formule,la tension est élevée au carré d’ou ce chiffre 2 dans la seconde formule!

    Il est vrai que le tube 300B était utilisé dans les relais téléphoniques,mais certains audiophiles avant l’heure lui ont trouvé des caractéristiques intéressantes pour la réalisation d’ampli Hi-Fi.Jean Hiraga nous a fait connaitre ce tube en France tout d’abord dans la revue l’Audiophile N°1 d’octobre 1977,mais il était déjà utilisé depuis un certain temps par les japonais ; messieurs Anzaï et Tanaka entre autres!C’est William Walter (magasin La Maison de l’Audiophile) qui a ensuite décrit une réalisation pratique dans le N°40 du premier trimestre 1987 aprés quelques articles dans les N°38 et 39.Il a été le premier à pouvoir fournir les pièces nécessaires (quasi introuvables à l’époque)à cette réalisation,Ensuite,c’est devenu un véritable commerce et beaucoup de tubes 300B fabriqués par d’autres fabricants que Western Electric,n’ont bien souvent de rapport avec la 300B d’origine,que la sérigraphie qui est dessus ,ce qui fait vendre!Qui a entendu un ampli avec de la 300B Western associée à un bon transfo Partridge (parmi les meilleurs)ne fera pas marche arrière(le transfo de celui de jipihorn est moyen).Le livre « Initiation aux amplis à tubes » est sorti plus tard (il n’y a pas de date sur le bouquin).C’était un hors série de la revue LED.

    Commentaire par FLG — août 8, 2014 @ 2:02

  351. FLG: – « On utilise la formule Pmax = U²/R pour la puissance maxi et Peff. = U²/2R pour la puissance RMS sachant que la tension efficace est égale à la tension maxi/Racine carré de 2.Dans la formule,la tension est élevée au carré d’ou ce chiffre 2 dans la seconde formule! »

    Ça fait belle lurette qu’on utilise plus les formules pour obtenir la puissance RMS d’une enceinte ou d’un HP, mais plutôt en utilisant les normes AES:

    – Norme AES2 (1984):
    Test fait sur une période de 2 heures avec un signal test de bruit rose présentant un facteur de crête de 6dB, et filtré en 12dB/oct Butterworth sur une décade, libre au constructeur de choisir la fréquence de filtrage. A l’issue du test et d’une période de repos, le HP ne doit pas présenter de signes de changement permanents d’un point de vue acoustique, mécanique ou électrique, et ce dans un facteur de tolérance de 10%.

    – Norme IEC268-1 (1985):
    C’est la norme la plus contraignante. Le test dure 100 heures, signal de test bruit rose avec facteur de crête de 6dB.

    Les constructeurs ont fini par trancher et se mettre tous d’accord: c’est la norme AES qui a été adoptée comme standard de l’industrie audio. Évidemment, la norme AES est plutôt avantageuse par rapport à la norme IEC268-1.

    Les watts mesurés par les normes IEC et AES sont bien des watts RMS, chacune de ces mesures encadrée par sa norme. Ne comparer pas non plus des watts RMS d’amplis et des watts AES/RMS mesurés sur des HP. Les mesures sont faites avec des signaux différents:

    – Amplis: avec un sinus d’un facteur crête de 3dB.
    – HP/enceintes: avec un bruit rose facteur crête de 6dB.

    Si un ampli est mesuré à 1000 watts RMS, sa puissance crête sera de 2000 watts (+3dB), si un HP est mesuré 1000 watts AES, sa puissance crête sera de 4000 watts (+6dB). Si on applique à l’ampli de 1000 watts RMS un signal facteur crête de 6dB, sa puissance crête sera toujours de 2000 watts, mais sa puissance RMS avant écrêtage ne sera plus que de 500 watts.

    Commentaire par JM-F — août 8, 2014 @ 2:23

  352. Merci pour ces précisions!Dans le milieu audiophile,nous nous contentons de nos bonnes vieilles formules car si pour un constructeur,il est important de donner des chiffres aux plus proches des limites du matériel,nous,nous utilisons bien souvent des produits surdimensionnés pour en extraire la partie la meilleure.Par exemple,dans une chambre de compression dont la pièce de phase a été positionnée de façon à ce que la membrane ne vienne pas la choquer,à la puissance nominale,l’audiophile va rapprocher cette pièce parce que les calculs prédisent de meilleurs résultats.De ce fait ,il ne sera plus possible de disposer de la puissance donnée par le constructeur!Mais en milieu domestique une compression comme les JBL2440/2441/2445 etc… qui sont données pour 111dB/W/m et une puissance nominale de 70W travaillerons bien souvent en-dessous du W.Donc si la pièce de phase repositionnée,ne permet plus d’utiliser une puissance de 70W mais peut-être que 30 ou 40,ça n’est pas un problème!

    Commentaire par FLG — août 8, 2014 @ 3:33

  353. « il ne faut pas confondre rendement et sensibilité,
    ce sont deux point bien distinct. [...]
    La sensibilité de l’enceinte est la pression sonore délivré à 1m pour 1W. »

    La sensibilité d’une enceinte est une donnée constructeur.

    C’est la pression sonore délivrée par une enceinte à une distance donnée (habituellement 1 m) pour une TENSION donnée (habituellement 2.83 Vrms)
    à une fréquence donnée, souvent précisée, et/ou visible sur la courbe de réponse
    en fréquence et dans un environnement donné (champ demi-sphérique)

    Une courbe de réponse se relève en TENSION.
    Outre qu’elle n’aurait aucun intérêt, une courbe en puissance exigerait de maintenir constante puissance électrique appliquée à l’enceinte ou au haut-parleur.
    Electroniquement, on fait comment sur une charge qui est loin d’être purement résistive?

    Certains constructeurs indiquent encore de nos jours la sensibilité pour 1 W, comprendre que, par défaut, c’est 2.83 V. Bien lire leurs notes préliminaires à ce propos… qui ne sont pas toujours des modèles de cohérence.

    Même si l’attaque des transducteurs se fait sous impédance élevée, voire en courant,
    ce sont les niveaux sonores délivrés pour une attaque en tension que l’utilisateur aguerri a besoin de connaître.

    .

    « La sensibilité de l’enceinte est la pression sonore délivré à 1m pour 1W.
    Toutefois faites attention avec cette valeur car pas mal de constructeur
    grugent sur celle ci. »

    On peut citer à ce propos KEF, pourtant réputé sérieux.
    Si les constructeurs indiquent la sensibilité en tension et l’impédance nominale, tout flou est dissipé.

    .

    « Le rendement de l’enceinte est la pression sonore à puissance nominale
    (puissance RMS). Pour la calculer on prend la sensibilité
    auquel on ajoute la puissance en dB:
    Rendement = Sensibilité + 10*log(Puissance RMS) »

    Le rendement est un rapport, un nombre sans unité donc, souvent exprimé en %.
    Nominateur et dénominateur doivent être homogènes : c’est un rapport de puissances, celui de la puissance électrique dissipée dans le haut-parleur à la puissance acoustique totale rayonnée.

    Pour une enceinte dont la puissance acoustique rayonnée est très variable avec la fréquence, on s’abstient en général de donner des chiffres de rendement.

    Pour un haut-parleur, la formalisation de la théorie générale réalisée par Thiele et Small parle de « rendement nominal ». Celui-ci se calcule à partir des paramètres mesurés.
    NE PAS UTILISER la formule de Small qui utilise le VAS et le Qes.
    Elle laisse à croire que le rendement est lié au VAS et au Qes, il ne l’est pas (la formule n’est pas fausse pour autant…).

    .

    « Rendement = Sensibilité + 10*log(Puissance RMS) »

    ????????????????????????

    .

    « puissance RMS »

    Une tension RMS appliquée à une résistance donne une puissance tout court, pas une puissance RMS. P = U²/R donne des RMS² au numérateur !
    L’expression puissance RMS est dans les mœurs mais si on prétend faire de la théorie, autant rester scientifiquement un minimum sérieux.

    .

    « chaque fois qu’on double la distance on perd 3dB »

    Pour une source ponctuelle, de dimensions réduites par rapport à la distance, c’est 6 dB.
    3 dB c’est pour les Arrays (alignements verticaux de haut-parleurs) et encore sur une portée limitée. S’ajoutent des phénomènes d’absorption par l’air augmentant avec la fréquence.

    .

    « Si un ampli est mesuré à 1000 watts RMS, sa puissance crête sera de 2000 watts (+3dB), si un HP est mesuré 1000 watts AES, sa puissance crête sera de 4000 watts (+6dB). Si on applique à l’ampli de 1000 watts RMS un signal facteur crête de 6dB, sa puissance crête sera toujours de 2000 watts, mais sa puissance RMS avant écrêtage ne sera plus que de 500 watts. »

    Dieu que c’est compliqué. Ce qui importe pour l’utilisateur aguerri (le même que plus haut), c’est de connaître l’excursion maximale en tension de l’amplificateur en fonction de l’impédance de charge dont on connaît la sensibilité… en tension.

    Commentaire par forr — août 8, 2014 @ 8:00

  354. @forr : Une tension RMS appliquée à une résistance donne une puissance tout court, pas une puissance RMS. P = U²/R donne des RMS² au numérateur !
    L’expression puissance RMS est dans les mœurs mais si on prétend faire de la théorie, autant rester scientifiquement un minimum sérieux.

    – La formule P = U²/R n’est pas suffisemment définie écrite comme cela!Il faudrait écrire : Pmax = Umax²/R ou Peff = Ueff²/R et si l’on veut partir de Umax pour avoir une puissance efficace : Peff = Umax²/2R.Cette dernière restant valable que pour un signal sinusoïdal car pour des signaux complexes,la valeur efficace est la racine carrée de la moyenne de cette grandeur au carré, sur un intervalle de temps donné!Un constructeur ne peut donner cette valeur qui dépend du signal audio injecté!Dans ce cas Peff = Pmax/2 n’a plus de sens!

    Commentaire par FLG — août 8, 2014 @ 8:43

  355. tension RMS = tension efficace
    puissance RMS (à proscire) = puissance efficace (à proscrire).

    En jouant sur une nomenclature bidon (puissance crête à crête…), il fut une époque où l’on décuplait la puissance des amplificateurs.

    Les valeurs en jeu, directement accessibles, dans un amplificateur sont les tensions et les courants, qui peuvent être RMS, efficaces, moyens, crêtes, crête à crête… et les impédances de charge.

    La connaissance des puissances ne sert qu’au dimensionnement des éléments,
    les transformateurs et tout en ce qui concerne la dissipation thermique

    Une chaîne de reproduction vise à transformer les variations d’un signal de tension en variations de pression sonore.
    Pour des raisons de « simplification », on a introduit des notions de puissance des amplis et enceintes d’une chaîne, amenant une confusion totale chez la plupart des consommateurs. D’autant plus qu’il s’agit toujours de « puissance maximale », c’est à dire au seuil de la saturation, lequel ne doit jamais être atteint dans une installation bien maîtrisée… ce qui est le cas lorsque son concepteur a raisonné en tension.

    Commentaire par forr — août 8, 2014 @ 9:37

  356. @forr : En jouant sur une nomenclature bidon (puissance crête à crête…), il fut une époque où l’on décuplait la puissance des amplificateurs.

    On va même jusqu’à additionner les voies gauche et droite dans les amplis pour l’automobile et pour des taux de distorsion de 10%! :-D

    Commentaire par FLG — août 8, 2014 @ 9:59

  357. Forr: – « C’est la pression sonore délivrée par une enceinte à une distance donnée (habituellement 1 m) pour une TENSION donnée (habituellement 2.83 Vrms) à une fréquence donnée, souvent précisée, et/ou visible sur la courbe de réponse en fréquence et dans un environnement donné (champ demi-sphérique) »

    Pas exactement, c’est la pression sonore de l’enceinte dans sa plage de fréquence, non à une fréquence donné. Tout comme les mesure de puissance RMS (norme AES) elle se fait sur une décade.En outre les mesures doivent être fait en champ libre (chambre anéchoïque) et non demi-sphérique. Il n’y as que pour les amplis ou la sensibilité est mesuré à une fréquence donnée (généralement 1Khz) en prenant l’écart de tension entre l’entée et la sortie.

    Forr: « On peut citer à ce propos KEF, pourtant réputé sérieux. Si les constructeurs indiquent la sensibilité en tension et l’impédance nominale, tout flou est dissipé. »

    Pas toujours, je peux vous citer le cas du B2 de D&B qui est un caisson double 46cm et qui étais donné pour 107dB/1W/1m @2.83v, hors les deux HP sont en 8Ohms branché en parallèle, ce qui amène à une impédance totale de 4Ohms et donc en réel le caisson fait 104dB/1W/1m. Bien entendu rien est indiqué sur la doc technique et il faut fouiner un peux pour avoir les données réelles. Dans le même cas on as vus pas mal d’enceintes HiFi à double boomer dans les mêmes conditions sans que cela soit indiqué avec des sensibilités fausses.

    Forr: – « Le rendement est un rapport, un nombre sans unité donc, souvent exprimé en %. »

    L’AES préconise de donner les rendement RMS et Peak en dB plutôt qu’en %, il y as eut trop de confusion, d’abus et de flou sur ce dernier point. Tout les constructeur donnent d’ailleurs ces valeur en dB maintenant. D’ailleurs la valeur peak est généralement un calcul qui est égal au double de la puissance RMS (soit +3dB) et des fois on donne aussi le Peak to Peak qui est égal au quadruple de la puissance RMS (soit +6dB).

    Forr: – « Une tension RMS appliquée à une résistance donne une puissance tout court, pas une puissance RMS. P = U²/R donne des RMS² au numérateur ! L’expression puissance RMS est dans les mœurs mais si on prétend faire de la théorie, autant rester scientifiquement un minimum sérieux. »

    Vous mélangez valeur mesuré et valeur calculé… Vous savez quand même ce que veux dire RMS: Root Mean Square (moyenne quadratique) … C’est la racine carrée de la moyenne de cette grandeur au carré, sur un intervalle de temps donné du signal… Quand on mesure une puissance efficace d’une enceinte c’est sur un temps donné et non en impulsionnel.

    Forr: – « puissance RMS (à proscire) = puissance efficace (à proscrire). »

    Allez dire ça à l’Audio Engineering Society …

    Mais je vous invite à lire les documentation de l’AES à ce sujet (disponible sur leur sites http://www.aes.org/ mais ce n’est pas gratuit).

    Commentaire par JM-F — août 9, 2014 @ 12:17

  358. @JM-F : Je pense même que c’est Richard CESARI qui se cache derrière ce pseudonyme.
    -Je présume que vous plaisantiez en disant cela!Vous ne pensez tout de même pas que si j’étais cette personne, je viendrais ici me tirer une balle dans le pied en venant décrire une méthode de fabrication bon marché que tout le monde peut entreprendre!

    Commentaire par FLG — août 9, 2014 @ 8:59

  359. [sensibilité]
    « c’est la pression sonore de l’enceinte dans sa plage de fréquence, non à une fréquence donné. »

    Il peut y avoir des variations de pression sonore dans sa plage de fréquence, laquelle n’a pas de définition définitive. C’est la raison pour laquelle les constructeurs sérieux donnent une fréquence de référence pour cette sensibilité.

    Pour la mesure des sensibilités des HP, on doit en principe les monter sur un baffle définie par une norme CEI.
    Quand à l’unité d’expression, supposez que vous devez associer dans une enceinte deux HP d’impédance nominale différente, meidum et tweeter par exemple.
    Avec une sensibilité en tension, il sera facile d’aligner leur niveau.
    Avec une sensibilité en puissance ?

    *

    Puissance RMS

    « Vous savez quand même ce que veux dire RMS: Root Mean Square (moyenne quadratique) … C’est la racine carrée de la moyenne de cette grandeur au carré, sur un intervalle de temps donné du signal… »

    Ben justement. Le nombre obtenu mathématiquement ainsi pour une puissance n’a pas d’application en relation avec un phénomène physique, par exemple l’échauffement.

    Tous les auteurs sérieux parlent d’un abus de langage quand on accole RMS à puissance pour signifier que le chiffre de puissance a été obtenu à partir de la conversion de la tension d’attaque mesurée en Vrms.

    Cela a pu m’échapper mais je n’ai pas souvenur d’avoir lu ni dans l’AES, ni chez Klippel ni d’autres solides auteurs, des Wrms (juste chez John Curl à qui j’en ai fait la remarque).

    La mise au point à propose des Wrms a été faite par de nombreux auteurs, dont par exemple :

    http://sound.westhost.com/power.htm

    « But Seriously, Folks
    If, from the above, you have deduced that I am less than favourably impressed by such deceptions, you are correct. Indeed, the term « RMS » power is just as grating to an engineer, since there is no such thing.

    ‘RMS’ Power
    Power is simply the product of RMS Volts and RMS Amps, and the resulting figure is ‘power’. Not ‘RMS Power’ – or any of the insane derivatives described above – just ‘power’.

    The term RMS (Root Mean Squared) can only be applied to voltage or current. The RMS value is determined to be the Alternating Current (AC) equivalent of a Direct Current (DC) which creates the same amount of heat in a load. »

    http://www.aes.org/e-lib/online/search.cfm

    taper « RMS power ».

    « Vous mélangez valeur mesuré et valeur calculé… »

    Je rejette les expressions ineptes issues de calculs sur des charges simplifiées qui ne reflètent pas la réalité.
    Les valeurs directement accessibles par la mesure, dont les crêtes, sont les tensions et les courants. C’est avec celles-ci qu’en pratique on travaille et non avec des chiffres de puissance qui nécessitent des calculs.

    Un cas simple. On mesure la tension aux bornes d’un HP dans sa charge à sa fréquence de résonance. D’aucuns s’en vont immédiatement convertir celle-ci en puissance à l’aide de fameuses formules de conversion… en oubliant que l’impédance n’y est pas du tout celle de 8 Ohm standard.

    Commentaire par forr — août 9, 2014 @ 9:37

  360. @E.B : j’ai, pour ma part déjà suivi un post intéressant concernant une veilleuse Brennenstuhl OL01 à 5 euros, faisant soi-disant office de Noise eater à plus de 150 euros. Le modèle cité n’étant plus fabriqué, j’ai tenté son successeur le OL02.
    – Je pensais qu’il n’y avait pas de transfo dans cette veilleuse et j’ai voulu vérifié la plausibilité de mes dire!Je n’ai pas cette veilleuse mais,étant en possession d’une veilleuse équivalente bleue en forme de coquille St Jacques vendue chez LIDL,,je l’ai démontée (2 vis) et voici ce que j’ai trouvé :
    Tout d’abord,comme je le présumais,il n’y a pas de transfo (trop cher).Ce que l’on peut deviner rien qu’à la légèreté de la pièce!
    Donc si on part d’une des 2 bornes de raccordement au secteur,on a,branché en série : 1 diode LED bleue,1 condensateur de 220nF/400V,1 résistance de 1K /1/2W,et on retourne au secteur par la seconde borne!De plus,il y a 1 diode 1N4007 en parallèle sur la LED mais branchée à l’envers.C’est-à-dire que quand la LED est bloquée,c’est la diode qui conduit.Et vice versa!On trouve aussi un résistance de 1M en parallèle sur le condensateur!Elle ne doit servir qu’à décharger celui-ci lorsque met la veilleuse hors tension!La résistance de 1K qui se trouve en série va elle limiter le courant dans la diode,à la mise sous tension si on a le malheur de brancher la veilleuse au moment ou l’alternance du secteur correspondant au sens de conduction de la LED ,et est à sa valeur max!
    Je vois mal comment cet ensemble pourrait filtrer correctement le secteur,mais le montage de la veilleuse Brennenstuhl est peut-être différent!Je vais faire des essais avec cette veilleuse pour voir si ça peut avoir une efficacité.Ce que je doute!

    Commentaire par FLG — août 9, 2014 @ 9:49

  361. Le sujet c’est pas le boitier Esprit Manta ?

    Commentaire par Zététique — août 9, 2014 @ 9:56

  362. Exact!La dérive de la conversation vient des à-côtés que ce sujet engendre!

    Commentaire par FLG — août 9, 2014 @ 9:59

  363. @FLG
    Je ne nie absolument pas le fait que je suis sûrement victime d’un effet placebo… Il est vrai que pour aller brancher la veilleuse, j’ai dû déplacer très légèrement une enceinte. Et la replacer, mais sans doute pas exactement dans la même position. Ce qui pourrait avoir comme incidence un dégagement de graves que je n’avais pas auparavant. Maintenant, aux dires de certains sur ce post, on me qualifiera d’idiophile, ce que je reconnais sans conteste, mais je me considère alors un idiophile heureux avec une dépense de 5 euros seulement… D’où un un légitime débat pour rejoindre votre expérience et celle de Jipihorn : l’idiophilie a-t-elle un prix ? Et l’audiophilie alors ? En a-t-elle un elle aussi ?

    Commentaire par E.B. — août 9, 2014 @ 11:10

  364. « Ce qui pourrait avoir comme incidence un dégagement de graves que je n’avais pas auparavant »

    Une mesure acoustique pourrait objectiver la variation suite au déplacement de l’enceinte. A noter que pour une position d’enceinte et de micro dans un local, il y a des fréquences qu’on entendra jamais (voir les crevasses sur les courbes en raw).

    Commentaire par REGIS — août 9, 2014 @ 11:21

  365. @E.B : Je ne nie absolument pas le fait que je suis sûrement victime d’un effet placebo… Il est vrai que pour aller brancher la veilleuse, j’ai dû déplacer très légèrement une enceinte. Et la replacer, mais sans doute pas exactement dans la même position. Ce qui pourrait avoir comme incidence un dégagement de graves que je n’avais pas auparavant. Maintenant, aux dires de certains sur ce post, on me qualifiera d’idiophile, ce que je reconnais sans conteste, mais je me considère alors un idiophile heureux avec une dépense de 5 euros seulement… D’où un un légitime débat pour rejoindre votre expérience et celle de Jipihorn : l’idiophilie a-t-elle un prix ? Et l’audiophilie alors ? En a-t-elle un elle aussi ?
    – Je ne sais pas quel est le phénomène en cause : placebo ou pas,peu importe,vous entendez une différence!Je voulais simplement dire que ,vu les ingrédients en place tout au moins dans celle que j’ai démonté et qui doit être grosso-modo comme la vôtre,il est difficile d’avoir une explication logique,mais il y a tellement de choses qui nous échappent!Et je ne vais certainement pas tirer la la conclusion assez générale ici « si je ne comprend pas,ça ne marche pas »Si vous pensez que ça peut venir du déplacement de l’enceinte,il faudrait que vous fassiez un repérage précis de sa position : faire le tour de sa base au crayon de papier,ou coller de l’adhésif par exemple de façon a bien la remettre à sa place à chaque fois!Puis de tester avec et sans la veilleuse!

    Commentaire par FLG — août 9, 2014 @ 1:25

  366. FLG: – « @JM-F : Je pense même que c’est Richard CESARI qui se cache derrière ce pseudonyme.
    -Je présume que vous plaisantiez en disant cela!Vous ne pensez tout de même pas que si j’étais cette personne, je viendrais ici me tirer une balle dans le pied en venant décrire une méthode de fabrication bon marché que tout le monde peut entreprendre! »

    Vous vous trompez de personne, je n’aie jamais dit ça. Je vous prierai de vous excuser.

    Forr: – « Il peut y avoir des variations de pression sonore dans sa plage de fréquence, laquelle n’a pas de définition définitive. C’est la raison pour laquelle les constructeurs sérieux donnent une fréquence de référence pour cette sensibilité. »

    Vos constructeurs « sérieux » grugent justement en donnant une sensibilité sur une fréquence donné, il choisissent généralement la fréquence la plus forte pour favoriser leur produit. La norme préconise de faire la moyenne sur la plage de fréquence de l’HP qui donne la sensibilité globale de l’HP ou de l’enceinte. Généralement la sensibilité correspond à la plage de fréquence de restitution à -3dB (et encore certain grugent en prenant celle à -10dB).

    Pour le cas des enceintes à multiple voie (grave, medium aiguës par exemple) il est conseillé de donner la sensibilité de donner la sensibilité de chaque voie, mais généralement on donne la moyenne des sensibilité.

    Forr: – « Pour la mesure des sensibilités des HP, on doit en principe les monter sur un baffle définie par une norme CEI. »

    La norme CEI est de plus en plus abandonné au profit de la norme AES qui préconise la mesure en champ libre total. Il as été démontré qu’une baffle définie modifiai les paramètre et le comportement de l’HP (compression thermique plus importante, charge modifié, etc …) et que cela influait trop suivant les certains paramètre. Ceci va d’ailleurs faire aussi l’objet d’une révision des normes.

    Pour conclure, la nomination « puissance RMS » peux être une abération pour vous mais grandement utilisé dans le monde audio (surtout pro) pour indiqué que les mesures sont faite en tension RMS. Si on indiquait pas, beaucoup pourraient interpréter que les mesures sont faite sur de impulsionnelle et contester les résultat (ce fut déjà le cas). Faites tout simplement un test avec un voltmètre TRMS et mesurez un puissance en mode RMS, en mode normale et en mode min/max en envoyant un PN (pas de sinus ou autre). Vous n’obtiendrez pas les mêmes résultats voire de bon écart entre les diverses mesures.

    C’est peu être un abus de langage, mais c’est couramment utilisé pour indiquer que les mesures sont faites sous de bonne méthode et de condition.

    D’ailleurs d’autres préfèrent utiliser le terme SPL plutôt que RMS à cause de cette abus. Mais la encore il y as mésentente.

    E.B.: – « Ce qui pourrait avoir comme incidence un dégagement de graves que je n’avais pas auparavant »

    Une enceinte, ou caisson de grave émet sur toutes ses surfaces à plus ou moins forte pression. Le fait de bouger, avancer ou reculer une enceinte d’un mur ou d’un obstacle modifie le spectre sonore. L’obstacle va réfléchir l’onde émise pas le grave qui revient vers l’auditeur avec un léger temps de retard, ce qui créé un déphasage (et une effet de filtre en peigne par la même occasion). Par ce fait, l’onde réfléchi et l’onde émise par l’HP entre en opposition est atténue la pression de celle si sur l’auditeur, comme l’inverse et tout aussi possible, l’onde réfléchi peux s’ajouter à l’onde émise.

    Le placement des enceintes est très important et influe grandement sur la restitution du spectre sonore, en plus de la disposition de la pièce et des ameublement, ça se calcule, se mesure. A défaut de pouvoir mesurer ou calculer, je conseille de mettre le caisson de grave dans un angle afin d’atténuer les effet d’onde réfléchit (il y aura toujours celles venant d’autre obstacle). En prime ça permet d’augmenter virtuellement la pression sonore.

    E.B.: – « l’idiophilie a-t-elle un prix ? Et l’audiophilie alors ? En a-t-elle un elle aussi ? »

    Ce n’est pas une question de prix, mais plutôt de connaissance sur le domaine, d’esprit d’analyse et de réglage/traitement adéquate. On peux tout à fait avoir un système de reproduction hors de prix mais avec un spectre sonore pollué tout autant qu’on peux avoir un système bon marché et avec un spectre sonore très propre. Tout se joue sur la connaissance de l’acoustique: connaitre le comportement de l’onde et tout ce qui s’en suit, savoir qu’il y a des réflexion dans une pièce qui influe sur le spectre (les réverbération, effet de filtre en peigne, etc…), que l’ameublement suivant sa position et nature des matériaux pollue aussi le spectre (chaque matériaux à sa propre fréquence de résonance), que la position d’écoute et d’émission joue énormément suivant la forme de la pièce, etc…

    Bref il y as beaucoup de chose que tous ne connaissent pas et c’est sur cette ignorance que jouent les charlatans du monde idiophile. Sans parler des forums d’idiophile ou on voit des intervenant raconter tout et n’importe quoi dont la plupart sont venu des sommité en la matière.

    Commentaire par JM-F — août 9, 2014 @ 2:09

  367. @JM-F : LG: – « @JM-F : Je pense même que c’est Richard CESARI qui se cache derrière ce pseudonyme.
    -Je présume que vous plaisantiez en disant cela!Vous ne pensez tout de même pas que si j’étais cette personne, je viendrais ici me tirer une balle dans le pied en venant décrire une méthode de fabrication bon marché que tout le monde peut entreprendre! »
    Vous vous trompez de personne, je n’aie jamais dit ça. Je vous prierai de vous excuser.

    Effectivement ce message s’adresse à Hervé B.Je me suis trompé de personne.Votre message 334 étant juste en dessous!Dans ce cas,ça ne me pose pas de problème et veuillez m’excuser pour cette erreur de personne!

    Commentaire par FLG — août 9, 2014 @ 2:29

  368. JMF

    « Vos constructeurs « sérieux » grugent justement en donnant une sensibilité sur une fréquence donné, il choisissent généralement la fréquence la plus forte pour favoriser leur produit. »

    Il faudrait arrêter de penser que les marchan »t »s comme l’orthographie un des gourous de la place cherchent systématiquement à gruger le client.
    Les mesures de HP sont, depuis un bon bout de temps déjà, à portée des amateurs qui sont donc à même de vérifier les données publiées par les fabricants.
    De plus, certains sites du net passent en revue des HP mondialement distribués (Zaph pour en citer un).
    On sait donc à quoi s’en tenir aujourd’hui quant aux data constructeurs, plus fiables de nos jours que par un lointain passé.

    J’ai le gros catalogue qu’Audax a publié en 1994 : il n’y a dedans que très peu d’exemples où la sensibilité a été exagérée.

    Moyenner la sensibilité sur une plage est une méthode peu utile pour travailler sur l’exploitation des HP. Un concepteur d’enceintes préferera connaître la sensibilité pour une fréquence donnée et se caler dessus.

    « la nomination « puissance RMS » peux être une abération pour vous »

    Je ne suis que bien peu de choses là-dedans, je ne fais que dire que c’est une aberration pour les physiciens et les grands noms auxquels vous mènera le lien sur le moteur de recherche du JAES que j’ai donné. Le terme vient des services commerciaux. Qu’il soit beaucoup employé par les professionnels (ça dépend lesquels) n’est pas très flatteur quant à leur degré réel de connaissances.

    A noter que la spéfication de puissance d’un amplificateur
    n’a rien à voir avec celle d’une ampoule électrique, il s’agit d’un chiffre indicatif d’un maximun qu’il peut atteindre en continu pendant un laps de temps dans des conditions du cadre d’essais en laboratoire. L’on recherche en général à ne jamais l’atteindre, autrement dit à rester en deça.

    La notion même de puissance rend mal compte des phénomènes prépondérants en jeu au point que l’on voit régulièrement sur les fora des gens qui pensent que ce sont des W qui commandent les HP.

    A de rares exceptions près, des amplificateurs sont des générateurs de tension capables de délivrer jusqu’à un certain courant. (des amplificateurs audio générateurs de puissance, je n’ai vu qu’une fois cette revendication… que le circuit ne pouvait rendre valide que sur une impédance résistive donnée).

    Un débutant comprendra toujours mieux les mécanismes du couple ampli + haut-parleur si on les lui explique à l’aide de tensions et de courants que de puissances électriques et acoustiques.

    Si l’AES révise régulièrement les normes de puissance des amplis, c’est que fondamentalement la notion repose sur quelque chose de bancal. Pour les classe D, la situation doit être plus facile à clarifier.

    Les limites en excursion en tension et en courant sont autrement parlantes, pas vraiment besoin de normalisation pour les exprimer.
    Je me demande si on ne leur a pas substitué des considérations de puissance pour la seule raison que ce mot est plus évocateur dans l’esprit des gens.

    Commentaire par forr — août 9, 2014 @ 3:53

  369. Tout à fait d’accord avec ce que dit Forr.
    Si on veut faire le rapprochement entre l’électronique et le niveau sonore, on sait, soit avec un multimétre True RMS ou un oscillo la tension aux bornes du HP qui donnera le niveau en dB relevé avec un sonomètre.
    Ca c’est clair et net.
    En admettant que l’on est fait un relevé d’impédance avec LIMP, on peut déduire un calcul de puissance (P=UI). Bien non pas si simple, on se heurte aux diverses appréciations des normes qui perd un peu plus l’amateur.

    Commentaire par REGIS — août 9, 2014 @ 4:07

  370. Houla, il y en as qui confonde pas mal de truc la. Il ne faut pas confonde puissance électrique et puissance acoustique.

    Quand on parle de puissance RMS en audio, on parle de puissance acoustique efficace ou moyenne calculé (ou mesuré, peu importe) d’un signal non périodique selon la méthode de moyenne quadratique qui est égale à la racine de la moyenne des carrés de valeur prise sur une période donné (ça ne se limite pas qu’à l’électricité avec la résistance pour avoir la tension efficace). On ne parle pas de puissance totale qui elle est mesuré avec un sinus sur une valeur impulsionnelle. Il faut prendre en compte que la musique est tout sauf un signal périodique constant (d’où l’utilité de mesurer en RMS).

    Si ce terme est utilisé en audio ce n’est pas par abus de langage mais pour exprimé une grandeur moyenne réelle et mètre fin aux tromperies des constructeurs qui jouaient sur d’autre terme plus ou moins douteux (le PMPO en est un très bon exemple).

    En outre, il n’y as pas que les puissances RMS, mais aussi les dB RMS (valable pour les dBu, dBfs, dBm, etc.). Bon nombre de logiciel audio indiquent des valeurs RMS et Peak (que ce soit des logiciel de compo ou de traitement). La formule utilisé pour calculer le RMS est: Q(x1,x2,…,xn)=√((x1²+x2²+⋯+xn²)/n)

    En en audio pro il existe les limiteurs RMS bien plus efficace que les limiteurs Peak. Demandez vous pourquoi.

    Cordialement.

    Commentaire par Hervé B. — août 9, 2014 @ 7:32

  371. Hervé,

    « Quand on parle de puissance RMS en audio, on parle de puissance acoustique efficace ou moyenne calculé »

    tension en RMS (= efficace) et courant en RMS (= efficace)
    donnent une puissance moyenne
    pas une puissance RMS ou « efficace ».

    Il y a des dizaines d’auteurs reconnus qui ont soulevé le problème de la mauvaise dénomination que représentait la « puissance RMS ».
    Je redonne le lien http://sound.westhost.com/power.htm ,
    il y en a des dizaines avec le même développement basique.

    *

    Des volt-mètres gradués en W, j’en ai, ce n’est jamais qu’une question de présentation. Ils présupposent le choix d’une charge résistive, à spécifier, souvent un choix, 4 ou 8 Ohm et rien d’autre
    (de mon souvenir, sur un Scopemeter Fluke/Philips).

    Des watt-mètres qui mesurent directement les W, dans le domaine de l’audio, je ne connais pas.

    *

    « mais aussi les dB RMS (valable pour les dBu, dBfs, dBm, etc.). Bon nombre de logiciel audio indiquent des valeurs RMS et Peak (que ce soit des logiciel de compo ou de traitement). La formule utilisé pour calculer le RMS est: Q(x1,x2,…,xn)=√((x1²+x2²+⋯+xn²)/n)
    En en audio pro il existe les limiteurs RMS bien plus efficace que les limiteurs Peak. »

    Pas de problèmes, ce sont des tensions.

    *

    Pour les tests de puissance maximale des amplificateurs, on mesure des tensions sur des charges résistives et on en tire par calcul des chiffres de puissance.
    Pourquoi ne garde-t-on pas l’expression de ces possibilités maximales sous forme de tensions que tout un chacun peut mesurer plutôt que de puissances me dépasse.

    Commentaire par forr — août 9, 2014 @ 8:05

  372. Forr: – « Moyenner la sensibilité sur une plage est une méthode peu utile pour travailler sur l’exploitation des HP. Un concepteur d’enceintes préferera connaître la sensibilité pour une fréquence donnée et se caler dessus. »

    Sauf que aucun bon constructeur de HP ne donnent pas sensibilité sur une fréquence donné mais bien sur une plage comme le préconise la norme (généralement une décade). En prime la sensibilité se voit grandement modifié avec le type de charge et n’entre aucunement en compte pour la conception de caisson (je parle en connaissance de cause pour en concevoir et avoir travaillé chez Martins Audio). Je sais pas ou vous avez vu ça, mais c’est absolument faut.

    Quelque exemples:

    http://www.toutlehautparleur.com/media/catalog/product/datasheet/eighteen_sound/18LW2400-8.pdf

    on voit dans l’annotation que la mesure à été mesurée sur l’axe central du cône, à 1m de distance à 2,83V avec un sweep entre 100 Hz et 500 Hz.

    http://www.toutlehautparleur.com/media/catalog/product/datasheet/jbl/2226H-8.pdf

    Identique, mesuré avec un sweep entre 100 Hz et 500 Hz à 1m 2.83v/8Ohms.

    http://www.toutlehautparleur.com/media/catalog/product/datasheet/rcf/LF18G401-8.pdf

    Mesuré avec un PN entre 100Hz et 500Hz 1m 2.83v/8Ohms.

    Ce sont des exemples de même catégorie prit au hasard ou il est indiqué la méthode de mesure (correspondant à la norme). D’autres modèles ne stipulent pas la méthode utilisé (alors que cela devrais l’être) ou annote que toutes les mesures sont faite selon la norme AES. Aucun ne donnent de sensibilité à une fréquence donné.

    Forr: – « il s’agit d’un chiffre indicatif d’un maximun qu’il peut atteindre en continu pendant un laps de temps dans des conditions du cadre d’essais en laboratoire. L’on recherche en général à ne jamais l’atteindre, autrement dit à rester en deça. »

    De nos jour on atteins vite les maxi avec la compression (voire même l’over-compression) qui agit en réduisant sur des facteurs de dynamique et de transitoire ce qui amplifie le signal et amène des crêtes plus importante et dans des temps plus long. Il suffit de voir les enveloppes audio (c’est bien tassé). Sachez que les crêtes peuvent atteindre +6dB (soit 4x la puissance RMS) voire même +18dB dans les aiguës. Garder une marge de puissance permet de ne pas saturer le son ce qui apporte encore plus de dB (par ajout d’harmonique). Pour exemple: prenons un signal sinusoïdale avec un FC de 3dB, si on clippe il se transforme en un signal carré lequel à un FC de 6dB.

    Commentaire par JM-F — août 9, 2014 @ 8:41

  373. Que pensez-vous de cette explication ? http://hpallam.pagesperso-orange.fr/puissanceRMS.pdf

    Commentaire par FLG — août 9, 2014 @ 8:43

  374. - « tension en RMS (= efficace) et courant en RMS (= efficace)
    donnent une puissance moyenne
    pas une puissance RMS ou « efficace ». »

    ROFL…

    RMS = Root Mean Square = Moyenne quadratique…

    C’est une mesure statistique de l’amplitude d’une quantité variant d’un signal périodique quelconque afin d’obtenir son énergie. Ça n’est pas lié qu’a l’énergie électrique, mais à toutes les énergies. Les Watt son une énergie. Va falloir réviser vos cour de physique mon cher.

    – « Pas de problèmes, ce sont des tensions. »

    BAM erreur!

    Le seul décibel lié à une tension est le dBv. Les autre sont différentes grandeurs et exprime une pression sonore suivant différentes échèles, non une tension.

    Commentaire par Hervé B. — août 9, 2014 @ 9:06

  375. Pour ma compréhension.
    Un ampli dont le constructeur annonce 250 Watts sur 8 ohms fournit combien de volts sur cette même impédance.
    Merci pour la réponse.

    Commentaire par REGIS — août 9, 2014 @ 10:25

  376. A mon avis, le constructeur annonce la puissance moyenne!Ce qui fait en appliquant la formule Ueff = √ PR = √250*8 = 44.721Veff,ce qui donne en valeur crête 44.721/0707 = 63,25V

    Commentaire par FLG — août 9, 2014 @ 11:55

  377. FLG août 9, 2014 @ 8:43

    « Que pensez-vous de cette explication ? http://hpallam.pagesperso-orange.fr/puissanceRMS.pdf »

    Merci pour ce lien. C’est, en français, exactement ce qu’expriment les auteurs étrangers que j’ai indiqués.
    Plus personne ici ne pourra prétendre être mal informé…
    Si je dois réviser des cours, je ne suis pas le seul.

    *

    HervéB : « dB RMS (valable pour les dBu, dBfs, dBm, etc.) »

    Forr : « Pas de problème, ce sont des tensions »

    HervéB : « BAM erreur! Le seul décibel lié à une tension est le dBv. Les autre sont différentes grandeurs et exprime une pression sonore suivant différentes échèles, non une tension. »

    On peut rapporter toutes ces valeurs à des tensions, par exemple la la tension 0 dBfs délivrée par un lecteur CD standard est 2 Vrms.
    Même une pression sonore (je n’ai pas aperçu de suffixe SPL…) puisque en reproduction audio, elle est liée à des transducteurs qui sont des convertisseurs pression-sonore/tension et tension/pression-sonore.

    Je ne limite pas la puissance au domaine électrique, mais celles qui nous concernent présentement le sont.

    *

    Regis,

    « 250 Watts sur 8 ohms »

    Tous les constructeurs un peu reconnus de la place qui annoncent un tel chiffre font référence à un puissance moyenne, c’est à dire qu’ils sont capables de délivrer sur une charge résistive de 8 Ohm un signal sinus dont la tension a une valeur RMS calculée ci-dessous.

    P = U²/R –> U = (P*R)^0.5 (^0.5 = racine carrée de…)

    U = 250 w, R = 8 Ohm, U = (250*8)^0.5 = 44.8 Vrms

    Ce signal sinus atteint une amplitude de 44.8 * 1.414 = 63.2 V
    C’est la valeur absolue (au sens mathématique) maximale de tension instantanée que peut atteindre le signal.

    Il est plus parlant d’écrire cela sous forme de valeurs de tension crête (« peak » en anglais, abrégé « pk »).

    On parle souvent des excursions maximales du signal, elles seraient ici de +/- 63.1 V.
    On voit alors tout de suite l’analogie avec les excursions maximales d’une membrane de haut-parleur.
    Des vendeurs peu scrupuleux, surtout dans le bas de gamme, se servent de ces valeurs pour gonfler artificiellement les chiffres de puissance dans leurs publicités.

    Dans la configuration la plus courante, les tensions d’alimentation de l’amplificateur doivent être supérieures de plusieurs volts à celles
    de ces excursions maximales en tension, environ +/-75 V par exemple ici.

    Le plus souvent (c’est en train de changer avec les alimentations à découpage), ces tensions d’alimentation sont issues d’un transformateur suvi d’un redressement (pont de diodes) et d’un filtrage (condensateurs chimiques stockant de l’énergie) et varient plus ou moins suivant les appels de courant.

    De ce fait, sur de sévères sollicitations d’une certaine durée, il peut arriver que les tensions d’alimentation baissent au point que les excursions crête à crête ne soient plus possibles, et il y a alors écrêtage du signal.

    Inversement, si l’amplificateur est peu sollicité pendant un certain temps et qu’arrive une brève mais forte sollicitation, les alimentations étant « gonflées à bloc », le signal peut dépasser les excursions maximales en tension définies précédemment.

    Rappelons qu’il s’agit de tensions.
    Mais d’aucuns transforment ça vite fait en « puissances crêtes ».

    En cas de sollicitations intenses et prolongées, viennent se greffer de problèmes de dissipation thermique.

    Les normes qui ont été évoquées prennent ces divers phénomènes en compte, mais ces derniers ne revêtent pratiquement d’importance que sur du matériel professionnel.

    Dans une utilisation domestique qui se respecte, on est en général loin des limites des composants qui la constituent.

    Enfin, pour les amplis, les chiffres de puissance annoncés sont souvent légèrement sous-estimés.

    *

    JM-F

    « Sauf que aucun bon constructeur de HP ne donnent pas sensibilité sur une fréquence donné mais bien sur une plage comme le préconise la norme (généralement une décade). »

    Je ne sais plus où j’ai vu que la sensibilité était donnée pour une fréquence donnée, ce que je sais est que je l’ai vu plus d’une fois et que cela me paraît des plus honnêtes.

    Mais qu’importe.
    Les courbes de réponse sont en général données pour 2.83 V à 1 m sur baffle plan, 2 pi (c’est précisé sur les notices Beyma), avec une échelle en dB SPL.
    On peut alors comparer la courbe de réponse, qui est donc calibrée, à la sensibilité que donne le constructeur.

    « En prime la sensibilité se voit grandement modifié avec le type de charge et n’entre aucunement en compte pour la conception de caisson »

    D’une part, je n’ai jamais dit que la sensibilité entrait dans la conception des caissons, d’autre part, une enceinte, ce n’est pas qu’un caisson chargé des fréquences en dessous des 400 Hz.

    « je parle en connaissance de cause pour en concevoir et avoir travaillé chez Martins Audio. »

    Je n’ai aucune considération particulière pour les étalages de CV et les arguments dits d’autorité auquels certains recourent un peu trop souvent.
    De solides arguments techniques se suffisent à eux-mêmes.

    « De nos jour on atteins vite les maxi avec la compression (voire même l’over-compression) qui agit en réduisant sur des facteurs de dynamique et de transitoire ce qui amplifie le signal et amène des crêtes plus importante et dans des temps plus long. Il suffit de voir les enveloppes audio (c’est bien tassé). Sachez que les crêtes peuvent atteindre +6dB (soit 4x la puissance RMS) voire même +18dB »

    De nos jours, on travaille en grande partie en numérique.
    Lequel se caractérise entre autres par sa FSD, Full Scale Deviation.

    En sortie de convertisseur avant ampli, il suffit de connaître la tension correspondante à la FSD et le gain en tension de l’amplificateur pour régler l’ensemble afin d’éviter qu’il ne sature si la FSD est atteinte à un moment.

    Les morceaux les plus compressés atteignent effectivement des tassements de dynamique de 6 dB (j’entends par dynamique le rapport de la valeur du signal maximum à la valeur moyenne du signal). Ce qui fait un rapport de 4 en puissance (non RMS…).
    Utilisé en peu en deça de sa « puissance maximale » de 250 W, l’ampli de Regis fournira alors en moyenne 64 W.

    18 dB de dynamique est une valeur que j’ai très souvent rencontrée lors de mesures sur des enregistrements que j’apprécie.
    Je préfère plus, 25 dB par exemple, mais c’est plus rare.
    Dans les mêmes conditions qu’au paragraphe précédent, l’ampli de Régis fournira alors 4 W en moyenne.

    Cela dit, une enceinte d’une sensibilité de 90 dB SPL à 1m pour 2.83 V à qui l’on fournit 5.6 V (4 W / 8 Ohm) en moyenne, ça fait 96 dB SPL à 1 m. Dans une maison bourgeoise, ça fait un sacré barouf.
    En studio d’enregistrement, il se dit que le niveau d’écoute moyen est de 85 dB SPL, c’est déjà beaucoup… Il y a de la marge avant saturation de l’ampli de 250 W.

    Commentaire par forr — août 10, 2014 @ 12:54

  378. @Forr et FLG
    Merci pour la réponse.
    Ca m’a permis de vérifier les dires du constructeur qui indique 44.72 V pour 0.1% de disto et de 20 à 20000kHz, ce qui est donc correct.
    Le niveau d’entrée étant de +3dBu soit 1.094V RMS et le gain étant de 32.1 dB soit 40 fois en tension on obtient bien le niveau en tension indiqué.
    Le document de Jean Hassenboehler est clair en fournissant des éléments chiffrés permettant de s’y retrouver et de débroussailler le sujet .

    Commentaire par REGIS — août 10, 2014 @ 8:32

  379. Je ne suis pas totalement satisfait de ce que j’ai écrit hier.
    Je vais essayer de plus clair.

    Lorsqu’une puissance nominale de 250 W sur 8 Ohm est indiquée, cela signifie que l’amplificateur peut délivrer une tension sinusoïdale
    de 44.8 Vrms de façon prolongée. C’est ce que l’on détermine lors du passage au banc d’essais.

    Son alimentation non régulée baisse donc sensiblement par rapport à ce qu’elle est au repos ou quand elle n’a à délivrer que de faibles courants.

    Dans ce dernier cas, on comprend que sur un sollicitation brève (une crête), l’alimentation de l’amplificateur a une tension supérieure à ce qu’elle est lors des tests ci-dessus.
    L’ampli est donc capable de délivrer une tension sinus supérieure à 44.8 Vrms pendant une courte durée. Cette durée dépend de la réserve d’énergie contenue dans les condensateurs de l’alimentation, plus ils sont gros, plus elle est longue.
    D’où l’appel à des notions de puissance crête, qui confondues avec les excursions crêtes des sinus, ont mené à des chiffres extravagants.

    Ne pas déduire de ce qui précède qu’une grosse armada de condensateurs électrolytiques est indicatrice de qualité pour un amplificateur….
    Ce qui importe c’est l’excursion en tension qui est garantie par la puissance nominale 250 W sur 8 Ohm, soit +/- 63.1 Vcrête.
    Dans un installation de particulier, il est pour le moins rare que de telles excursions soient approchées.

    Commentaire par forr — août 10, 2014 @ 9:34

  380. On ne va pas tarder à introduire les notions de puissance active et puissance apparente,lièes par le cos φ :-D

    Commentaire par FLG — août 10, 2014 @ 10:16

  381. Bonjour, désolé si je suis hors sujet, mais je n’arrive pas à trouver der réponse fiable ailleurs et ici on a l’air de savoir de quoi on parle. J’ai une paire d’enceintes dont l’impédance nominale est de 6 ohms. L’ampli auquel je veux les relier possède des transformateurs de sortie et les connections disponibles sont de 2, 4, 8 et 12 ohms. Quelle est la sortie la mieux adaptée, 4 ou 8 ohms ? Merci d’avance.

    Commentaire par Guillaume — août 10, 2014 @ 11:44

  382. Il faut les connecter sur la sortie 8 ohms ou éventuellement 12 ohms.

    Commentaire par REGIS — août 10, 2014 @ 12:02

  383. Oups, mal réveillé,j’ai répondu l’inverse. Dommage qu’on ne puisse pas éditer les messages. C’est 4 ohms.

    Commentaire par REGIS — août 10, 2014 @ 12:14

  384. Forr: – « On peut rapporter toutes ces valeurs à des tensions, par exemple la la tension 0 dBfs délivrée par un lecteur CD standard est 2 Vrms. »

    Grossière erreur. 0 dBfs équivaut à +22dBu, soit 9,76vrms. Au delà on est en saturation numérique.

    Forr: – « Je ne sais plus où j’ai vu que la sensibilité était donnée pour une fréquence donnée, ce que je sais est que je l’ai vu plus d’une fois et que cela me paraît des plus honnêtes »

    Ce n’est pas honnête du tout, ils prennent le niveau le plus fort dans la bande de fréquence pour donner la sensibilité, ce qui ne reflète en rien la réalité. Un Hp ne restitue pas qu’une seule fréquence mais tout une plage. Sur certain HP on peux avoir un écart de 10dB sur la plage, voire même des plages donné avec des valeurs bien trompeuse (Bose est champion dans ce domaine, rien que la 802 ou leur L1 en témoigne). En outre certain constructeur donnaient un sensibilité sur une puissance totale (et non à 1W) sur un sinus avec un FC de 3dB.

    Pour en revenir sur la conception d’enceinte (quelque soit le type de charge), les logiciels de calcul et de simulation ne prennent pas en compte la sensibilité de l’HP (les plus connu étant Win ISD, Akabak et Hornresp). Après conception et fabrication nous mesurons la sensibilité de l’enceinte qui se trouve changé par rapport à celle de l’HP (on peux avoir jusqu’à +20dB suivant le type de charge).

    Forr: – « Les courbes de réponse sont en général données pour 2.83 V à 1 m sur baffle plan, 2 pi (c’est précisé sur les notices Beyma), avec une échelle en dB SPL. »

    Justement Beyma est un de ces constructeurs grugeur qui ne respectent pas les normes AES (il se sont fait plusieurs fois remonté les brettelles) et mesurent souvent leurs caissons à des tensions non conforme (pas mal de 4Ohms mesuré à 2.83v par exemple). Audax n’est pas en reste non plus. De plus ces deux marques ont refusé de participer à l’Audio Engineering Society (qui regroupe les plus grandes marques et les sommités de la recherche acoustique). Les norme CEI sont de plus en plus abandonné au profits des normes AES.

    Forr: – « Je n’ai aucune considération particulière pour les étalages de CV et les arguments dits d’autorité auquels certains recourent un peu trop souvent. »

    Je ne fait pas étalage, je précise juste que c’est un domaine que je connais fort bien et pour lever toute suspicion (car il y en as pas mal ici). Les normes et arguments d’autorité sont faites pour que tous soit sur un pied d’égalité et que l’utilisateur ne soit pas trompé. Si il n’y avais pas de tel argument, ça serait le gros foutoir et la liberté au charlatanisme (d’ailleurs, les gourous du monde idiophile ne suivent aucunement ces normes).

    Commentaire par JM-F — août 10, 2014 @ 12:47

  385. JM-F

    « Grossière erreur. 0 dBfs équivaut à +22dBu, soit 9,76vrms. Au delà on est en saturation numérique. »

    Zut alors… mes lecteurs de CD et mes processeurs numériques
    ne seraient pas capables de délivrer le 0 dBfs que contiennent les enregistrements ! C’est un peu gros, il vous faudra revoir la notion.

    « Ce n’est pas honnête du tout, ils prennent le niveau le plus fort dans la bande de fréquence pour donner la sensibilité, ce qui ne reflète en rien la réalité. »

    Non seulement j’ai le catalogue Audax mais 2000 fiches constructeur de HP avec paramètres, courbes de réponse et impédance. Je n’ai même pas retenu de noms de fabricants malhonnêtes qui trichent de façon récurrente sur les valeurs de sensibilité… Je viens de regarder quelques notices Beyma et Peerless, les annonces de sensibilité me paraissent irréprochables en regard des courbes de réponse publiées.

    « Bose est champion dans ce domaine, rien que la 802 ou leur L1 en témoigne). »

    C’est vrai, la marque est réputée pour ses indélicatesses (le mot est faible) dans plus d’un domaine. (Pour la petite histoire, elle fait en ce moment un procès à je ne sais quel concurrent de ses casques qui isolent fortement des bruits extérieurs. C’est assez cocasse si je me souviens bien de mes informations de l’époque, parce que ces casques sont issus d’études que lui avait commandées autrefois l’armée américaine auprès desquelles elle avait fait un sacré lobying… la marque s’était avérée incapable d’honorer.)

    « Je ne fait pas étalage, je précise juste que c’est un domaine que je connais fort bien  »

    Wrms et dBfs me laissent un peu sceptique sur ces réelles connaissances. L’étiquette « pro » ne m’émeut pas dès lors qu’elle laisse transparaître ce genre de faiblesses, laissées en l’état, malgré la documentation bien fournie et accessible à tous qui a été proposée.

    Commentaire par forr — août 10, 2014 @ 4:36

  386. @Regis « Oups, mal réveillé,j’ai répondu l’inverse. Dommage qu’on ne puisse pas éditer les messages. C’est 4 ohms. »

    Merci !

    Commentaire par Guillaume — août 10, 2014 @ 7:24

  387. Forr: – « Wrms et dBfs me laissent un peu sceptique sur ces réelles connaissances. L’étiquette « pro » ne m’émeut pas dès lors qu’elle laisse transparaître ce genre de faiblesses, laissées en l’état, malgré la documentation bien fournie et accessible à tous qui a été proposée. »

    On peux dire de même sur vos réelles connaissances dans le domaine de l’acoustique. Encore une fois vous vous méprenez sur les termes (ainsi que vos fameuse documentation plus que contestable). Le RMS est une méthode ce calcul, non une unité, chose que vous confondez (ainsi que vos documents). Dire que des Watt sont RMS stipule qu’il on été mesuré et calculé selon la méthode de la moyenne quadratique, et ceci est tout à fait justifié. La moyenne quadratique, encore une fois, ne s’applique pas qu’a la tension mais à un multitude d’unités, c’est une méthode arithmétique (non électrique): http://mathworld.wolfram.com/Root-Mean-Square.html

    Quand à vos pseudo 0dBfs, referez vous sur les documentation de l’UER (créateur de la norme EBU, conjointement fait avec l’AES) ou l’échelle Full scale est bien l’échelle numérique sur 24bit (Plage de 144dBu) et non les half scale 16bit (Plage de 96dBu) et consorts. dire que les échelles 16bits sont Full scale est un abus de langage. Posez vous ensuite là question sur quelle tension est prise en référence pour vos convertisseurs et calculez le 0dBu par rapport à cela. Vous vous apercevrez que vous êtes loin du standard de 0.775v.

    Mais si vous vous sentez septique et contradicteur sur les fait cités, pourquoi n’allez vous pas postuler à l’AES et leur dire qu’ils se trompent tous? ils recrutent toujours vous savez… A moins que vous préférez continuer vos arguments de subjectiviste en blouse blanche sur vos forums préféré (notamment audax, votre marque préféré apparemment).

    A vous de revoir vos notions d’acoustique (si vous en avez, permettez moi d’en douter).

    Commentaire par JM-F — août 10, 2014 @ 9:37

  388. « Le RMS est une méthode ce calcul, non une unité, chose que vous confondez (ainsi que vos documents). »

    Comme si les auteurs que j’ai cités ou moi-même ne le savaient pas

    Arrêtez, s’il vous plait, de pratiquer vos déformations systématiques (cf ce que vous avez dit sur les notices des constructeurs de HP)

    « RMS » accolé à l’unité de puissance qu’est le W pose une problème que vous refusez d’admettre.

    « Dire que des Watt sont RMS stipule qu’il on été mesuré et calculé selon la méthode de la moyenne quadratique, et ceci est tout à fait justifié. »

    Sauf que des Vrms qui sont l’unité de ce qui est réellement mesuré, à savoir des tensions, ne se traduisent pas par des Wrms.

    Et ça vous refusez de l’admettre (bis) malgré la clarté des documents que l’on vous a soumis (voir celui du professeur de physique que vous vous êtes bien gardé de commenter, j’en ai des dizaines qui disent strictement la même chose)

    *

    « Quand à vos pseudo 0dBfs, referez vous sur les documentation de l’UER (créateur de la norme EBU, conjointement fait avec l’AES) ou l’échelle Full scale est bien l’échelle numérique sur 24bit (Plage de 144dBu) et non les half scale 16bit (Plage de 96dBu) et consorts. dire que les échelles 16bits sont Full scale est un abus de langage. Posez vous ensuite là question sur quelle tension est prise en référence pour vos convertisseurs et calculez le 0dBu par rapport à cela. Vous vous apercevrez que vous êtes loin du standard de 0.775v. »

    Wikipedia donne cette excellente définition dépouillée de tout chiffre :

    « Le dBfs est une unité de niveau de signal audio numérique. Elle indique le rapport entre le niveau de ce signal et le niveau le plus élevé qui puisse exister avec son échelle de valeurs numériques. »

    Le dBfs ne fait aucunement intervenir une valeur de tension de réference, contrairement au dBu (775 mV) ou au dBV (1.0 V).

    Il n’y a aucune raison que le concept de dBfs se restreigne, à des valeurs particulières d’échantillonage comme de tension de référence, parce que des normes en auraient décidé ainsi.
    Le concept de FSD est tout à fait applicable à du 8 bits.

    Pour rappel, la tension en sortie analogique correspondant à la FSD
    est 2 Vrms pour un lecteur CD standard et autour de 20 dBu (7.75 Vrms) pour les processeurs de HP professionnels.

    Si l’on charge cette dernière tension par un pont diviseur de 7.75 fois, on obtiendra en sortie de calui-ci une tension de 1 Vrms qui sera la valeur analogique correspondant à la FSD numérique.

    *
    Interrogez-vous sur la signification initiale des mots, des expressions tant mathématiques que littérables et des abréviations avant de vouloir arguer en vous appuyant sur des normes pour lesquelles vous pourriez au moins donner des liens précis.

    Commentaire par forr — août 10, 2014 @ 11:21

  389. - « Et ça vous refusez de l’admettre (bis) malgré la clarté des documents que l’on vous a soumis (voir celui du professeur de physique que vous vous êtes bien gardé de commenter, j’en ai des dizaines qui disent strictement la même chose) »

    Arf, ce sacré Jean Hassenboehler refait surface … Si vous connaissiez le type vous ne ferez pas confiance à ces théories (il as tout de même dit que Plank se trompait sur la théorie des quanta dans une conférence LOL). Quand à sa comparaison d’une puissance instantané et d’une puissance RMS c’est tout bonnement à mourir de rire. Et son test avec un sinus (dont on ne sait pas la FC et si il n’est pas saturé en sortie) sur une résistance … La bonne blague. On mesure la puissance RMS d’un Haut parleur avec un signal sweep ou un PN avec une FC de 6dB !!!

    Et même maintenant les constructeurs d’ampli tendent à prendre un PN au lieu d’un sinus FC 3dB à 1kHz pour donner la puissance RMS réelle.

    Et votre document qui parle de PMPO … Valeur mainte fois démontré comme fausse et ne servant qu’a gonfler les chiffres.

    – « Wikipedia donne cette excellente définition dépouillée de tout chiffre : »

    LOL, le site dont la réputation n’est plus a faire… Grosse banque (fumisterie) de donné ou tout le monde y va de son petit argumentaire et dont les définitions sont des plus douteuses et parfaitement discutable.

    Ne vous en déplaise Mr le Forr – mid(n)able, les constructeurs donneront toujours une puissance RMS, cela pour ne pas confonde avec les divers grandeurs souvent fausse et trompeuse (PMPO, DIN, etc …). Seules les puissances RMS (efficace) et impulsionnelle sont significatives. Sur ce point il s’entendent tous.

    Commentaire par Hervé B. — août 11, 2014 @ 1:12

  390. L’appareil pro de 250 W en classe AB sur 8 ohms est fabriqué par YAMAHA lequel donne des watts sans autre précision.
    Pour savoir ce qu’il a dans les tripes, je lui ai injecté avec un géné métrix 1.094V sinusoidal (+3dBu, doc constructeur) à diverses fréquences, son gain étant de 32.1 dB soit 40 fois en tension, j’ai trouvé les chiffres suivants sur une R de puissance de 10.5 ohms que j’avais à disposition. Le multimètre est un FLUKE TRUE RMS avec lequel j’ai mesuré la tension aux bornes de la résistance et l’intensité qui la traverse.
    Le potentiomètre est bien sûr tourné à fond et pour ne pas cramer la R, la mesure est faite sur une très courte durée.
    43.5 volts et 4.17 A soit 181 watts sur 10.5 ohms ce qui représente sauf erreur 237 watts sur 8 ohms donc pas très éloigné du dire du constructeur.

    Commentaire par REGIS — août 11, 2014 @ 7:28

  391. Votre calcul est juste,sauf que la tension sera probablement un peu plus faible sur 8 Ω que sur 10.5 Ω si l’alimentation n’est pas stabilisée(il est rare d’avoir des alimentation stabilisées dans ces puissances).Pertes un peu plus importantes aussi dans les probables résistances d’équilibrage de l’étage de sortie.
    Mais la différence ne devrait pas être très importante,sauf si l’alim est squelettique!Autre possibilité : la tension secteur qui serait un peu inférieure à la tension pour laquelle l’ampli a été calculé (230V en principe)!Enfin,souvent les constructeurs ont tendances à arrondir les valeurs.Pour des raisons commerciales,ils arrondissent souvent à la valeur la plus proche au-dessus de la réalité,mais certains,plus honnêtes arrondissent en-dessous!

    Commentaire par FLG — août 11, 2014 @ 8:34

  392. Hervé B.

    A propos de la puissance RMS, j’ai donné en premier un lien sur le site de Rod Elliott si celui sur le professeur de physique ne vous convient pas.
    En voici un autre, un texte plus ancien – 1972 – de deux personnages dont vous aurez un peu plus de mal à affirmer que ce sont des rigolos Eargle et Locanthi (de chez JBL et membres de l’AES) :

    http://www.aes.org/e-lib/browse.cfm?elib=2099

    La « puissance RMS » est très régulièrement décrite comme un « mis-nommer » (en français « terme inapproprié ») dans la littérature technique.

    Chercheur au CERN, développez donc vos mathématiques sur une tension sinus de 1 Vrms appliquée à une résistance de 1 Ohm, et donnez-nous les valeurs de puissance moyenne et de puissance RMS en jeu. Quelle est celle des deux valeurs qui déterminent l’échauffement dans la résistance ?

    *
    FLG,

    « Votre calcul est juste,sauf que la tension sera probablement un peu plus faible sur 8 Ω que sur 10.5 Ω si l’alimentation n’est pas stabilisée »

    La sortie de l’amplificateur se comporte comme une source de tension c’est à dire d’impédance négligeable.
    Le gain de l’amplificateur (valeur par la quelle la tension d’entrée est multipliée en sortie) est majoritairement déterminé par les deux résistances d’un réseau de contre-réaction.
    Il est indépendant de la tension d’alimentation que celle-ci soit stabilisée (inutile) ou non.

    Commentaire par forr — août 11, 2014 @ 10:08

  393. @forr

    Vous avez raison,mais je voulais parler de la tension disponible!Evidemment que tant qu’il y a de la réserve,la contre-réaction va faire son boulot,mais si on va à la limite de l’écrêtage,celui-ci arrivera un peu plus tôt parce que la tension d’alimentation aura un peu chuté!Maintenant REGIS dit qu’il a injecté une tension mais ne dit pas si il était à la limite de l’écrêtage!Peut-être qu’il était bien en-dessous,mais je suis parti de cette hypothèse qu’il était la la limite de l’écrêtage!Il aurait fallu voir à l’oscillo ou faire des mesures de distorsions pour savoir si on pouvait aller un plus loin!

    Commentaire par FLG — août 11, 2014 @ 10:30

  394. Hervé B.

    A propos de la puissance RMS, j’ai donné en premier un lien sur le site de Rod Elliott si celui sur le professeur de physique ne vous convient pas.

    En voici un autre, un texte plus ancien – 1972 – de deux personnages dont vous aurez un peu plus de mal à affirmer que ce sont des rigolos Eargle et Locanthi (ils étaient de chez JBL et membres de l’AES) :

    http://www.aes.org/e-lib/browse.cfm?elib=2099

    Ils décrivent le terme « puissance RMS » comme un « mis-nommer » (en français « terme inapproprié ») que l’on retrouve souvent dans la littérature technique (JAES).

    Chercheur au CERN, développez donc vos mathématiques sur une tension sinus de 1 Vrms appliquée à une résistance de 1 Ohm, et donnez-nous les valeurs de puissance moyenne et de puissance RMS en jeu. Quelle est celle des deux valeurs qui déterminent l’échauffement dans la résistance ?

    Remarquez que pour mon usage personnel, j’utilise des chiffres de tension (puisque c’est cela et rien d’autre que l’on mesure effectivement) sur des impédances données (pas toujours résistives,contrairement aux conversions évoquées ci-après), et éventuellement accompagnés d’une durée.

    Et je ne convertis jamais ces chiffres en des valeurs de puissance accompagnées d’acronymes fantaisistes et qui à l’usage, ne reflètent rien.

    Néanmoins, en cas de besoin, je me sers ou n’exploite que les données de « puissance moyenne maximale » (l’expression paraît un peu contradictoire, donc on fait généralement sauter le qualificatif « moyenne ») sur une charge précisée (8 Ohm en standard).

    Ce sont ces deux chiffres, quasi-garantis, souvent même légèrement sous-estimés, que fournissent dans l’extrême majorité des constructeurs. Ils sont amplement suffisants.

    PMPO, je connais juste le terme, je n’ai pas cherché à en savoir plus. La manipulation des puissances en lieu et place des tensions me fait zapper les textes ou portions de texte qui en traitent.

    *
    FLG,

    « Votre calcul est juste,sauf que la tension sera probablement un peu plus faible sur 8 Ω que sur 10.5 Ω si l’alimentation n’est pas stabilisée »

    La sortie de l’amplificateur se comporte comme une source de tension c’est à dire qu’elle est d’impédance de sortie négligeable.
    Le gain de l’amplificateur (valeur par la quelle la tension d’entrée est multipliée en sortie) est majoritairement déterminé par les deux résistances d’un réseau de contre-réaction, (valeurs typiques de gain, 20 à 30 fois soit 26 à 30 dB).
    Dès lors que l’on n’est pas aux limites de la saturation, ce gain est indépendant de la tension d’alimentation que celle-ci soit stabilisée (inutile) ou non.

    Commentaire par forr — août 11, 2014 @ 10:54

  395. J’ai eu un problème avec mon premier commentaire du jour
    que je croyais ne pas avoir été envoyé.
    J’en ai donc envoyé un autre, qui reprend l’essentiel du premier, mais où j’ai précisé plus nettement ma pensée.

    Commentaire par forr — août 11, 2014 @ 10:57

  396. « La sortie de l’amplificateur se comporte comme une source de tension  »

    Oui, car YAMAHA donne sur la doc technique à usage des dépanneurs une valeur de 44.72 V sur 8 ohms correspondant à 0.1% de disto de 20 à 20000Hz.

    Commentaire par REGIS — août 11, 2014 @ 11:06

  397. « !Il aurait fallu voir à l’oscillo »

    L’oscillo était connecté aux bornes de la résistance. Les sinusoîdes étaient propres.
    Comme quoi, nul besoin de se complexifier la vie. U=RI et P=UI et roule même chez un constructeur.

    Commentaire par REGIS — août 11, 2014 @ 11:15

  398. Ok donc si vous avez un oscillo,vous pouvez monter un peu la tension d’entrée pour atteindre la limite de l’écrêtage!Vous pourrez ainsi savoir si l’ampli dispose d’une réserve ou pas!Mais c’est juste histoire de pinailler! :-D

    Commentaire par FLG — août 11, 2014 @ 12:23

  399. Forr: – « Chercheur au CERN, développez donc vos mathématiques sur une tension sinus de 1 Vrms appliquée à une résistance de 1 Ohm, et donnez-nous les valeurs de puissance moyenne et de puissance RMS en jeu. Quelle est celle des deux valeurs qui déterminent l’échauffement dans la résistance ? »

    Volia bien l’erreur. Mesurer une puissance ou même une tension (si vous préférez) avec un pur sinus en RMS n’as aucune signification et induit en erreur forcément. Encore mieux sur une simple résistance. Pour rappel, un haut parleur est tout sauf une simple résistance (son impédance varie avec la fréquence). Autre rappel, le signal musical est tout sauf un signal sinusoïdal pur.

    Faites les mêmes mesures avec un signal carré, vous ne trouverez pas les mêmes valeurs. Il ne faut pas oublier que les signaux sinusoïdaux son invariable. Pour info, voici comment calculer les valeur efficace des signaux sinusoïdaux:

    – Sinus: Veff = (Vmax/√2)
    – Triangle: Veff = (Vmax√3)
    – Carré: Veff= Vmax

    Le document AES de Bart N. Locanthi et John M. Eargle est certes démonstratif sur le problème de l’appellation RMS mais se basais sur des calculs de signaux pur sinus comme tous les autres documents cité. Cela à fait, en partie, suite à des questionnement et des recherches et ont en partie abouti à la norme AES sur la mesure de la puissance des HP en 1984:

    – « Le test se fait sur une période de 2 heures avec un signal test de bruit rose présentant un facteur de crête de 6dB, et filtré en 12dB/oct Butterworth sur une décade (exemple 50/500Hz, 200Hz/2000Hz), libre au constructeur de choisir la fréquence de filtrage. Le HP est à l’air libre et sa membrane doit se déplacer dans un mouvement horizontal. A l’issue du test et d’une période de repos, le HP ne doit pas présenter de signes de changement permanents d’un point de vue acoustique, mécanique ou électrique, et ce dans un facteur de tolérance de 10%. »

    Le Watt n’est pas qu’une mesure de Joule/seconde et lié à l’électricité, c’est aussi des Newton/mettre/seconde, des Kilogrammes/mettre/seconde … Savez-vous que l’intensité sonore se mesure en W/m²?

    Indiquez une puissance en RMS est tout aussi louable que d’indiquer une Puissance en crête ou bien en crête à crête, c’est donner une indication sur la mesure et la méthode de calcul, ceci afin de ne pas tromper le consommateur. On ne va pas non plus donner une surface en mètre, mais bien en mètre carré ou encore un volume en mètre mais bien en mètre cube. Soyez logique un peu.

    Imaginez un jour avoir un ampli ou une enceinte sans ces indication précises, seriez-vous sure que l’HP va supporter la puissance de l’ampli si en réalité ces deux valeur ne correspondent pas?

    Ne me sortez pas votre argument « on ne pousse pas à fond les amplis », car c’est faut et vous ne pouvez le maitriser (les crêtes le font à votre place). J’ai déjà vu des enceintes cramer sur une installation qui n’étais pas a fond, et pourtant tout étais bien dimensionné, et le pire c’est que le Xmax n’étais pas atteins mais bien due à une surcharge sur le bobinage. D’ailleurs sur ce point, je suis ce cette école qui dit que le bouton de volume (enfin disons atténuateur, et encore …) ne sert strictement à rien sur un ampli et bien au contraire augmente les risques de saturation et d’écrêtage.

    Pour le PMPO:

    – « Peak Music Power Output (PMPO): Souvent mal utilisé en tant que performance de crête instantanée, est une donnée plus que douteuse qui n’as que son mérite pour l’intérêt des publicitaires et constructeurs plus que pour les consommateurs. Le terme PMPO n’a jamais été défini dans une norme ni obéis à quelconque d’entre elles, mais il est souvent pris comme la somme d’une sorte de puissance de crête pour chaque amplificateur. Différents fabricants utilisent des définitions différentes, de sorte que le rapport PMPO de puissance continue varie considérablement; il n’est pas possible de convertir de l’un à l’autre. La plupart des amplificateurs peuvent maintenir leur PMPO pour seulement un très court laps de temps, voire pas du tout. Les haut-parleurs ne sont pas conçus pour résister à leur PMPO, mais à un pic momentané sans de grave conséquence. Selon certaine documentation, il faut diviser par 30 la puissance PMPO pour obtenir la puissance efficace (RMS), mais ceci ne fait l’objet d’aucune norme et n’est pas certifié. »

    (Tiré de documents de cours d’acoustique, vérifiable aisément sur le net).

    Forr; – « … vous pourriez au moins donner des liens précis. »

    Je ne peux malheureusement donner de lien (sauf celui de l’accès à la banque de donnée de l’AES) car il en existe pas (du moins à accès publique ou gratuit) et croyez moi que si je pouvais vous fournir des liens c’est avec grand plaisir que le ferai. Ces documents sont régit par les lois de la protection intellectuelle au niveau international et toute publications (partielle ou complète) sans accort préalable peuvent faire l’objet de poursuite.

    Commentaire par JM-F — août 11, 2014 @ 3:04

  400. – « Chercheur au CERN, développez donc vos mathématiques sur une tension sinus de 1 Vrms appliquée à une résistance de 1 Ohm, et donnez-nous les valeurs de puissance moyenne et de puissance RMS en jeu. Quelle est celle des deux valeurs qui déterminent l’échauffement dans la résistance ? »

    Comme viens de dire JM-F, l’erreur est la! Mesurer une pure sinusoïdale donne automatiquement des résultats erroné sur un calcul de moyenne quadratique, en prenant la formule généraliste tel qu’il est donné dans ces documents véreux.

    Allez vérifier les formule utilisé par J. Hassenboehler (ou il y as de belle coquille) et prenez celles ci:

    Sachant que pour une sinusoïdale la tension efficace est égale à: Vrms = Vmax / √2
    Sachant que pour une sinusoïdale le courant efficace est égale à: Irms = Imax / √2

    Je vous passe le chapitre barbant expliquant le résultat obtenu par rapport à son l’intégrale, ce que vous pouvez le vérifier sur … (arf j’ai du mal) … wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Valeur_efficace chapitre « Définition » et « Cas particulier des régimes sinusoïdaux » (pour une fois qu’il n »y aie pas trop d’erreur dans cette chose immonde).

    Et comme stipule la loi d’Ohm: P= U*I >> déduction >> Pmax = Umax * Imax (mais vous allez dire encore que puissance max est une aberration…)

    On peux en déduire que pour un sinus la puissance efficace est égale à: Prms = Pmax / √2

    Soit dans l’exemple donné (10V à 1A) donc 10W >> 7.07W RMS !!!!!!!!!!!!

    On est encore plus haut que ses résultat bidons. Étrange non?

    Tiens au fait, vous avez lu ça dans son torchon: – « Supposons que le signal d’entrée appliqué à l’appareil (ampli ou haut-parleur) soit purement sinusoïdal. Ce choix se justifie tout à fait car tout signal se décompose
    en somme de sinusoïdes de fréquences différentes (théorème de Fourier). »

    *Facepalm* !!!! un sinus pur à qu’une seule fréquence ! La fondamentale ! Aucunes harmoniques !

    Ah ! pour info, ce qui va vous trouer un peu le fondement, au CERN on utilise couramment les moyenne quadratique et … Roulement de tambours … on donne aussi des Watt RMS dans nos résultats (et pas que des Watts, plein d’autres unités aussi). On serais des débiles? Ah oui peut-être vue qu’on as dit qu’on allais créer un trou noir…

    Commentaire par Hervé B. — août 11, 2014 @ 4:42

  401. JM-F,

    « Le document AES de Bart N. Locanthi et John M. Eargle est certes démonstratif sur le problème de l’appellation RMS mais se basais sur des calculs de signaux pur sinus comme tous les autres documents cité. »

    Et bien enfin voilà, une petite ouverture !

    Les tests en bruit rose pendant deux heures sont des tests d’endurance nécessaires pour des appareils destinés à des applications professionnelles où le matériel peut parfois être poussé à fond.

    Cela ne concerne guère le lecteur de ces commentaires qui a besoin d’images nettes, dont celle du sinus qui montre l’excursion maximale possible en sortie d’ampli. C’est la valeur de celle-ci par qu’il est amené à prendre en considération dans son installation.

    *
    HervéB,

    « Comme viens de dire JM-F, l’erreur est la! Mesurer une pure sinusoïdale donne automatiquement des résultats erroné sur un calcul de moyenne quadratique, en prenant la formule généraliste tel qu’il est donné dans ces documents véreux. »

    Un calcul mathématique standard réalisé sur un signal qui donne des résultats justes ou erronés selon la forme du signal (autrement dit à la tête du client…), juste sur triangles, faux sur sinus, c’est inquétant, non ? Vous pouvez mieux CERNer ?

    *
    Le problème des ces puissances RMS peut-il se poser ainsi
    (mes maths élémentaires sont loin) :

    En prenant pour simplifier une charge de 1 Ohm,

    puissance = u * i

    f() étant la fonction de moyenne quadratique pour l’extraction de la valeur RMS,

    valeur RMS de la tension u : f(u)
    valeur RMS du courant i : f(i)
    valeur RMS de puissance = f(u*i) ou f(u²)

    Question d’un naïf :

    f(u) * f(i) = f(u *i) <– vrai ou faux ???
    ou encore
    f(u²) = (f(u))² <– vai ou faux ? ? ?

    *
    HervéB,

    "Ah ! pour info, ce qui va vous trouer un peu le fondement, au CERN on utilise couramment les moyenne quadratique et … "

    Quelle distinction dans l'expression pour un membre de cette organisation !

    Pour les moyennes quadratiques, vous n'êtes pas le seul, je dispose de nombre d'appareils qui en font en permanence pour mon compte, tant en mesure qu'en échauffement.

    A propos de Wikipedia et de dBfs, j'avais écrit :

    "Wikipedia donne cette excellente définition dépouillée de tout chiffre [...]"

    Ce à quoi vous avez répliqué, en bavant sur l'encyclopédie :

    "LOL, le site dont la réputation n’est plus a faire… Grosse banque (fumisterie) de donné ou tout le monde y va de son petit argumentaire et dont les définitions sont des plus douteuses et parfaitement discutable."

    Que le vous pensiez, c'est votre droit.
    Soit.
    Ce faisant, en disqualifiant l'endroit, vous niez implicitement la valité de la définition du dBfs que j'y ai puisée.
    Soit encore.
    Mais, si cette défintion vous paraît "des plus douteuses et parfaitement discutableS", il me paraîtrait de bon aloi, pour ne pas dire de simple probité intellectuelle, de la part d'un scientifique distingué qu'il en propose une autre, plus satisfaisante à ses yeux.
    Or, là, que nenni, on reste sur sa faim… le débat est occulté, prêt à dévier sur la qualité des informations disponibles sur le net.

    Perso, je trouve dans la définition livrée par Wikipedia que cantonner son application à l'audio-numérique est injustifié.

    *
    JM-F,

    A propos du dBfs,

    "Je ne peux malheureusement donner de lien (sauf celui de l’accès à la banque de donnée de l’AES) car il en existe pas (du moins à accès publique ou gratuit) et croyez moi que si je pouvais vous fournir des liens c’est avec grand plaisir que le ferai. Ces documents sont régit par les lois de la protection intellectuelle au niveau international et toute publications (partielle ou complète) sans accort préalable peuvent faire l’objet de poursuite."

    La protection intellectuelle ne proscrit pas de recopier quelques lignes de ces documents (exactement comme on le fait avec des citations d'auteurs) ou encore d'en indiquer succinctement la teneur. Cela permettrait de justifier vos propos sur les dBfs dont vous envisagez l'emploi de façon extrêmement restrictive.

    *

    Enfin, petit rappel sur les valeurs électriques RMS :

    "En électricité, la valeur efficace ou RMS d’un courant ou d'une tension variables au cours du temps, correspond à la valeur d'un courant continu ou d'une tension continue qui produirait un échauffement identique dans une résistance."
    (source : Wiki again, mais on apprend déjà ça au lycée) :

    Cet échauffement est du à une dissipation de puissance par effet Joule.

    Quelle est la différence entre cette puissance que certains documents qualifient de "puissance moyenne" et une "puissance efficace" dans les mêmes conditions.
    C'est embêtant, je n'ai pas trouvé de documents de physique classique mentionnant cette dernière.

    Commentaire par forr — août 11, 2014 @ 10:42

  402. Forr: – « Les tests en bruit rose pendant deux heures sont des tests d’endurance nécessaires pour des appareils destinés à des applications professionnelles où le matériel peut parfois être poussé à fond. »

    Que nenni ! Les tests sont pour tout les appareils, enceintes, HP, etc. professionnel ou non sans exception (sauf pour les charlatans idotphiles qui s’en passent volontiers). Que ce soit le milieu professionnel ou le grand public, tout deux sont régit par les mêmes lois, les mêmes règles et les mêmes normes.

    Et je ne connais pas de professionnel qui poussent leurs systèmes à fond (et dieux sait que j’en aie fait du touring), à part les petit DJ en herbe que l’on voit pulluler de nos jours et qui ne connaissent rien en ingénierie du son. On règles nos divers systèmes avec des marges bien calculé et on est loin de mettre à fond, nous avons des limiteurs avant les amplis mon cher (la plupart sont intégré dans les processeurs comme le DBX PA+, DSM 260, XILICA XP4080, EV DC One, DCX2496, ect.) et je peux vous garantir que le threshold est bien calculé. Quand on as quelques milliers d’euro entre les mains on ne s’amuse pas à les pousser dans leur derniers retranchements.

    Il faut savoir aussi qu’en milieu pro, on est amené à sonoriser des concert live, que ceux ci ont des crêtes bien plus importante que de la musique enregistré (ça peux être du simple au double) et que nous bénéficions de marge de réserve bien plus importante que en grand public. Les appareils professionnels on d’ailleurs une marge plus importante avant écrêtage, ce qu’on nomme « Plage de dynamique des crêtes » (Peak Dynamic Range ou plus communément appelé Headroom). Prenons rien que le cas du numérique:

    Audio 16bit chaines HiFi (ou tout appareil de classe grand public): +12bB
    Audio 24bit EBU: +18dB
    Audio 24bit SMPTE: +20dB
    Audio 24bit Console (en interne): +26dB

    Pour info, l’audio 8bit n’a qu’une marge de +6dB (mais qui de nos jours utilisent encore le 8bit).

    Il ne faut pas croire que c’est deux monde à part. L’un est un peu plus limité que l’autre c’est tout.

    Forr: – « Cela ne concerne guère le lecteur de ces commentaires qui a besoin d’images nettes, dont celle du sinus qui montre l’excursion maximale possible en sortie d’ampli. C’est la valeur de celle-ci par qu’il est amené à prendre en considération dans son installation. »

    Je suis curieux de savoir comment vous faites pour régler votre chaine en prenant cette considération. Ça me laisse assez perplexe.

    Commentaire par JM-F — août 12, 2014 @ 5:29

  403. Un connaisseur qui achète un ampli spécifié 100 W sur 8 Ohm a la garantie que cet ampli peut délivrer 28.3 Vrms sur une charge résistive de 8 Ohm ou encore des crêtes +/- 40 V.

    Aucune norme ne changera jamais cette façon élémentaire et bien ancrée de voir les choses.

    Il est facile de connaître les maxima de tension délivrés par les sources alimentant une chaîne,
    autrement dit la Full Scale.
    Pour les appareils numériques, c’est indiqué dans les documentations constructeurs.
    Pour les appareils analogiques, à dynamique moins performante, on peut les relever soi-même avec un volt-crête-mètre.

    J’en ai eu jusqu’à six en même temps (qui faisaient RMS en même) des marques les plus sérieuses et donc de quoi vérifier un certain nombre de choses ce qui se passe dans un système à tous les niveaux, c’est le cas de le dire.

    Je règle donc le gain de l’ensemble (et celui de chaque voie en multi-amplification) pour toujours rester en déça des possibilites des amplis en bout de chaîne que j’utilise. La marge est plus que confortable.

    .

    Tournée d’inspection sur le front des puissances RMS :

    Donné en référence par Jean Hassenboeher
    (je n’ai pas relevé dans son papier d’erreurs particulières, s’il contient des points douteux, ce serait bien de les signaler) :

    http://www.hifi-writer.com/he/misc/rmspower.htm

    Et petite réflexion :

    Le suffixe RMS accolé à une unité (ou l’adjectif efficace) indique que la valeur qui la précède a été obtenue à l’aide d’un calcul de moyenne quadratique.

    Vrms ou Arms correspondent parfaitement à cette définition. On peut même dire qu’ils contiennent déjà un indice (au sens que les détectives lui donnent) de relation à la puissance

    La puissance exprimé en Wrms (ou qualifiée d’efficace) telle qu’employée à tort et à travers ne fait absolument pas l’objet d’un tel calcul.
    C’est simplement le produit d’une tension efficace par un courant efficace.

    A quoi correspond un chiffre de puissance obtenu par moyenne quadratique ?

    Une position nette là-dessus de ceux qui ont défendu l’expression serait bienvenue.

    Commentaire par forr — août 12, 2014 @ 6:38

  404. N’est ce pas la sensibilité des HPs en dB/W/m et la taille du local ainsi que le niveau maxi en crête à obtenir dans ce même local qui vont déterminer la puissance de l’amplification?
    Les enceintes PRO ont des niveaux maxi dans des locaux traités d’environ 115 dB SPL, j’ai vu pour certaines 122. J’utilise par enceinte un 38 de 95 dB/w/m et une compression de 110dB/w/m et j’ai visé pour l’amplification 115 dB en crête.
    Sans oublier qu’à ces niveaux le ROOM GAIN va intervenir.

    Commentaire par REGIS — août 12, 2014 @ 10:28

  405. JM-F

    « Que nenni ! Les tests sont pour tout les appareils, enceintes, HP, etc. professionnel ou non sans exception (sauf pour les charlatans idotphiles qui s’en passent volontiers). Que ce soit le milieu professionnel ou le grand public, tout deux sont régit par les mêmes lois, les mêmes règles et les mêmes normes. »

    Le matériel professionnel est soumis à des conditions d’utilisation beaucoup plus sévères que celui des amateurs qui reste à demeure, et il doit être de conception robuste.
    Question chiffres, à part la puissance, il ne dépasse pas les performances du bon matériel grand public.
    La capacité en µF de leurs alimentations est souvent même assez en retrait par rapport à celle des appareils dit « hifi haut-de-gamme », c’est plutôt le tranfo qui y est imposant.

    *

    « On règles nos divers systèmes avec des marges bien calculé et on est loin de mettre à fond, nous avons des limiteurs avant les amplis mon cher (la plupart sont intégré dans les processeurs comme le DBX PA+, DSM 260, XILICA XP4080, EV DC One, DCX2496, ect.) et je peux vous garantir que le threshold est bien calculé. »

    Tous ces appareils (déjà un peu anciens…) ou similaires sont aussi utilisés par d’autres que des pros (pro = qui gagne de l’argent avec son activité…) qui savent en faire la même chose, pour ne pas dire parfois mieux.

    Dans ces conditions, aucun besoin d’amplificateurs qui ont des réserves d’énergie gigantesques pour tenir des « crêtes de puissance » (gros, gros, gros argument de vente) puisque celles-ci peuvent au besoin être gérées par des processeurs en amont , voire en analogique au sein même des amplis, par des compresseurs et des écrêteurs peu douloureux.
    Et si les alimentations des amplis de puissance sont à découpage, régulées donc, est-ce que nombre de ces considérations des possibilités de puissance fantasques, crêtes, PMPO… et ne sont pas à mettre au panier ?

    *

    « Les appareils professionnels on d’ailleurs une marge plus importante avant écrêtage, ce qu’on nomme « Plage de dynamique des crêtes » (Peak Dynamic Range ou plus communément appelé Headroom). Prenons rien que le cas du numérique:
    Audio 16bit chaines HiFi (ou tout appareil de classe grand public): +12bB
    Audio 24bit EBU: +18dB
    Audio 24bit SMPTE: +20dB
    Audio 24bit Console (en interne): +26dB »

    C’est très flou.
    Tout dépend du sens que l’on donne à dynamique et du chiffre utilisé pour l’exprimer. Si c’est par rapport au bruit résiduel, l’audio numérique 16 bits à 44.1 kHz, c’est dans les 96 dB…

    Autant s’en rapporter aux niveaux dBfs

    http://en.wikipedia.org/wiki/DBFS

    Qu’on ait des chiffres spectaculaires au stade électronique ne doit pas masquer le fait qu’en exploitation, la dynamique est limitée
    par le bruit de fond environnant tant du côté la prise de son (auquel il faut ajouter, pour les micros et leurs préamplis, leur bruit intrinsèque) que du côté de la diffusion par des haut-parleurs.
    Dans de très bonnes conditions, la dynamique réelle de la totalité de la chaîne de réproduction ne dépasse guère +/- 30 dB, d’ordinaire, elle se contente confortablemet de +/- 20 dB; pour nombre de concerts, en autoradio, vaut mieux ne pas citer de chiffres…

    *

    Régis,

    Ce sont les niveaux d’écoute que vous voulez atteindre dans votre local qui déterminent le dimensionnement des composants de votre installation.

    J’ai essayé de faire des statistiques sur ce sujet , les résultats auxquels j’ai aboutis sont trop disparates pour être exploitables.

    Sinon, il y a cette étude qui mérite d’être consultée :

    http://www.diyaudio.com/forums/multi-way/204857-test-how-much-voltage-power-do-your-speakers-need.html

    http://www.diyaudio.com/forums/multi-way/poll-87-a.html

    Enfin, encadrant beaucoup mieux les niveaux en enregistrement de musique (CD), il y a les normes du home cinéma et celles concernant les salles de cinéma. Pour ces dernières, un responsable technique d’une salle m’a dit que le niveau sonore moyen nécessaire y serait surévalué de 10 dB par rapport à celui utilisé en pratique.
    Donc gare au normes (cf la THX…).

    Pour du domestique, vous avez avez de la marge avec votre installation.
    Sur une installation mono équipé d’un 38 /4 Ohm coupé vers 800 Hz et d’un pavillon écouté dans un salon standard, pour un niveau d’écoute insupportable à mes oreilles (j’ai sorti un casque anti-bruit de ma besace), j’ai relevé des pointes de +/- 20 Vcrête (l’ampli était un pro de 2 * 600 W / 8 Ohm).
    Ca donne une petite idée des besoins réellement nécessaires…

    Commentaire par forr — août 13, 2014 @ 12:20

  406. Ma fréquence de transition est à 550 Hz en FIR.
    J’utilise un ampli JM PLANTEFEVE donné pour 2 fois 100 watts dont gain de 27dB. 3 étages seulement mais alim surdimensionné (transfo de 500VA par canal et condo TFRS).
    Si, en sinusoidal, j’obtiens sans surprise 28,5 V sur 10.5 ohms l’écrêtage étant un peu au dessus de 30V, j’ai été étonné en passant en signaux carré d’arriver à 38 V sans que ceux si ne présentent de dégradation à l’oscillo.
    Ce qui peut laisser perplexe sur la puissance réelle du JMP, qui fait bien son boulot. les signaux entrée /sortie (30 à 500 Hz) sont parfaitement superposables au niveau près bien, sûr.
    Je n’ai pas poussé l’expérience la R n’y aurait pas résisté.

    Commentaire par REGIS — août 13, 2014 @ 1:18

  407. Les 2 liens confortent mes observations.
    J’ai relevé en valeur moyenne entre 1 et 2 volts sur le 38 et 100 à 200mV sur la compression. Les 15 dB d’écart de sensibilité entre les HPs représentant un écart d’environ 6 fois en tension.

    Commentaire par REGIS — août 13, 2014 @ 1:27

  408. Forr: – « Un connaisseur qui achète un ampli spécifié 100 W sur 8 Ohm a la garantie que cet ampli peut délivrer 28.3 Vrms sur une charge résistive de 8 Ohm ou encore des crêtes +/- 40 V. »

    Ce n’est valable que dans le cas ou on as l’assurance que le signal en entrée ne dépasse pas 1.55V (soit +3dB), mais la réalité est tout autre. (PS: J’espère que le +/- n’est que l’abréviation de « Plus ou moins » car il n’y as pas de tension symétrique en sortie d’ampli)

    IL faut savoir que le signal audio peux monter à des tensions bien plus haute que 1.55V et atteindre les 4V (plus de 6dBu) dans ses plus fortes crêtes, mais à des labs de temps infime je vous rassure. En outre un signal saturé rajoute jusqu’à +3dBu (ajout d’harmonique d’égal niveau) comme le signal carré par exemple, ce qui peux nous amener à un signal de +9dBu (soit 16v).

    Pour info: la sensibilité d’entrée ligne va de -30 dBu à +10 dBu, soit 24 mV à 2,45V et pour les crêtes de 67 mV à 6,9 V.

    Un ampli est un multiplicateur de tension, vous ne me contredirez pas la dessus, et en ayant une trop forte tension d’entré l’ampli va saturer (limite de tension d’alimentation atteinte après décharge de la réserve des condensateur) et envoie une composante continue dans l’enceinte (ce qui équivaut à envoyé le carré de la puissance, bonjour les dégâts).

    On as effectué, il y as bien longtemps, des tests sur plusieurs amplis de catégorie grand publique et professionnel avec un signal de FC 0dB volontairement saturé à +6dB (Sur oscilloscope on avais un beau signal carré avec une tension 3.078V crêtes). Tous sortaient pendant un labs de temps une tension bien supérieure à son maximal (en moyenne 60% de plus sur 1/2 seconde) suffisante pour détruire un HP (par sur-excursion ou bobinage fondu). La palme d’or est donné à un ampli Denon de 2x150W auquel on as mesuré 98v pendant plus de 2 seconde (soit 1200W/8Ohm). On as aussi effectué les test à -3dB et -6dB. les amplis entraient à saturation à -3dB et quelques uns montaient des signes de clip à -6dB.

    Ceci sont peu être des cas extrême, mais souvent rencontré et plus fréquent que vous ne le pensez.

    Il ne faut pas se fier qu’à la puissance de l’ampli. Il y as plus que ça à faire pour s’assurer d’avoir une chaine avec une puissance suffisante et qui n’atteigne pas la saturation et bien protéger son système:

    1- Choisir un ampli 2x plus puissant que les enceintes: Avant saturation, un ampli ne peux restituer qu’au maximum 2x sa puissance nominale tandis qu’une enceinte ou un haut parleur peux supporter 4x sa puissance nominale. Le fait d’avoir un ampli plus puissant vous donnera une plus grande marge sur les crêtes.

    2- Limiter le signal en entrée: Un simple réglage de volume ne suffit pas, il ne fait qu’atténuer le signal. En outre on est pas garanti du niveau réel d’atténuation, un potentiomètre est tout sauf parfait. Qu’il soit logarithmique ou linéaire, sa courbe est loin d’être idéale et varie énormément d’un modèle à l’autre (et entre même modèle). A la limite, optez pour un réglage de volume numérique global. Mettre un limiteur avant d’attaquer l’ampli vous garantie que ce dernier ne recevra pas de signal à une tension supérieur à sa limite.

    3- Faire très attention entre les sensibilités en entrée et en sortie d’appareil, il y souvent trop de différence qui amènent à des saturations de signal sur le bout de la chaine. Ces sensibilité sont donné soit en Volt, soit en dB. Exemple: un appareil A à un sensibilité en sortie de 1.4V (équivalent au 0dB pro) et un appareil B à une sensibilité d’entrée de 1v. L’appareil B va recevoir un signal avec un niveau de ~+2dB. L’inverse existe aussi. A savoir que la sensibilité grand public est de -10 dBu à 0 dBu (0,245 V à 0,775 V et crêtes de 0,69 V à 2,18 V), la sensibilité en milieu pro est de +3 dBu à +6 dBu (1,1 V / 1,54 V et crêtes de 3,08 V / 4,34 V).

    4- Enfin je dirai: Bien doser le spectre sonore. Trop de puissance dans les graves donnerons un son lourd et étouffe le reste de spectre, trop de médium donnent un son fouillis et fatiguant limite agressif (c’est la zone la plus sensible de l’oreille) et trop d’aiguës donnent un son des plus agressifs. Mais ceci ne se juge que pas soi même et par analyse de la bande passante. Généralement on observe la règle 1/2/4: 1 aiguës pour 2 medium pour 4 graves.

    Régis:- « N’est ce pas la sensibilité des HPs en dB/W/m et la taille du local ainsi que le niveau maxi en crête à obtenir dans ce même local qui vont déterminer la puissance de l’amplification? »

    Oui et non. Ça reste une chose à l’appréciation de la personne, à la discrétion de son désir et de son plaisir. Tout dépend ce qu’on recherche comme sensation sonore: Soit avoir un son pour de l’écoute, soit avoir un son qui vous enveloppe littéralement en niveau sonore. Mais avoir de la puissance est gage d’avoir plus de réserve et un meilleur respect des dynamiques. Comme on dit: – « Qui peux le plus peux le moins »

    Régis:-  » Les enceintes PRO ont des niveaux maxi dans des locaux traités d’environ 115 dB SPL, j’ai vu pour certaines 122. J’utilise par enceinte un 38 de 95 dB/w/m et une compression de 110dB/w/m et j’ai visé pour l’amplification 115 dB en crête. »

    115 ou 122dB SPL c’est peu. J’ai vue des monstres en studio dépasser les 140dB SPL. Personnellement je me suis fait des clones de JBL-4818 (un caisson pavillonnaire type Wbin) qui montent à 139dB SPL, bon d’accord à l’intérieur j’ai un bon gros 46cm B&C de 1200Wrms (limité à 900Wrms due à la compression thermique lié la charge). Mais au moins on sent bien les basses (sans parler d’un kick monstrueux) et ce à faible niveau. Le plus gros que j’ai réalisé pour un client monte à 142dB SPL (108,6 dB 1W/1m mesuré en chambre anéchoïque) avec un HP 21″ de 2000Wrms (limité à 1200W) mais par contre sa bande passante est très limité (26Hz à 82Hz à -3dB). C’est le problème des pavillons, on ne peux pas gagner en sensibilité sans perdre en bande passante, et vice & versa.

    Régis:- « Sans oublier qu’à ces niveaux le ROOM GAIN va intervenir. »

    Le Room Gain intervient et peux être tout aussi bénéfique que néfaste (déphasage, reverb, etc…), c’est le gros problème des pièces, ça agit comme une caisse de résonance et c’est une des bêtes noir des ingénieur du son.

    Commentaire par JM-F — août 13, 2014 @ 2:11

  409. Forr:- « Tous ces appareils (déjà un peu anciens…) ou similaires sont aussi utilisés par d’autres que des pros (pro = qui gagne de l’argent avec son activité…) qui savent en faire la même chose, pour ne pas dire parfois mieux. »

    Il sont peu être ancien (sauf le DSM-260) mais sont des valeur sure et les plus utilisé et prisé. Certes certain « pro » ne savent pas les utiliser et ne savent pas les régler, mais ces derniers sont peu et généralement ne font pas long feu. Ça se ressent dans la qualité du son.

    Forr:- « Dans ces conditions, aucun besoin d’amplificateurs qui ont des réserves d’énergie gigantesques pour tenir des « crêtes de puissance » (gros, gros, gros argument de vente) puisque celles-ci peuvent au besoin être gérées par des processeurs en amont , voire en analogique au sein même des amplis, par des compresseurs et des écrêteurs peu douloureux. Et si les alimentations des amplis de puissance sont à découpage, régulées donc, est-ce que nombre de ces considérations des possibilités de puissance fantasques, crêtes, PMPO… et ne sont pas à mettre au panier ? »

    Lisez ce que viens de maquer juste avant ce message, vous comprendrez que avoir de la réserve à son importance. Quand aux amplis à découpage, je leurs préferent leur homologue à alimentation traditionnelle qui « s’étouffent » moins sur les gros pic de crête. Cas particulier: Lab gruppen et leur technologie propriétaire classe TD (Brevet exclusif) ainsi que PKN et Martin audio (dont leur amplis sont fait par Lab).

    Forr:- « C’est très flou. Tout dépend du sens que l’on donne à dynamique et du chiffre utilisé pour l’exprimer. Si c’est par rapport au bruit résiduel, l’audio numérique 16 bits à 44.1 kHz, c’est dans les 96 dB… »

    Il ne faut pas confondre plage de dynamique pleine échelle et plage de dynamique des crêtes dont cette dernière correspond à la plage de dynamique restante entre le 0dBu conventionnel et la limite avant saturation.

    Ceci devais vous aider à comprendre:

    Commentaire par JM-F — août 13, 2014 @ 2:28

  410. @REGIS : Je n’ai pas poussé l’expérience la R n’y aurait pas résisté.

    Pour info, il y a des résistances 8Ω/100W pas chères ici : http://www.ebay.fr/itm/8-Ohm-8R-100W-Watt-Power-Metal-Shell-Case-Wirewound-Resistor-/161045877498?pt=LH_DefaultDomain_0&hash=item257f1512fa
    Il faut les mettre sur un dissipateur si vous voulez les laisser longtemps sous tension!

    Commentaire par FLG — août 13, 2014 @ 2:36

  411. « 115 ou 122dB SPL c’est peu.  »

    C’est ce que j’ai vu au studio A de Davout avec les boxers T5.

    http://www.davout.com/studioA/equipement.html

    http://www.atcloudspeakers.co.uk/professional/loudspeakers/scm300asl-pro/

    Dont les amplis embarqués eu égard la sensibilité des HPs ne sont pas, je pense, surdimensionnés.
    200W sur le dôme médium dont le rendement est autour de 90 dB/W/m par exemple c’est environ 115 dBSPL à 1m.
    Mais 121dBSPL sur les doubles 38.

    « J’ai vue des monstres en studio dépasser les 140dB SPL. »
    C’est le cas de le dire. C’est monstrueux. Plus que l’enceinte ou l’électronique, il faut vraiment le local optimisé en volume et en traitement et ce n’est plus du domaine de l’amateur.
    A côté, je suis un petit joueur.
    J’ai fait un test de batterie à + de 110 dB en crête, j’ai mis un casque anti bruit pour préserver mes oreilles.

    Commentaire par REGIS — août 13, 2014 @ 3:15

  412. JM-F,

    « IL faut savoir que le signal audio peux monter à des tensions bien plus haute que 1.55V et atteindre les 4V (plus de 6dBu) dans ses plus fortes crêtes, mais à des labs de temps infime je vous rassure. En outre un signal saturé rajoute jusqu’à +3dBu (ajout d’harmonique d’égal niveau) comme le signal carré par exemple, ce qui peux nous amener à un signal de +9dBu (soit 16v). »

    Le signal audio de faible puissance, c’est à dire précédent l’entrée des amplificateurs de puissance, peut avoir toute sorte de valeur.
    Il y a des des préamplis qui sont capables de sortir plus de 30 Vrms !

    Le signal de sortie est normé pour les appareils numériques. Je suis étonné de voir les chiffres que vous citez, sur un BSS, puisque j’en ai un c’est 7.75 Vrms (comme nombre de ses pairs) .
    Je charge ses sorties avec des atténuateurs résistifs (à plots, six voies, et six valeurs possibles) qui font que jamais les amplis qu’ils alimentent ne sont saturés, aucun besoin de cette audiophilesquement mythique réserve de puissance.

    Une entrée numérique sur de tels processeurs peut transmettre les signaux full scale (FS) intégralement, il faut toutefois faire attention à ce que les « boosts » des réglages paramétriques et en « étagère » divers ne viennent se cogner à cette FS
    Dans ces cas, pour être certain que le signal ne soit pas affecté de distorsion non linéaires, il faut, avant ces étages de modification de réponse en fréquence, diminuer l’amplitude relative à la FS du signal numérique par division.

    « Pour info: la sensibilité d’entrée ligne va de -30 dBu à +10 dBu, soit 24 mV à 2,45V et pour les crêtes de 67 mV à 6,9 V.
    Un ampli est un multiplicateur de tension, vous ne me contredirez pas la dessus, et en ayant une trop forte tension d’entré l’ampli va saturer (limite de tension d’alimentation atteinte après décharge de la réserve des condensateur) et envoie une composante continue dans l’enceinte (ce qui équivaut à envoyé le carré de la puissance, bonjour les dégâts). »

    Il y a un appareil fait pour prévenir les dégâts et qui s’appelle le système auditif… à condition que le cerveau ait encore quelques capacités de réaction face à l’évènement sonore.
    Si amplis ou HP défaillent, c’est qu’ils ont été écoutés au delà de leurs capacités pendant un bout de temps, et préalablement,cela s’entend !

    « Quand aux amplis à découpage, je leurs préferent leur homologue à
    alimentation traditionnelle qui « s’étouffent » moins sur les gros pic de crête. »

    Ce qui veut dire que vous n’hésitez pas à piloter vos amplis comme des formules 1, à la limite de la sortie de route en émpiétant sur les bordures.

    Avec votre raisonnement, une voiture spécifiée pouvoir rouler à 200 km/h devrait régulièrement dépasser cette vitesse, tout comme comme un ampli spécifié à 200 W / 8 Ohm devrait régulièrement fournir des tensions supérieures à 40 Vrms.

    Il serait plus logique de laisser assez d’air à vos amplis pour, quels qu’ils soient, ne pas les étouffer soit en évitant de jamais les surcharger, soit en en prenant de plus puissants de sorte qu’il ignorent les excès que vous demandez aux précédents.

    « Ceci devais vous aider à comprendre:
    http://www.webel.com.au/sites/default/files/manual-upload/zb-reflevel-analogdigital.png »

    Comme si je ne connaissais pas…

    « Il ne faut pas confondre plage de dynamique pleine échelle et plage de dynamique des crêtes dont cette dernière correspond à la plage de dynamique restante entre le 0dBu conventionnel et la limite avant saturation. »

    C’est étonnant comme vous confondez joyeusement les dB sans suffixe ou les dBfs (valeurs relatives entre elles) et les dB avec suffixe (dBu, dBv) référencés à des tension réelles (775 mVrms et 1 Vrms.

    Si je peux me permettre de vous donner un conseil, c’est d’utiliser un multimètre sérieux avec fonction crête performante, et de vous rendre compte des diverses tensions aux bornes des appareils dans les conditions les plus demandeuses, c’est très instructif.

    SI l’on fait travailler le signal à des valeurs élevées dans les étapes de production (consoles de mixage, processeurs), c’est pour qu’il se siute dans une région de définition maximale, en diminuant la part du bruit et autres signaux parasites (en analogique) ou la grossièreté de la numérisation des faibles valeurs en numérique.
    Ensuite, les valeurs élevées qui en sont issues sont atténuées à des niveaux raisonnabes, 1 V typique, pour les exploiter sur un ampli.

    Commentaire par forr — août 13, 2014 @ 4:20

  413. « 115 ou 122dB SPL c’est peu.  »

    Si c’est au niveau des oreilles, c’est de l’inconscience d’affirmer cela.

    Commentaire par forr — août 13, 2014 @ 4:26

  414. Forr:- « Ce qui veut dire que vous n’hésitez pas à piloter vos amplis comme des formules 1, à la limite de la sortie de route en émpiétant sur les bordures. Avec votre raisonnement, une voiture spécifiée pouvoir rouler à 200 km/h devrait régulièrement dépasser cette vitesse, tout comme comme un ampli spécifié à 200 W / 8 Ohm devrait régulièrement fournir des tensions supérieures à 40 Vrms. »

    C’est dingue comme vous pouvez déformer les propos, aie-je dit que c’est pour pousser dans leur dernier retranchement les amplis? NON !!! Je dit simplement qu’avoir plus de réserve est un gage d’assurance de ne pas écrêter et de surcroit éviter les risques de casse!

    Forr:- « Si amplis ou HP défaillent, c’est qu’ils ont été écoutés au delà de leurs capacités pendant un bout de temps, et préalablement,cela s’entend !  »

    Généralement il est déjà trop tard et on est bon pour changer les éléments. Vaut mieux prévenir que guérir.

    Forr:- « C’est étonnant comme vous confondez joyeusement les dB sans suffixe ou les dBfs (valeurs relatives entre elles) et les dB avec suffixe (dBu, dBv) référencés à des tension réelles (775 mVrms et 1 Vrms.  »

    C’est vous qui confondez, vous ne comprenez strictement rien en ingénierie du son et ne voyez que l’aspect électronique de la chose. Ça n’as rien a voir avec le DBfs et j’aurai bien pu prendre un exemple de PDR analogique, le résultat serais le même.

    Forr:- « Si je peux me permettre de vous donner un conseil, c’est d’utiliser un multimètre sérieux avec fonction crête performante, et de vous rendre compte des diverses tensions aux bornes des appareils dans les conditions les plus demandeuses, c’est très instructif. »

    Je vous retourne le conseil. Nos appareils sont constamment vérifié et recalibré tout les ans. Nous n’utilisions pas de simple appareil qu’on trouve aisément dans le marché mais des modèles très couteux, très sensible et très précis. Un sage disait: « Posséder une voiture de course ne fait pas de vous un pilote ».

    Mais je vois qu’il se sert à rien de discuter avec vous, vous n’êtes que dans un esprit contradicteur, borné et anticonformiste. Arrêtez de croire que vous savez tout sur tout et un bon conseil: Ouvrez un peu plus votre esprit et revoyez vos connaissances car vous avez de grosse lacune mon cher.

    Sur ce bonne continuation …

    Commentaire par JM-F — août 13, 2014 @ 5:12

  415. @FLG

    Pour info, il y a des résistances 8Ω/100W pas chères ici……………………Il faut les mettre sur un dissipateur si vous voulez les laisser longtemps sous tension!

    Merci pour l’info

    Commentaire par REGIS — août 13, 2014 @ 5:14

  416. « C’est vous qui confondez, vous ne comprenez strictement rien en ingénierie du son et ne voyez que l’aspect électronique de la chose. »

    S’agirait-il d’autre chose quand on parle de « puissance » des amplificateurs ou de dBfs ?

    Commentaire par forr — août 13, 2014 @ 7:14

  417. - « Le signal de sortie est normé pour les appareils numériques. Je suis étonné de voir les chiffres que vous citez, sur un BSS, puisque j’en ai un c’est 7.75 Vrms (comme nombre de ses pairs) .
    Je charge ses sorties avec des atténuateurs résistifs (à plots, six voies, et six valeurs possibles) qui font que jamais les amplis qu’ils alimentent ne sont saturés, aucun besoin de cette audiophilesquement mythique réserve de puissance. »

    Si votre processeur est le FDS 336T (j’en aie 2 sur mon système), ou même le 334T, le niveau maximal en entrée et en sortie est de +20dB >> ce qui fait 7.75Vrms ok … mais 11v crête (et même 22v crête à crête) !!! et JM-F parlais bien de tension crête. C’est vous qui cofondez RMS et crête.

    Pour info le DCX 2496 on une sortie à +22dB max, l’EV DC one à +21dB max et pas mal d’autre ne sont pas aux même valeurs. Alors votre signal de sortie normé vous vous plantez en beauté. La seule norme est celle de l’UER pour les appareil européen qui stipule qu’un appareil numérique ne doit pas excéder +22dBu en sortie (exception faite pour l’Allemagne ou c’est +16dBu), dans les états unis la limite est de +24dBu. Ah j’ai aussi un bon vieux lecteur de bande Tascam 8 piste capable de sortir +30dBu …

    Et vous mettez des pads en sortie ????? C’est du grand n’importe quoi. C’est la solution facile de gros noob ça.

    Vous ne savez pas qu’il y as des limiteur dans ce processeur… Ah mais vous ne savez peu être pas les régler mr le forr-tiche qui dit que les pro sont souvent plus nul que les grand amateur tel que vous.

    De plus c’est indiqué dans la notice page 37 et c’est des plus enfantin à calculer …

    – « Mais je vois qu’il se sert à rien de discuter avec vous, vous n’êtes que dans un esprit contradicteur, borné et anticonformiste. Arrêtez de croire que vous savez tout sur tout et un bon conseil: Ouvrez un peu plus votre esprit et revoyez vos connaissances car vous avez de grosse lacune mon cher. »

    Vous avez raison JM-F, ce type se croit supérieur aux autres rien que par le fait de ne prêter aucune importance à notre pédigrée (genre hautain quoi). C’est tout à fait le genre de type auto-didacte qui s’est instruit en se basant sur des sources douteuse et incomplète (comme wikipedia) et qui zappe un paquet de truc. Il se crois le meilleur en tout mais en réalité il en est rien.

    Laissons le dans son ignorance et ses calcul de savant fou pour estimer son installation via ses tensions crêtes. Nous savons que ceci n’est pas valable et que les marges ainsi que l’assurance d’avoir un système fiable ne se calcule pas comme ça.

    Et j’ai peu être un langage cru qui dérange ce monsieur de la haute, mais moi je me prend pas pour un être supérieur (bien que avec mon CV et mes diplômes j’en jalouserais plus d’un) et sait être humble et humain. Qu’on pète dans la soie ou dans le coton, l’odeur est la même.

    Commentaire par Hervé B. — août 14, 2014 @ 1:08

  418. On a là affaire à deux gars dont la première action a été de nommer les organismes auxquels ils appartiendraient pour asseoir leurs discours. Ceux-ci zappent la vraie réflexion au profit des arguments dits d’autorité (« moi, Monsieur j’ai des diplômes »… comme ceux qui se succèdent pour gouverner brillamment la France !).

    Les raisonnements des deux lascards sont bien à l’image de leur orthographe : incohérents, en faisant cent lignes en n’aboutissant qu’à noyer le sujet, là où peut tenir en trois en expression purement littérale.

    Question moyenne quadratique calculée sur les puissances, où en est ce cher et distingué Hervé ?

    « Pour info le DCX 2496 on une sortie à +22dB max, l’EV DC one à +21dB max et pas mal d’autre ne sont pas aux même valeurs. Alors votre signal de sortie normé vous vous plantez en beauté. La seule norme est celle de l’UER pour les appareil européen qui stipule qu’un appareil numérique ne doit pas excéder +22dBu en sortie (exception faite pour l’Allemagne ou c’est +16dBu), dans les états unis la limite est de +24dBu. Ah j’ai aussi un bon vieux lecteur de bande Tascam 8 piste capable de sortir +30dBu …
    Et vous mettez des pads en sortie ????? C’est du grand n’importe quoi. C’est la solution facile de gros noob ça. »

    Toujours la même tactique, on vomit sur quelque chose et on ne propose pas la moindre solution de remplacement.

    Pareil pour le réglage des installations sur des crêtes, « c’est pas comme ça qu’on fait ».
    Mais comment donc alors…

    Des circuits amplificateurs qui ont une sensibilité d’entrée 7.75 Vrms pour leur « puissance » maximale, je ne connais pas, à part des buffers que quelques électroniciens expérimentent hors commerce. Si leur circuit est non inverseur, il leur faudra gérer leur non-linéarité due au mode commun, n’est-ce pas ?

    Si des boîtiers d’amplis acceptent cette valeur de 7.75 Vrms en entrée, il y a nécessairement une atténuation du signal entre celle-ci et le circuit lui-même.

    « C’est tout à fait le genre de type auto-didacte qui s’est instruit en se basant sur des sources douteuse et incomplète (comme wikipedia) »

    Ma « formation » date d’avant la naissance de Wikipédia, Wireless World (Peter Baxandall, Douglas Self, Ian Hickman, Ian Hegglun, Stanley Curtis, Barry Porter et bien d’autres écrivaient dans cette revue exceptionnelle, lue dans le monde entier) que j’ai commencé à lire très jeune. A cela, le JAES et des dizaines de livres, essentiellement en langue anglaise. Plus une profession constamment confrontée aux limites de dynamique, au bruit comme aux valeurs maximales. Plus tout un tas d’expériences d’un esprit curieux.
    Pas la peine de s’étaler là-dessus, ce qui importe, c’est ce qu’on dit à l’instant présent, pas l’étalage de médailles…

    « vous ne comprenez strictement rien en ingénierie du son »

    Il s’agit ici de sa branche secteur qui s’appelle l’électro-acoustique. J’y ai vu deux gradés se vautrer lamentablement à propos de l’application des acronymes RMS (ils sont oublié leurs cours élémentaires de physique) et FS.

    Cracher sur un contradicteur et exposer ses petites anecdotes personnelles évite de tenir des raisonnements et développer sa propre façon de voir les choses…Très, très facile, mais pour le moins éculée, la méthode.

    Commentaire par forr — août 14, 2014 @ 3:06

  419. Mieux vaut une tête bien faite qu’une tête bien pleine ,disait Montaigne!A la lecture de toute cette prose,je pense que forr a la tête bien faite!

    Commentaire par FLG — août 14, 2014 @ 3:35

  420. Forr:- « On a là affaire à deux gars dont la première action a été de nommer les organismes auxquels ils appartiendraient pour asseoir leurs discours. Ceux-ci zappent la vraie réflexion au profit des arguments dits d’autorité (« moi, Monsieur j’ai des diplômes »… comme ceux qui se succèdent pour gouverner brillamment la France !). »

    Se présenter est ce qu’on appelle une formule de politesse et montrer du respect, aucunement un étalage de médaille ou appuyez mes dires.

    Forr:- « Les raisonnements des deux lascards sont bien à l’image de leur orthographe »

    Je vous prierai de vous monter un peux plus polis à mon égard, je ne me suis pas montré vulgaire au votre à ce que je sache.

    @FLG, on ne peux pas dire autant de la votre de tête.

    Commentaire par JM-F — août 14, 2014 @ 6:10

  421. JM-F,

    « Se présenter est ce qu’on appelle une formule de politesse et montrer du respect, aucunement un étalage de médaille ou appuyez mes dires. »

    Une bonne argumentation le fait beaucoup mieux car elle dévoile l’intelligence.

    « Je vous prierai de vous monter un peux plus polis à mon égard, je ne me suis pas montré vulgaire au votre à ce que je sache. »

    O excusez-moi, c’est un simple échange d’amabilités, ayant été bien servi sous votre plume par la déformation permanente de mes propos.
    De plus « lascar » peut être interprété dans un sens affectueux. Mais surtout, j’ai du mal à faire la distinction entre Hervé B. et vous, tant vous patinez tous les deux avec la même grâce des figures d’esquive.

    Commentaire par forr — août 14, 2014 @ 7:27

  422. @JM-F : @FLG, on ne peux pas dire autant de la votre de tête.
    – De même pour vous.Bienvenue au club! :-D

    Commentaire par FLG — août 15, 2014 @ 10:01

  423. Le lien qui suit met en évidence que la puissance n’est pas vraiment la valeur adéquate pour caractériser la faculté des amplificateurs à piloter des charges :

    http://www.diyaudio.com/forums/solid-state/234371-dark-side-constant-power-amplifiers-similar-schemes.html

    *

    J’ai été alerté du problème de l’ineptie de l’expression Wrms par un article publié par Lawrence Woolf dans le numéro de décembre 1998 de la revue Electronics World (Wikipedia est né trois ans plus tard) et qui se trouve sur sur le net :

    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0CCQQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.keith-snook.info%2Fwireless-world-magazine%2FWireless-World-1998%2FRMS%2520Watt%2520or%2520not.pdf&ei=edbtU8b3EYa20QX7ooDACA&usg=AFQjCNEOyiMZjSTD7r9HREqMC2nmeeqAKw&bvm=bv.73231344,d.d2k

    A propos de cette revue, je précise que le premier numéro que j’ai acquis contenait, outre un article de Peter Baxandall, la première publication se Siegfried Linkwitz sur ses solutions de filtrage et de transformée.
    Avoir par la lecture de tels parrains m’a permis de rentrer dans l’audio par une porte sérieuse alors que, au même moment, une certaine certaine revue voyait le jour en France…

    Commentaire par forr — août 15, 2014 @ 12:08

  424. « Qui a entendu un ampli avec de la 300B Western associée à un bon transfo Partridge (parmi les meilleurs) ne fera pas marche arrière ».
    En arrière? Il y a longtemps que j’ai fait machine arrière, ça oui. Comme ci le progrès était une illusion, c’est absurde et grotesque. Il y a plus de quinze ans maintenant, je me souviens m’être déplacé chez J.P Dubois pour écouter ses fameux 300B. Ben je dois dire que c’était pas terrible, la voix du pauvre Brel dans « Orly » (morceau incontournable des écoutes audiophiles) avait l’air si fluette, l’orchestre était inexistant, beaucoup de détails passant à la trappe (certainement à cause de la distorsion d’intermodulation), les extêmités du spectre audio étaient absentes. Les bouzins étaient pourtant équipés de « vrais » Partridge (les 4663). On peut facilement établir un parallèle entre ce qui se passe dans le monde de l’audio aujourd’hui et l’engouement pour les médecines alternatives (la grande entreprise de crétinisation du public).
    Le numérique et l’analogique étant deux entités différentes, le 0dBfs n’a pas de correspondance dans le monde analogique:

    http://www.sengpielaudio.com/calculator-db-volt.htm

    Enfin, toujours ces « obsessions » sur la puissance des amplis et le rendement des enceintes. En milieu domestique, on se résoud souvent à une écoute de proximité pour avoir le moins d’erreurs de phases possibles. Dans ces conditions, le pavillon ne se justifie pas et les « systèmes » pavillonnés apportent plus de problèmes qu’ils ne peuvent en résoudre dans le cadre de la haute fidélité, le mieux étant l’ennemi du bien. Le pavillon, c’est juste pour se faire plaisir ou frimer (pour certains) mais son application première est la sonorisation qui exige une méthodologie différente de celle destinée à une écoute en milieu domestique (dans quelques mètres cubes). A moins d’écouter sa musique préférée avec un casque anti bruit sur les oreilles comme le fait Régis…
    Pour FLG et sa sono: ce mois-ci, s’est produit l’excellent quartet d’Alain Jean-marie au sunside. Sur la scène, il y avait en tout et pour tout un micro afin que le saxophone alto de l’éblouissant Peter King puisse s’exprimer pleinement. Que dire de la qualité de ce concert sinon qu’il n’avait d’égal que la grande modestie des musiciens. C’était vraiment l’âme du jazz qui vibrait ce soir là (Parker, Coltrane, Shorter…), à des années lumière de ces sons amplifiés et bluffants que l’on entend habituellement.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 15, 2014 @ 2:35

  425.  » A moins d’écouter sa musique préférée avec un casque anti bruit sur les oreilles comme le fait Régis… »

    N’importe quoi. Je parle de test et Monsieur LIBRE généralise. Ecouter une batterie seule n’a aucun intérêt, surtout l’enregistrement qui a servi au test.
    Je crois Monsieur LIBRE que vous n’avez jamais écouté une TSM2 dans de bonne condition sinon vous en apprécierez le son et l’image sonore obtenue qui est vraiment loin de la caricature que vous en faites. Le couple TD/TH4001 enterre tous les HPs de 13 à 21 cm que j’ai pu écouter, le TH4001 étant un pavillon pouvant s’écouter de près. Le jour où j’entendrai une enceinte qui fonctionne mieux, je réviserai mon point de vue.

    Mon niveau d’écoute est autour de 80 et 85 dB moyen, sans casque off course (3 X LOL).

    Vous nous parlez du 300B de JP DUBOIS sans nous dire sur quel HP? Ca n’a pas de sens de dissocier les 2. Un 300B sur un TAD 1601, çà ne marche pas même en PP. Il faut du courant donc du transistor
    Maintenant dire que tous les amplis se valent dans toutes les applications??????

    L’audiophilie vous a sacrément traumatisé, certainement à cause de la distorsion d’intermodulation qui aussi, pour vous, devient une obsession. Mais peut être avez vous été soigné par l’homéopathie, bien sûr sans succès.
    Pensez vous que les mélomanes et audiophiles sont sourds et vous atteint d’hyperacousie?
    Ne me ressortez pas que vous avez provoqué afin d’obtenir une réaction à la Francis I…E. C’est votre mode habituel de communication.

    « Le numérique et l’analogique étant deux entités différentes, le 0dBfs n’a pas de correspondance dans le monde analogique: »
    Oui, mais fallait t’ il le repréciser?

    Vous nous dites qu’un concert dont le son est non amplifié est supérieur au même amplifié. Excusez moi, mais là vous enfoncez des portes ouvertes et personne ne vous contredira, moi le premier. Le concert non amplifié étant ma priorité.

    Commentaire par REGIS — août 15, 2014 @ 5:54

  426. Au passage, j’ai oublié de dire que je remercie Forr de la liaison qu’il tente d’établir entre les professionnels et leurs contraintes et les amateurs et leurs « contraintes », lesquelles ne sont évidemment pas les mêmes. L’amateur s’en fout dans la mesure ou il ne vend rien et n’a pas d’obligation de résultat.
    Ce n’est pas parce que je conduis ma voiture que pour autant je suis également mécanicien. Pour la voiture je ne connais que l’essentiel que doit savoir un conducteur et personne ne trouve à redire.
    Après on peut critiquer le choix d’une twingo alors que d’autres roulent en AUDI RS6. Les 2 rendront le même service : me transporter à 30,50,90,110,130 kms/h d’un point à un autre. Lequel des 2 constructeurs me roulent le plus dans la farine pour un service somme toute identique?
    Pourquoi, lors de discussion concernant la reproduction electro-acoustique du son, faut il que çà tourne toujours et partout à la foire d’empoigne? C’est pénible

    Commentaire par REGIS — août 15, 2014 @ 6:09

  427. Sacrée tempête les enfants.

    Commentaire par Ntz — août 15, 2014 @ 6:50

  428. « sur quel HP? »
    Sur des enceintes Général Electric, mais j’ai pu constater les mêmes défauts de colorations sur des enceintes « à haut rendement » et sur des compressions. La distorsion d’intermodulation peut se produire sur une courte plage de fréquences. Le problème est que les amplis monotriodes produisent plus de disto que les chambres de compressions qu’ils alimentent. D’ailleurs aucun audiophile a osé mesurer la DIM de ces amplis.
    Je ne fais pas de caricatures car dès l’instant qu’un audiophile a « réussi » son coup, il a tendance à être persuadé que ça marche mieux que ce qu’il a fait avant, sans mesures à l’appui naturellement.
    « TH4001 étant un pavillon pouvant s’écouter de près »
    Ce n’est pas le pavillon TH4001 qu’on écoute, mais l’ensemble 4001/1601 et là c’est une autre affaire.
    « Le numérique et l’analogique étant deux entités différentes, le 0dBfs n’a pas de correspondance dans le monde analogique: » « Oui, mais fallait t’ il le repréciser? »
    Oui, car il en est question en 386:
    « 0 dBfs équivaut à +22dBu, soit 9,76vrms »
    « L’amateur s’en fout dans la mesure ou il ne vend rien et n’a pas d’obligation de résultat. »
    Par principe, l’amateur ne vend rien certes, mais sans obligation de résultat la qualité d’écoute est fortement compromise.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 15, 2014 @ 7:55

  429. REGIS a tout dit!Et que ceux qui n’aiment pas le 300B (on se demande bien pourquoi)restent à écouter leurs bouses,ça ne me dérange pas.Le 300B DUBOIS (dont sont fait les arbres) est une variante du 300B de la Maison de l’Audiophile!Il a selon moi 2 ou défauts :il utilise la penthode WE310A ou B (il vaut mieux la remplacer par une triode).Il utilise une boucle de contre-réaction (que j’ai virée).La GZ37 essayée sur mon 300B donnait de la dureté!Il vaut mieux utiliser la 5U4G (très beaux médiums/aigus mais graves en retrait)ou la 5R4WGB (bien équilibrée sur toute la plage audio) et mieux si l’on est fortuné,la WE274A ou B (un peu comme la 5R4WGB mais avec plus de naturel sur les voix).

    Commentaire par FLG — août 15, 2014 @ 8:41

  430. « Je ne fais pas de caricatures car dès l’instant qu’un audiophile a « réussi » son coup, »

    Il n’y a pas de coup à réussir, seulement du partage d’expérience laquelle peut être dans ou à côté de la plaque. Mais si on ne partage pas et si on est isolé, il n’y a aucun moyen de le savoir et de se situer. J’ai essayé un ampli transistor sur la compression, qui ne m’a pas emballé mais je vais creuser, l’hiver est long.

    « il a tendance à être persuadé que ça marche mieux que ce qu’il a fait avant, sans mesures à l’appui naturellement. »

    Là non plus, si on est persuadé, çà veut dire qu’on est arrivé, donc fin de l’histoire. Sinon, on revient sur le partage. Quant aux mesures, quelqu’un de sérieux possède au moins un oscillo, un géné BF, un multimètre, un bon micro et la carte son. Les mesures élémentaires sur l’électronique et l’acoustique peuvent être faites. Des mesures j’en ai fait des centaines.
    Tout dépend de ce qu’on veut : la chaine DARTY ou un système un peu évolué qui demandera de l’investissement personnel et procurera de la satisfaction car c’est aussi une saine passion.

    « D’ailleurs aucun audiophile a osé mesurer la DIM de ces amplis. »
    Si je pouvais le faire avec précision,ce serait déjà fait. Celle-ci sera de toute façon plus conséquente si l’ampli est utilisé en large bande que sur la bande médium-aigu.
    JIPI est équipé et pourrait passer son 300B à la question.

    « Ce n’est pas le pavillon TH4001 qu’on écoute, mais l’ensemble 4001/1601 et là c’est une autre affaire. »

    On peut reprocher effectivement au 1601 la bande 250 à 550 Hz, mais les pros s’en accommodent, bien que ce ne soit pas une excuse. Le concepteur n’est pas passé en 3 voies et pourtant dans les studios le poste budgétaire « enceintes » est peanuts par rapport au coût d’un studio terrain compris et de l’électronique.
    Sur les ATC de studio, le dôme prend le relais à partir de 380 Hz ce qui reste haut pour les doubles 38.

     » sans obligation de résultat la qualité d’écoute est fortement compromise »
    Pour un amateur il n’y a pas d’obligation. Mais avec un bon micro comme le M30 et REW + HOLM, on peut trouver le meilleur emplacement des enceintes dans le local, apporter des corrections à l’acoustique et peaufiner avec quelques EQs négatives de faibles importances (au plus -3 / -4 dB), les « coquetteries » restant dans le grave.
    J’aime l’écoute obtenue , mais si je peux trouver mieux………………………..

    @FLG J’ai utilisé des triodes (VT231) à 10 ma de courant en driver pour obtenir un gain d’environ 60. Si j’avais des Bendix 6900 (la rolls), j’essayerai soit le µfollower soit le bootstrap plus favorable en distorsion par rapport au SRPP.

    Commentaire par REGIS — août 15, 2014 @ 10:50

  431. Les Bendix 6900 effectivement sont excellentes!J’en avais trouvé à prix encore raisonnable il y a quelques années chez CIEL Electronique.Montées en SRPP ça manque de gain,mais quel son!!!Et surtout ne pas essayer de les remplacer par des 5687 toutes marques confondues!Ca n’a rien à voir!

    Commentaire par FLG — août 15, 2014 @ 11:04

  432. Francis Libre,

    « Le numérique et l’analogique étant deux entités différentes, le 0dBfs n’a pas de correspondance dans le monde analogique. »

    Il y a tout de même une passerelle incontournable entre les deux lors des conversions (dans les deux sens) de l’une à l’autre.

    Pour les valeurs analogiques correspondantes en sortie, difficile de ne pas dire que, normativement, c’est un peu le foutoir :

    http://en.wikipedia.org/wiki/DBFS

    Commentaire par forr — août 15, 2014 @ 11:06

  433. « Il utilise une boucle de contre-réaction (que j’ai virée). »
    C’est cela, pour encore diminuer la bande passante et augmenter la distorsion… Et ces discours sur l’intelligence des composants: la 274 c’est mieux que la 5U4G qui est elle-même meilleure que la GZ37, un choix sélectionné sur un seul critère: le « pas assez cher mon fils ». D’ailleurs on a fait bien mieux depuis: le pont de diodes au silicium à moins de un euro… Sérieusement, FLG, il serait temps d’ouvrir un bon bouquin d’électronique audio.
    « la chaine DARTY ou un système un peu évolué »
    Croyez-vous que les gens qui conçoivent les enceintes et les électroniques vendues chez Darty sont moins compétents que vous?
    « Le concepteur n’est pas passé en 3 voies et pourtant dans les studios le poste budgétaire « enceintes » est peanuts par rapport au coût d’un studio terrain compris et de l’électronique. »
    Quand on a pas les moyens de faire grand, on fait pas, c’est aussi simple que cela. Il y a des solutions beaucoup plus modestes qui fonctionnent très bien et mieux que de gros systèmes.
    Le TH4001 est un pavillon comme les autres: s’il est mal mis en oeuvre, les résultats sont mauvais, point. La cabine 104 de la maison de la radio utilise ce pavillon avec un tweeter et un bas-médium en plus du 1601 et les compressions sont alimentées par des amplis pros à transistors. Etonnant non?

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 16, 2014 @ 12:23

  434. @FRANCIS LIBRE : « Il utilise une boucle de contre-réaction (que j’ai virée). »
    C’est cela, pour encore diminuer la bande passante et augmenter la distorsion… Et ces discours sur l’intelligence des composants: la 274 c’est mieux que la 5U4G qui est elle-même meilleure que la GZ37, un choix sélectionné sur un seul critère: le « pas assez cher mon fils ». D’ailleurs on a fait bien mieux depuis: le pont de diodes au silicium à moins de un euro… Sérieusement, FLG, il serait temps d’ouvrir un bon bouquin d’électronique audio.
    « la chaine DARTY ou un système un peu évolué »

    C’esrt cela!Ecoutez vos bouses de grandes surfaces,et foutez-nous la paix!
    Çà n’a jamais écouté un 300B de sa vie et encore moins fait des des comparaisons d’écoutes entre différents tubes (encore faudrait-il que le système auditif soit au niveau)et ça vient la ramener ici!Vous êtes vraiment d’un niveau trop bas pour qu’on puisse vous expliquer.Il y a longtemps qu’on a dépassé ces histoires de distorsion et de bande passante qui ne servent que d’arguments commerciaux aux fabricants.Aller jouer aux billes avec les gamins de votre âge!

    Commentaire par FLG — août 16, 2014 @ 1:32

  435. « Croyez-vous que les gens qui conçoivent les enceintes et les électroniques vendues chez Darty sont moins compétents que vous? »
    Ce sont des professionnels et non des amateurs qui en mettent au prorata du prix de vente public et de la marge attendue. Il y a moins de soucis à faire le packaging d’enceintes contenant des 13 ou des « gros 17 cm » qu’à vouloir emballer la caisse destinée à recevoir un 38 qui ne rentrera pas dans le caddie. C’est un positionnement marketing.

    « Il y a des solutions beaucoup plus modestes qui fonctionnent très bien et mieux que de gros systèmes. »
    Je ne demande qu’à connaître. J’ai pu écouter des enceintes dites grand public de toutes les tailles et de tous les prix avant de me décider, qui m’ont laissé indifférent. La TSM2 est plutôt une enceinte dite bibliothéque au regard des TSM1, RM7 REY AUDIO, BOXER T5, ATC.

    « Quand on a pas les moyens de faire grand, on fait pas, c’est aussi simple que cela. »
    Les studios, pas les moyens de faire grand, vous plaisantez, j’espère. Relisez ma phrase.

     » les compressions sont alimentées par des amplis pros à transistors. Etonnant non? »
    Bien, non, pas vraiment. J’ai un ampli à transistors PRO acquis très récemment que j’ai connecté à la compression. J’en avais acquis un auparavant que je n’avais pas gardé assez longtemps aux fins de comparaison puisque c’est la référence.
    Première observation, il faut l’atténuer de 30 dB alors que le gain est de 32 dB donc le gain réel est de 2 dB.
    La mesure donne donc : pour 1 V à l’entrée il y a 1.18 V en sortie donc presque conforme au calcul. Cet ampli PRO capable de sortir 46 V ne sortira au plus que 8 à 10 V compte tenu de la limitation à l’entrée. Ce qui va représenter quand même un niveau sonore de 115 dB, c’est déjà fort……………….. Bien sûr, il y a les crêtes…………

    Je ne crois pas que ce soit un 1601 qui est un 15″ qui soit à la maison de la radio car çà n’aurait aucun sens avec le 10″ au dessus mais le 1801 qui est un 18  »

    ALORS Renault Twingo ou Audi RS6? raison ou passion

    Commentaire par REGIS — août 16, 2014 @ 1:57

  436. Comme tout audiophile de base, FLG est très énervé et très agressif quand il est critiqué, ce faisant, il renforce l’image caricaturale de l’idiophile: méprisant, hautain, sûr de lui-même, immature. Comme d’habitude, le spectre de l’oreille en or est brandi en guise de crucifix, le dogme servant à cacher l’absence de réelles compétences.
    Je connais bien la 300B comme la 2A3 et la 845; ça ne vaut pas un clou quand on décide de mettre un peu de sérieux dans ce que l’on fait. C’est de l’escroquerie au même titre que cette fameuse boîte noire. Une mini chaine achetée en grande surface peut mettre à genoux un de ces amplis monotriode sans difficulté.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 16, 2014 @ 2:25

  437. @FRANCIS LIBRE : Comme tout audiophile de base, FLG est très énervé et très agressif quand il est critiqué, ce faisant, il renforce l’image caricaturale de l’idiophile: méprisant, hautain, sûr de lui-même, immature. Comme d’habitude, le spectre de l’oreille en or est brandi en guise de crucifix, le dogme servant à cacher l’absence de réelles compétences.
    – Ce qui m’énerve ce sont les individus de votre espèce qui n’y connaissent rien et viennent troller!

    @FRANCIS LIBRE : Je connais bien la 300B comme la 2A3 et la 845; ça ne vaut pas un clou quand on décide de mettre un peu de sérieux dans ce que l’on fait. C’est de l’escroquerie au même titre que cette fameuse boîte noire. Une mini chaine achetée en grande surface peut mettre à genoux un de ces amplis monotriode sans difficulté.
    – Ceci ne fait que confirmer ce que je disais plus haut!

    Commentaire par FLG — août 16, 2014 @ 2:59

  438. Je remarque simplement le mépris affiché pour ce que l’on appelle le matériel « grand public » qui n’a rien à envier aux gros systèmes mal réglés (ou pas réglés, la plupart du temps). Ces manières de snob sont très fréquentes chez les audiophiles, c’est une manière pour eux de se démarquer de la « masse ». Mais les arguments techniques qui déterminent leur choix est pauvre, l’oreille étant toujours le prétexte à ces arguments.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 16, 2014 @ 7:49

  439. Un audiophile est en général quelqu’un qui a commencé par le matériel grand public,et qui,n’étant pas satisfait,s’est orienté vers d’autres solutions,qui si elles sont au-dessus du matériel grand public,ne le satisfont pas entièrement!Il est en permanence à la recherche du Graal!

    Commentaire par FLG — août 16, 2014 @ 8:14

  440. @FLG
    Tout à fait d’accord.
    Comme toujours et en toute chose, la majorité ne voit que le moment présent et non la durée pour y parvenir qui a pu prendre plusieurs décennies, obligeant nécessairement à des choix.

    Commentaire par REGIS — août 17, 2014 @ 9:36

  441. « la majorité ne voit que le moment présent et non la durée pour y parvenir qui a pu prendre plusieurs décennies »
    Ben voyons, la majorité n’est certainement pas capable de subodorer les fantasmes de l’audiophile? Allons, un peu de sérieux, toute personne sensée fait la différence entre le monde audio professionnel et le mythe entretenu par les DIYeurs audiophiles. Les audiophiles ont cette manière de vivre en permanence dans l’approximation et l’erreur (légitime, par manque d’expérience et de connaissances), sans jamais atteindre un but précis et tout en pensant qu’il font mieux que du produit fini. Peut-on crier victoire lorsqu’on possède tel ou tel type de matériel qu’on estime rare et cher mais qu’on ne sais pas mettre en oeuvre?
    Pour illustrer ces propos, voici une discussion à n’en plus finir au sujet du TH4001 justement. Remarquez nos champions de la mesure absolument incapables de trouver le bon filtre pour faire fonctionner leurs bouzins faute de méthodologie appropriée:

    http://www.cinetson.org/phpBB3/enceintes-f16/tad-4001-2446-t36073.html

    La cabine 104 est équipée de cinq enceintes, chacune comprenant effectivement un 18″ un 12″ en bas médium et un tweeter (sans doute un ET703) encadrant le TH4001. C’est une solution rationnelle comparée au couple traditionnel pavillon + 38 qui s’éloigne de la hifi. L’effet de sol produit sur le 18″ permet d’augmenter son rendement dans sa zone de fonctionnement. En multipliant les voies, on augmente la linéarité de l’enceinte et on limite les résonances des transducteurs.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 17, 2014 @ 2:09

  442.  » Allons, un peu de sérieux, toute personne sensée…. » Ca peut vous être retourné, BRUNO, Un HP et sa charge quelqu’ elle soit,ne sont pas techniquement différents que l’on soit professionnel ou amateur, les lois de l’acoustique étant incontournable que vous le vouliez ou non. ( (Entre le monde pros et amateurs,seuls changent les tolérances de fabrication et naturellement le prix)

    « sans jamais atteindre un but précis et tout en pensant qu’il font mieux que du produit fini. »
    Tout faux. J’ai entendu le produit original au prix dissuasif filtré en passif. Vous parcourez les forums et vous avez bien du voir que nombreux sont les audiophiles d’origines différentes qui ont adopté la solution simple ou double 38 + 2″ et pavillon filtrés en actif. IIR + convolution ou FIR. Moutons de Panurge ou choix éclairé?
    Sur ces mêmes forums on entretient mais vous le faites aussi, le flou artistique, destiné à perdre l’audiophile amateur, afin de générer une forme de commerce sous-jacent (je ne vous inclus pas).

    « absolument incapables de trouver le bon filtre pour faire fonctionner leurs bouzins faute de méthodologie appropriée »
    La phrase est vide de sens dans la mesure ou vous pourriez nous dire ce qu’est le bon filtre et également la méthodologie à appliquer. La typologie du filtre TAD finit par être connue et simple à mettre en oeuvre en actif.

    Je n’ai jamais entendu le son de la cabine 104. Je suppose qu’il est excellent puisque mis en oeuvre par des PROS mais si j’applique vos principes, dois je le croire, simplement parce que vous l’avez écrit et qu’un reportage dit la même chose?
    Ou je vous trouve très fort, c’est que vous pouvez savoir, chez autrui, sans avoir seulement écouté,le son obtenu. Vous avez dit que vous écoutiez de la musique, étant questionné sur votre installation, êtes vous plus crédible que ceux qui n’ont pas suivi votre chemin?

    Commentaire par REGIS — août 17, 2014 @ 3:27

  443. « qui ont adopté la solution simple ou double 38 + 2 et pavillon filtrés en actif. IIR + convolution ou FIR »
    Est-ce la voie royale? Quand on ne peut pas faire plus pourquoi ne pas tenter mieux en voyant moins grand et plus rationnel?
    « La typologie du filtre TAD finit par être connue et simple à mettre en oeuvre en actif »
    En êtes-vous certain?
    « c’est que vous pouvez savoir, chez autrui, sans avoir seulement écouté,le son obtenu »
    Phrase typiquement audiophile. J’en connais qui n’étaient pas spécialement contents lorsque, chez eux, je leur faisais remarquer tels ou tels défauts, ici ou là, en écoutant leur système (dans une approche purement objective, il va de soit).
    « afin de générer une forme de commerce sous-jacent »
    Désolé, je ne roule pour personne!
    « simplement parce que vous l’avez écrit et qu’un reportage dit la même chose »
    Oui, je ne répète que ce qui est écrit par des gens de métier et compétents.
    « BRUNO »
    Mais qui est Bruno?
    « êtes vous plus crédible que ceux qui n’ont pas suivi votre chemin »
    Je ne prétends pas être plus crédible que les autres, je constate simplement que bon nombre de fondamentaux ne sont pas respectés par l’intelligencia audiophile.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 17, 2014 @ 6:20

  444. Revenons à nos moutons ,ou Manta plus exactement : J’ai remplacé cet après-midi la feuille d’alu de 0.3 mm par une feuille de cuivre de 1mm !Et bien c’est encore mieux!Les instruments ont encore plus de corps,ça chante mieux!Que du bonheur en fait!Ça devient la MANTA FLG Evolution ! :-D

    Commentaire par FLG — août 17, 2014 @ 6:37

  445. FLG , SVP une photo une photo de votre Manta bricolé .

    Commentaire par Zététique — août 17, 2014 @ 8:29

  446. Voilà voilà ! http://www.heberger-image.fr/images/40699_IMG_2516.jpg.html

    Commentaire par FLG — août 17, 2014 @ 8:49

  447. « Quand on ne peut pas faire plus pourquoi ne pas tenter mieux en voyant moins grand et plus rationnel? »

    Oui, bien sûr. Mais malheureusement, les exigences dans le grave sont telles qu’il faut de la surface de membrane. Dans le haut du spectre, les HPs à cône deviennent de plus en plus directifs avec la fréquence à l’instar d’un pavillon comme le TH4001. Celui-ci ouvre plus largement recouvrant l’ouverture du 38 et donnant un meilleur centre virtuel. Ce dernier est moins bon avec des HPs à cône, j’ai pu le constater et çà fait partie des fondamentaux.

    Commentaire par REGIS — août 18, 2014 @ 8:41

  448. Effet inattendu du boitier Manta!

    Aujourd’hui j’ai écouté de la musique sur mon PC!Il est dans la même pièce que ma chaine mais il n’y a aucune liaison avec celle-ci!Je lui ai seulement branché une paire d’enceintes asservies MFB Philips 22RH541.Sur le moment je n’ai pas réagi,mais au bout d’un moment,j’ai trouvé que le son était plus consistant,plus profond plus musical qu’à l’habitude!Bref j’ai pris conscience qu’il s’était passé quelque chose!Alors d’un coup j’ai fait le rapprochement avec la Manta!Je retrouve les mêmes phénomènes que sur ma chaine!Je ne m’y attendais pas du tout!Je ne sais toujours pas comment agit ce boitier mais il est de plus en plus clair qu’il a une action!Comme il n’est branché nul part en dehors de la prise secteur,je suppose que son action se fait sur l’environnement et non sur l’électronique!

    Commentaire par FLG — août 19, 2014 @ 3:21

  449. Encore une arnaque , la Maxipuce de OSH .

    http://www.idiophile.fr/la-maxipuce-de-osh/

    Commentaire par Zététique — août 19, 2014 @ 6:07

  450. http://www.idiophile.fr

    Voilà un bon site qui va demander qui va vite faire le plein de nouveautés.

    Commentaire par REGIS — août 19, 2014 @ 6:25

  451. Ma phrase est incorrecte.

    http://www.idiophile.fr

    Voilà un bon site qui va vite faire le plein de nouveautés.

    Commentaire par REGIS — août 19, 2014 @ 6:27

  452. C’est dingue ce qu’on peux lire ou voir comme connerie sur le net maintenant. Si un tel boitier aurai un réel effet ça se saurait … Ce n’est qu’un effet placébo rien de plus. Le fameux phénomène qu’on ne mesure pas est le niveau de la connerie humaine… Qui atteins des sommets chez les personnes qui croient à ces bidules et leurs soi disant effets miraculeux.

    Le cerveau est fortement influencé si il a connaissance de ce qu’il est censé entendre ou voir. L’effet placébo n’est pas un mythe mais à parfaitement été démontré par les travaux de Floyd E. Toole (Vice président de Harman).

    Commentaire par MelowMan — août 19, 2014 @ 7:14

  453. Je ne nie pas l’effet placebo ,qui au passage n’est pas une explication mais une constatation d’un phénomène.Néanmoins cet effet est assez puissant pour guérir des gens!C’est pas peu rien.Alors pourquoi pas pour la Manta!Si vous êtes contre les placebos,n’essayez pas,sinon rien ne vous empêche de tester.La seule arnaque pour moi,c’est de la vendre si cher!Moi ça ne m’a pas coûté bien cher puisque je l’ai faite moi-même!

    Commentaire par FLG — août 19, 2014 @ 7:44

  454. Alors, l’audiophile est toujours content de ce qu’il fait et de ce qu’il a (audiophilie des gens heureux) même si son matériel audio n’est que pure dérision et l’objectiviste serait aigri car frustré de n’être pas pourvu des facultés supposées des audiophiles? Pourtant, il y a des audiophiles aigris et des objectivistes heureux…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 21, 2014 @ 8:16

  455. @FRANCIS LIBRE : Alors, l’audiophile est toujours content de ce qu’il fait et de ce qu’il a!
    -Vous n’avez pas dû lire mon message 440 vous,ou alors vous ne comprenez rien à rien!

    Commentaire par FLG — août 21, 2014 @ 8:52

  456. Bonjour (ou bonsoir vue l’heure).

    J’ai moi aussi fabriqué un manta « du pauvre » et depuis je dois reconnaitre pas mal de changement et quelques aspect non négligeable. Avant tout, voici de quoi est composé mon manta: – Deux pot de petit suisse (neutralité absolu fait gage de matériau diélectrique parfait) dans lesquels sont implanté les électrodes (deux vieux clou trouvé par la). Entre les deux pots j’ai mit une feuille aluminium plié en 4 de la marque alfapac (on prend ce qui as de mieux) et le tout est alimenté par une alimentation d’ancien lecteur DAT portable (elle délivre 12v 1A).

    Depuis que j’ai mit ce manta en route j’ai remarqué beaucoup de changement quand je vais aux toilettes, mon urine est plus fluide et d’une grande clarté, mes flatulence sont plus profonde et grave, mes étrons on un contraste plus prononcé et d’un marron plus vif. Bref, c’est un plaisir de passer tans de moment sur le trône grâce à ce phénomène.

    J’oubliais de dire, mon manta est dans le frigo (pour conserver les petits suisses) et loin de mes toilettes. Par contre aucun changement sur le son de ma chaine quand j’écoute mon groupe préféré « placebo » (surtout l’album Meds).

    Étrange non?

    Commentaire par hidiaux Phil. — août 21, 2014 @ 11:37

  457. Mais kilécon! :-D

    Commentaire par FLG — août 22, 2014 @ 12:04

  458. Un ami ayant voulu réaliser un Manta s’y est mal pris et voilà le résultat : http://youtu.be/J-tqptXLAJs

    Commentaire par FLG — août 23, 2014 @ 8:12

  459. Je crois qu’il faut laisser le boîtier Manta et autres supercheries à nos amis du forum objectiviste (audiophilie des gens heureux) et laisser les audiophiles jouer sur leur île aux enfants. Le plus important sur ce blog est de concentrer les efforts sur ce qui pose le plus de difficultés dans le domaine de l’audio: le traitement acoustique, l’enceinte (et les pavillons) et le filtrage.
    Une simple membrane de haut parleur représente déjà un univers tellement complexe…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 23, 2014 @ 9:55

  460. Oui sauf qu’ici on est sur le sujet de la Manta!

    Commentaire par FLG — août 23, 2014 @ 10:10

  461. On peut se demander si tout le débat autour de ce boîtier ne contribue pas de façon significative à la renommée du fabricant… De la pub gratuite en somme.

    Commentaire par St Thomas — août 26, 2014 @ 3:21

  462. Il est clair que ça peut donner l’envie à certains d’essayer,mais comme j’ai donné la méthode de fabrication de la mienne ici,je ne vois qui serait assez stupide pour acheter le boitier à 480€ alors qu’il peut s’en faire un pour moins de 30€!

    Commentaire par FLG — août 26, 2014 @ 3:55

  463. 480 ou 30 euros c’est du pareil au même: de l’argent foutu en l’air.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 28, 2014 @ 11:41

  464. Pas forcément ; la boite alimentaire est récupérable pour son utilisation initiale,si tu n’as pas fait de trou dedans!L’alimentation 12V (multi-tensions dans mon cas)ça sert toujours!Les bouts de tiges filetées un jour ou l’autre peuvent avoir une utilisation.Le quartz d’aquarium,tu peux trouver dans ton entourage quelqu’un qui a des poissons rouges si toi-même tu n’en as pas.La feuille de cuivre c’est moins évident je te l’accorde!Et à l’extrême tu peux refourguer le bouzin pour 50€ a un abruti d’idiophile.Tu en fera un homme heureux et tu ira(peut-être)au paradis :-D

    Commentaire par FLG — août 28, 2014 @ 12:50

  465. « Le couple TD/TH4001 enterre tous les HPs de 13 à 21 cm que j’ai pu écouter »
    Vous êtes très affirmatif Régis et vos arguments manquent de preuves (courbes & chiffres).
    « le TH4001 étant un pavillon pouvant s’écouter de près »
    De près… ? A 3,5m minimum pour le TH4001 placé à l’horizontal, ce n’est plus vraiment de la proximité, en deçà, il y a forcément des problèmes si le filtre n’est pas adapté. D’ailleurs les pros utilisent la TSM1 pour des écoutes en champ lointain.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 28, 2014 @ 4:43

  466. Des courbes, j’en ai des tas sous REW. Je viens même vu le temps pourri d’implémenter un filtrage type HARSCH sur le DX46 appuyé par la mesure que je vais comparer à celles obtenues en FIR. L’écoute est plutôt pas mal.
    Mais, il y a les mesures et l’écoute. Perso, à la vue d’une mesure aussi belle soit elle je suis incapable d’imaginer le son. J’en veux pour preuve les mesures en RAW que j’ai pu faire sur un HP à distance d’écoute dans l’axe, magnifiques tant fréquentiel que phase. L’écoute était pas mal, mais bien en deçà du couple 38 +2″.
    En son temps, j’ai observé les courbes de réponse et l’impulsion de modèles commercialisés.

    « De près… ? A 3,5m minimum pour le TH4001″
    J’écoute à 2.70m. Pour info, un audiophile utilisant des JBL2450 sur TH4001 + double 38 en appolito a fait concevoir son traitement acoustique par JP LAFFONT lequel lui a conseillé une distance d’écoute ne dépassant pas 2.70m. J’ai pris note des dires de l’acousticien, le maître de l’art.
    En 4 voies comme au studio 104, il faut effectivement du recul pour que çà fusionne . En 2 voies, c’est moins vrai .
    Qu’est ce qu’un champ lointain? Chez JMF dont le local a été traité par HIDLEY himself, les enceintes au nombre de 3 équipées de double 38 + compression sont en écoute à 3.5m.

    Vous semblez féru dans le domaine. A quoi doit ressembler ce que les logiciels appelle STEP?

    Commentaire par REGIS — août 28, 2014 @ 8:32

  467. En complément, un document de Thierry Prévost sur les pavillons. Voir la 1ère partie concernant leur son à laquelle j’adhère si la bande de fréquence est linéarisée soit par RLC en passif soit par EQ en actif.

    http://jipihorn.free.fr/Documents/Articles%20a%20nous/Le%20pavillon%20pour%20les%20nuls.pdf

    Commentaire par REGIS — août 29, 2014 @ 11:08

  468. « il y a les mesures et l’écoute »
    Nous sommes d’accord: mesures et écoutes sont indissociables.
    « à la vue d’une mesure aussi belle soit elle je suis incapable d’imaginer le son »
    Et c’est bien là le problème qui se pose à la majorité d’entre nous. Mais savoir reconnaitre à l’écoute, un défaut correspondant à une mesure c’est déjà faire un grand pas en avant.
    « En 4 voies comme au studio 104, il faut effectivement du recul pour que çà fusionne . En 2 voies, c’est moins vrai »
    raisonnement « finaliste » commun à beaucoup d’audiophiles. En principe, aucun pavillon aussi bon soit-il ne peut se passer d’un tweeter ne serait-ce que pour compenser le manque d’énergie du pavillon vers 8/10 KHz. La cabine 104 a adjoint un tweeter au TH4001, ce qui permet une écoute horizontale sans rupture de timbre dans l’aigu. Un hp bas médium a été rajouté entre le grave et le pavillon, car du point de vue linéarité et homogénéité, dans un système pavillonné, rien ne peut remplacer un bon hp bas médium dans sa zone de travail. Dans la cabine 104, l’écoute s’effectue à 3m40 des enceintes principales, soit moins que l’écoute préconisée avec le pavillon utilisé seul (3m50 minimum) en horizontal. Vous remarquerez qu’en studio et dans la configuration deux voies (qui n’est pas la panacée), les TSM1 sont installées en hauteur, encastrées et inclinées d’environ -10° par rapport à l’horizontal, pour d’une part limiter les réflexions sur le sol et d’autre part pour limiter les problèmes de directivités en configuration deux voies. Ce palliatif permet également une écoute de proximité (>2m). Quand à la configuration MTM, elle apporte des problèmes de directivités et d’homogénéité dans la zone de recouvrement avec le pavillon:

    http://jimmy.thomas.free.fr/temp/DI-BOOMER-TH4001.pdf

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 29, 2014 @ 12:53

  469. « Mais savoir reconnaitre à l’écoute, un défaut correspondant à une mesure c’est déjà faire un grand pas en avant »

    Oui, car c’est le local qui « cause ». Cf mesure à 10 cm et à distance d’écoute

    « En principe, aucun pavillon aussi bon soit-il ne peut se passer d’un tweeter ne serait-ce que pour compenser le manque d’énergie du pavillon vers 8/10 KHz. »

    La TD4001 compense un peu dans le haut ce défaut . On peut en actif booster le haut (c’est ce qui est fait avec les JBL2450), mais c’est un pis-aller. La disto remonte. La longueur d’onde à 10 kHz va rendre le raccordement acoustique du tweeter aléatoire. L’ ET 703 semble être la solution bien que JIPI a été très critique à son égard. Ce petit rajout est quand même très couteux pour le complément qu’il apporte (cerise sur le gateau???).
    A noter toutefois que JBL sur ses gros modèles filtre le tweeter à 20 kHz????? Why………………..

    J’ai suivi le travail de grande qualité de JIM. Sa solution à 2 x 31cm horizontaux est tentante. Mais va t’il la réaliser? La bande 250-600 devrait y gagner dans le cas d’une 2 voies. Ca obligera a un subwoofer.

    Dans le même genre, il y a la WARP REY AUDIO avec 4 X 21 qui entourent la trompe.

    Commentaire par REGIS — août 29, 2014 @ 3:50

  470. Oui, il faut encourager les initiatives telles que celles de Jimmy. Une initiative basée sur une méthodologie débarrassée de tout préjugé ou mythe audiophile. Le TH4001 est un pavillon comme un autre, avec ses qualités et ses défauts. Par choix du constructeur, par exemple, la directivité verticale du TH4001 n’est pas maitrisée au profit de la directivité horizontale et la directivité dans l’aigu en vertical est très resserrée, cela peut avoir une incidence sur la réponse en énergie dans l’aigu. Alors place à la mesure!!

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 30, 2014 @ 10:33

  471. « la directivité verticale du TH4001 n’est pas maitrisée au profit de la directivité horizontale »

    L’avantage est de de pas (trop) « arroser » le plafond et le sol

    « et la directivité dans l’aigu en vertical est très resserrée, cela peut avoir une incidence sur la réponse en énergie dans l’aigu.  »

    Oui, suivant le mode de filtrage et l’angle d’écoute ou de mesure. Sensible en FIR, moins en LR ou Bessel.

    Le filtrage : un sujet pas souvent abordé et pourtant………………..Il y a du grain à moudre.

    Commentaire par REGIS — août 30, 2014 @ 4:22

  472. « Le filtrage : un sujet pas souvent abordé et pourtant »
    Oui, tout à fait, la réalité n’est pas simple mais nous comptons sur Jipi pour nous éclairer. Y a du pain sur la planche…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — août 31, 2014 @ 3:42

  473. Pour info, on reconnaitra notre ami Régis sous le pseudonyme gg14 dans le Forum Elektor:

    http://forum.elektor.com/viewtopic.php?f=156010&t=2701797

    On aurait aimé en savoir plus sur la méthodologie de Régis.
    En résumé, toujours les mêmes clichés audiophiles sur le rendement et « celui qui aura la plus grosse » dans le secteur grave. Rien sur le reste, c’est à dire ce qui est important en audio. Francis Ibre, le Pangloss du forum Elektor s’appuie sur Led Zepplin pour justifier les arguments de Régis, or on sais que le rock est le champion du « low-fi » avec des dynamiques hyper compressées destinées à répondre aux besoins commerciaux d’aujourd’hui, donc point besoin de pavillons de la mort ou de hps de grave sévèrement burnés pour **profiter** d’une dynamique aussi faible pointant sur le 0 dBfs. Ibre, égal à lui-même apporte ses réponses (n’oubliant pas au passage de se foutre de la gueule des neuneus de service qui posent des questions bêtes) sans montrer la moindre trace de courbe ou de mesure de « son système ».

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — septembre 5, 2014 @ 11:25

  474. Petit tour dans le jardin sacré d’Elektor dont le lien vient d’être indiqué

    Quebec,
    « Un autre aventage de la haute efficacité est que le temps de réponse est beaucoup plus rapide étant donné qu’il y a toujours des moteurs très puissant et ou des membranes légères »

    Argument typique de la presse hiragayenne de la génération précédente.

    L’accélération est proportionnelle au rapport de la force à la masse sur laquelle elle s’exerce. Pour une masse doublée, on maintient la même accélération en doublant la force. S’il s’agit de deux HP ayant des moteurs identiques, il suffit de doubler le courant dans la bobine du second, celui à masse mobile double, pour retrouver l’accélération initiale.

    Ce qui change et peut donner lieu à de mauvaises interprétations, c’est
    l’amortissement de la résonance principale qui sera différent (il peut se corriger électroniquement) et le fractionnement, une membrane légère étant le plus souvent moins rigide et donc fractionnant « mieux », le HP monte plus haut. Plus rapide ? le grave plus rapide ? pour un HP filtré en passe-bas ?

    On lit régulièrement que le courant supérieur pour le HP à membrane lourde va provoquer un échauffement de la bobine mobile mais on se garde bien de toute quantification en conditions réelles. C’est du bla, bla.
    Parce que :
    1. les considérations de compression thermique des HP n’ont aucune pertinence en exploitation domestique.
    2. quand bien même elles en auraient, et donc que cette compression serait audible, cela ne signifierait qu’une chose : que l’installation n’est pas correctement dimensionnée pour les niveaux qu’on lui demande.

    *
    La curiosité m’a poussé à parcourir quelques fils où se développaient la pensée ibride. J’y relève :
    ( http://forum.elektor.com/viewtopic.php?f=156010&t=2708435&start=30#p2713060 )

    « La force motrice varie de la même façon : elle diminue quand l’excursion augmente. »

    En principe oui. En pratique, ça peut, par moments, se passer de façon inverse. Etonnant, non ? Il y a un drôle de phénomène (c’est une devinette…).

    Mais bon, je ne crois pas qu’il faille en demander trop au gourou de la place, vu ce qu’il arrive à sortir sur la conjugaison des forces qui s’exercent sur une membrane de HP lors son mouvement de retour vers sa position d’équilibre :

    « force motrice qui diminue, force de rappel qui augmente, voilà un beau compresseur de dynamique ! »

    Et s’il veut parler de la présence de non-linéarités dans les forces en présence, ce n’en fait pas pour autant un compresseur. C’est une énorme confusion entre déformation du signal et compression.

    Commentaire par forr — septembre 5, 2014 @ 11:52

  475. « l’amortissement de la résonance principale qui sera différent (il peut se corriger électroniquement) et le fractionnement »

    Oui, il faut voir et revoir le vidéo d’Alain Roux à ce sujet…

    « une membrane légère étant le plus souvent moins rigide et donc fractionnant « mieux »

    En théorie oui, en pratique aucune membrane légère n’est assez rigide, alors ne parlons pas du large bande ou des vieux Altec qui résonnent comme des casseroles…

    « le HP monte plus haut. Plus rapide ? »

    La réponse est ici:

    http://audiolalies.fr/Docs/Le%20large%20bande.pdf

    Pour en avoir écouté pas mal, je peux dire que dans l’ensemble et en dehors des considérations sur le filtrage (vaste sujet très négligé, car difficile à maîtriser dans la pratique), les systèmes à haut rendement à pavillons souffrent de problèmes de traînages et de non linéarités qui, combinés aux réflexions du local, nuisent à l’intelligibilité du message sonore et colorent le son. De ce fait, ils n’offrent pas plus de détails que les bonnes enceintes hifi classiques. Il est difficile d’appliquer au haut rendement ce que l’on essaie d’obtenir péniblement avec du bas rendement. De plus, l’argument du grand angle d’ouverture horizontal de certains pavillons est encore un mythe audiophile, car 60° par enceinte en diffusion horizontale, suffisent pour avoir une bonne image stéréo. Rappelons que la qualité de cette image dépend uniquement du placement de l’auditeur dans un triangle équilatéral formé entre lui et les enceintes.
    Question rendement, je suis bien d’accord avec forr: c’est un sujet qui doit être abordé raisonnablement, en évitant les dérives fétichistes…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — septembre 6, 2014 @ 11:58

  476. « les systèmes à haut rendement à pavillons souffrent de problèmes de traînages et de non linéarités qui, combinés aux réflexions du local, nuisent à l’intelligibilité du message sonore et colorent le son. »

    Il faut n’avoir jamais écouté une enceinte type TSM 2 ou 1 pour écrire cela, notamment sur la sensation d’un centre virtuel réaliste, dont sont incapables les HPs à cônes du fait de leur directivité croissante avec la fréquence. Mais bon, ces sujets rabâchés ont déjà été évoqués plusieurs fois, inutile d’y revenir.

    Question membrane et échauffement chez TAD. Le béryllium de la 2″ est rigide et fractionne très haut, le 38 dont la bobine de 4″ est ventilé vers l’arrière ne craint absolument rien en usage domestique ni même sûrement en studio.

    Question écoute : LED ZEPPELIN, je déteste préférant la production ALIA-VOX, JORDI SAVALL dont les diverses musiques d’origine europe et orient, belle façon de découvrir les divers instruments d’autres contrées.
    Le 38 TAD alimenté en direct est capable de fournir beaucoup de nuances dans le grave, avec du niveau. La TD4001 quant à elle est un régal sur les voix, dont celle de Monserrat Figueras ou de BUIKA entre autres.

    « On aurait aimé en savoir plus sur la méthodologie de Régis. »

    C’est à dire?

     » Rien sur le reste, c’est à dire ce qui est important en audio.  »

    C’est à dire?

    Commentaire par REGIS — septembre 6, 2014 @ 9:28

  477. Rien sur le filtrage, les courbes de réponse, la directivité, l’impulsion, réponse en énergie, le diagramme en chute d’eau ect… Pourtant Régis, vous avez l’air d’être bien « équipé »… Quand à la dynamique de cet enregistrement (référence?) de percussions (36dB par rapport au niveau « moyen » mesuré chez Régis, il faut le préciser), on peut dire que ça ne court pas les rues dans le monde de la production… Dans l’ensemble, il faudra se contenter de 20 à 30dB par rapport au niveau moyen pour les meilleures productions:

    http://fredhammersmith.blogspot.fr/2008/08/dynamique-et-musique-le-rock-champion.html

    Alors faut-il une paire de TSM1/2 pour écouter dans de bonnes conditions sa discothèque? Permettez-moi d’en douter.

    « la sensation d’un centre virtuel réaliste, dont sont incapables les HPs à cônes du fait de leur directivité croissante avec la fréquence. »

    Tout à fait faux: l’enceinte A2t M 4122 (et bien d’autres) a une directivité croissante avec la fréquence et contrôlée jusqu’à 180°, je vous assure que votre centre virtuel est bien là!
    Je rappelle que la directivité du TH 4001 n’est pas contrôlée en vertical et que sans tweeter l’obligation d’orienter le pavillon de 10° vers le bas (c’est ce qu’on fait en studio) est une nécessité.
    Pour ce qui est du secteur grave, j’ai déjà écouté du 38 TAD avec une réplique du TH4001 (il est vrai) et il y avait toujours cette sensation de « manque » dans le bas-médium qui n’est en rien subjective car vers 500-600 Hz on atteint les limites d’un 38. J’ai toujours préféré l’adjonction d’un bas-médium entre le 38 et le pavillon.

    « La TD4001 quant à elle est un régal sur les voix, dont celle de Monserrat Figueras »

    C’est un régal sur n’importe quelle paire d’enceintes bien conçues. Je possède ce cd: « el cant de la sibil.la », la production est effectivement au top.

    « Il faut n’avoir jamais écouté une enceinte type TSM 2 ou 1 pour écrire cela »

    Pourquoi vouloir tout ramener à la TSM1/2? Cette enceinte possède des qualités et des défauts comme de nombreuse enceintes de par le monde. Vous semblez être content de votre système et souhaitez le faire savoir sur Elektor ou mélaudia. Bon et alors? Pour dire que vous avez du TAD chez vous?
    Vous parlez également de l’ouvrage de Francis Ibre « bien entendu », est-ce là vos références de lectures en audio?

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — septembre 7, 2014 @ 12:44

  478. Cela démontre encore une fois l’attachement de l’audiophile à la forme et à l’apparence plutôt qu’au fond.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — septembre 7, 2014 @ 12:57

  479. « Je possède ce cd: « el cant de la sibil.la », la production est effectivement au top. »
    Je possède une grosse partie de la production pour ma plus grande satisfaction. Quand le musicien et l’ingé son s’entendent, il y a forcément une qualité au bout.

    « Rien sur le filtrage, les courbes de réponse, la directivité, l’impulsion, réponse en énergie, le diagramme en chute d’eau…………………………………………. »
    J’ai bien sûr tout cela avec REW, mais à quoi bon les publier.

    Le filtrage. J’ai sur mon filtre actif du FIR et du Harsch. L’intérêt du Harsch par rapport au FIR vient du fait que la compression est filtrée à 640 Hz en Bessel 12 dB/oct et vient compenser les manques du 38.
    Le fichier du solo de batterie m’a été fourni par un ingé-son.

    « J’ai toujours préféré l’adjonction d’un bas-médium entre le 38 et le pavillon. »
    Cette idée excellente, que j’ai aussi, est controversée et surtout n’est pas pratiqué dans le monde PRO.

    « Pourquoi vouloir tout ramener à la TSM1/2? Cette enceinte possède des qualités et des défauts comme de nombreuse enceintes de par le monde. »
    Je n’ai jamais dit le contraire.

    « Vous semblez être content de votre système et souhaitez le faire savoir sur Elektor ou mélaudia. Bon et alors? »
    Je n’en suis pas mécontent.

     » l’enceinte A2t M 4122 (et bien d’autres)  »
    Composé d’un 17cm papier et d’un dome VIFA amplifiées classe D vendues neuves 5000€. Jamais écoutées, mais le prix est loin d’être démocratique eu égard le matériel embarqué.
    Ca marche sans doute bien mais ce n’est pas mon choix. Et quitte à faire cela, j’aurai choisi un casque d’excellente qualité.

    «  » Pour dire que vous avez du TAD chez vous? »
    Non, mais faut il se cacher pour faire du retour d’expérience et tenter d’apprendre d’autrui, car les forums servent bien à çà. Mais si on tombe dans la lutte des classes, car derrière le nom de certains produits se profile le nombre d’euros…………

    « Cela démontre encore une fois l’attachement de l’audiophile à la forme et à l’apparence plutôt qu’au fond. »

    Le croyez vous? Vous qui pourfendez sans cesse, ce qui n’est pas pas votre choix. Si j’avais l’occasion j’aimerai bien comparer en instantané l’image de l’enceinte A2t M 4122 avec celle d’une comportant un 38+2″.
    J’ai, d’ailleurs pu le faire et en basculement instantané avec une paire d’ALESIS (enceinte professionnelle monitor de proximité composé d’un 17 ou 21 cm+dôme, de mémoire) et une paire équipée de 38+2″. La grosse étalait sans problème la petite. Cette dernière sert d’outil de travail pour les mixages alors que la grosse sert à contrôler la qualité du mix final avec une plénitude que ne peut pas avoir la petite.
    Mais, qui dit grosse enceinte dit mise en oeuvre.

    Axel Zwingenberger, Ben Waters aux pianos le contrebassiste Dave Green et Charlie Watts à la batterie ont joué du Boogie au Ducs des LOMBARDS. Il en été fait un enregistrement qui doit poser de gros problèmes aux petites enceintes eu égard le niveau du grave.

    Commentaire par REGIS — septembre 7, 2014 @ 3:59

  480. « J’ai bien sûr tout cela avec REW, mais à quoi bon les publier? »

    Pour les faire partager aux amateurs et expliquer un peu ces mesures pardi! A moins qu’il y ait des secrets à garder ou simplement, vous cultivez l’orgueil de l’audiophile dans la tradition admise dans la communauté. Mais je ne pense pas que ce soit vous qui êtes à l’origine de la mise en œuvre du filtrage.

    « Le fichier du solo de batterie m’a été fourni par un ingé-son »

    Pour quoi? Pour justifier de la qualité d’un système à haut rendement? Croyez-vous que ce fichier mystérieux ait valeur de test??

    « J’ai toujours préféré l’adjonction d’un bas-médium entre le 38 et le pavillon. »
    « Cette idée excellente, que j’ai aussi, est controversée et surtout n’est pas pratiqué dans le monde PRO »

    Faux: la cabine 104 de la maison de la radio utilise un bas-médium avec le TH 4001, parce que la config 46+31+TH4001+tweeter est préférable au simple 38+pav, si on va jusqu’au bout des choses. Les ingés qui ont conçu cette cabine sont peut-être des branques?

    « Composé d’un 17cm papier et d’un dôme VIFA amplifiées classe D vendues neuves 5000€. Jamais écoutées, mais le prix est loin d’être démocratique eu égard le matériel embarqué. »

    Vous avez raison, je n’aurais pas plus que vous, acheté cette paire d’enceintes. Mais mon intention n’était pas de critiquer ce produit, mais de vous prouver que vous avez tort.

    « Non, mais faut il se cacher pour faire du retour d’expérience et tenter d’apprendre d’autrui »

    Sans montrer aucune mesure de votre système? Vous ne manquez pas d’air! Qu’est ce que l’amateur (à part le fétichiste) en a à faire de vos bonnes impressions d’écoute?

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — septembre 7, 2014 @ 5:50

  481.  » Mais je ne pense pas que ce soit vous qui êtes à l’origine de la mise en œuvre du filtrage. »

    Détrompez vous

    « Pour quoi? Pour justifier de la qualité d’un système à haut rendement? Croyez-vous que ce fichier mystérieux ait valeur de test?? »

    Encore tout faux. C’était uniquement à titre de comparaison entre 2 systèmes similaires. On prend les courbes et on les superposent

    « Les ingés qui ont conçu cette cabine sont peut-être des branques? »
    Un seul exemple réussi n’en fait pas pour autant une généralité. Voir le site REY AUDIO

    « Sans montrer aucune mesure de votre système? Vous ne manquez pas d’air!

    Toujours la même litanie et c’est vous qui parlez de manque d’air? Je vais reprendre vos propos : vous devriez consulter, car même la musique ne vous rend pas serein.

    « Qu’est ce que l’amateur (à part le fétichiste) en a à faire de vos bonnes impressions d’écoute? » »

    Et des vôtres?????????????????

    Au revoir Francis

    Ps : c’est quoi le prochain défouloir,,,

    Commentaire par REGIS — septembre 7, 2014 @ 8:44

  482. Aller consulter: ok. Mais je pense que tout le monde devrait le faire, même ceux qui estiment être « normaux ».
    Vous avez acheté du TAD: ok, super
    Vous avez fait régler votre système par un ami ingé du son: ok, encore mieux.
    Mais ce qui nous intéresse sur ce blog, Régis, ce ne sont pas vos oreilles mais le résultat de votre travail qui pourrait être profitable aux amateurs que nous sommes.
    Si c’est pour faire du nombrilisme, autant rester à parader sur **Elektor** ou mélaudia……………………………………………………..
    Quand aux charlatans, il y a une bonne méthode pour les débusquer:

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — septembre 8, 2014 @ 6:03

  483. gg 14 (si c’est lui) qu’on peut retrouver ici:

    http://www.audiyofan.org/forum/viewtopic.php?f=60&t=8744

    En mode fétichiste des transfos chrétien dont il garde jalousement le secret de fabrication, on se demande bien pourquoi aujourd’hui… Ah c’est pas un partageur ce Régis!

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — septembre 8, 2014 @ 9:49

  484. J’ai confondu gg14 avec gégé 94 (pauvre de moi), mais les personnages sont à peu près du même acabit.
    Cependant, je pense qu’il est important de revenir sur un sujet qui n’est pas considéré comme un mythe: le haut rendement. Pourtant, il y a matière à réflexions et justement, en voici quelques unes émanant d’une personne (pvrx) peu commune sur les fora DIY, en l’occurrence Mélaudia:

    « De très nombreux systèmes « non HR » peuvent donner des résultats exceptionnels tant qu’ils travaillent dans une plage où ils sont linéaires en puissance, avec même parfois des avantages assez nets sur certains paramètres, comme la directivité, par exemple, ou le comportement au voisinage de la coupure basse.
    L’accélération ou la vitesse de leurs membranes n’ont strictement rien à voir avec leur performance acoustique, qui s’apprécie principalement par leur réponse (fréquence, phase), leur distorsion, leur caractéristique de directivité.
    Ce serait même plutôt le contraire : pour une puissance acoustique donnée, les déplacements d’une membrane chargée par un pavillon seront dix à quinze fois plus faibles que ceux de la même membrane fonctionnant en radiation directe, sa vitesse max et son accélération max seront donc elles aussi dix à quinze fois plus faibles !
    Comme se gaussait thxrd sur un autre forum :
    « encore et toujours les HP « rapides » capable de restituer une alternance de 30hz en moins d’un 30ème de seconde »
    Le débat sur le facteur d’accélération, ou les hauts-parleurs « rapides » me semblait pourtant clos depuis une dizaine d’années… »

    « Après l’éloge de la technologie de la TD2001 (mérité), il s’égare dans l’à peu près et l’affirmation gratuite. Mais c’est vrai qu’à cette époque (déjà) la parole était confisquée par quelques passionnés parfois un peu incultes…
    Comparer les élongations ou les vitesses de déplacement de HP de technologies ou de dimensions différentes, voire de plages de fonctionnement différentes était et reste une sottise. L’oreille va au résultat et apprécie des variations de pression, et pas la vitesse de déplacement d’une membrane !
    Le front de montée d’une impulsion dépend surtout de la fréquence de coupure haute du transducteur, et la réponse impulsionnelle d’un bon HP à dôme n’a rien à envier à celle d’une bonne compression de même bande passante dans le haut.
    Ecrire que seuls des HP à haut rendement peuvent transcrire toute la dynamique du message musical est une autre sottise, bien classique elle aussi. Comme je l’ai indiqué plus haut, deux systèmes à peu près linéaires en puissance retranscriront identiquement cette dynamique, et c’est heureux.
    L’univers du haut rendement existe parce que jadis il était difficile et horriblement coûteux de réaliser des amplis puissants. Aujourd’hui, ce n’est plus un sujet, les Watts ne coûtent plus grand chose.
    Le HR est donc une religion comme une autre, et personnellement j’y souscris pleinement, et avec de la TD2001, d’ailleurs.
    J’y prends beaucoup de plaisir, et pourtant ce n’est pas toujours un cadeau. L’utilisation de pavillons d’une certaine taille, surtout dans des pièces d’écoute de dimensions « normales », pourrait à juste titre faire sourire les tenants de la radiation directe : la distance entre transducteurs pose de vrais problèmes de directivité et de fusion des voies. »

    C’était à propos d’un article « fétichiste » sur la TAD 2001 publié dans l’audiophile il y a déjà fort longtemps:

    http://www.asrr.org/biblioteca/Revue%20Audiophile/FICHIERS/35/TAD2001/TAD2001.html

    « Il y a selon moi des débats inutiles.
    Je revendique moi aussi une quête de plus de quarante années dans la recherche du Graal musical et audiophile… Je regarde donc vers l’arrière avec humour et vers l’avant avec gourmandise.
    Mon constat : j’ai entendu pas mal de systèmes exceptionnels de toutes technologies, et pas mal de systèmes décevants, de toutes technologies eux aussi. J’en tire surtout la conclusion qu’aucune technologie n’enterre les autres. Mais certaines sont plus difficiles à mettre au point, et tu en sais quelque chose.
    Mais je place souvent mes interventions sur le plan de la rigueur intellectuelle ou scientifique, et je ne peux pas ne pas réagir lorsque je lis des déclarations péremptoires sustentées par aucun argument relevant de la démonstration.
    Je ne prends jamais pour acquis l’écrit d’un tiers sans exercer mon esprit critique, nourri il est vrai par une formation scientifique assez solide.
    Eric, je ne suis sans doute pas le seul sur ce forum à préférer la communication ouverte et le partage, et ça n’est pas non plus la première fois que tu entends cette critique, n’est-ce pas ?
    Ceci dit, je fais partie de ceux qui ont résolument choisi la voie du HR pavillonné. Mais c’est un parti pris ludique, assez excitant sur le plan technique, et, pour moi, très satisfaisant sur le plan musical. Mais je me garderai soigneusement d’ostracisme à l’égard de ceux qui font d’autres choix, par honnêteté intellectuelle et par éducation.
    En tout cas, ça ne m’empêche pas de faire partie de ceux qui observent tes propres travaux avec le plus vif intérêt, notamment ce projet dantesque de pavillon dont tu as publié l’esquisse récemment, chapeau bas pour ça. »

    Chacun appréciera la grande maturité de ces propos.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — septembre 13, 2014 @ 6:10

  485. Que de prose!Que de prose!Y a des malades quand-même! :-D

    Commentaire par FLG — septembre 14, 2014 @ 12:06

  486. Je suis bien d’accord avec vous FLG. Mais en plus, je doute de la formation scientifique assez solide ( ils y en a qui ne se prennent pas pour rien) de Fancis libre. Parce que, quand on donne comme référence James Randi comme exemple c’est :(sans commentaire). Et en plus, il n’est pas le seul ici à avoir 40 ans d’expérience. Moi personnellement, mes références vont plutôt vers des Jim Thiel, Georges Cabasse, Marcel Vaissaire et autres ingénieurs de cette trempe. Pas d’un gugus comme James Randi qui n’a à ma connaissance aucune formation scientifique sérieuse.( qu’il reste dans son travail d’illusionniste). Point barre comme dirait un certain ici.

    Commentaire par Combaz thierry — septembre 14, 2014 @ 11:41

  487. Point besoin de formation scientifique solide pour avoir un esprit critique, si beaucoup en sont dépourvus c’est dommage pour eux et pour ceux qui les écoutent.
    En ce qui concerne ces réflexions sur le haut rendement qui peut gêner certains, je rappelle qu’il s’agit d’un témoignage et non de ma propre expérience.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — septembre 14, 2014 @ 1:07

  488. La connaissance et l’expérience c’est comme la confiture: moins on en as, plus on l’étale.

    Commentaire par MelowMan — septembre 14, 2014 @ 2:59

  489. Bien dit… C’est particulièrement vrai dans le milieu audiophile.

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — septembre 14, 2014 @ 3:35

  490. Pour info, James Randi, prestidigitateur de profession, s’est introduit dans les chasses gardées de l’audiophilie avec un défi portant sur la distinction de câbles à l’écoute, avec coquette récompense à la clé pour celui qui s’y montrait infaillible. A ce jour, cette récompense n’a toujours pas été attribuée.
    Pas besoin d’être scientifique pointu pour titiller les idiophiles émérites.
    A noter que James Randi doit une part de sa notoriété à la publicité que lui a faite Douglas Self, lequel est un électronicien qui a sacrément remis les pendules à l’heure quant au respect du signal audio en traitement analogique. Au grand dam de quelques troiscentubophiles.

    Quand Francis Libre écrit « je me garderai soigneusement d’ostracisme à l’égard de ceux qui font d’autres choix », il représente un état d’esprit qu’il a été un bonheur de voir émerger avec l’apparition de discussions libres et publiques sur le net.

    Il est indéniable que, en France essentiellement, l’audio DIY a pendant des années été fortement teinté d’élitisme, n’admettant que la qualité ne pouvait s’obtenir que par des solutions baroques, encombrantes, pesant des tonnes, et chères. Rappelons-nous l’agonie de la Nouvelle Revue du Son qui de numéro en numéro, n’a rien présenté d’autre. Sans aucune considération du désir de 90% des lecteurs, cet osctracisme lui fut suicidaire.

    Avec l’extension du net, des voies qui n’avaient jamais pu le faire auparavant ont commencé à se faire entendre pour s’élever contre les impostures techniques à tout crin de l’idiophilie haut de gamme.

    Mais il y a eu mieux, et tout à fait bénéfique. Certaines personnes qui avaient du matériel du type de celui décrit quelques lignes plus haut, principalement en HP, ont clairement exprimé que des choix différents des leurs pouvaient s’avérer pertinents et tout aussi excellents; ce qui devait guider n’était pas la qualité absolue – dans la mesure où celle-ci est jugée subjectivement et est donc aléatoire, variable d’un individu à l’autre – mais la finalité de ce que l’on attend d’un système. Vu sous cet angle qui me semble le seul vivable, il m’exècre de lire que « tel système enterre tel autre », c’est une expression indigne de vrais débats.

    Dans la communauté audio, on voit des personnes ambitionner de passer à des systèmes à haut rendement, on en voit d’autres
    – j’ai quelques exemples proches – faire la démarche inverse, qui se tournent vers des systèmes à radiation directe… mais sans pour autant renier complètement leur religion précédente.
    C’est bien une preuve que, en la matière, aucune technologie n’a le monopole de la qualité, dont le haut rendement n’est pas une garantie. Il est désagréable de vouloir dresser un camp contre un autre, et même de considérer qu’il y a deux camps, c’est une distinction factice.

    Commentaire par forr — septembre 15, 2014 @ 12:30

  491. Encore une fois, Forr sait trouver les mots justes…
    En ce qui concerne l’électronique analogique audio, je crois que le plus bel hommage qu’on puisse lui rendre est la réalisation du préampli 2012 de Douglas Self & Peter Baxandall. C’est un hommage non seulement pour la qualité de la démarche scientifique du projet lui-même (qui enterre au niveau chiffres, résultats d’écoutes et rapport qualité/prix, n’importe quelle réalisation audiophile au sens strict du terme) mais également pour le symbole qu’il représente: une provocation à la communauté audiophile qui ne saurait entendre un engin équipé en majorité du NE5532, le composant actif le plus détesté des pontes de la communauté. En France, à part Elektor (et encore), je crois qu’aucun forum DIY ne parle de ce préampli. Dans les milieux autorisés on préfère s’attarder sur la « dignité » du composant…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — septembre 16, 2014 @ 7:01

  492. Bonjour bonjour,

    Votre blog et votre chaine youtube sont très sympas, mais pourquoi venir faire de la pub déguisée dans les commentaires d’un blog de *cuisine* (le mien en l’occurence)??? Votre commentaire n’a pas été approuvé, ce qui est bien légitime, et je souhaitais malgré tout avoir votre explication sur le sujet. Merci d’éclairer ma lanterne…

    Au cas où, pour mémoire, le commentaire « incriminé » (qui n’a absolument rien à voir avec le billet dans lequel il a été posté) est le suivant :
    « Pas mal cet article. Ca me fait penser à une video que j’ai faite il y a peu de temps sur http://jipihorn.wordpress.com/2014/06/16/explorons-un-manta-de-chez-esprit/ »

    D’avance merci pour ces explications.

    Commentaire par Mike — septembre 19, 2014 @ 10:06

  493. Bonjour, je suit avec beaucoup d’intérêt votre blog et encore merci de pourfendre les vendeurs de vent…..
    Pour information et dans la même idée je suis tombé la dessus:

    http://www.leboncoin.fr/image_son/685965279.htm?ca=1_s

    Sympa non………comme arnaque faite à la maison y’a pas mieux…….
    Cdlt

    Commentaire par omega7162 — septembre 22, 2014 @ 9:39

  494. Y’ en a qui sont pas contents apparemment…

    Commentaire par FRANCIS LIBRE — octobre 6, 2014 @ 10:49

  495. J’ai eu la même chose sur mon blog, plein de commentaires « porno » : je crois que c’est des spammeurs qui font des liens et commentent automatiquement avec des logiciels si j’ai bien compris. Faire des liens vers son site fait remonter dans les moteurs de recherche apparemment

    Commentaire par Gégé — octobre 6, 2014 @ 11:29


Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Thème Silver is the New Black. Propulsé par WordPress.com.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 111 autres abonnés